Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 28 juin 2010

Le vrai visage du Bloc identitaire...

sirene.jpgPar Robert Spieler Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire

Le hasard a fait, que le jour où était publié la mise au point de la Nouvelle Droite Populaire dévoilant le vrai visage de Riposte laïque, groupe de gauche auquel le Bloc identitaire s’est allié pour organiser l’apéro saucisson, paraissait une tribune instructive de Fabrice Robert, Président du Bloc identitaire (Vers de nouvelles formes de résistance, cliquez ici).

Rappelons que Riposte laïque se singularise par un discours anti-musulman virulent, anti-catholique (ils évoquent le 14 juin, sur leur site, le « totalitarisme » de l’Eglise catholique), « républicain », intégrationniste et ultra-sioniste « Nous sommes tous israéliens » (Lundi 7 juin 2010). L’article du lundi 14 juin est un chef d’œuvre dans son genre. Il évoque « le lynchage systématique au couteau et à la barre de fer des premiers soldats de Tsahal, descendus un par un et sans armes (sic !) d’un hélicoptère sur le pont du navire humanitaire ». Il fallait oser ! Nombre de leurs dirigeants font parti du Grand Orient de France.

Voici quelques extraits de la tribune de Fabrice Robert, Président du Bloc « identitaire ».

- « Que cela soit clair une fois pour toutes : non, nous ne sommes pas d’extrême droite. Nous sommes de droite populiste ».

- « L’extrême droite rassemble aujourd’hui des gens qui se projettent dans un passé heureusement révolu ou qui rêvent d’un futur fantasmé ».

- « Nous osons nous revendiquer du général De Gaulle »

- « Nous n’en voulons pas à la terre entière. Nous ne croyons pas que la cause de nos maux se trouverait dans certains lobbies qui gouverneraient le monde ».

Nous laisserons nos lecteurs tirer les conclusions de ces propos emplis de dhimmitude à l’égard du Système.

Que les militants du Bloc identitaire sachent cependant que nous ne les confondons pas avec leurs dirigeants, et que leur place est à nos côtés. Quant aux dirigeants du Bloc, qu’ils prennent conscience que malgré leurs reptations, « facho un jour, facho toujours », et qu’ils auront beau aller à Yad Vashem, leur passé les poursuivra ad vitam aeternam, comme le sparadrap du capitaine Haddock… et que tous ceux qui ont eu l’illusion, depuis quarante ans, de pouvoir intégrer le Système en reniant leur idéal, ont échoué et ont disparu dans le trou noir de leurs illusions et de leurs trahisons.

Oui, la recherche de respectabilité est une folie qui mène à une impasse.

01:40 Publié dans Politique | Lien permanent | |  Facebook

samedi, 26 juin 2010

Quelques vérités au sujet de Riposte laïque…

Texte publié par la Nouvelle Droite Populaire :

images.jpgL’apéro « saucisson et pinard » qui devait avoir lieu dans le quartier de la Goutte d’or à Paris en fin de semaine dernière a créé un buzz important sur Internet et peut être considéré comme une remarquable opération de marketing. L’interdiction par la Préfecture de police de ce rassemblement est scandaleuse car elle a prouvé le degré de soumission des autorités aux désidératas de l’Islam et de ses collabos.

Cependant, organisé conjointement par Riposte laïque, association notoirement de gauche, et par le Bloc identitaire, ce rapprochement ne manqua pas de susciter un certain étonnement chez un grand nombre de nos camarades. D’autres, sans doute mal informés, n’ont pas compris pourquoi nous avons émis des réserves (cf. notre communiqué du 13/06/2010) sur cette manifestation. Voilà pourquoi nous tenons à apporter aujourd’hui les quelques précisions suivantes.

Tout d’abord, afin que les choses soient claires, nous précisons que la Nouvelle Droite Populaire n’a absolument rien contre le fait que des militants et responsables venus de la gauche sociale rejoignent le combat nationaliste et identitaire. Mais… la condition est que ces militants, habités à juste titre par le nécessaire combat pour la justice sociale pour notre peuple, rompent définitivement avec « l’internationalisme » et le mythe de l’intégration.

