Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 30 décembre 2006

Bonne année !

medium_annee-du-cochon.gifL’année 2007 sera d’après le calendrier chinois l’année du cochon. Tout un symbole que nous reprenons volontiers à notre compte.

Le cochon l’a emporté en cette fin 2006 sur les poulets du Préfet Mutz, comme le dit joliment Odile Bonnivard, présidente de Solidarité Des Français. Il l’a emporté sur la bêtise et le fanatisme. Grâce à Odile, à Chantal Spieler (qui fut emmenée dix fois au commissariat), à Soulidarieta et à ceux qui n’ont jamais reculé.

Le Tribunal Administratif de Paris vient de casser l’arrêté d’interdiction du Préfet qui, non content  d’empêcher  la distribution de soupe caritative de l’association Solidarité des Français, alla jusqu’à chercher à interdire aux organisateurs d’offrir un repas aux sdf, dans un restaurant où tous s’étaient rassemblés, la police bloquant entrées et sorties.

Le Président du T.A. stipule dans son jugement qu’aucun motif légal ne permet d’interdire la distribution de soupe au cochon. ! Bravo !

Bonne année à tous les combattants identitaires de toutes sensibilités et de tous mouvements. L’heure de vérité approche. Jamais notre civilisation n’a été autant menacée. Il faudra bien que, comme devant Poitiers ou Vienne, toutes les forces  de résistance européenne se rassemblent pour défendre notre civilisation.

Bonne année à mes amis du Vlaams Belang, du FPoe, de la Lega Nord , et de tous les mouvements identitaires européens.

 

Bonne  année à tous mes amis, à tous ceux qui, en Alsace et ailleurs participent à nos luttes et à nos espérances.

 

Bonne année à tous !

 

Robert Spieler

15:30 | Lien permanent | Tags : année, cochon, alsace, politique, solidarite, abord, identitaires | |  Facebook

BON NOEL AUX COMBATTANTS IDENTITAIRES...

medium_thumb_Brasillach.2.jpgBon Noël avec l’espérance de victoire à ceux qui partagent nos combats pour l’Alsace, la France et l’Europe. Espoir de renaissance. Courage, résistance et volonté.

Je vous propose ce magnifique poème de Robert Brasillach « Noël en taule » (poèmes de Fresnes).

Robert Brasillach, qui avait eu le tort de croire au « fascisme immense et rouge » fut condamné à mort, bien qu’il n’eut pas la moindre goutte de sang sur les mains, et fusillé le 6 février 1945. De Gaulle refusa sa grâce, malgré l’intervention de François Mauriac, Paul Valéry, Jean Anouilh, Jean-Louis Barrault, Albert Camus, Marcel Aymé, Colette etc…

Je pense en ce soir de Noël à Robert Brasillach, mais aussi à Michel Lajoye, condamné pour une bêtise de jeunesse qui ne fit ni mort ni dégât. Il est en prison depuis 19 ans et l’on vient, à la demande de la LICRA, de lui refuser sa libération.

Joyeux Noël à tous ! Un jour viendra…

Robert Spieler
www.robert-spieler.net


Noël en taule

Qu’importe aux enfants du hasard,
Le verrou qu’on tire sur eux :
Noël n’est pas pour les veinards,
Noël est pour les malchanceux.
Voici la nuit : il n’est pas tard,
Mais la cloche tinte pour eux.

Noël derrière les barreaux,
Noël sans arbre et sans bonhomme,
Noël sans feu et sans cadeau,
C’est celui des lieux où nous sommes,
Où d’autres ont joué leur peau,
Sur la paille dormi leur somme.

Je t’adopte, Noël d’ici,
Bon Noël des mauvaises passes :
Tu es le Noël des proscrits,
De ceux qui rient dans les disgrâces,
Des pauvres bougres qu’on trahit,
Et des enfants de bonne race.

Nous savons qu’au dehors, ce soir,
Les amis et les cœurs fidèles,
Les enfants ouvrant dans le noir,
Malgré le sommeil, leurs prunelles,
Evoquent l’heure du revoir
Et tendent leurs mains fraternelles.

Et pour revoir, gens du dehors,
Le vrai Noël de nos enfances,
Il suffit de fermer encor
Nos yeux sur l’ombre de l’absence,
Pour dissiper le mauvais sort
Et faire flamber l’espérance.

