Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 13 mars 2012

Chronique de la France asservie et résistante...

Photo 001.jpgChronique de Robert Spieler

publiée dans Rivarol

(n°3037 du 08 mars 2012)

 

Nos lecteurs savent ce que sont les marronniers.Ce sont les sujets récurrents qui paraissent à la une des hebdomadaires, en période creuse. Parmi ceux-ci, le spécial immobilier, le palmarès des hôpitaux et bien sûr, les francs-maçons.

 

Du côté des marronniers

 

Marronnier, ça fait trop français. On a donc inventé un terme beaucoup plus « in », d’après Libération, qui consacre un article à ce sujet, à savoir « unes marketing ». Ces « unes marketing » attirent le chaland. Il y a « Ces aliments qui protègent votre santé », « Le vrai régime anti-cancer », « Le guide des plantes qui soignent ». Laurent Joffrin, patron du Nouvel Obs,estime qu’une couverture sur quatre de son hebdomadaire est une couverture marketing. L’été 2010, l’Obs a enchaîné des enquêtes passionnantes : « Le secret des couples qui durent », « Bien dormir », « Les secrets du plaisir féminin », et aussi un « Spécial immobilier ». Parmi les marronniers stars, les news affichent au moins une fois par an leur « palmarès des hôpitaux », mais parait-il, c’est « une des couvertures de service qui s’est le plus fatiguée », dixit Barbier, le patron de l’Express. Mais, Dieu merci, le Nouvel Obs est là pour évoquer « ces diplômes qui donnent du travail » et le Point pour nous entretenir d’un « Spécial Vins ». Le « Spécial New-York » marche toujours très bien, ce qui n’est pas forcément le cas du « Spécial Trifouille-les-Oies ». Autres couvertures qui font vendre : « Notre guerre d’Algérie », « Les mensonges de l’histoire de France », « la grande histoire des peuples arabes », et puisque nous y sommes, « La grande histoire de la chrétienté ».Le marronnier de tous les marronniers est, bien sûr « Le complot nazi ». DSK sauve son honneur puisque ses couvertures recueillent l’enthousiasme des lecteurs du Point et de L’Obs, avec notamment celle-ci : « DSK, la chute ». La santé (« Les secrets de la mémoire », « Rester jeune à cinquante ans », ou le « Spécial retraites » restent évidemment des must Autant que le « Spécial riches ». Il y a des marronniers qui, hélas disparaissent, faute de combattants, si ce n’est de lecteurs : Les pharaons, le mal de dos, 14/18, Napoléon…


Mais comme le déclare Laurent Joffrin, directeur du Nouvel Obs, « les articles sur les marronniers sont des marronniers eux-mêmes… »

 

Du côté des cinglés

 

La prédiction de la fin du monde prévue par les Mayas le 21 décembre 2012 suscite l’angoisse chez des personnes, disons un peu fragiles. Dieu merci, tout n’est pas perdu. Pink Visual, une société de production californienne de films pornographiques, a commencé à construire un bunker souterrain luxueux. Hélas, seules 1000 personnes pourront y accéder, dont probablement peu de rivaroliens. Pas grave, il y a des alternatives. Un néerlandais de 60 ans a entrepris, de façon très sérieuse, la fabrication d’une arche gigantesque en prévision de la fin du monde. C’est une réplique de l’arche de Noé. On apprendra qu’elle mesurera 137 mètres de long (300 coudées), 25 mètres de large (50 coudées) et 13 mètres de haut (30 coudées). Les places seront cependant chères. Une solution : La société américaine Vivos vous propose une vingtaine d’abris souterrains dans le but de vous offrir la survie à l’Apocalypse. Pour la modique somme de 37 500 euros, plus de 200 personnes pourraient être sauvées de la fin du monde. Un site internet propose, quant à lui, des places au sein d’une navette spatiale afin de ‘sauver sa peau’. Le site, ironique, stipule que ce voyage « permettra d’éviter la panique, le retour de Berlusconi et anticiper une éventuelle erreur dans le calendrier maya. »

 

Du côté des censeurs

 

Reynald Secher est ce brillant universitaire qui fut éjecté de l'université française pour avoir mit en lumière la réalité du génocide vendéen. Il récidive dans un nouveau livre, Vendée, du génocide au mémoricide : mécanique d'un crime légal contre l'humanité dans lequel il démontre que les grands noms de la République tels Robespierre, Carnot, Barère, ont personnellement mis en œuvre l'extermination des Vendéens. Reynald Secher était l'invité de France Culture, jeudi 23 février. L'émission avait été enregistrée quelques jours auparavant. Las, l’émission était déprogrammée à la denière minute, sans même que France Culture n'ait la courtoisie d'en informer Secher. Ce dernier dénonce ces méthodes dignes de celles que pratique la Turquie à l'encontre du génocide arménien, et relève que le mensonge est tel, en France, que l'on honore des criminels tel Carnot, qui est au Panthéon. Et Reynald Secher d'accuser France Culture de jouer un rôle qu'il qualifie de mémoricidaire. Bien vu...