Or, si Riposte laïque considère comme nous que l’Islam est le problème prioritaire, elle préconise aussi que la « République » se doit d’intégrer les immigrés non-européens, dès lors qu’ils pratiquent les valeurs de ladite République, l’amour de la France et… le refus du « projet fédéraliste européen ». Si Riposte laïque s’en prend, souvent violemment, à l’Islam, c’est uniquement parce que l’Islam est une religion totalitaire, anti-féministe, anti-laïque et antisémite. Elle ne lui oppose jamais, loin s’en faut, la défense de notre identité et de nos traditions françaises et européennes.

Pour en juger, il est intéressant de se rendre sur son site (qui ne manque jamais une occasion, soit dit en passant, d’égratigner le mouvement national en général, et la NDP en particulier) afin de mieux comprendre les objectifs de cette officine, créée en 2007 par Pierre Cassen, membre de l’UFAL (Union des familles laïques), et dont un bon nombre de dirigeants appartiennent au Grand Orient.

L’obsession anti-islamique de Riposte laïque apparait immédiatement. Mais celle-ci repose essentiellement sur des critères anti-religieux. L’Islam, constamment comparé au fascisme (la rhétorique de gauche ne les lâche pas), y est traité au même titre que le christianisme. Or, pour nous, que l’on soit  croyant ou non, la différence réside dans le fait que le christianisme fait parti de nos traditions européennes… l’Islam pas !

Paradoxalement, la défense d’Israël est une constante chez Riposte laïque, alors que l’on peut considérer que cela n’est pas forcément le problème prioritaire pour une organisation qui lutte pour la laïcité. A ce propos, Israël est tout, sauf un Etat laïc.

Florilège :

- « Ils (les juifs) sont les seuls occupants légitimes du pays, flanqués de quelques malheureux descendants d’Africains victimes de la traite négrière orientale », ce qui est déjà assez hallucinant (lundi 6 juillet 2009, sur le site Riposte laïque).

- « Nous sommes tous israéliens » (lundi 7 juin 2010)

- Dans un article daté du lundi 14 juin dernier il est évoqué « le lynchage systématique au couteau et à la barre de fer des premiers soldats de Tsahal, descendus un par un et sans armes (sic !) d’un hélicoptère sur le pont du navire humanitaire »…

Parmi les liens du site, figurent (on se demande pourquoi ?) le Bnaï Brith Paris.

L’influence franc-maçonne est également prégnante. Ainsi, un certain Roland Ferbère (un pseudo car on est jamais assez méfiant vis avis de ses frères trotskistes du GO…) écrit sur le site : « Je suis franc-maçon, et je viendrai avec mon cordon de grand-maître du Grand Orient de France à l’apéritif géant de la rue Myrta ». Il explique : « Je suis fils et petit-fils de francs-maçons du Grand Orient, je les ai entendus raconter leur lutte inlassable contre le totalitarisme de l’Eglise catholique… ». Le « totalitarisme » de l’Eglise catholique, il fallait oser….

Quant à Radu Stoenescu, philosophe du groupe qui n’hésite pas à comparer le discours haineux de SOS racisme à celui de ce qu’il appelle « l’extrême droite raciste » (belle gymnastique d’esprit…), il explique le plus sérieusement du monde que les passions autour de l’apéritif « saucisson et pinard » auraient pu être évitées si le pouvoir politique avait procédé à l’égard des musulmans et de l’Islam de « la même manière que Napoléon avait procédé avec les juifs et le judaïsme », c'est-à-dire en développant l’idée d’un Islam laïc en France… Ce qui est évidemment absurde pour ceux qui connaissent cette religion totalitaire.

Il ne faut pas être dupes et ne pas se laisser aveugler par les paillettes médiatiques.

