Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 11 mars 2013

Chronique de la France asservie et résistante...

P1020980.JPGRobert SPIELER.

RIVAROL N° 3084

du 8 mars 2013

ARNAUD Montebourg a été violemment mis en cause par Maurice M. Taylor, le fabricant américain de pneus Titan International. Entre autres amabilités, ce dernier avait accusé les ouvriers français d’être trop chers et de « ne travailler que trois heures par jour ».

 

COCA-COLA À LA RESCOUSSE DE MONTEBOURG

 

Christian Farabet, le PDG de Coca-Cola Entreprise, qui fabrique en France ce breuvage d’un enracinement avéré, vient d’écrire au ministre. Rien à dire. C’est beau : « Nous sommes particulièrement sensibles au fait que vous ayez souligné à cette occasion (la polémique) la solidité des liens historiques de collaboration (avec des entreprises internationales), au premier rang desquelles Coca-Cola. » Coca-Cola, qui ne doute de rien, poursuit : « Le “made in France” a toujours été au cœur de notre stratégie. » Et Farabet de préciser : « Profondément convaincus de la responsabilité sociétale qu’implique le fait de produire en France, nous souhaitons aujourd’hui participer encore plus activement à la promotion de l’attractivité du territoire français auprès des entreprises étrangères ainsi qu’à leur soutien. » En voici un très grand numéro de lèche-bottisme ! Les multinationales américaines sentent qu’un vent mauvais risque de souffler sur elles. Du coup la présidente de General Electric France et responsable de la chambre de commerce américaine de Paris y est aussi allée de son petit couplet, tendance cirage de pompes. Elle vient de déclarer qu’« on ne parle pas d’un pays, d’un gouvernement, d’une personne en s’exprimant de la sorte », ajoutant : « Je ne voulais pas qu’il y ait un amalgame entre les propos de M. Taylor et ce que vivent les 4 200 entreprises américaines présentes en France. » On n’est jamais trop prudent…

 

VALLS ET L’ISLAM

 

Le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, vient d’accorder une interview à La Libre Belgique. Au sujet de l’islam, il déclare que « l’islam est devenu en quelques années la deuxième religion de notre pays, avec quatre à six millions de Français ou de citoyens résidant en France, de confession musulmane. Nous comptons entre 2200 et 2300 lieux de culte ». Et Valls de rajouter : « Il y a très peu d’exemples dans l’histoire de l’humanité où en si peu de temps une religion a pris son essor dans un pays. » Oui, mais qu’en est-il des violences que propage l’islam ? Houlà ! Alerte ! Ça devient scabreux ! Valls, qui s’était autorisé un petit mais très dangereux dérapage, revient dans le droit chemin : « Il faut que l’islam puise dans son histoire, dans ses valeurs, pour combattre ce radicalisme et cette violence qu’une minorité porte ». Croit-il à ce qu’il dit ? Si oui, c’est un imbécile, si non, c’est un cynique…

 

EN FRANCE, NOUS AVONS NOTRE COMIQUE : FRANÇOIS HOLLANDE !

 

En Italie, ils ont leur Coluche national, Beppe Grillo, qui vient de rafler le quart des voix aux élections législatives. En France, nous avons un comique de première grandeur, surnommé même par ses amis « Monsieur petites blagues ». Il est vrai que François Hollande est d’une finesse et d’un humour époustouflants. Lors de sa visite au Salon de l’agriculture, le président de la République a répondu à une petite fille qui lui demandait où était Nicolas Sarkozy : « Ah ben, tu ne le reverras plus ». Remarquez qu’il aurait pu répondre qu’il était en prison pour pédophilie et l’inviter à lui rendre une visite, mais Hollande pratique la petite blague, pas la grosse… Nathalie Koscisco-Morizet a derechef exprimé son indignation, estimant que « ça n’a pas sa place dans la bouche d’un Président de la République ». Nicolas Sarkozy a lui-même estimé que « c’était tout petit ». L’ancien ministre Luc Chatel remporte la palme de l’humour quand il déclare, faisant référence aux scores du comique Beppe Grillo en Italie (25 %) : « En France, on a un comique qui a fait 51 % »…

 

AIDEZ DELANOË À RÉNOVER LE CHAMPS-DE-MARS !

 

Delanoë s’était plaint des dégradations subies par les pelouses du Champs-de-Mars, suite à la manifestation des opposants au mariage homosexuel. Du coup, il avait envoyé une facture de 100 000 euros à la Préfecture de police de Paris, qui avait autorisé le rassemblement. Du coup, certains se sont énervés avec humour, appelant les citoyens à envoyer à Delanoë des chèques afin qu’il puisse rénover sa pelouse. Des chèques de 10 centimes d’euros… Il en a reçu déjà 9000, et les chèques continuent à arriver. Le pauvre chéri devient plaintif : « Il faut que je leur envoie un récépissé, je ne sais pas comment je vais faire, puisque cela ma coûtera plus cher en timbres que ce que j’ai reçu. » Ça lui fera les pieds.