 

Du côté du communautarisme

 

François Sauvadet, ministre de la Fonction publique a renouvelé une circulaire clairement discriminatoire. Dans son texte, il rappelle aux préfets et aux sous-préfets que les employés de la fonctionpublique peuvent prendre des jours de congé correspondant à leurs fêtes religieuses. Ainsi les juifs et les musulmans bénéficient de trois jours chômés, tout comme les orthodoxes et les Arméniens, les bouddhistes n'en ayant qu'un seul. Rien pour les adorateurs de la banane bleue ou de Seigneur Raël... Et les catholiques ? Ils sont une fois de plus les cocus de l'histoire. Ils n'ont droit à rien, puisque la circulaire précise que leurs principales fêtes « sont prises en compte au titre du calendrier des fêtes légales » dont bénéficient aussi les juifs, les musulmans et les bouddhistes !

 

Du côté des lois mémorielles

 

Robert Badinter, ancien garde des Sceaux, ancien président du Conseil Constitutionnel, affirme que la parlement n'a pas le rôle de « dire l'Histoire, c'est le rôle des historiens. » Il ajoute : « Tous les révisionnismes, toutes les contestations de génocides sont en elles-même odieuses, mais on ne peut pas donner au parlement des pouvoirs qu'il n'a pas. Pas plus, d'ailleurs que ne serait pour nous supportable qu'un parlement étranger vienne dire qu'il y a eu un génocide en Vendée commis par les républicains sur les royalistes. »Très bien, mais Badinter pourrait-il nous expliquer pour quelle étrange raison, il pense exactement le contraire en ce qui concerne la loi Fabius-Gayssot ?

 

Quant à François Pupponi, le député-maire de Sarcelles, il s'interroge sur « la conséquence de la décision (du Conseil Constitutionnel), au regard de la loi réprimant la contestation de la Shoah et qui, du fait de cette jurisprudence, s'expose à une éventuelle Question prioritaire de constitutionnalité, dont l'issue serait incertaine. » Et il enfonce le clou : « Il m'apparaît en effet insupportable qu'il puisse exister une inégalité de traitement entre les deux génocides reconnus par la France, celui des Arméniens et la Shoah. Il ne saurait y avoir de hiérarchisation dans l'horreur. Je crains qu'une insécurité juridique n'existe désormais. » En effet, Pupponi a raison de le craindre...

 

Du côté des grands malades

 

Tonya Parker est la première noire homosexuelle à avoir été élue juge à Dallas. Elle explique qu'elle refuse de marier des couples normaux, c'est à dire hétérosexuels afin de « leur donner une leçon sur l'inégalité dans l'accès au mariage au Texas. » Elle s'exprimait, il y a quelques jours, dans le cadre d'une rencontre de sympathisants et militants du lobby homosexualiste, au sein du parti démocrate. Elle a aussi affirmé qu'elle jugeait contradictoire de célébrer une cérémonie qui ne peut pas être célébrée pour elle, en tant que lesbienne. Au lieu d'aller contre ses convictions, elle redirige les amoureux vers d'autres juges...

 

Mugabe envoie Cameron « en enfer »

 

Le président du Zimbabwe, Robert Mugabe, ne se laisse pas impressionner par les appels du Premier ministre britannique David Cameron, à respecter les droits des homosexuels. Il vient de déclarer devant des milliers de partisans rassemblés pour fêter son 88ème anniversaire : « La nature est la nature. Elle a créé le mâle et la femelle. Vous, David Cameron, suggérez-vous que vous ne savez pas ça, ou est-ce qu'il y a une sorte de démence, ou cela fait-il partie de la culture des européens ? » Mugabe n'y va pas de main morte : « J'ai dit qu'ils (les gays) sont pires que les chiens et les porcs parce que les porcs savent qu'il y a des mâles et des femelles. » S'en prenant violemment à David Cameron, il déclare : « Voilà comment nous sommes nés, c'est pourquoi nous rejetons catégoriquement cela et vous disons d'aller en enfer », et, cerise sur le gâteau, « Je ne vais même pas l'appeler un chien parce que mon propre chien va se plaindre... »

 

Le pouvoir des mots

 