Robert Brasillach, Noël 1944

10:35 Publié dans Livre | Lien permanent | |  Facebook

dimanche, 24 décembre 2006

La soupe de Noël de Solidarité Alsacienne

Un succès et une surprise : Rencontre avec le futur Président de la République. Comme quoi, les soupes au cochon mènent à tout…

La soupe de Noël de Solidarité Alsacienne organisée ce samedi fut un grand succès. 25 militants de toutes les organisations identitaires et patriotes alsaciennes se sont retrouvés avec autant de sdf, place de la Gare, à Strasbourg : distribution de soupe au cochon, de café, de vin chaud (glühwein), de gâteaux et de cadeaux. Chaleur et amitié. Chantal Spieler, Judith, Luc et Alain animaient cette rencontre.

Quand soudain…Guy Joubert apparut. Sympathique, volubile et très légèrement exalté. Il nous annonça derechef, tracts et articles de presse à l’appui, qu’il ambitionnait les plus hautes responsabilités de l’Etat.

Son programme : « zéro chômeur, zéro violence ». Vaste programme, comme aurait dit De Gaulle.

Guy Joubert http://guy-joubert-2007.asso.fr/ faisait tranquillement son tour de France, seul, de candidat à l’élection présidentielle et était tombé nez à nez avec notre soupe.

Je lui ai demandé : « De combien de signatures de maires disposez vous ? ». Réponse : « Aucune pour l’instant, mais (prenant un air un peu mystérieux), je les aurai ! »

Et avec un air encore plus mystérieux de nous laisser entendre qu’il serait le prochain Président de la République.

Bref, on rigole bien à Strasbourg.

 

Robert Spieler

www.robert-spieler.net

lundi, 18 décembre 2006

600.000 € pour la Grande Mosquée de Strasbourg

medium_Strasbourg-mosquee.jpg600.000 € pour la Grande Mosquée de Strasbourg votés par l’UMP, le PS et les Verts...

600.000 € votés en Conseil Municipal à la demande du tandem UMP Keller et Grossmann.

Une Grande Mosquée à Strasbourg ! Quel symbole ! Une Grande Mosquée dont les français musulmans et les fils de harkis n’auront pas le contrôle puisque celui-ci est dévolu notamment aux associations musulmanes turques.

Strasbourg est la capitale de l’Europe, mais aussi celle de l’Alsace concordataire où les religions catholique, protestantes et juive disposent de privilèges particuliers (seules facultés de théologie d’Etat, catholique et protestante de France, rémunération des curés, pasteurs et rabbins, enseignement religieux dans les écoles publiques). Ce vote de l’UMP et du PS démontre la soumission (dhimmitude) des élus dits « républicains » à l’islamisation de l’Alsace, de la France et de l’Europe.

Non possumus. Les alsaciens disent non. Une grande campagne de pétitions et de protestation populaire sera lancée dans les prochains jours à mon initiative et à celle du collectif « Non à l’islamisation de l’Alsace. Non à la Grande Mosquée de Strasbourg ! »

Robert Spieler

Ancien Député 

Président de "Strasbourg d'Abord"

 

20:35 Publié dans Strasbourg | Lien permanent | Tags : robert, spieler, alsace, strasbourg, mosquee, islam, concordat | |  Facebook

vendredi, 15 décembre 2006

Lettre ouverte aux restaurateurs,aux charcutiers, aux professionnels de la filière porcine

medium_cochon.jpgMadame, Monsieur,

Vous exercez, sans le savoir peut-être, un métier dangereux, et probablement devriez-vous envisager d’en changer. Vous maniez en effet, au quotidien, une matière explosive…

Plutonium ? Dynamite ? Non, simplement le cochon.

Pendant les premiers mois de l’année 2006, toutes les soupes au porc distribuées par l’Association caritative Solidarité Alsacienne furent ainsi interdites à Strasbourg par le Préfet, au prétexte que ces soupes auraient été discriminatoires à l’encontre des musulmans et des juifs.

La discrimination n’a qu’un sens, puisque, bien entendu, les soupes hallal ou cacher ne le sont évidemment pas… A Strasbourg, Chantal Spieler, présidente de Solidarité Alsacienne, refusa de plier. A chaque fois, un arrêté d’interdiction signé par le Préfet fut signifié.

A chaque fois, Solidarité Alsacienne distribua sa soupe aux SDF dans la joie et la bonne humeur avant que, rituel républicain oblige, la présidente de Solidarité Alsacienne ne fut emmenée au commissariat (dix fois !). A chaque fois, les SDF appréciaient autant la soupe, les gâteaux et le café que la convivialité offerte par la chaleur des très nombreux militants présents.

