Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 03 avril 2013

Chronique de la France asservie et résistante...

 

robert9.2.JPGRobert SPIELER

RIVAROL N° 3087

du 29 mars 2013

 

LES Bobards d’or, initiés par Jean-Yves Le Gallou et son blog Polemia ont, une fois de plus, fait le plein. De nombreuses personnes se sont pressées pour applaudir les nominés, qui étaient, bien entendu, absents. C’est en queue de pie, en smoking, que les invités furent accueillis. Dans le style des récompenses du cinéma, Lion d’or etc. Pas question de faire dans le cheap (le modeste). Tous les plus extraordinaires menteurs, traficoteurs de vérités, mythomanes, truqueurs du paysage médiatique nord-coréen à la sauce française eurent droit à leur petite récompense.

 

LES NOMINÉS DES BOBARDS D’OR

 

Il y eut Morandini, qui obtint le « bobard par détournement d’image ». Il n’avait commis pourtant commis qu’une toute petite manipulation, en illustrant une manif pour le mariage pour tous par des images de la manif contre le mariage homosexuel, où il y avait évidemment beaucoup plus de monde. Il y eut le « bobard calculette », auquel Jean-Jacques Bourdin eut droit. Il avait manipulé quelques petits chiffres pour arriver à la conclusion qu’il y avait moins d’immigration en France en 2012 qu’en 1931, ce qui semble évident. Serge Le Luyer (Ouest-France, Le Monde) a, quant à lui, obtenu le Bobard d’argent. Il avait, modestement, transformé le prénom d’un mineur meurtrier, Souleymane, en Vladimir, ce qui paraît en effet beaucoup plus correct. Quant au Bobard d’or, il a été attribué à Philippe Manière (France 3) qui avait déclaré que « nos flux migratoires en France sont extrêmement ténus » : 200 000 par an, une bagatelle, en effet… A bêtise crasse exceptionnelle, il convenait d’attribuer un prix exceptionnel. Ce qui fut fait. La « muselière d’or » fut attribuée au très exceptionnel Patrick Cohen, petit journaliste talmudiste que les lecteurs de RIVAROL ne peuvent qu’adorer, qui, opposé à Taddeï, répondait à la question de l’animatrice de la matinale de France Inter : « On a le droit de penser ce qu’on veut ? ». Réponse de Cohen : “Non”. Voilà qui est limpide. Même le grand Kim-Il-Jong, l’exceptionnel dictateur nord-coréen que nous aimons tous, ni le camarade Staline, ni Enver Hoxha, le formidable tyran albanais (c’est lui mon préféré), ni Mao-Tsé-toung, ni Fidel Castro, ni Ceausescu, n’auraient osé répondre aussi franchement. Ah, au fait, rien à voir avec ce qui précède : pourquoi l’antisémitisme progresse-t-il vertigineusement ?

 

“MISS BURKA” : CES INCULTES N’EN VEULENT PAS

 

Contrairement à ce que peuvent imaginer les mauvais esprits rivaroliens, Miss Burka n’est pas une femme voilée candidate à un prix de beauté. Il s’agit d’un projet artistique, créé par un grand artiste devant l’Eternel, que certes personne ne connaît, Thierry Verbecke. L’œuvre représente une statue géante en bois recouverte du voile intégral. L’artiste avait obtenu une modeste subvention de 8 000 euros du Conseil régional pour réaliser son chef-d’œuvre. Il était question que la gigantesque statue participe à la parade de Roubaix, le 1er avril. Las, les organisateurs ont refusé sa présence. L’artiste s’émeut. Il a déclaré : « Moi je la voyais comme une espèce d’objet pacificateur qui pouvait réconcilier à un moment deux folklores ». En voilà encore un qui avait tout compris… Ah au fait, il y a eu protestation de certains élus, dont le coup de gueule du conseiller régional UMP et maire de La Madeleine, Sébastien Leprêtre qui affirme que le retrait de l’“œuvre” était une « véritable provocation ». En voilà un qu’il faut virer de toute urgence…

 

