Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 29 septembre 2008

Grande victoire de l'Autriche identitaire !

Les observateurs s'attendaient à une progression des identitaires autrichiens, mais les résultats des élections législatives de dimanche ont dépassé toutes nos espérances. Près de 30% pour les deux partis nationalistes, le FPÖ de Strache et Moelzer, et le BZÖ de Haider. Ce dernier réalise une progression spectaculaire, passant en deux ans de 5 à 11%, le FPÖ progressant de 7 points, pour atteindre 18%. Les conséquences de la dramatique scission entre Haider et son ancien parti sont ainsi effacées, même si les divisions demeurent. Les socialistes et les conservateurs s'effondrent, respectivement de 6 et 8%, et obtiennent respectivement 29 et 26% des suffrages. On peut s'attendre à de puissants couinements en Europe et ailleurs si les nationalistes, qui semblent incontournables, participent à la prochaine coalition. Le Jérusalem Post vient déjà d'émotionner d'importance en envisageant la rupture des relations diplomatiques entre Israël et l'Autriche.

Mais de quoi se mêlent-ils ?

Ceci dit, je pense que les nationalistes auraient tort de participer à un gouvernement de coalition. La collaboration avec le système est meurtrière pour nos idées, et désastreuse sur le plan électoral. Des convictions idéologiques puissamment ancrées sont nécessaires pour résister à la tentation de conserver à tout prix la jouissance des ors du système. Peu nombreux sont ceux qui savent dire non.

 Robert Spieler

Délégué général de la Nouvelle droite Populaire
   http://www.robert-spieler.net 

 

16:51 Publié dans Europe | Lien permanent | Tags : autriche, europe, politique, alsace, ndp, synthèse nationale | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.