 

PLUS UN SEUL PUTAIN DE MINISTRE DE CE GOUVERNEMENT DE MERDE” À LYON !

 

La candidature de la ville de Lyon n’a pas été retenue pour accueillir la future Cité de la gastronomie. Du coup, le maire socialiste, Gérard Collomb, est fou de rage, ses amis du gouvernement ne l’ayant absolument pas soutenu. Du coup, il explose : « Je ne veux plus voir à Lyon un seul putain de ministre de ce gouvernement de merde. » Ce n’est pas la première fois que Collomb s’énerve contre Hollande et Ayrault. Il avait déjà évoqué « un problème de lisibilité de l’action du gouvernement » au sujet du non-cumul des mandats, projet dont il est un opposant farouche et avait aussi dénoncé « un problème de ligne et de pédagogie » de la part des dirigeants, « qui contribue à nous enfoncer dans la crise. » Si Hollande l’avait nommé ministre, nul doute qu’il « fermerait sa gueule », pour reprendre l’expression de Chevènement…

 

ENCORE UN RABBIN AYANT DES SOUCIS AVEC LA PÉDOPHILIE

 

Le rabbin est directeur de l’école juive orthodoxe Beth Hanna, un établissement pour garçons du 20e arrondissement de Paris. La brigade de protection des mineurs s’occupe de son cas. Motif : « non dénonciation d’atteintes sexuelles sur mineurs de 15 ans ». Le religieux a soigneusement couvert les agissements pédophiles d’un surveillant. Le rabbin, membre de la communauté Loubavitch, a non seulement évité d’informer la police comme il en avait l’obligation, mais a aussi fait pression sur les familles, afin qu’elles gardent le silence. L’objectif était de « préserver (à tout prix) l’honneur de la communauté ». Les media ont-ils évoqué cette affaire ? Absolument pas. Imaginons une seule seconde qu’elle ait mis en cause un prêtre catholique et un établissement chrétien.

Vous imaginez les couinements ?

 

DIEUDONNÉ PERSÉCUTÉ (SUITE)

 

Il est prévu que Dieudonné se produise à Bordeaux, le 4 avril prochain. Quoi ? Comment ? Alerte ! Les nazis sont de retour ! La Licra s’étrangle d’émotion (on s’étrangle facilement d’émotion chez ces gens-là, notez-le). Elle vient bien entendu d’écrire au maire de Bordeaux pour lui demander d’interdire le spectacle. Il ne saurait être question qu’un élu (Juppé, en l’occurrence) « puisse recevoir dans une salle qui lui appartient une personne qui clame son antisémitisme » (clamer, toujours les grands mots…) Et hop, une petite piqure de rappel pour Juppé, au cas où il n’aurait pas bien compris : pas question de tolérer pareil spectacle « compte tenu du passé judiciaire de Monsieur Dieudonné M’Bala M’Bala ». Avez-vous noté, au fait, qu’ils aiment bien nommer Dieudonné, M’Bala M’Bala ? Cela fait sans doute dans leur esprit un peu anthropophage. Et la Licra de rappeler à Alain Juppé qu’il est membre de son comité d’honneur. Au cas où il l’aurait oublié… Juppé a décidé courageusement de consulter. On ne sait pas trop qui il consulte, mais il consulte. Peut-être consulte-t-il d’autres personnalités régionales qui font, à l’instar de Juppé, partie du comité d’honneur de la Licra : citons Alain Rousset, président du conseil régional d’Aquitaine, député et président de l’Association des Régions de France ou Philippe Madrelle, Président du Conseil général de la Gironde ? L’excellent Robert Ménard écrit sur son site Voltaire.fr « Et si on fichait la paix à Dieudonné ? » Oui, si on lui fichait la paix… Et si c’est gens-là nous fichaient enfin la paix ? Robert Ménard rappelle qu’aux Etats-Unis, on a vu des militants des Droits de l’homme défiler en revendiquant le droit du… Klu Klux Klan de défiler. On est en droit de critiquer la société américaine, mais reconnaissons que là-bas, la liberté d’expression n’est pas un vain mot, contrairement à la France…

Spieler 1.jpg

 

DE MIEUX EN MIEUX : VOICI DU COCHON ET DU CHEVAL DANS LE KEBAB

 

Les Turcs sont très attentifs au scandale de la viande bidouillée. Que trouve-t-on, au fait dans les döner kebab, ces kebabs qui tournent autour d’une broche, et censés être fabriqués à base de viande de mouton ? Réponse : sur une vingtaine de points de vente suisses, plusieurs contenaient du cheval et même du porc. Idem en Allemagne où 7 % des döner contiendraient du porc. Pas de soucis cependant pour nos amis musulmans. La plupart de ces échoppes affichent un certificat halal. A noter, selon le quotidien turc Milliyet, que l’Allemagne produit environ 400 tonnes de döner par jour ! Combien de tonnes de cochon dans ces döner ? On ignore les chiffres exacts !

