Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 26 janvier 2012

Samedi prochain : LES AMIS DE RIVAROL TOUJOURS PLUS NOMBREUX...

Rivarol pot 2012 parisi.jpg

02:15 Publié dans Chronique de la France asservie et résistante | Lien permanent | |  Facebook

mercredi, 25 janvier 2012

Samedi 11 février, à Paris, conférence de Synthèse nationale sur l'évolution de la Droite nationale entre 1968 et 2012 : VENEZ NOMBREUX !

SN 11 02 2012 Flyer.jpg

16:59 Publié dans NDP Communiqués | Lien permanent | |  Facebook

mardi, 24 janvier 2012

Chronique de la France asservie et résistante...

Photo 011.jpgChronique de Robert Spieler

publiée dans Rivarol

(n°3030 du 20 janvier 2012)

 

C’est Fred Guilledoux, journaliste au quotidien La Provence qui raconte cette incroyable escroquerie : 5 milliards d’euros détournés. Ils sont aujourd’hui installés avec leurs familles à Herziliya, dans la quartier de Pituach, le « Neuilly » israélien. Une station balnéaire huppée, à proximité de Tel-Aviv. Des yachts, des déplacements en hélicoptère, des villas à 2 millions de shekels (5 millions de dollars), des escapades en jet en Floride. Heureux de vivre dans le luxe, mais inquiets quand même… « Ils » ? Une bande d’escrocs juifs, la plupart originaires de Marseille.

 

Des escrocs juifs détournent 5 milliards de dollars

 

L’affaire remonte au 1er janvier 2008, lorsque le protocole de Kyoto a instauré un système de droit à émettre des quantités limitées de dioxyde de carbone (CO2) en vue de lutter contre le réchauffement climatique. « Des droits à émettre » que les bons élèves peuvent revendre aux cancres. Des escrocs ont compris qu’ils pouvaient intervenir sur ce marché en facturant une TVA qu’ils ne rembourseraient pas. Conséquence : de colossaux profits réalisés au détriment des Etats. « Les mecs du CO2 », comme on les appelle dans le Milieu ont pour ancêtres ces pieds-noirs de la jewish connection qui « tenaient » Paris dans les années 1970 et ont été portés à l’écran dans « Le Grand Pardon ». Après avoir touché le jackpot, ils ont utilisé « la loi du retour » pour se mettre à l’abri en Israël. La« loi du retour » avait été votée en 1950 par la Knesset et garantit à tout juif, escroc ou non, le droit d’immigrer en Israël et d’éviter toute extradition. Mais l’affaire n’est pas terminée. Le Milieu, qui s’était fait gruger au passage, et les voyous qui avaient pris tous les risques en jouant les hommes de paille sans voir la couleur des sommes vertigineuses détournées, n’apprécient pas franchement et cherchent à se venger. Fin 2010, le cerveau parisien du CO2 était assassiné. La maffia russe, puissante en Israël tente de les racketter. Du coup, ils prennent des mesures de sécurité incroyables, avec notamment des gardes du corps qui accompagnent leurs enfants à l’école. Et ils cherchent à se faire très discrets. Mais ils poursuivent leurs petites affaires. Ils agissent aujourd’hui sur les marchés du gaz et de l’électricité…

 

Le CRIF s’indigne

 

Il ne s’indigne pas du montant de l’escroquerie. Non, non, mais du contenu de l’article du 4 janvier de La Provence dans lequel on pouvait lire : « l’arnaque à la TVA est devenue une spécialité du milieu juif ». Michèle Teboul, présidente du CRIF Marseille-Provence suffoque et écrit au journal : « De quel milieu parle-t-on ici ? S’agit-il de milieu dans le sens mafia ou bien d’un milieu ethnico-religieux ? L’ambiguïté de cette phrase nous interpelle par la stigmatisation qu’elle peut entraîner. » Et elle rajoute : « Stigmatisation que d’autres avant les Juifs ont eu à subir ces derniers temps. » Il fallait oser. Remarquez qu’elle aurait aussi pu évoquer la Shoah. Mais ce sera pour une prochaine fois…

 

L’archevêque annule une messe en l’honneur de Jeanne d’Arc

 

Comme tous les ans, une messe était annoncée le vendredi 6 janvier, dans la crypte de la cathédrale de Strasbourg. L’office devait être célébré par le curé de la cathédrale, le chanoine Michel Wackenheim, dans le rite romain traditionnel. Une cinquantaine de personnes étaient présentes. Elles ont appris sur place que Mgr Grallet avait interdit la célébration sans fournir la moindre explication. Pas très étonnant, à vrai dire, quand on connaît l’oiseau. Il avait pris l’initiative, il y a quelques semaines, de rassembler à Strasbourg les représentants d’une dizaine de religions : orthodoxes russes, roumains, grecs, arméniens, anglicans, hindouistes, et même des baha’is (religion ‘inventée’ au 19ème siècle en Iran). Les représentants des quatre principales religions d’Alsace, dont l’islam en étaient évidemment. L’objectif était de signer un « décalogue pour la paix » où figure notamment cette phrase : « Que soit édifié et consolidé un monde de solidarité et de paix fondé sur la justice. » Le mensuel édité par la ville de Strasbourg nous précise que cet acte se situe dans la lignée de l’ « Appel pour le respect mutuel et le dialogue », initié par le maire socialiste Roland Ries. Ce dernier avait déclaré, à propos des menus servis dans les cantines scolaires de Strasbourg : « Nous servons de la viande hallal par respect pour la diversité mais pas de poisson le vendredi, par respect pour la laïcité. » En attendant, Dalil Boubakeur, recteur de la grande mosquée de Paris, vient de déclarer sur BFM TV : « L’islam n’est plus à considérer comme une simple religion, mais comme un fait politique majeur de notre temps. C’est un phénomène absolument socio-politique, c’est une idéologie de lutte, c’est une idéologie d’agression. » Si c’est lui qui le dit…

 

BHL, la tête de turc

 

Bernard-Henri Lévy est une de nos têtes de turc préférées, mais nous ne sommes plus les seuls sur le créneau. Les Guignols de l’info, sur Canal+, l’ont proprement ridiculisé dans une séquence dont le titre est : BHL Charia express, en référence à DHL, société spécialisée dans le transport ultra rapide de colis. On entend ceci dans cette pseudo publicité : « Envie d’instaurer les islamistes dans votre pays ? Ayez le reflexe BHL Charia express. Sur simple demande, BHL met en œuvre un réseau logistique ultra performant capable d’intervenir dans n’importe quel pays au monde (on voit à l’écran des avions militaires français), pour renverser le pouvoir en place et le remplacer par un régime islamique. Avec Charia express, la loi islamique est livrée chez vous en moins de 9 mois… Appelez Charia express, parce que l’envie de lapidation, ça n’attend pas… » Excellent, n’est-ce pas ?

