Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 10 janvier 2012

Chronique de la France asservie et résistante...

2924130059.jpgChronique de Robert Spieler

Publiée dans Rivarol

(n°3028 du 6 janvier 2012)

 

Un vaste réseau de corruption vient d’être démantelé dans le New Jersey, aux Etats-Unis. 40 élus locaux, dont dix maires ont été arrêtés, ainsi que cinq rabbins. Pour trafic d’organes. L’enquête a duré dix ans et 300 agents du FBI et des services secrets étaient mobilisés. On voit sur les vidéos des rabbins menottés dans le dos. Profondément choquant quand on sait ce qui s’est passé dans un passé hélas proche.

 

Il n’y a pas de petits profits…

 

Il s’agissait d’un réseau aux ramifications internationales, allant jusqu’en Suisse et, on se demande pourquoi, jusqu’en Israël. Corruption, extorsion de fonds, et trafic d’organes. Le procureur déclare : « Nous avons arrêté le rabbin Rosenbaum, qui était lié au réseau de blanchiment d’argent. Il profitait de la vulnérabilité de certaines personnes pour leur acheter leur rein 10.000 dollars ; il le revendait ensuite 160.000 dollars ». Et alors, il faisait son petit commerce.Mais pourquoi tant de haine et d’antisémitisme ?

 

L’Express interdit de paraître au Maroc

 

L’hebdomadaire L’Express avait publié un numéro spécial surle monde arabe comportant notamment une reproduction du visage du prophète Mahomet. Bien que la direction de L’Express ait pris l’initiative de voiler le visage de Mahomet, rien n’y fit. Censuré. Interdit de vente au Maroc. Le ministre marocain de la communication déclare : « Nous avons toujours été fermes sur cette question, très sensible pour notre opinion publique. » L’Express proteste, avec un argument amusant, si l’on peut dire : « L’Express proteste avec vigueur contre cette censure, et s’inquiète de voir le Maroc, alors que le monde arabe connaît une salutaire poussée démocratique, porter une telle atteinte à la presse. » Une salutaire poussée démocratique… Qu’est-ce qu’il ne faut pas entendre… Les islamistes prennent le contrôle de tous les pays arabes, grâce à la CIA, grâce à Sarkozy, grâce à Bernard-Henri Lévy. En Egypte, en Tunisie, en Libye, partout…Et L’Express s’émeut de la censure qu’il subit… Mais que faut-il pour qu’ils comprennent ?

 

Coucou, la revoilà, ma Christine !

 

Christine Boutin, à laquelle chaque lecteur de Rivarol sait que je suis très attaché, et qui figure dans ma ménagerie personnelle, fait encore des siennes. Je l’adore. La présidente et candidate du Parti chrétien-démocrate, tout un programme, a choisi comme conseiller un jeune auteur gay de 21 ans, Charles Consigny. Il parait que Consigny est un gay flamboyant, écrivain en herbe et étudiant en droit. Elle l’a rencontré sur un plateau de Paris Première en 2009. Il intervenait à la télévision pour la première fois, et le pauvre chéri était « mort de trouille ». Ma Christine l’a rassuré, l’a défendu sur le plateau face à la méchanceté des hommes. Elle fut, déclare-telle, « séduite par ce jeune chien fou. » « Charles m’a tout de suite fait l’effet d’un garçon au caractère bien trempé, élégant et agréable », se souvient-elle. Cette madone des cathos, qui déclarait « qu’elle adorait faire l’amour » (avec des hommes ?) a décidé de nommer Charles Consigny conseiller pour sa communication. Un poste bénévole, sans bureau ni rémunération. Mais il la conseille. Il lui dit : « Habillez-vous comme Ségolène, elle au moins est très classe. » Il lui fait rencontrer ses amis du Marais. C’est trop… Frank Mangain, vice-président du Parti chrétien-démocrate, en est tout troublé : « Il y a quelque chose de magique entre Charles et Christine, ces deux-là se sont trouvés parce que ce sont deux vrais iconoclastes » (Interdit de rire !). Ma Christine déclarait pourtant en 1998 que « toutes les civilisations qui ont reconnu et justifié l’homosexualité comme un mode de vie normale ont connu la décadence ». Et dans un ouvrage écrit la même année, elle se demandait : « Où placera-t-on la frontière, pour un enfant adopté, entre l’homosexualité et la pédophilie ? »Depuis, Christine s’est reprise. Elle a demandé « pardon », dans le magazine Optimum, aux homosexuels qu’elle a pu blesser. C’est trop drôle…

 

Le FN enfin respectable

 