La Halde (Haute autorité de lutte contre les discriminations) fut alors saisie à la demande de Catherine Trautmann, ancien maire de Strasbourg et ancienne ministre socialiste de quelque chose. Des responsables de la soupe au cochon furent convoqués par la police. « Etes-vous racistes, antisémites, etc… ? ».

Réponse : non, nous sommes simplement alsaciens, français et européens… et nous considérons que le porc fait partie des traditions culinaires européennes…

Depuis, les distributions ont repris à Strasbourg, sans interdiction. Mais c’est à Paris où Solidarité des Français distribue des soupes au cochon depuis trois ans, que la répression se manifeste aujourd’hui. Interdictions, menaces, persécutions…

La police, à la demande du Préfet, vient de tenter d’empêcher l’association Solidarité des Français, interdite de distribution de soupe, d’offrir une tarte flambée aux sdf  dans un restaurant parisien : blocage des entrées et sorties, interpellation de militants. Sans doute parce qu’il y a du lard dans les tartes flambées…

Mais pourquoi haïssent-ils autant le cochon ? C’est une question que je vous soumets, et je vous invite à y réfléchir. Et c’est aussi une invitation à méditer sur le métier dangereux qui est le vôtre, un métier menacé à moyen terme au nom de la lutte contre les « discriminations ».

Certes, vous pourriez vous orienter vers l’élevage et la commercialisation du bœuf. Mais le jour où les Hindouistes déposeront eux aussi plainte ? Reste le mouton…

Mais une choucroute au mouton, franchement…

Nous résisterons !

Bien cordialement,

Robert Spieler

Ancien Député

Président de Strasbourg d’Abord

13:10 Publié dans Strasbourg | Lien permanent | Tags : spieler, alsace, strasbourg, france, politique, droite nationale, cochon | |  Facebook

mercredi, 13 décembre 2006

La FRANCE LICRAtisée… Le site d’Anne Kling

Anne Kling a publié, en septembre, un ouvrage exceptionnellement  documenté consacré à la Ligue Internationale Contre  le Racisme et l’antisémitisme (LICRA), « La France LICRAtisée » (*)

Ce livre mérite absolument d’être lu car il apporte des informations stupéfiantes et passionnantes sur cette officine créée par des militants communistes dans les années 1920, et qui s’est spécialisée aujourd’hui dans le combat anti-identitaire et la répression  de ceux qui osent dire la vérité.

 

Afin de mieux faire connaître  la LICRA et de nous donner les armes pour la combattre, Anne Kling vient de faire créer un site que je vous invite à consulter et à diffuser http://france-licratisee.hautetfort.com

 

Robert SPIELER

http://www.robert.spieler.net

(*) La France LICRAtisée ,  Anne Kling, Editions Deterna,  436 pages, 35 euros, préface d’Alain Soral)

21:35 Publié dans Livre | Lien permanent | Tags : spieler, anne kling, france licratisée, alsace, france, droite nationale, politique | |  Facebook

mardi, 12 décembre 2006

Rencontre à Strasbourg avec nos amis du Vlaams Belang

medium_100_0578.jpgDimanche soir, nous avons été accueillis par une délégation de cinquante flamands du Vlaams Belang, pilotée par Notre amie Hilde de Lobel, députée du V.B.

Ils venaient visiter Strasbourg et son marché de Noël, certes quelque peu taïwanais, pour ce qui est des objets vendus, mais aussi Colmar et le Haut-Koenigsbourg.

 

Je me suis rendu au dîner qu’ils nous offraient en compagnie de Nicolas, Dorian, Didier et Olivier.

Nous avons été accueillis chaleureusement par Hilde et par le sénateur Creyelman. Dans mon intervention, j’ai pu exprimer l’amitié et l’admiration  de l’Alsace identitaire pour leur combat.

 

Le Vlaams Belang est un modèle pour nous. Je ne soulignerai jamais assez l’ambiance de camaraderie, de conviction et de détermination militante sans faille qui règne dans ce mouvement.

Il ne faut pas chercher plus loin les clés de leur succès.

 

Robert Spieler

www.robert-spieler.net

14:30 Publié dans Strasbourg | Lien permanent | Tags : spieler, alsace, politique, droite nationale, vlaams belang, regionalisme, strasbourg | |  Facebook

vendredi, 08 décembre 2006

LA REPRESSION DU REGIME DEVIENT FOLLE : VOLTAIRE, AU SECOURS !

medium_crs.gifDiscrimination, trouble à l’ordre public, incitation à la haine raciale, rien que ça pour nos amis de l’association SDF à Paris.