 

Le pauvre BHL a quelques soucis. Il est en effet mis en examen, suite à un article paru dans Le Point, au lendemain des ‘Assises internationales sur l’islamisation de nos pays’. S’étant mis en tête de « défendre l’honneur des musulmans », il n’avait rien trouvé de plus malin que de qualifier le Bloc Identitaire de groupuscule « néo-nazi ». Ces derniers n’ont apprécié que modérément et ont porté plainte. Mais ce n’est pas tout. Un des organisateurs de ces Assises était Pierre Cassen, responsable de Riposte laïque. BHL, ni une, ni deux, a attaqué violemment, avec des mots tels « racisme », « extrême droite », « rouge-brun »…Bernard Cassen qu’il confond avec Pierre Cassen. Problème : Bernard Cassen n’est pas n’importe qui. Il est le fondateur d’ATTAC et journaliste au Monde Diplomatique. Il ne goûte absolument pas la plaisanterie et traîne, lui aussi, notre BHL préféré devant les tribunaux…

 

Jean-Marie Le Pen déconseille à Marine Le Pen de se rendre en Israël

 

JMLP était interrogé, il y a quelques jours, sur la chaîne i télé. La journaliste le questionne : « Votre fille Marine rencontre l’ambassadeur d’Israël à l’ONU et souhaite être invitée en Israël. » Il paraît stupéfait : « Elle a dit cela ? ». Réponse : « Elle a dit cela sur notre plateau. Elle a dit qu’elle attendait, qu’elle espérait l’invitation. Est-ce que vous la soutenez ? » JMLP : « Personnellement je lui déconseillerai de se rendre en Israël, parce que rien ne le justifie et qu’elle n’a pas une situation politique en France telle qu’elle puisse se permettre de faire ce genre de démarche. » Et JMLP de rajouter : « Je n’accepte pas les oukases de la société dominante, je n’entre pas dans le jeu du politiquement correct. » Il est probable que certaines initiatives ou propos tenus dans l’entourage de Marine Le Pen agacent prodigieusement son père. On a ainsi pu voir dans une vidéo d’une visite guidée du siège de campagne de MLP, sis au 64 boulevard Malesherbes à Paris, un portrait de Charles De Gaulle dans le bureau de Florian Philippot, directeur stratégique de la campagne de MLP, et ancien soutien de Jean-Pierre Chevènement. Philippot déclare : « De Gaulle c’est pour moi la référence absolue ». Et le journaliste Jacques Demarthon précise : « Florian Philippot n’a jamais voté pour Jean-Marie Le Pen à une présidentielle et n’aurait pu travailler pour le fondateur du FN. » Pas sûr que le Menhir goûte ce genre de propos.

 

 

« Le califat est notre but ultime »

 

C’est la déclaration faite par Mohamed Badie, guide des Frères musulmans égyptiens, grands vainqueurs des élections législatives, dans le journal égyptien Al-Masy Al-Youm, qui rapporte ses propos : la Tunisie, la Libye, l’Egypte pourraient fusionner dans un califat dans les décennies prochaines. Son prédécesseur, Muhammed Mahdi Akef, avait déjà déclaré que « l’Etat islamique mondial » et « la conquête de l’Europe » étaient un objectif. Il avait précisé : « Nous immigrons partout et il y aura encore un long chemin avant de prendre le contrôle de l’Europe. » Mohamed Badie explique : « Le projet (de califat) commence avec la création d’un gouvernement solide et se terminera par l’établissement d’un califat juste. » Rappelons qu’Alain Juppé collabore avec les frères musulmans à Bordeaux, en vue de leur mettre à disposition un terrain pour la construction d’une grande mosquée…

 

Pendant ce temps, le chef du Hamas, Ismaïl Haniyeh, se promène, façon de parler, en Tunisie libérée et en Turquie. Il a promis, à Tunis, de ne pas céder « un seul bout de la Palestine. Nous n’allons pas céder Al Qods (Jérusalem), nous allons continuer le combat et nous n’allons pas lâcher nos armes », appelant « les peuples de la Révolution à bâtir l’armée d’Al Qods. » « Nous n’allons pas reconnaître Israël », a-t-il scandé, la foule reprenant en chœur : « Mort à Israël ; la révolution tunisienne soutient la Palestine ; l’armée de Mahomet est de retour. » A l’entrée du lieu où se tenait le meeting, la foule s’essuyait les pieds sur une étoile de David…

 

Bravo, Bernard-Henri Lévy, pour cette brillante réussite…

 

Délinquance étrangère : les chiffres

 

Des statistiques très précises existent. Elles sont tout à fait officielles et paraissent dans le bilan annuel du ministère de la Justice. Elles sont basées sur les condamnations par la justice et non sur les infractions constatées par la police, et prennent en compte les ‘étrangers’, et non ‘les personnes d’origine étrangère’, ces dernières statistiques étant au demeurant interdites. Ces statistiques ne retiennent que les condamnations relevant de la justice pénale, et excluent les infractions concernant par exemple les sans-papiers qui relèvent de la justice administrative. Voilà les chiffres : En 2010, 12,64% des condamnés pour crimes (punissables de plus de 10 ans de prison) étaient des étrangers, cette proportion étant de 12,58% pour les délits. Pour information, on comptait officiellement 6% d’étrangers dans la population active totale. On constate donc une large surreprésentation des étrangers dans la délinquance. Inutile de relever que si l’on prenait en compte les personnes d’origine étrangère, mais bénéficiant de la nationalité française, les résultats seraient considérablement plus impressionnants. Il suffit de voir ce qu’est la population carcérale, aujourd’hui en France. On ne trouve évidemment aucune information officielle en France. C’est le Washington Post qui l’écrit : « En France, 60 à 70% des détenus sont de religion musulmane…

 

Mais l’Allemagne n’est pas mieux lotie. La chancelière Merckel est obligée de le reconnaître : « Près de la moitié des actes violents des moins de 21 ans sont commis par des personnes issues de l’immigration. Nous ne pouvons pas nous taire. »

 

En Norvège, 100% des viols qui ont donné lieu à une plainte en 2008à à Oslo, l’ont été par des immigrés « non-européens », en majorité africains et kurdes.

