Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 03 mars 2008

LETTRE OUVERTE A CEUX QUI RISQUENT D’HESITER DIMANCHE PROCHAIN : VOTER FRONT NATIONAL OU VOTER STRASBOURG D’ABORD ?

Strasbourg, le 2 mars 2008

 

 

Chers Amis,

 

Une fois de plus, les municipales sont là, une fois de plus, elles verront la dite « extrême-droite » aller divisée au combat. Sachez que cette situation ubuesque et débile n’est pas de notre fait, que nous en sommes les premiers atterrés. Sachez également que contrairement aux affirmations mensongères de Christian Cotelle dans les DNA de hier, nous avons fait toutes les avancées nécessaires pour aboutir à une liste d’union.

 

C’était la voie de la sagesse, celle de l’intelligence politique. Jean-Louis Wehr, que vous connaissez tous, pourra témoigner de ses efforts répétés et opiniâtres en ce sens et de notre volonté d’y parvenir.

 

Mais nous nous sommes tous heurtés à une fin de non-recevoir totale de la part du Front national, responsables nationaux et locaux parfaitement unis pour refuser la main tendue et même toute discussion préalable : les locaux craignant fort que leur minuscule pouvoir ne s’en trouve menacé, les nationaux poursuivant d’une haine éternelle ceux qui ont un jour refusé de se mettre au garde à vous.

 

Certains membres du FN ont cependant répondu positivement à notre appel au rassemblement et notamment Marilène Heitz, conseillère régionale, qui figure en 4ème position sur notre liste Strasbourg d’abord.

 

Le FN porte donc, seul, la responsabilité écrasante de faire le jeu du système au pouvoir – droite/gauche parfaitement interchangeables -  trop heureux de ces guerres intestines qui constituent pour lui une véritable assurance-vie. Si les intérêts vitaux de notre pays, son avenir, la défense de son identité, étaient réellement les priorités du Front national, agirait-il ainsi ?

 

Il nous a condamnés à aller désunis au combat. Nous le déplorons profondément mais n’avons d’autre choix que de lutter de notre côté pour défendre nos convictions qui sont aussi les vôtres. Et en tout premier lieu, pour lutter contre l’islamisation de notre pays, sujet sur lequel le FN se montre plus que discret.

 

Voilà ce que nous tenions à vous faire savoir à quelques jours du scrutin. Afin que, quel que soit le choix que vous ferez dimanche, il soit effectué en toute connaissance de cause.

 

Bien cordialement,

 

Robert SPIELER et  Anne KLING

23:04 | Lien permanent | Tags : strasbourg, synthèse nationale, robert spieler, alsace, identitaires, fn, mnr | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.