Les médias continuent à s’intéresser à Marine Le Pen. Le Point vient de consacrer tout un article à Muriel Cotavy, 45 ans, qui habite dans la banlieue résidentielle de Lyon, et qui a rejoint le FN il y a quelques mois, ayant même été candidate aux élections cantonales de mars. Un article élogieux. Muriel est blonde, ce qui semble être apparemment une qualité pour Le Point. Et de plus avocate et mère de famille divorcée. Cette déçue de l’UMP a décidé de prendre sa carte au FN, il y a quelques mois. Motif : Sarkozyet son côté bling-bling, qui n’a pas tenu ses promesses, « qui a fait trop de réformes, dont aucune n’est appliquée. » Muriel Cotavy a donc franchi me pas. Elle croit très fort en la nouvelle dirigeante, car, attention, elle n’aurait jamais accompli ce geste sous la présidence de Jean-Marie Le Pen : « A cause des propos inacceptables qu’il tient, à cause de la présence de skinheads dans le parti, des références à la Seconde Guerre mondiale et de son discours sur la préférence nationale. » Et elle conclut par ces puissants propos : « Jean-Marie Le Pen et sa part d’ombre me faisaient peur. Marine Le Pen s’est positionnée clairement sur les propos de son père. Elle a fait le ‘ménage’, elle ne veut plus faire du FN un parti d’extrême droite».Et puis… « Le discours du FN aujourd’hui, c’est ni plus ni moins celui du RPR il y a vingt ans. » Eh bien je vous le dis, chers amis, au risque de mécontenter certains de mes lecteurs. Je n’ai pas voté RPR il y a vingt ans. Je ne le ferai pas davantage demain.

 

Les Loubavitch se goinfrent

 

Grâce au Conseil de Paris, aux socialistes, mais aussi à l’UMP, la secte juive orthodoxe des Loubavitch se porte bien, merci. Mercredi 14 décembre, une subvention de plus de 2 millions d’euros a été accordée par la Ville de Paris à une vingtaine de crèches confessionnelles, essentiellement juives. Seuls les élus écologistes et le Parti de la gauche s’y sont opposés. Le mouvement Louvavitch est l’une des branches les plus dynamiques du judaïsme. Un de ses objectifs est de réveiller la pratique chez les juifs non-pratiquants. A l’occasion de la fête des lumières, Hannouccah, qui démarrait le 20 décembre (rien à voir, évidemment avec Noël), le mouvement Loubavitch organisait des allumages publics de chandeliers géants dans une centaine de lieux, un chiffre en hausse chaque année.

 

Dans plusieurs villes, des groupes de jeunes gens font du porte-à-portepar quartier, sélectionnant leur cible en fonction de la consonance juive de leur patronyme. La logique de conversion et de prosélytisme est en effet totalement étrangère au judaïsme.

 

Le cannibalisme revient à la mode

 

Il fallait oser. Ils ont osé… Décidément, il n’y a plus de limites. La chaîne néerlandaise Nederland 3 a diffusé, mercredi 21 décembre, une émission au cours de laquelle deux jeunes présentateurs ont mangé un minuscule morceau de chair de l’autre. Prélevé par un chirurgien. On se souvient de cette catastrophe aérienne survenue dans les Andes en 1972, qui vit des rescapés contraints de se livrer à des actes de cannibalisme pour survivre. Ce fut le thème d’un film, Alive. La question que posent les animateurs de l’émission : quel goût a la chair humaine ? Les lecteurs de Rivarol qui sont des gourmets, à l’instar d’Hannibal Lecter, connaissent la réponse. Entre le goût de la viande de bœuf et le gibier. Bon, ceci dit, méfions nous. Bien que les animateurs de cette émission aient jurés leurs grands dieux qu’il ne s’agissait pas d’un canular, le passé nous amène à être circonspects. Ils avaient organisé, il y a quelques années, un jeu plein de bon goût : il s’agissait pour plusieurs candidats à une transplantation de rein de remporter le jackpot. Tout cela n’était en fait qu’une vaste plaisanterie, d’un goût quelque peu douteux…

 

La Corée pleure son Cher Leader

 

La disparition de Kim Jong Il a entrainé des scènes d’hystérie collectives assez stupéfiantes. Des foules entières en pleurs. Des femmes se jetant à terre et martelant le sol de désespoir. Quand on examine attentivement les photos, on ne voit aucune larme couler sur des visages qui semblent pourtant ravagés par la douleur. En fait, il y a une explication à cela. Les Coréens pratiquent le système, que connaissent d’autres cultures, des pleureuses. La coutume exige que les proches du défunt expriment leur douleur de façon théâtrale. A telle enseigne que certaines familles font appel à des pleureuses professionnelles…

 

Mein Führer, mein Führer !