 

En Suisse, plus de 60% des détenus sont des étrangers, en grande majorité musulmans, d’après les chiffres livrés par les statistiques fédérales suisses.

 

En Espagne, 70% des détenus sont musulmans, d’après le ‘Département des Affaires islamiques ‘ de Dubaï.

 

En Italie, près de 40% des détenus sont des étrangers.

 

Voilà où les collabos nous ont menés…

 

En Israël, ça ne rigole pas

 

La Knesset, le Parlement israélien, vient d’adopter une loi permettant de placer les immigrants clandestins africains en détention, jusqu’à trois ans, sans jugement. L’objectif est de tenter de dissuader un nombre croissant de clandestins, originaires principalement du Soudan et d’Erythrée, de rejoindre l’Etat hébreu en passant par la frontière poreuse entre Israël et l’Egypte. La loi prévoit aussi jusqu’à 15 ans de prison pour les personnes organisant le passage de clandestins. Une barrière va être construite tout le long de la frontière israélo-égyptienne, ainsi qu’un ‘centre de rétention’ (qu’en termes élégants ces choses sont formulées !) dans le désert du Néguev. Il est vrai, selon des statistiques officielles, qu’il y avait 52.487 immigrants illégaux en Israël, fin 2011, et que rien qu’en 2011, près de 17.000 Africains sont entrés clandestinement, dont 3 000 pour le seul mois de décembre.

 

Chaque vendredi, retrouvez la chronique de Robert Spieler dans Rivarol. En vente chez votre marchand de journaux: 3,50 €.

 

Lisez le blog de Robert Spieler cliquez ici

 

18:34 Publié dans Chronique de la France asservie et résistante | Lien permanent | |  Facebook

Anne Kling lors de son intervention à la Table ronde de Terre et peuple le 4 décembre dernier...

18:34 | Lien permanent | |  Facebook

mardi, 17 janvier 2012

Chronique de la France asservie et résistante...

 

Photo 001.jpgChronique de Robert Spieler

pubiée dans Rivarol

(n°3029 du 13 janvier 2012)

 

Monsieur (Monseigneur) Aubertin confiait récemment à la Nouvelle République qu’il souhaitait que les Tourangeaux ouvrent leurs portes aux migrants, annonçant la diffusion d’un tract imprimé à 3000 exemplaires, « dans lequel on explique leurs difficultés, l’immigration en Indre-et-Loire, comment on peut les aider… »

 

Un archevêque collabo, un de plus…

 

Il poursuit en déclarant : « Il faut avoir confiance… Certains s’affolent, disant que l’on va vers un islamisme dur. Le pire n’arrive pas toujours. » Monsieur Aubertin était bien entendu présent aux côtés de ses amis musulmans lors de la pose de la première pierre de la mosquée de Tours. Comme l’écrit excellemment le site Vox populi, « Quasiment à chaque fois qu’une soutane se mêle de politique, on fonce droit dans le mur. Chacun son travail, on ne demande pas à un maçon de plaider au tribunal, pas plus qu’on ne demande à un avocat de construire une maison. Profiter de sa posture d’évêque pour diffuser un message politique est à la frontière de l’abus de pouvoir. » Ce clergé dévoyé évoque évidemment immanquablement celui qui est décrit dans Le Camp des Saints de Jean Raspail. Ces idiots utiles de l’islamisme seront au demeurant les premiers à être massacrés par les envahisseurs. Qu’ils aillent au diable !

 

Albi : un double calendrier

 

Un groupe de chrétiens et de musulmans d’Albi publie un calendrier à la fois grégorien (2012) et de l’Hégire (1433). Le calendrier est réalisé par un groupe d’échanges (les modernistes adorent ‘échanger’) entre fidèles des deux religions, qui se réunit chaque mois, une fois à la mosquée, une fois à la paroisse. Un prêtre, le père Jean-Marc Vigroux, est évidemment dans le coup, aux côtés de Salah Mehamdia, président de l’association Lueurs de l’islam. Il a été huit ans missionnaire au Pérou, et se montre tout ému de cette initiative dont le but est : mieux se connaître entre pratiquants des deux grands monothéismes. Certes, déclare-t-il, « ce que nous faisons est une goutte d’eau dans un océan de méconnaissance sur le sujet sensible des rapports entre musulmans et catholiques. » Salah Mehamdia en a la larme à l’œil : « On nous contacte de Poitiers pour nous en demander (des calendriers). Une dame de Graulhet en a amenés à Paris. » C’est vraiment trop émouvant… Rappelons, en conclusion, ces propos tenus par Antoine Sfeir, directeur des Cahiers de l’Orient dans l’émissionC’est dans l’air, sur France 5, en novembre 2008 : « Le dialogue islamo-chrétien, c’est de l’imposture. »

 

Franck Ribéry ouvre son bar hallal

 

Le joueur de football Franck Ribéry, actuellement au Bayern de Munich, renommé Bilal depuis sa conversion à l’islam vient d’ouvrir, avec son épouse Wahiba, un bar à Boulogne. Mais attention ! Pas n’importe quel bar : un bar hallal. Généreux, il souhaite, déclare-t-il faire profiter sa ville natale de sa fortune. Après de gros travaux, un ancien commerce est devenu « O’Shahiz », la contraction des prénoms de ses deux filles Shahinez et Hizya. L’alcool y est bien entendu banni, même pour les non musulmans, et l’on y fume la chicha. Bilal / Ribéry explique son projet : « Je souhaite un concept différent de ce que l’on trouve habituellement. »

 

Question : les femmes seront-elles autorisées à fréquenter ce bar ? Devront-elles être voilées ?

