Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 28 novembre 2010

Dhimmitude : après l’évêque de Carcassonne, c’est le tour de l’évêque d’Avignon...

Robert Spieler 6.jpgPar Robert Spieler

Délégué général de la

Nouvelle Droite Populaire

 

On se souvient de la récente agression de fidèles durant une messe, à Carcassonne, et de la lapidation de la statue de la Sainte Vierge par de jeunes musulmans. Mgr Alain Planet, évêque de Carcassonne, avait évoqué « un simple amusement d’enfants », en insistant sur le fait qu’« il n’est pas question de stigmatiser la communauté musulmane ». Sic…

 

Voila que l’évêque d’Avignon, Mgr Jean-Pierre Cattenoz, en remet une louche dans le registre de la soumission à l’Islam. Que dit-il ? « Ma croix pectorale est parfois l’objet de moqueries de jeunes Français d’origine maghrébine. Quand je leur dis que c’est le pape Benoît XVI qui me l’a donnée, ils me répondent  : "C’est qui celui-là ?" ». 

 

Quand Mgr Cattenoz s’interroge sur les conditions du « vivre ensemble » (ils adorent ce genre de charabia…), voilà ce que cela donne : « Nous sommes à un tournant de l’histoire religieuse de notre pays. On peut penser que la France sera à majorité musulmane dans vingt ou trente ans ». S’en émeut-il ? Non, pas le moins du monde. « J’ai déjà vécu quinze ans en terre d’islam. Je suis donc prêt à vivre dans une France à majorité musulmane ». Et il rajoute :  « Simplement, je m’interroge sur les conditions de notre cohabitation ». Il s’interroge sur les conditions de cette cohabitation… Comme si l’exemple des persécutions des chrétiens en terre d’islam ne lui suffisait pas : Irak, Algérie, Egypte, Arabie Saoudite, Indonésie, etc…

 

Pauvre naïfs, pauvres collabos qui n’ont pas compris ce qui les attendait si l’islam submergeait la France et l’Europe. Qu’ils lisent Le camp des Saints de Jean Raspail. Ils seront les premiers à subir la loi du coran qui dit, au sujet des juifs et des chrétiens : « Tuez-les tous ». Après tout, c’est leur problème. Laissons-les à leur sort. Mais nous, nous ne reculerons jamais. Nous engageons dès aujourd’hui la reconquête de notre terre.

 

Vive le rassemblement de la Résistance nationale et européenne !

14:49 Publié dans France | Lien permanent | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.