 

CONSTERNANT CONFUSIONNISME AU FRONT NATIONAL

 

Le 7 avril, aura lieu en Alsace un référendum en faveur de la fusion des deux petits départements alsaciens et du Conseil régional. Il s’agit là d’une mesure de bon sens, visant à réaliser des économies d’échelle et à renforcer le poids de l’Alsace face à la technocratie parisienne. Une immense majorité d’Alsaciens, de gauche, de droite, écologistes ou identitaires, adhère à cette idée de bon sens. Tous voteront en faveur du projet qui ne pourra cependant être retenu que si la participation est suffisante (Il faut que 25 % des inscrits s’expriment pour le “oui”). Ce n’est pas forcément gagné… Quelle est la position du FN ? Il vote non au prétexte ridicule qu’il faut « sauver l’identité et la souveraineté de la France » et qu’il s’agirait d’« un projet autonomiste et d’une perte de souveraineté nationale ». L’argument est grotesque, monstrueusement absurde. D’autant que j’ai bien connu le FN alsacien, y compris bien des années après mon départ. J’ai connu les dirigeants du FN qui se « déguisaient en Alsaciens » pour les BBR ou les fêtes locales, qui se voulaient les plus ardents défenseurs de l’identité alsacienne. Un de nos amis rivaroliens, Etienne S., catholique intransigeant et national convaincu, l’inverse d’un supposé autonomiste, m’écrit ces mots pleins de colère : « J’hésitais un peu sur ce que j’allais voter le 7 avril, imaginant que cette régionalisation-là n’était peut-être pas idéale, voire quelque peu “usine à gaz”… Maintenant, je n’hésite plus. L’argument du FN me convainc définitivement de voter OUI ! Mieux vaut une régionalisation qui reste imparfaite, plutôt que le jacobinisme. Le FN est devenu le meilleur défenseur de l’héritage de la Révolution française. »

 

L’ARROGANCE DU CRIF ET DE LA LICRA

 

Immense émoi du CRIF suite à des incidents provoqués par des supposés skins et “nazillons” (dixit l’officine) à l’occasion du match de Lyon avec Tottenham. Tottenham aurait la réputation d’être un club juif, au prétexte que son propriétaire s’appelle Lévy. Le CRIF ne trouve rien de plus intelligent à dire que : « Le nombre de ces soi-disant supporters nazis est inquiétant. » La LICRA (encore elle !) a depuis longtemps tiré le signal d’alarme sur les dérives antisémites dans le sport, notamment le football. Il paraît que dans deux pubs du Vieux Lyon (deux, pas trois), des supporters de Tottenham, supposés juifs, forcément juifs, ont été violemment agressés à coups de saluts olympiques, c’est-à-dire nazis, forcément nazis. Les sites du CRIF et de la LICRA posent cette question effrayante, mais ô combien pertinente : « Faut-il attendre un mort pour mettre hors d’état de nuire ces groupuscules ? » Dieu merci, disent les sites, « ces jeunes sont aujourd’hui bien identifiés, grâce au travail rigoureux des forces de l’ordre. (Mon Dieu, qu’ils sont lèche-bottes et dénonciateurs !) » A propos de dénonciation, ne souriez pas. L’heure est grave. Car, selon la Licra, le club lyonnais n’a pas su « prendre de décision courageuse et sans concession », contrairement au PSG. Du coup, l’officine qui ne doute absolument de rien, a demandé (c’est-à- dire exigé) un rendez-vous au patron de l’O.L., Michel Aulas, et puisque là où il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir, aussi, tant que nous y sommes, au Maire de Lyon et au Préfet de Police. Mais lisez cette chute grandiose : « La Licra estime aujourd’hui indispensable de mettre ces groupuscules néonazis hors de nuire que ce soit dans les stades (?), dans les Universités (?), dans les établissements scolaires (?), au Conseil régional (?), ou lors de manifestations culturelles (?) ». Et nous ? Nous demandons la dissolution de toutes les officines anti-françaises et anti-européennes !

Spieler 2.jpg

 

FINI VIRÉ DU PARLEMENT ITALIEN !

 

En voici une bonne nouvelle ! Gianfranco Fini, ancien fasciste, puis post-fasciste, puis anti-fasciste, puis on ne sait plus trop, membre du parlement durant trente ans et président du parlement sortant vient d’être viré du parlement. Le tsunami créé par le parti de Beppe Grillo, ne lui a laissé aucune chance. Tant mieux ! Il ne méritait que notre mépris…

19:59 Publié dans Chronique de la France asservie et résistante | Lien permanent | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.