 

Serge Dassault finance la mosquée de Corbeil

 

L’avionneur Serge Dassault, ancien maire de Corbeil, sénateur UMP et propriétaire du Figaro, va financer sur ses deniers personnels l’agrandissement de la mosquée radicale inaugurée en 2004. A l’époque il avait déjà financé une bonne partie des 2 millions d’euros nécessaires à sa construction, en complément de collectes et du don d’un « bienfaiteur d’Arabie saoudite. » Ce n’est évidemment pas l’Arabie saoudite qui a financé en partie la mosquée, qu’allez-vous chercher là. Il s’agit d’un « bienfaiteur ». Compris ? Cette mosquée a aussi une dimension culturelle importante. Hani Ramadan, petit-fils du fondateur du mouvement islamiste des Frères musulmans, un génie du double discours qui lui ouvre toutes les plateaux de télévision y a donné une conférence. Un grand humaniste. Il avait déclaré au Monde que « la condamnation à la lapidation avait un but avant tout dissuasif. »

 

Merci qui ? Merci, Serge Dassault !

 

Mais de quoi se mêle ce rabbin israélien ?

 

Le rabbin israélien Gabriel Hagaï soutient la construction de la cinquième mosquée du Mans. Ses arguments sont puissants : « Donner à la religion et à la culture musulmane une place de qualité dans la société française mérite tout notre soutien (lequel ? Celui d’Israël ?) L’islam n’est pas présenté en Occident selon ses véritables valeurs. La France a besoin de digérer son islam (et Israël, et les Palestiniens ?) afin d’en faire une facette de sa culture propre, comme elle l’a fait pour le christianisme (mais de quoi se mêle-t-il ?) Et le rabbin de poursuivre, avec un incroyable culot : « Que Dieu bénisse cette sainte initiative, et que le futur centre porté par l’association Lumières d’Islam soit au Mans le phare de ce nouvel islam français, spirituel, intelligent, riche, profond et ouvert. » Il fallait oser…

 

Cet oiseau là, dès que nous serons au pouvoir, nous le renvoyons par le premier avion en Israël !

 

La France africanisée

 

Un journaliste a demandé à Eva Joly, la candidate d’Europe Ecologie-Les Verts de qualifier la présidence de Nicolas Sarkozy. Elle n’y va pas par quatre chemins : « C’est un très mauvais président. J’ai détesté sa présidence. Il a accentué les défauts de la démocratie française. » Et elle rajoute cette phrase époustouflante de vérité : « Sarkozy ? C’est l’africanisation de la France ! » Elle fait cependant sans doute davantage référence à la corruption qui règne dans cette république bananière qu’à la dimension ethnique de son propos que les lecteurs de Rivarol se feront cependant un plaisir de retenir en priorité.

 

La France africanisée (bis)

 

La militante noire Rokhaya Diallo, française par la grâce du droit du sol, parle de l’africanisation de la France, dans une émission diffusée sur France Ô et intitulée ‘Noirs de France’ : « Si en face (en face, c’est nous), les gens sont aussi énervés, c’est parce qu’on est à l’aube d’un changement qui va être important. Ils s’accrochent au peu qu’il leur reste, mais quelque part il y a quelque chose qui est en train de se terminer (…) Un pays qui s’interroge autant sur ce qu’il a été, c’est parce qu’il sent qu’il est en train de changer et en tout cas que le rapport de force est en train de s’infléchir.

 

Je fais quand même partie des premières générations d’enfants d’Africains qui sont nés sur le sol français. Un certain nombre de jeunes vont arriver en politique, dans les médias, etc… A un moment donné, il ne sera plus possible de les cacher et je suis convaincue que les gens qui protestent là (c’est nous…), non seulement vont vieillir mais n’auront plus la capacité de répondre à des gens qui seront là et en capacité de répondre. »

Nous voilà prévenus…

 

La vie sexuelle de DSK

 

La brigade de répression du proxénétisme a réclamé la fermeture administrative du club des Chandelles sis 1 rue Thérèse dans le 1er arrondissement de Paris. La police soupçonne la patronne, Valérie Hervé, 44 ans, de « tolérance » à l’égard de la présence de prostituées. Elle ne risque a priori pas grand-chose. Peut-être un mois de fermeture. Car les Chandelles, ce n’est pas n’importe quel club échangiste. C’est un établissement « très bien fréquenté ». Et même, très, très bien. Un enquêteur déclare ironiquement: « Ce n’est pas une boîte de voyous, c’est le club de DSK, de la jet set et du show-biz, d’avocats et de magistrats, de patrons et d’hommes d’affaires, mais aussi de russes qui viennent avec des escort girls ». Tout le monde savait que Thierry Ardisson et Frédéric Beigbeder, qui ne s’en cachaient pas, participaient aux soirées libertines aux Chandelles. Dominique Strauss-Kahn, qui fréquentait assidument les Chandelles, essayait de se faire discret. Mais l’affaire de New-York l’a rattrapé et le voici persona non grata. On en apprend plus, à cette occasion, sur les mœurs sexuelles de DSK et de Berlusconi. Je sais les lecteurs de Rivarol friands de ce type d’information. Interrogée par le fanzine pour noctambules Bonbon nuit, sur les mœurs sexuelles de DSK et de Berlusconi, la tenancière, Valérie Hervé, stigmatise « le recours à la violence pour assouvir leurs pulsions » et la « drague pressante » qu’elle qualifie de « harcèlement ». On comprend mieux pourquoi Sarkozy, évidemment bien informé, souhaitait vivement que Strauss-Kahn soit désigné par le PS comme candidat socialiste à l’élection présidentielle, tout en déclarant à son proche entourage : « Il ne PEUT PAS être candidat. »

 

Confusion à l’extrême droite

 

Le Bloc identitaire est en pleine confusion idéologique et politique. On se souvient de ses étranges diatribes contre le « nationalisme », de sa réunion anti-islam organisée conjointement avec l’association très maçonne, Riposte laïque, de la présence de membres de la Ligue de Défense Juive dans leur service d’ordre, de la décision de présenter un candidat à l’élection présidentielle, avant de le retirer, de sa volonté affichée de « rompre avec l’extrême droite », vœu quelque peu audacieux pour des dirigeants, tel Fabrice Robert, issu du mouvement Unité radicale, dissous suite à une petite tentative d’un de ses militants de tirer sur Jacques Chirac avec une 22 long rifle. On se souvient aussi de cette incroyable consigne donnée aux militants du Bloc d’aller voter Montebourg aux primaires socialistes.

