Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 03 août 2010

Les grands rendez-vous des forces nationales et identitaires prévus à la rentrée :

Samedi 28 août, à Forbach en Moselle, manifestation organisée par la Nouvelle Droite Populaire pour la défense de l'identité lorraine.

Renseignements : ndpsectiondeforbach@hotmail.fr

 

Vendredi  3, samedi 4 et dimanche 5 septembre, à Saintes en Charente-Maritime, XIIème Université d’été du MNR sur le thème : « la violence ». Interventions de Robert Spieler, Délégué général de la NDP, Carl Lang, Président du Parti de la France, et d’Annick Martin, Secrétaire générale du MNR, lors de la séance de clôture du dimanche matin.  

Renseignements : 01 56 56 64 34

 

Dimanche 5 septembre, à La Chapelle Notre Dame de l’Olive près de St Jean de Barrou dans l’Aude, rassemblement amical organisé par la NDP en l’honneur du Comte Olivier, vainqueur des Maures en cet endroit au IXème siècle. Pique-nique, plantation d’un olivier et prises de parole.

Renseignements : ndp.herault.34@voila.fr

 

Samedi 23 octobre, à Lomme près de Lille, c’est la fête du cochon. Journée festive pour la défense de nos traditions culturelles et culinaires.

Renseignements : luc.pecharman@free.fr  

 

Dimanche 24 octobre, à Villepreux dans les Yvelines, XVème Table ronde de Terre et peuple sur le thème « Demain la révolution ? » avec Pierre Vial, Président de T&P, et de nombreux invités. Nombreux stands, restauration sur place, participation 8,00 €

 

Jeudi 11 novembre, de 11 h 00 à 18 h 30, au Forum de Grenelle à Paris, IVème journée nationaliste et identitaire organisée par Synthèse nationale avec Carl Lang, Annick Martin, Pierre Vial, Robert Spieler, Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale, et de nombreuses personnalités de la droite nationale et européenne. Nombreux stands, librairies, revues, mouvements, spécialités régionales, restauration rapide sur place...

Renseignements : synthesenationale@club-internet.fr

01:23 Publié dans Politique | Lien permanent | |  Facebook

Grenoble : pendant que les quartiers s’armaient, le CRIF et les « autorités » se congratulaient.

photo_1279352599072-1-0.jpg

 

Par Robert Spieler

Délégué général de la

Nouvelle Droite Populaire

 

Les évènements de Grenoble démontrent qu’un nouveau pas a été franchi dans l’inéluctable chemin qui mène la France vers la guerre civile. Un climat insurrectionnel se développe dans les zones occupées. La police, qui se fait tirer comme des lapins sans pouvoir répliquer, est bridée par les lobbys, la « Justice », les medias et par sa propre hiérarchie, terrorisée par la crainte de bavures. Les rodomontades multiples et répétées de Sarkozy ne sont que des gesticulations à usage électoral. Tous ces événements étaient pourtant prévisibles depuis des mois, des années. Mais les lobbys avaient d’autres priorités pour Grenoble…

 

Relisons les comptes rendus de deux « importantes » rencontres des dirigeants du CRIF, le Conseil représentatif des institutions juives de France, avec les autorités de Grenoble et de l’Isère. Ces informations fortement émotionnées et émotionnantes figurent sur le site du CRIF. Elles valent leur pesant de cacahouètes quand on songe à la réalité des périls…

 

« Après avoir quitté l’Elysée, Richard Prasquier (président du CRIF) s’est rendu à Grenoble ce même 15 septembre 2009 pour y rencontrer à la fois le CRIF local et les responsables politiques.

Il  a d'abord été reçu par le nouveau préfet de l'Isère, Albert Dupuy. 

« Après quelques échanges de bienvenue, Richard Prasquier a commencé par évoquer le rôle positif joué par le bassin grenoblois et ses environs lors de la seconde guerre mondiale : résistance organisée, nombreux « justes » dans la population dauphinoise…

L’Isère est un département en pointe dans le travail de mémoire, avec de nombreuses commémorations mémorielles, mais aussi à travers le travail sur la spoliation des biens juifs mené par Tal Bruttmann.

Concernant l’actualité la plus récente, l’ensemble des participants ont également loué le calme relatif dans la région, avec peu d’actes d’antisémitisme durant les trois dernières années par rapport à la moyenne nationale, avec l’exception notable cependant de la période du conflit à Gaza début 2009, où la capitale des Alpes a été le lieu de manifestations très virulentes, et de nombreux propos antisémites ont été relevés dans les foules, mais aussi dans les discours.

Le dialogue s’est ensuite conclu sur la nécessité de poursuivre le dialogue intercommunautaire. »

 

Richard Prasquier et la délégation du CRIF se sont ensuite rendus à l’Hôtel de Ville où ont été évoqués bon nombre de dossiers d’actualité dont le procès Fofana et la détention de  Gilad Shalit.

Il a été rappelé que le CRIF Grenoble-Isère et la municipalité de Grenoble avaient déployé une banderole sur le fronton de la mairie l’hiver précédent.

La municipalité de Grenoble a fait part de son soutien indéfectible dans le travail de mémoire et, pour faire bonne mesure, a affirmé vouloir favoriser la continuation du dialogue intercommunautaire et promouvoir la notion du « mieux vivre ensemble ».

 

Afin de bien préparer ces entretiens, le bureau du CRIF Grenoble-Isère et le maire de Grenoble Michel Destot, s’étaient rencontrés lors d’un petit déjeuner quelques jours auparavant. Cela avait déjà été l’occasion d’un tour d’horizon : « Le maire de Grenoble a insisté sur le « vivre ensemble » et sur une vision mondialisée des problèmes tant écologiques que migratoires. » Pour cimenter cette entente parfaite, un projet de jumelage entre les villes de Grenoble et de Rehovot, en Israël, est à l’étude »

 

Et puis, cet article datant de janvier 2010 :

 

« Le 10 janvier, M. Destot, député-maire de Grenoble et Edwige Elkaïm, présidente du CRIF Grenoble remettent solennellement le Prix Louis Blum à Marek Halter dans les salons de l’Hôtel de Ville. Ce prix fondé en 2000 par le CRIF et le B’naï Brith, est remis chaque année à une personnalité qui s’est distinguée par son engagement « pour la préservation de la mémoire de la Shoah, la défense des Droits de l’Homme et la lutte contre le racisme et l’antisémitisme »

 

Vivement la nécessaire Révolution nationale et identitaire ! Vivement la Reconquista !

01:20 Publié dans France | Lien permanent | |  Facebook