Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 28 octobre 2010

Christian Vanneste sera-t-il viré de l’UMP ? Le positif et le négatif de cette affaire.

IMG_0671.JPGPar Robert Spieler, 

Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire

Christian Vanneste, député UMP du Nord connu pour ses positions réactionnaires vient de susciter la polémique en s’exprimant en faveur d’une « droite large » regroupant le centre, l’UMP et le FN. A condition, précisait-il prudemment « que le FN change et renonce à certaines positions ». Las, cela ne suffisait pas. Les caniches dressés de l’UMP se sont derechef mis à japper d’indignation, avant même que les lobbys n’aient pris la peine de se mettre à couiner.  La Sénégalaise Rama Yade annonce qu’une procédure d’exclusion est en cours, la direction nationale de l’UMP affirme que ces déclarations « ont choqué tout à fait légitimement », Jean-François Copé exprime son « désaccord total » et Yves Jego évoque « un débat nauséabond ». Mais 32% des sympathisants de l’UMP et 62% des électeurs du FN approuvent Christian Vanneste.

L’aspect positif de cette affaire est qu’elle confirme aux naïfs l’impossibilité d’une entente entre le camp de la résistance et celui de la collaboration. Rama Yade, Copé et Jego ont raison de le souligner. Il n’y a en effet rien de commun entre les combattants du camp national et identitaire et les collabos craintifs et soumis aux lobbys antinationaux qui peuplent les allées du pouvoir. Il serait tout à fait catastrophique pour nos peuples que des dirigeants de la Résistance se laissent entraîner, comme le fit honteusement Fini en Italie, sur la voie de la collaboration et de la trahison.

Dès lors, la mise au point de nos adversaires est tout à fait salutaire. Mais que 62% des électeurs du FN  soient prêts à une telle alliance est consternant et démontre la grande faiblesse de la formation idéologique de notre camp.

Que dire de la « droite » ? Nous n’appartenons pas à la même famille qu’eux, nous ne parlons pas comme eux, nous ne rêvons pas comme eux, nous ne respirons pas comme eux, nous ne pensons pas comme eux et nous ne rions pas comme eux. Nous ne vivons pas comme eux, et nous ne mourrons pas comme eux.

Bref, nous ne sommes pas de la même « droite » qu'eux…

23:48 | Lien permanent | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.