 

Les voici qui en remettent une couche. Le leader niçois de Nizza rebella, qui s’est rapproché de l’ancien maire de Nice, Peyrat, ancien député du FN, souhaite soutenir Marine Le Pen à l’élection présidentielle. Certains dirigeants du Bloc, qui avaient la prétention de faire de la politique « autrement », n’apprécient guère. Du coup, le Bloc a eu une idée géniale : Organiser une consultation auprès de ses militants afin de désigner le candidat qu’ils soutiendront. Le Bloc Identitaire propose le choix suivant : Pas de consigne de vote ; François Bayrou ; Marine Le Pen ; Frédéric Nihous. Curieusement ils ne citent pas, ce qui me navre, ma Christine (Boutin). Un oubli, sans doute… En attendant, certains dirigeants du Bloc, dont Philippe Millau et Jacques Cordonnier s’éloignent de ces fantaisies. Ils ont fondé une revue ‘Orientations identitaires’, dont le numéro 1 est consacré au thème ‘Vers un post-nationalisme : entretiens sur la question européenne’, avec des contributions tout à fait intéressantes.

 

Hélie de Saint Marc

 

Hélie de Saint Marc vient d’être promu par le Président de la République à la plus haute distinction française, la grand croix de la Légion d’honneur. Déporté à Buchenwald, héros de l’Indochine, de l’Algérie française, participant au putsch d’Alger, il mit non seulement sa peau, mais aussi son honneur au bout de ses idées. Un article assez étrange, paru dans Valeurs Actuelles, signé par un haut fonctionnaire, Christophe Eoche-Duval, met le feu aux poudres dans un lectorat assez droitier et suscite de vives réactions. Mais cet article pose de vraies questions. Que dit-il ? L’auteur exprime tout d’abord son désaccord sur le plan des symboles. Il estime que Nicolas Sarkozy a eu tort d’honorer un homme qui a su désobéir et d’entrer en rébellion armée. Eh bien, pour une fois, même si nous ne sommes pas dupes, nous approuvons Nicolas Sarkozy… La suite du raisonnement d’Eoche-Duval est malheureusement pertinente. Il pratique, ce qu’en mathématiques, on qualifie de démonstration par l’absurde. Si le putsch avait réussi, si l’Algérie française avait triomphé, nous serions aujourd’hui un pays de plus de 98 millions d’habitants, dont 42 millions de musulmans. Alger serait la deuxième ville de France. Il est intéressant, bien que l’uchronie (refaire l’Histoire avec des si…) soit une tentation absurde, d’imaginer ce que serait le résultat de la prochaine élection présidentielle.

 

Parmi les partisans de l’Algérie française et de l’OAS, il y avait ceux qui prônaient l’intégration, et ceux qui, comme Pierre Sidos prônaient ainsi que de jeunes militants, tels Pierre Vial et Dominique Venner, la partition. Les zones « européennes » étant rattachées à la métropole, les autres libérées de la présence française. Cette solution était-elle viable ? Rien n’est moins sûr, dans la durée. En tout cas, cet article permet de réfléchir sur le thème de ce qu’est notre identité française et européenne.

 

Il refuse la Légion d’honneur

 

L’ancien ministre de Pierre Messmer, Henri Torre, ex-sénateur UMP de l’Ardèche, promu au grade de chevalier de l’Ordre national de la Légion d’honneur, vient d’indiquer qu’il refusait cette distinction, comme il l’avait refusée en 2008. Il déclare : « Je la rejette. On a nommé trop de gens qui ne méritaient pas d’être nommés… On a bafoué cette haute distinction en nommant n’importe qui. » Et il ajoute : « Je la rejette car je n’ai plus confiance dans ceux qui nous dirigent actuellement. » Bravo !

 

Rivarol : le vendredi, chez votre marchand de journaux (3.50 €)...

13:12 Publié dans Chronique de la France asservie et résistante | Lien permanent | |  Facebook

jeudi, 12 janvier 2012

Lyon : La Nouvelle Droite Populaire soutient la manifestation des Jeunesses nationalistes de samedi prochain !

HONNEU~1.PNGLa Nouvelle Droite Populaire soutient la manifestation des Jeunesses nationalistes !

 

Samedi 14 janvier aura lieu une manifestation des Jeunesses nationalistes à Lyon. Rendez-vous à 15 heures, place Carnot. Le thème ? « Afghanistan : Honneur à ceux qui sont tombés ! Honte à ceux qui les ont fait tuer ! » 4 000 soldats sont aujourd’hui engagés en Afghanistan dans une guerre imbécile qui coûte un million d’euros par jour aux contribuables français et qui, surtout, a mené à la mort 75 jeunes soldats français. Cette guerre ne concerne pas la France. Les soldats français meurent pour les intérêts américains. De plus, cette guerre est impossible à gagner. La France n’a à défendre que ses intérêts et ceux de l’Europe. Elle n’a pas à se mêler du conflit afghan, pas davantage que du conflit israélo-palestinien. On constate aussi la catastrophe qu’engendre son action, aux côtés des Américains, en Libye, en Tunisie, en Egypte. Les islamistes prennent le pouvoir. La question qu’il convient de se poser est la suivante : ceux qui dirigent notre pays sont-ils des imbéciles ou œuvrent-ils consciemment à notre disparition ?