Depuis longtemps, les idées et les thèmes de campagne du mouvement nationaliste ont été pillés par une certaine gauche prête à tout pour arriver à ses fins. Nous pourrions citer l’exemple de l’écologie, idée théorisée à l’origine par des penseurs de droite et récupérée ensuite par la gauche et l’extrême gauche. Souvenons-nous aussi des combats anti-communistes menés pendant des décennies par les nationalistes et alpagués, à la fin des années 70, par les « Nouveaux philosophes » style BHL, Glucksmann et consort qui ont découvert un beau matin que l’idéal communiste qu’ils avaient tant béni se résumait en réalité à un vaste univers concentrationnaire. Et, à chacune de ces récupérations, il y avait dans nos rangs des naïfs pour se féliciter de voir nos adversaires  reprendre, à leur seul profit, nos idées.

Aujourd’hui, un nombre grandissant de nos compatriotes prend conscience du danger que représente pour notre pays et pour notre civilisation l’arrivée massive sur notre continent de populations venues d’ailleurs et en particulier du monde musulman. Les stratèges du Système, ont aussi compris que le véritable enjeu du XXIème siècle sera pour les Européens la survie de leur identité. Mais ces mêmes stratèges veulent éviter à tout prix que les nationalistes, qui ont toujours été les seuls à dénoncer ce danger, soient un jour les grands bénéficiaires de cette prise de conscience populaire. D’où la nécessité à leurs yeux d’établir des passerelles afin de tenter de récupérer cette juste réaction. Et pour cela, il leur faut tenter de concilier l’inconciliable.

On comprend mieux maintenant pourquoi les dirigeants du Bloc identitaire se sont laissés allés, lors de leur Convention qui s’est tenue à Orange au mois d’octobre dernier, à « rompre définitivement avec l’anti-sémitisme du Front national (nous n’avons pas à défendre le Front national, mais il s’agit là d’un honteux mensonge) et le nationalisme » et pourquoi la présence de mouvements authentiquement nationalistes et identitaires avaient été refusée par les organisateurs à la manifestation du 18 juin.

De deux choses l’une : soit les militants de Riposte laïque ont ouvert les yeux et ils se sont rendus compte que les idées qu’ils défendaient reposent sur une ambigüité et que le combat mené par les nationalistes est le seul bon combat, alors, s’ils en acceptent toutes les valeurs, ils ont leur place à nos côtés. Soit il s’agit là, comme nous le pensons, d’une nouvelle manœuvre afin de récupérer notre combat en le détournant de ses objectifs, alors la vigilance doit être renforcée et les complices de cette  manigance doivent être dénoncés.

Pour la Nouvelle Droite Populaire, le nécessaire rassemblement de toutes les forces nationales et identitaires doit se concrétiser sur des bases idéologiques claires : le refus absolu de l’invasion par des populations non européennes de notre terre,  la défense de notre identité et de nos traditions ancestrales et la dénonciation des véritables responsables de cette invasion, à savoir le mondialisme qui broie les peuples et ses dérivés.

L’islamisation n’est qu’une conséquence de l’immigration. Réglons le problème de l’immigration, et nous réglerons celui de l’islamisation. Nous ne sommes pas sûrs que ce soit ainsi que Riposte laïque envisage les choses…

16:43 Publié dans Politique | Lien permanent | |  Facebook

vendredi, 25 juin 2010

Mardi dernier à Paris : un dîner avec SEMIS-Diffusion...

Mardi dernier, l'excellent restaurant parisien "Les Ronchons" recevait, dans le cadre de ses dîners-débats, les trois premières personnalités de notre famille d'idées qui ont été filmées par la société SEMIS Diffusion afin de réaliser des DVD-témoignages.

Ainsi, après une présentation des objectifs de SEMIS Diffusion par Robert Spieler, Pierre Sidos, Pierre Vial et Arnaud Raffard de Brienne firent des exposés passionnants sur leurs engagements politiques respectifs. Ils répondirent ensuite aux nombreuses questions des personnes présentes.

Cette soirée, à la fois instructive et détendue, fut aussi l'occasion de retrouver de nombreux amis qui, dans le passé, participèrent activement au combat nationaliste aux côtés des intervenants.

Quelques photos de la soirée :

 2010 06 22 22h37h55 Ronchons Dîner Sémis Pierre Vial.JPG

Pierre Vial, Historien, Président de Terre et peuple et membre du Bureau national de la Nouvelle Droite Populaire

2010_06_22_23h18h54_Ronchons_Dîner_Sémis_Pierre_Sidos.jpg

Pierre Sidos, fondateur de Jeune Nation, Président de l'Oeuvre française.

