Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 05 avril 2008

Adrien Zeller fait montre d'héroïsme : 110 km/h maximum sur les autoroutes alsaciennes !

Je souhaite que l'Alsace soit une région d'expérimentation pour des projets qui permettent aux régions de s'exprimer en sortant du carcan que l'Etat et ses énarques imposent.

L'objectif est de gérer mieux, plus efficacement, et pour moins cher que l'Etat. L'expérimentation, dans une région, permet de démontrer la pertinence du raisonnement et du projet, avant d'élargir la démarche à toutes les autres régions.


Régionalisons l'enseignement par exemple : Le contenu des programmes, tels l'histoire et les langues régionales, ainsi que la formation des enseignants (IUFM delenda est : les IUFM doivent être supprimés, vus leur nocivité), mais aussi le choix des directeurs d'établissements.

Régionalisons la politique de santé. Est-ce à des hauts fonctionnaires nommés par Paris de décider de l'ouverture ou de la fermeture d'une maternité en Alsace ?


Régionalisons le développement économique, la politique de l'environnement, etc...

Expérimentons, soit, afin de démontrer aux énarques parisiens, que nous savons faire dans l'excellence.
Expérimentons...


Adrien Zeller, Président du Conseil Régional d'Alsace, a, avec un courage inouï, demandé humblement à l'Etat le droit d'expérimentation pour l'Alsace.

Pas pour l'enseignement ou le développement économique, ne prenons pas de risques...


En substance, il a dit : "Auriez vous l'extrême complaisance de bien vouloir accorder à l'Alsace, qui n'en est certes pas digne, l'autorisation, mais uniquement si vous le voulez bien, de limiter la vitesse sur les autoroutes alsaciennes à 110 km/h".

Fureur des responsables de l'Automobile Club qui relèvent l'absurdité de la proposition (soyons cohérents: 110 km/h, soit, mais qu'on ne fabrique pas des véhicules dépassant 200 km/h).

Avec une détermination admirable, Adrien Zeller a dit, le lendemain de sa proposition géniale : "120 km/h me conviennent aussi".

Contrairement à ce que d'aucuns pensent, je suis un homme de dialogue et de raison.
Adrien Zeller, je te propose 129,99 km/h.

OK ?


 
Robert Spieler

10:00 Publié dans Alsace | Lien permanent | Tags : strasbourg, politique, alsace, robert spieler, synthèse nationale, anne kling, mnr | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.