 

La Nouvelle Droite Populaire soutient totalement l’initiative des Jeunesses nationalistes, avec à leur tête Alexandre Gabriac et Yvan Benedetti. François Ferrier, membre du comité directeur de la NDP et ancien conseiller régional sera présent, aux côtés d’une délégation de la NDP. Comme le déclare le site des Jeunesses nationalistes : « Ne laissons plus les élites mondialistes jouer avec la vie de nos soldats » !

 

Résistance !

15:31 Publié dans NDP Communiqués | Lien permanent | |  Facebook

mardi, 10 janvier 2012

Chronique de la France asservie et résistante...

2924130059.jpgChronique de Robert Spieler

Publiée dans Rivarol

(n°3028 du 6 janvier 2012)

 

Un vaste réseau de corruption vient d’être démantelé dans le New Jersey, aux Etats-Unis. 40 élus locaux, dont dix maires ont été arrêtés, ainsi que cinq rabbins. Pour trafic d’organes. L’enquête a duré dix ans et 300 agents du FBI et des services secrets étaient mobilisés. On voit sur les vidéos des rabbins menottés dans le dos. Profondément choquant quand on sait ce qui s’est passé dans un passé hélas proche.

 

Il n’y a pas de petits profits…

 

Il s’agissait d’un réseau aux ramifications internationales, allant jusqu’en Suisse et, on se demande pourquoi, jusqu’en Israël. Corruption, extorsion de fonds, et trafic d’organes. Le procureur déclare : « Nous avons arrêté le rabbin Rosenbaum, qui était lié au réseau de blanchiment d’argent. Il profitait de la vulnérabilité de certaines personnes pour leur acheter leur rein 10.000 dollars ; il le revendait ensuite 160.000 dollars ». Et alors, il faisait son petit commerce.Mais pourquoi tant de haine et d’antisémitisme ?

 

L’Express interdit de paraître au Maroc

 

L’hebdomadaire L’Express avait publié un numéro spécial surle monde arabe comportant notamment une reproduction du visage du prophète Mahomet. Bien que la direction de L’Express ait pris l’initiative de voiler le visage de Mahomet, rien n’y fit. Censuré. Interdit de vente au Maroc. Le ministre marocain de la communication déclare : « Nous avons toujours été fermes sur cette question, très sensible pour notre opinion publique. » L’Express proteste, avec un argument amusant, si l’on peut dire : « L’Express proteste avec vigueur contre cette censure, et s’inquiète de voir le Maroc, alors que le monde arabe connaît une salutaire poussée démocratique, porter une telle atteinte à la presse. » Une salutaire poussée démocratique… Qu’est-ce qu’il ne faut pas entendre… Les islamistes prennent le contrôle de tous les pays arabes, grâce à la CIA, grâce à Sarkozy, grâce à Bernard-Henri Lévy. En Egypte, en Tunisie, en Libye, partout…Et L’Express s’émeut de la censure qu’il subit… Mais que faut-il pour qu’ils comprennent ?

 

Coucou, la revoilà, ma Christine !

 

Christine Boutin, à laquelle chaque lecteur de Rivarol sait que je suis très attaché, et qui figure dans ma ménagerie personnelle, fait encore des siennes. Je l’adore. La présidente et candidate du Parti chrétien-démocrate, tout un programme, a choisi comme conseiller un jeune auteur gay de 21 ans, Charles Consigny. Il parait que Consigny est un gay flamboyant, écrivain en herbe et étudiant en droit. Elle l’a rencontré sur un plateau de Paris Première en 2009. Il intervenait à la télévision pour la première fois, et le pauvre chéri était « mort de trouille ». Ma Christine l’a rassuré, l’a défendu sur le plateau face à la méchanceté des hommes. Elle fut, déclare-telle, « séduite par ce jeune chien fou. » « Charles m’a tout de suite fait l’effet d’un garçon au caractère bien trempé, élégant et agréable », se souvient-elle. Cette madone des cathos, qui déclarait « qu’elle adorait faire l’amour » (avec des hommes ?) a décidé de nommer Charles Consigny conseiller pour sa communication. Un poste bénévole, sans bureau ni rémunération. Mais il la conseille. Il lui dit : « Habillez-vous comme Ségolène, elle au moins est très classe. » Il lui fait rencontrer ses amis du Marais. C’est trop… Frank Mangain, vice-président du Parti chrétien-démocrate, en est tout troublé : « Il y a quelque chose de magique entre Charles et Christine, ces deux-là se sont trouvés parce que ce sont deux vrais iconoclastes » (Interdit de rire !). Ma Christine déclarait pourtant en 1998 que « toutes les civilisations qui ont reconnu et justifié l’homosexualité comme un mode de vie normale ont connu la décadence ». Et dans un ouvrage écrit la même année, elle se demandait : « Où placera-t-on la frontière, pour un enfant adopté, entre l’homosexualité et la pédophilie ? »Depuis, Christine s’est reprise. Elle a demandé « pardon », dans le magazine Optimum, aux homosexuels qu’elle a pu blesser. C’est trop drôle…

 

Le FN enfin respectable

 

Les médias continuent à s’intéresser à Marine Le Pen. Le Point vient de consacrer tout un article à Muriel Cotavy, 45 ans, qui habite dans la banlieue résidentielle de Lyon, et qui a rejoint le FN il y a quelques mois, ayant même été candidate aux élections cantonales de mars. Un article élogieux. Muriel est blonde, ce qui semble être apparemment une qualité pour Le Point. Et de plus avocate et mère de famille divorcée. Cette déçue de l’UMP a décidé de prendre sa carte au FN, il y a quelques mois. Motif : Sarkozyet son côté bling-bling, qui n’a pas tenu ses promesses, « qui a fait trop de réformes, dont aucune n’est appliquée. » Muriel Cotavy a donc franchi me pas. Elle croit très fort en la nouvelle dirigeante, car, attention, elle n’aurait jamais accompli ce geste sous la présidence de Jean-Marie Le Pen : « A cause des propos inacceptables qu’il tient, à cause de la présence de skinheads dans le parti, des références à la Seconde Guerre mondiale et de son discours sur la préférence nationale. » Et elle conclut par ces puissants propos : « Jean-Marie Le Pen et sa part d’ombre me faisaient peur. Marine Le Pen s’est positionnée clairement sur les propos de son père. Elle a fait le ‘ménage’, elle ne veut plus faire du FN un parti d’extrême droite».Et puis… « Le discours du FN aujourd’hui, c’est ni plus ni moins celui du RPR il y a vingt ans. » Eh bien je vous le dis, chers amis, au risque de mécontenter certains de mes lecteurs. Je n’ai pas voté RPR il y a vingt ans. Je ne le ferai pas davantage demain.