 

Les Britanniques ont, personne ne l’ignore, une propension à l’extravagance. On se souvient du prince Andrew qui avait été photographié dans une soirée arrosée en uniforme SS. On se souvient aussi de Max Mosley, le président tout puissant de la Fédération internationale de sport automobile, par ailleurs fils d’Oswald Mosley, chef de la British Union of Fascists, dans les années quarante. Max Mosley avait été photographié dans une soirée un peu originale. Habillé d’un pyjama de déporté, il se faisait fouetter par une « chienne de Buchenwald », en uniforme, comme il se doit. Bernie Ecclestone, le grand argentier de la formule 1, et ami très proche de Mosley, avait quant à lui déclaré au Times, en juillet 2009 :"C'est terrible de dire ca je suppose, mais [...] (Hitler) était en mesure de commander beaucoup de gens capables de faire le boulot" et "Si vous regardez la démocratie, elle n'a pas fait beaucoup de bien à de nombreux pays, y compris la Grande Bretagne".:

 

Voici que Aidan Burley, député conservateur au pays de Sa Majesté en remet une louche. C’était le 3 décembre dernier, à « La Fondue », un restaurant de Val Thorens (Savoie). Sa joyeuse tablée a entonné des chants hitlériens, et l’un des convives était même déguisé en officier SS, saluant à tout va, le bras levé. On apercevait sur une vidéo qui, depuis, a été retirée de You Tube, les participants chanter : « Mein Führer !, mein Führer !, Himmler ! Himmler ! Eichmann ! Eichmann ! » et l’un d’eux porter un toast au IIIème Reich. Enfin ils s’en sont pris à un serveur du restaurant, lui reprochant « d’insulter le Reich et d’être français. » Du coup, ça chauffe quelque peu pour l’élu qui vient de se faire retirer sa fonction de chargé de mission auprès du secrétaire d’Etat aux Transports britanniques.

 

Ils sont vraiment amusants, ces Britanniques …

 

Mgr Barbarin, contre l’exclusion

 

Le cardinal Philippe Barbarin, 61 ans, archevêque de Lyon et primat des Gaules depuis 2002, s’en prend au FN. Le député UMP Etienne Pinte et le prêtre Jacques Turck sortent fin janvier un livre dont le titre est :’Extrême droite : pourquoi les chrétiens ne peuvent pas se taire. » Mgr Barbarin approuve : « Oui, c’est très clair. Dans la Bible, il y a partout l’étranger. M. Le Pen disait : ‘Je préfère ma fille à ma nièce, ma nièce à ma cousine, ma cousine à ma voisine’ : c’est la logique de l’exclusion ; éloignez de moi ceux qui m’intéressent moins ou pas du tout ! La Bible, elle, est inclusive. Elle dit toujours : ‘Quand tu fais ceci ou cela, prends ta femme, tes enfants … et l’étranger qui vit avec toi. » Soit, total respect. Dans l’Etat nationaliste, nous ne nous conduirons pas de façon inhumaine comme le faisait Pinochet, au Chili,en rassemblant ses opposants dans des stades. Nous rassemblerons les « sans-papiers » à l’évêché de Lyon, avant de les expulser. Nul doute qu’ils y seront bien accueillis par Mgr Barbarin…

 

Accident mortel en Israël : De quoi se mêle Carla Sarkozy ?

 

Fin septembre, Lee Zitouni, une israélienne de 25 ans, était morte à Tel Aviv après avoir été heurtée par un puissant véhicule dont les deux occupants avaient précipitamment regagné la France le jour même, suscitant une vive émotion en Israël. Cette affaire est évidemment révoltante. Mais de quoi se mêle Carla Sarkozy qui a fait porter par l’ambassadeur de France une lettre à la famille Zitouni pour s’associer à leur douleur et expliquer que « les autorités judiciaires françaises font le maximum pour que les investigations demandées soient effectuées sans délai, en liaison constante avec les autorités israéliennes. » ? Un communiqué de l’Ambassade précise : « Sachant la très grande et très légitime émotion que ce drame suscite, le Président de la République avait déjà donné les instructions les plus claires pour que les procédures d’entraide judiciaire en France soient mises en œuvre de façon prioritaire et que toute requête israélienne soit traitée avec la plus grande célérité. » On aimerait que les enquêtes concernant des policiers français qui se font tirer comme des lapins soient menées avec la même célérité et la même détermination…

15:28 Publié dans Chronique de la France asservie et résistante | Lien permanent | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.