Le site Altermedia vient de faire une recension de ces mots relevés dans la presse, qui façonnent les esprits, puis modifient la manière de penser. Ne dites plus « clandestin », ni même « sans-papiers », mais « privé de papiers » (La Dépêche) ou « candidat à l'immigration » (Le Figaro). Ne dites plus « quartier à majorité immigrée », mais « quartier populaire » (tous les médias). Les crimes, agressions, violences se transforment en « actes de délinquance », « incivilités » ou, mieux encore « bêtises » (Le Parisien) ou « faux-pas » (France 2). Un mot vient récemment de naître : « inconduites » (CNRS). Ne parlez pas d'émeutes ou de guerre des gangs, mais d' « incidents ». Ne dites plus « bandes », mais « identités de quartier » (LCI.fr) . On n’attrape plus les voleurs, mais on « lutte contre les délits d'appropriation » (Midi Libre). Un voyou notoire devient « un individu défavorablement connu de la justice ». C'est beaucoup plus beau... Une fusillade se transforme en « bagarre par balles » (TF1) et l'invasion que nous subissons « un excès d'immigration » (Claude Guéant, ministre de l'Intérieur). Quant aux Français attachés à leur pays, a leurs cultures et traditions, ce sont évidemment des « racistes »...

 

Epuration à l'italienne

 

Mario Vattani est un jeune et brillant diplomate en poste à Osaka (Japon). Enfin, il convient de l'écrire à l'imparfait, car il vient d'être officiellement et définitivement rappelé. Il est victime d'une campagne de délation médiatique menée par la gauche et l'extrême-gauche. Son crime ? Il est accusé d'être un « rockeur fasciste » du fait de sa participation, sous le pseudonyme de « Katanga », au projet musical « Sotto fascia semplice » et au concert de la « Tana des Tigri » organisé par le mouvement social Casapound. Ses activités musicales n'avaient évidemment pas de lien avec ses activités professionnelles. Peine perdue. Le ministre des Affaires étrangères, Jules Terzi de San'Agata , grand démocrate dans l'âme, a ainsi déclaré : « L'apologie du fascisme n'est pas compatible avec le rôle de service à l'Etat ni avec la tradition de la diplomatie italienne. » Comme le relève le site Novopress, Mario Vattani a donc été indigne de représenter le gouvernement non-élu de Mario Monti et de ses camarades de Goldman Sachs...

 

Rocard, admirateur de Castro

 

On connaissait l'admiration que madame Mitterrand éprouvait pour Fidel Castro. Voici que Michel Rocard, au cours d'une récente visite à Cuba, en remet une couche. Il vient de déclarer devant la communauté française réunie à l'ambassade de France : « En cinquante ans d'embargo, Cuba a su préserver des acquis exceptionnels, telle la santé, la culture et l'éducation. Ils seront anéantis si, sous la pression extérieure, ce pays rejoignait le monde du capitalisme financier au moment même où ce modèle est en passe de s'effondrer. Laissons donc Cuba bénéficier des quelques années nécessaires pour lui permettre de ne pas voir s'écrouler ce qu'il y a de si unique dans ce pays. » Les prisonniers politiques, qui pour certains croupissent dans les geôles communistes de Cuba depuis des décennies, apprécieront.

 

Les signatures de Marine Le Pen

 

L'analyse que fait le ministre Laurent Wauquiez des difficultés que rencontre Marine Le Pen à réunir ses 500 parrainages rejoint celle de Carl Lang quand il déclare : « Le FN est un parti médiatique mais pas un parti de fond. On ne se réveille pas à trois mois de l'élection présidentielle pour demander des signatures ». Un autre dirigeant de la majorité complète l'analyse : « Qu'est-ce qui les empêchait de présenter des listes aux municipales, ça leur aurait fait des élus pour signer... La réalité, c'est qu'ils n'ont personne ! Le FN est un parti hors sol. » Réponse le 16 mars...

 

La durée du mariage des actrices

 

4,3 années est la durée, en moyenne, du mariage d'une actrice ayant obtenu un oscar, contre 9,5 ans pour une actrice n'ayant pas obtenu de prix. Meryl Streep, oscarcisée pour la troisième fois cette année, pour sa composition époustouflante de Margaret Thatcher, est une exception. Elle est mariée depuis plus de trente ans...

 

L'homme le plus petit du monde

 

L'homme le plus petit du monde est népalais. Il s'appelle Chandra Bahadur et mesure 54,6 cm. Âgé de 72 ans, il pèse 12 kg. Orphelin à 12 ans, sa famille d'accueil l'exposait de village en village comme phénomène de foire. Il va bien sûr entrer au Guiness Book, qui recense tous les records, y compris les plus farfelus. Sa vie pourrait ainsi prendre un visage moins misérable. Il a émis le souhait « de visiter enfin le grand monde ». Suggérons lui de rencontrer Nicolas Sarkozy, ce qui permettrait à ce dernier de se sentir, pour une fois, dans la peau d'un géant...

 

Chaque vendredi, retrouvez la Chronique de Robert Spieler dans Rivarol. 3,50 € chez votre marchand de journaux...

12:20 Publié dans Chronique de la France asservie et résistante | Lien permanent | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.