 

Les Loubavitch se goinfrent

 

Grâce au Conseil de Paris, aux socialistes, mais aussi à l’UMP, la secte juive orthodoxe des Loubavitch se porte bien, merci. Mercredi 14 décembre, une subvention de plus de 2 millions d’euros a été accordée par la Ville de Paris à une vingtaine de crèches confessionnelles, essentiellement juives. Seuls les élus écologistes et le Parti de la gauche s’y sont opposés. Le mouvement Louvavitch est l’une des branches les plus dynamiques du judaïsme. Un de ses objectifs est de réveiller la pratique chez les juifs non-pratiquants. A l’occasion de la fête des lumières, Hannouccah, qui démarrait le 20 décembre (rien à voir, évidemment avec Noël), le mouvement Loubavitch organisait des allumages publics de chandeliers géants dans une centaine de lieux, un chiffre en hausse chaque année.

 

Dans plusieurs villes, des groupes de jeunes gens font du porte-à-portepar quartier, sélectionnant leur cible en fonction de la consonance juive de leur patronyme. La logique de conversion et de prosélytisme est en effet totalement étrangère au judaïsme.

 

Le cannibalisme revient à la mode

 

Il fallait oser. Ils ont osé… Décidément, il n’y a plus de limites. La chaîne néerlandaise Nederland 3 a diffusé, mercredi 21 décembre, une émission au cours de laquelle deux jeunes présentateurs ont mangé un minuscule morceau de chair de l’autre. Prélevé par un chirurgien. On se souvient de cette catastrophe aérienne survenue dans les Andes en 1972, qui vit des rescapés contraints de se livrer à des actes de cannibalisme pour survivre. Ce fut le thème d’un film, Alive. La question que posent les animateurs de l’émission : quel goût a la chair humaine ? Les lecteurs de Rivarol qui sont des gourmets, à l’instar d’Hannibal Lecter, connaissent la réponse. Entre le goût de la viande de bœuf et le gibier. Bon, ceci dit, méfions nous. Bien que les animateurs de cette émission aient jurés leurs grands dieux qu’il ne s’agissait pas d’un canular, le passé nous amène à être circonspects. Ils avaient organisé, il y a quelques années, un jeu plein de bon goût : il s’agissait pour plusieurs candidats à une transplantation de rein de remporter le jackpot. Tout cela n’était en fait qu’une vaste plaisanterie, d’un goût quelque peu douteux…

 

La Corée pleure son Cher Leader

 

La disparition de Kim Jong Il a entrainé des scènes d’hystérie collectives assez stupéfiantes. Des foules entières en pleurs. Des femmes se jetant à terre et martelant le sol de désespoir. Quand on examine attentivement les photos, on ne voit aucune larme couler sur des visages qui semblent pourtant ravagés par la douleur. En fait, il y a une explication à cela. Les Coréens pratiquent le système, que connaissent d’autres cultures, des pleureuses. La coutume exige que les proches du défunt expriment leur douleur de façon théâtrale. A telle enseigne que certaines familles font appel à des pleureuses professionnelles…

 

Mein Führer, mein Führer !

 

Les Britanniques ont, personne ne l’ignore, une propension à l’extravagance. On se souvient du prince Andrew qui avait été photographié dans une soirée arrosée en uniforme SS. On se souvient aussi de Max Mosley, le président tout puissant de la Fédération internationale de sport automobile, par ailleurs fils d’Oswald Mosley, chef de la British Union of Fascists, dans les années quarante. Max Mosley avait été photographié dans une soirée un peu originale. Habillé d’un pyjama de déporté, il se faisait fouetter par une « chienne de Buchenwald », en uniforme, comme il se doit. Bernie Ecclestone, le grand argentier de la formule 1, et ami très proche de Mosley, avait quant à lui déclaré au Times, en juillet 2009 :"C'est terrible de dire ca je suppose, mais [...] (Hitler) était en mesure de commander beaucoup de gens capables de faire le boulot" et "Si vous regardez la démocratie, elle n'a pas fait beaucoup de bien à de nombreux pays, y compris la Grande Bretagne".:

 

Voici que Aidan Burley, député conservateur au pays de Sa Majesté en remet une louche. C’était le 3 décembre dernier, à « La Fondue », un restaurant de Val Thorens (Savoie). Sa joyeuse tablée a entonné des chants hitlériens, et l’un des convives était même déguisé en officier SS, saluant à tout va, le bras levé. On apercevait sur une vidéo qui, depuis, a été retirée de You Tube, les participants chanter : « Mein Führer !, mein Führer !, Himmler ! Himmler ! Eichmann ! Eichmann ! » et l’un d’eux porter un toast au IIIème Reich. Enfin ils s’en sont pris à un serveur du restaurant, lui reprochant « d’insulter le Reich et d’être français. » Du coup, ça chauffe quelque peu pour l’élu qui vient de se faire retirer sa fonction de chargé de mission auprès du secrétaire d’Etat aux Transports britanniques.