2010 06 22 22h26h38 Ronchons Dîner Sémis Arnaud Raffard de Brienne.JPG

Arnaud Raffard de Brienne, écrivain et essayiste, spécialiste de la désinformation, il collabore régulièrement à Synthèse nationale

11:04 | Lien permanent | |  Facebook

mercredi, 23 juin 2010

Football : Ciao, pantins !

Coupe du monde : réaction de Robert Spieler, Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire.

Football : Ciao, pantins !Robert Spieler 6.jpg

La déroute de cette pseudo équipe de France de football est une satisfaction de fin gourmet pour tout militant nationaliste et identitaire.

Alors que toutes les équipes en lice dans ce championnat du monde reflètent la composition ethnique des peuples qu’ils représentent, l’équipe de France ressemble davantage à une équipe africaine qu’européenne. Les rares représentants d’origine européenne, tel le Breton Gourkuff, furent ostracisés par les joueurs tels Anelka et Ribéry qui exigèrent que Domenech l’exclue de sa feuille de match. Ribéry, Européen d’origine, s’est converti à l’islam. Son épouse, d’origine algérienne, s’est présentée aux journalistes enveloppée du drapeau algérien. Domenech ne fait pas mystère de ses sympathies de gauche ni de l’importance qu’il accorde aux thèmes astraux des joueurs qu’il sélectionne (ceci n’est pas une plaisanterie). Cette équipe de milliardaires arrogants avec des cervelles de colibris, avec un entraineur givré, une fédération de football pourrie par l’argent, ne représentait pas la France mais les épouvantables dérives d’un système dégénéré qui doit être détruit. Cette équipe et cette coupe du monde sont à l’image d’une France décadente. Remercions les joueurs et l’entraineur d’avoir ouvert les yeux aux Français.

Tout est à reconstruire. Un champ de ruines… Tant mieux. Nous aussi, nous devrons reconstruire la France et l’Europe. Une France française, une Europe européenne. Et une équipe de France à l’image de notre peuple, et non à l’image de l’Afrique.

11:28 Publié dans Politique | Lien permanent | |  Facebook

lundi, 14 juin 2010

Un dîner aux Ronchons le 22 juin...

!cid_9D7F92749A6D4EA5AA49F244FF95082B@pcronchons.gif
Réservations : 01 46 34 50 99

10:37 Publié dans France | Lien permanent | |  Facebook

mardi, 01 juin 2010

Pas question de mourir pour Israël !

Un communiqué de Robert Spieler

Délégué général de la

Nouvelle Droite Populaire

 

9 morts, des dizaines de blessés dans l’attaque de la flottille humanitaire qui cherchait à rejoindre la bande de Gaza. Les commandos israéliens ont fait une boucherie : dans les eaux internationales. La France réagit en « condamnant cet événement », tout en condamnant la « provocation » que représente à ses yeux la volonté de rompre cet insupportable siège d’une terre martyrisée. Misérable…

 

Dieu sait que je refuse l’islamisation de notre terre. Pour autant, je n’accepte pas l’injustice faite au peuple palestinien.

 

Si j’étais palestinien (la Palestine compte encore nombre de Chrétiens), je me battrais pour la libération de ma terre. Certes, si j’étais israélien, je serais aux côtés de Liebermann pour exiger le Grand Israël.

 

Il se trouve que je suis européen et que ce conflit, a priori ne me concerne pas, même si j’éprouve une profonde compassion pour ceux qui sont traités comme des chiens sur leur terre. Prétendre qu’Israël est le bouclier anti-islamiste de l’Europe est un mensonge et une imposture. Nous n’avons pas à accepter que le conflit du Proche-Orient soit importé sur notre sol. Nous n’avons pas à accepter que demain l’Europe soit entraînée dans une conflagration avec l’Iran.

 

Il n’est pas question pour nous de nous plier à la propagande officielle.

 

Pas question de mourir pour Israël.

10:44 Publié dans Politique | Lien permanent | |  Facebook