Les nouveaux chiens de garde de la Charia, bafouant la laïcité de la République française en appliquant les lois islamiques sur notre terre, ont lancé la troupe à l’assaut des bénévoles de l’association SDF. Le Préfet de Paris avait interdit la distribution annoncée de soupe au porc jeudi soir pour les sans-abri, sur le parvis de la gare Montparnasse.

Nos amis ont remplacé la soupe populaire par un dîner au restaurant offert aux sdf.

Le Commissaire divisionnaire, vexé et frustré, mais rassuré par son armée de Robocop, a tenté (tenez-vous bien) d’investir le restaurant. Face à l’opposition de la responsable de l’établissement, il a tout de même empêché les clients d’entrer et de sortir du restaurant, puis s’est consolé en interpellant 7 camarades restés dehors pour les garder jusqu’à 2h du matin au commissariat du 15 ème !

Motif : contravention pour rassemblement en marge d’une manifestation interdite par arrêté préfectoral !

Non, vous ne rêvez pas, un Préfet de la République occupé à empêcher d’honnêtes gens qui invitent des laissés pour compte au restaurant, nous ne sommes ni à Cuba, ni en Corée du Nord, ni au Zimbabwé, nous sommes bien en France, un modèle de petite dictature bananière. Voltaire, au secours, « écrasons l’infâme !»

Les soupes à Strasbourg

Nous étions samedi dernier place de la gare avec nos amis sdf et nos nombreux et fidèles militants (beaucoup de jeunes, ce qui nous donne chaud au cœur). Pas d’interdiction préfectorale, notre détermination a fini par payer. Nous serons présents tout l’hiver pour continuer notre action auprès des nôtres, comme à Nice, Paris, Charleroi, Bruxelles, Anvers et d’autres villes encore.

Résistance et liberté !

Chantal Spieler

source : http://www.solidarite-alsacienne.com

19:38 Publié dans Blog | Lien permanent | |  Facebook

mardi, 05 décembre 2006

L’enquête–choc de Valeurs Actuelles : être de droite en 2007

medium_valeurs-actuelles.jpgLa bourgeoisie bobo contre le peuple

L’hebdomadaire Valeurs Actuelles présente à partir de cette semaine une nouvelle formule, modernisée et « droitisée ».

Une enquête réalisée auprès de son lectorat a en effet démontré que celui-ci attendait une radicalisation de sa ligne éditoriale. Il ne faut pas chercher très loin les raisons des difficultés de la presse française : une fadeur, une uniformisation, un respect insupportablement conformiste du politiquement correct font que les lecteurs s’en détournent de plus en plus au profit d’internet. Au contraire de ce qui se passe en Allemagne où l’offre est restée diverse, engagée et où par conséquent la presse prospère.

Valeurs Actuelles est certes agaçant par son ultra-libéralisme mais il s’engage aujourd’hui dans une intéressante évolution. Je ne parle pas des pages culturelles et historiques qui ont toujours été remarquables et qui se trouvent renforcées dans la nouvelle formule.

Un sondage IFOP réalisé par ailleurs sur les « attentes de l’électorat de droite » est lui aussi fort instructif.
On y découvre que 83% de ceux qui se reconnaissent comme tels (FN, UDF, UMP, MPF) sont partisans d’un revenu parental pour les mères au foyer, que 76% sont en faveur de la préférence européenne pour l’emploi, le logement et les prestations sociales et que 70% sont pour l’expulsion systématique des étrangers en situation irrégulière.

Autre constat qui n’est pas une surprise : les milieux populaires et notamment ouvriers se reconnaissent bien davantage dans ces priorités de « droite » que les milieux bourgeois.

La dimension majoritairement populaire du peuple de droite entraîne du reste une curieuse conséquence : 57% des électeurs « de droite » disent souhaiter l’application d’une réforme « de gauche », à savoir « le renforcement des sanctions à l’encontre des communes qui comptent moins de 20% de logements sociaux ». Le peuple de droite, en voie de paupérisation, réclame des logements sociaux !

Quelles conclusions en tirer ?

Les mouvements identitaires représentent un énorme potentiel électoral. Le système est à l’agonie. L’UMP et l’UDF ne relaient d’aucune façon les attentes de leur électorat en ce qui concerne les priorités vitales. A force de vouloir complaire à la gauche, à la Halde et aux divers lobbies, ils finiront par achever de déplaire aux électeurs qui leur restent encore.

Robert Spieler

09:50 Publié dans France | Lien permanent | Tags : valeurs, actuelles, politique, strasbourg, alsace, droite, ump | |  Facebook