 

Ils sont vraiment amusants, ces Britanniques …

 

Mgr Barbarin, contre l’exclusion

 

Le cardinal Philippe Barbarin, 61 ans, archevêque de Lyon et primat des Gaules depuis 2002, s’en prend au FN. Le député UMP Etienne Pinte et le prêtre Jacques Turck sortent fin janvier un livre dont le titre est :’Extrême droite : pourquoi les chrétiens ne peuvent pas se taire. » Mgr Barbarin approuve : « Oui, c’est très clair. Dans la Bible, il y a partout l’étranger. M. Le Pen disait : ‘Je préfère ma fille à ma nièce, ma nièce à ma cousine, ma cousine à ma voisine’ : c’est la logique de l’exclusion ; éloignez de moi ceux qui m’intéressent moins ou pas du tout ! La Bible, elle, est inclusive. Elle dit toujours : ‘Quand tu fais ceci ou cela, prends ta femme, tes enfants … et l’étranger qui vit avec toi. » Soit, total respect. Dans l’Etat nationaliste, nous ne nous conduirons pas de façon inhumaine comme le faisait Pinochet, au Chili,en rassemblant ses opposants dans des stades. Nous rassemblerons les « sans-papiers » à l’évêché de Lyon, avant de les expulser. Nul doute qu’ils y seront bien accueillis par Mgr Barbarin…

 

Accident mortel en Israël : De quoi se mêle Carla Sarkozy ?

 

Fin septembre, Lee Zitouni, une israélienne de 25 ans, était morte à Tel Aviv après avoir été heurtée par un puissant véhicule dont les deux occupants avaient précipitamment regagné la France le jour même, suscitant une vive émotion en Israël. Cette affaire est évidemment révoltante. Mais de quoi se mêle Carla Sarkozy qui a fait porter par l’ambassadeur de France une lettre à la famille Zitouni pour s’associer à leur douleur et expliquer que « les autorités judiciaires françaises font le maximum pour que les investigations demandées soient effectuées sans délai, en liaison constante avec les autorités israéliennes. » ? Un communiqué de l’Ambassade précise : « Sachant la très grande et très légitime émotion que ce drame suscite, le Président de la République avait déjà donné les instructions les plus claires pour que les procédures d’entraide judiciaire en France soient mises en œuvre de façon prioritaire et que toute requête israélienne soit traitée avec la plus grande célérité. » On aimerait que les enquêtes concernant des policiers français qui se font tirer comme des lapins soient menées avec la même célérité et la même détermination…

15:28 Publié dans Chronique de la France asservie et résistante | Lien permanent | |  Facebook

samedi, 07 janvier 2012

Délires à l’extrême droite...

sans-titre.pngPar Robert Spieler

Délégué général de la

Nouvelle Droite Populaire

 

Le Bloc identitaire est en pleine confusion idéologique et politique. Le Bloc identitaire s’était singularisé par d’étranges diatribes contre le « nationalisme », par sa réunion anti-islam organisée conjointement avec l’association très maçonne, Riposte laïque, par la présence de membres de la Ligue de Défense Juive dans son service d’ordre, par la décision de présenter un candidat à l’élection présidentielle, avant de le retirer, par sa volonté affichée de « rompre avec l’extrême droite », vœu quelque peu audacieux pour des dirigeants, tel Fabrice Robert, issu du mouvement Unité radicale, dissous suite à une petite tentative d’un de ses militants de tirer sur Jacques Chirac avec une 22 long rifle. On se souvient aussi de cette incroyable consigne donnée aux militants du Bloc d’aller voter Montebourg aux primaires socialistes. La confusion est la plus totale. Quel intérêt d’aller voter Montebourg à des primaires organisées par le PS ? Le Bloc identitaire, qui considère qu’il faut rompre avec l’extrême droite (c’est vraiment l’hôpital qui se moque de la charité) est dans une étonnante démarche de recherche de respectabilité. Qui ne fonctionnera évidemment jamais. Le système les humiliera, puis les laminera. Dommage, mais la faute en revient à leurs dirigeants, disons un peu compliqués dans leur réflexion. Il y a, au Bloc identitaire d’excellents militants, de vrais combattants. Nous nous retrouverons dans des combats communs, sans nul doute.

 

Et voici que certains dirigeants du B.I. en remettent une couche. Le leader niçois de Nizza rebella, Philippe Vardon, qui s’est rapproché de l’ancien maire de Nice, Jacques Peyrat, ancien député du FN, souhaite soutenir Marine Le Pen à l’élection présidentielle. Certains dirigeants du Bloc, qui avaient la prétention de faire de la politique « autrement », n’apprécient guère. Du coup, le Bloc a eu une idée géniale : organiser une consultation auprès de ses militants afin de désigner le candidat qu’ils soutiendront. Le Bloc Identitaire propose le choix suivant : Pas de consigne de vote ; François Bayrou ; Marine Le Pen ; Frédéric Nihous. Curieusement ils ne citent pas, ce qui est navrant, Christine Boutin. Un oubli, sans doute…

 

En attendant, certains dirigeants du Bloc, dont Philippe Millau et Jacques Cordonnier s’éloignent de ces fantaisies. Ils ont fondé une revue ‘Orientations identitaires’ (cliquez ici), dont le numéro 1 est consacré au thème ‘Vers un post-nationalisme : entretiens sur la question européenne’, avec des contributions tout à fait intéressantes

01:25 | Lien permanent | |  Facebook

lundi, 02 janvier 2012

2012 : les voeux de Robert Spieler, Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire :

Mes vœux pour l’année 2012...

Je vous souhaite non pas le bonheur, qui n’existe que dans les rêveries d’adolescents, mais des états de joie. De cette joie qu’engendreront les dures batailles que nous remporterons, dans cette Reconquista que nous espérons. Certes la guerre est loin d’être gagnée. Nous sommes dans la situation des quelques centaines de Spartiates qui résistèrent, au défilé des Thermopyles, à plusieurs dizaines de milliers de Perses, et sauvèrent la Grèce.

 

Le Président du Conseil, Paul Reynaud, qui faisait face à la déferlante de l’armée allemande en 1940, avait prononcé cette phrase qui lui valut les sarcasmes : « Nous vaincrons car nous sommes les plus forts. » Nous ne sommes certes pas très nombreux. Mais nous sommes, nous, forts de notre détermination absolue, de l’espérance qui nous anime, de notre foi en notre civilisation, et du soutien que nous apportent tous ceux qui sont morts dans toutes ces guerres, et qui marchent en esprit dans nos rangs.

 

Bonne année !

 

16:38 | Lien permanent | |  Facebook