Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 19 mai 2012

Paris, dimanche 13 mai en matinée : les nationalistes ont répondu massivement présents à l'appel de leurs organisations.

IMG_5737.JPG

1 500 personnes ont défilé ce dimanche matin contre le mondialisme, et cela pour la troisième année consécutive à l'appel des organisations nationalistes, la Nouvelle Droite Populaire, Terre et peuple, les Jeunesses nationalistes, jeune mouvement créé en janvier dernier et qui participait pour la première fois à cette marche patriotique, les étudiants du GUD, les JNR et leur service d'ordre dont l'efficacité n'est plus à démontrer, le Front comtois, le Renouveau français, le mouvement 3e Voie, venu en nombre, et nos amis belges de NATION, Sans oublier les groupes nationalistes autonomes et régionaux.

La manifestation a débuté vers 10 h devant l'Eglise de la Madeleine, a emprunté la rue Royale et la rue de Rivoli et s'est terminée à 13 h Place des Pyramides, au pied de la statue de Jeanne d'Arc, héroiïne nationale dont nous commémorons cette année le 600e anniversaire de sa naissance. Etait aussi associé à cette manifestation le souvenir de Sébastien, jeune militant mort au cours d'une autre manifestation nationaliste en 1994. Le Renouveau français ouvrait la marche.

La manifestation, à proprement parlé, débutait par le cortège de la Nouvelle Droite Populaire dont la première ligne était constituée par une magnifique rangée de croix celtiques.

A partir de midi, un grand meeting anti-mondialiste aucours duquel prirent la parole Pierre Vial, Président de Terre et peuple et membre du bureau de la NDP, Robert Spieler, Délégué général de la NDP, et Serge Ayoub, Président de 3e Voie. Ils furent longuement ovationnés par la foule présente.

La partie festive de la manifestation fut aussi appréciée par les participants. Un jeune chanteur nationaliste, sur la grande tribune dressée pour la circonstance, accompagnait en chanson l'arrivée des manifestants. Juste avant la dispersion, ceux-ci entonnèrent avec ferveur la Marseillaise, notre hymne national.

Dans un ordre parfait, sans qu'aucun incident serieux soit à signaler, cette manifestation, une semaine après la soirée d'hystérie sous les couleurs des forces d'occupation, dimanche dernier à la Bastille, a prouvé, une fois de plus, que le Peuple français, à l'avant garde duquel se trouvent les nationionalistes, n'entend pas se laisser assassiner sans réagir.

LA MANIF EN PHOTOS : cliquez ici

20:06 Publié dans NDP Communiqués | Lien permanent | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.