Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 06 décembre 2010

Vendredi prochain, 10 décembre, au Local : une conférence de François-Georges Dreyfus sur la Révolution conservatrice allemande...

francois%20georges%20dreyfus.jpgConférence de François-Georges Dreyfus sur la Révolution conservatrice allemande. vendredi 10 décembre, à 19 h 30, au Local, 92, rue de Javel Paris 75015, metro Félix Faure.

 

Agrégé et professeur d'histoire et de science politique à l'Université de Strasbourg, François-Georges Dreyfus fut directeur de l'Institut d’Etudes Politiques, du Centre d'études germaniques et de l'Institut des hautes études européennes. Professeur émérite de l'université Paris IV-Sorbonne depuis 1990, François-Georges Dreyfus est un spécialiste de l’Allemagne. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, dont une « Histoire de Vichy » et une « Histoire des Allemagnes ».

 

Il collabore régulièrement à la Nouvelle revue d’histoire de Dominique Venner, à la revue catholique La Nef et présente depuis de nombreuses années un Libre Journal sur Radio Courtoisie (dimanche 12 h 00-13 h 30, toutes les quatre semaines).

 

J’ai bien connu François-Georges Dreyfus dans les années 80. Nous organisâmes ensemble nombre de conférences et de dîners-débats dans le cadre de cercles d’opposition que nous animions et notamment sous l’égide de Forum d’Alsace, club d’opposition que j’avais créé et qui fut le cercle d’opposition le plus important d’Alsace. Insensible aux pressions, déterminé et courageux dans ses convictions, François-Georges Dreyfus est un grand combattant de la liberté.

 

Sa conférence sur la Révolution conservatrice allemande, un thème majeur qui mérite d’être revisité en ces temps de misère idéologique, s’annonce passionnante. J’invite tous nos amis à y assister.

 

A ne pas manquer !

 

Robert Spieler

Délégué général de la NDP

00:39 Publié dans Europe | Lien permanent | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.