MARIAGE FORCÉ : UNE MINISTRE PARLE

 

Mme Vallaud-Belkacem est paraît-il ministre. De qui on le sait, de quoi pas vraiment. Mais elle pense, elle parle, elle dit des choses profondes. A propos du mariage forcé, notamment. C’était dans l’émission Dimanche Plus du 17 mars, où elle a affirmé : « Le mariage forcé ne concerne pas que les sociétés musulmanes, il peut concerner les sociétés catholiques. Il faut arrêter la stigmatisation. » Oui, cette exceptionnelle inculte est ministre de la République. On lui rappellera que si, certes la tradition féodale voulait que les pères négociassent les mariages de leurs enfants pour préserver leurs terres, l’Eglise catholique a su lutter contre ces pratiques, n’hésitant pas à bénir des unions contraires aux volontés des parents, considérant que le mariage était une union d’amour, qui ne pouvait être que libre… Mais tout ceci est trop compliqué pour Belkacem.

 

TRIERWEILER : UNE PLAINTE POUR “DÉTOURNEMENTS DE FONDS PUBLICS”

 

Xavier Kemlin a beau être l’héritier des fondateurs du groupe Casino, il n’en est pas moins près de ses sous et de ceux des contribuables. Il estime que les contribuables n’ont pas à financer le train de vie de la concubine de François Hollande, dès lors que leur relation n’est pas formalisée. En d’autres termes : qu’ils ne sont pas mariés, ni pacsés. « C’est sa maîtresse ! », déclare-t-il, sans humanité, ajoutant : « On parle du mariage pour tous. Mais alors, qu’ils le fassent ! » Xavier Kemlin, qui vient de déposer plainte auprès du tribunal correctionnel de Saint-Etienne contre Trierweiler, estime que les contribuables n’auraient pas à financer le train de vie de la compagne de François Hollande (bureaux à l’Elysée, collaborateurs, gardes du corps), au motif qu’il n’y a aucune formalisation juridique de leur relation. Il a tout l’air d’être de ceux qu’il vaut mieux avoir pour amis que pour adversaires.

 

COLLARD S’ÉNERVE CONTRE PHILIPPOT

 

Au sujet de la motion de censure déposée par l’UMP, Marion Le Pen et Gilbert Collard avaient annoncé qu’ils la voteraient. Oui mais, l’énarque de service, Florian Philippot, le bras droit de Marine Le Pen, était beaucoup, beaucoup plus nuancé : « On n’est pas d’accord avec le gouvernement mais on n’est pas non plus d’accord avec l’UMP », déclarait-il courageusement au Figaro. Prônait-il l’abstention ? Il répondit héroïquement : « On verra ». Eh bien, on a tout vu. Collard l’a remis sèchement à sa place, « Je m’excuse, mais ce n’est pas à lui de donner des consignes. De toute manière j’ai ma liberté et je voterai cette motion de censure », ajoutant (et quelques oreilles ont sifflé) qu’il s’agissait d’une « affaire d’intelligence ».

 

BHL, PERSONA NON GRATA EN LIBYE

 

Bernard-Henri-Lévy avait pourtant libéré à lui tout seul la Libye. Las, ces gens-là n’éprouvent aucune reconnaissance. Sarkozy s’est rendu, il y a quelques jours en Libye et BHL avait fait des pieds et des mains pour l’y accompagner. Il paraît qu’Ali Zeidan, le Premier ministre, l’avait invité lors de sa venue à Paris en janvier… Promesses qui ne tiennent que le temps de la consommation d’un loukoum. Les autorités libyennes, ingrates au possible, ne savent même plus qui est BHL, ou ne le savent que trop bien. Leur porte-parole déclare : « Nous ne l’avons pas invité. S’il vient, nous lui fermerons la porte. Si le Premier ministre l’a invité, qu’il aille donc chez lui ! » Le service de communication du Premier ministre Ali Zeidan a quant à lui confirmé que BHL n’était pas invité, « par choix de la mairie » (de Tripoli). En réalité, les islamistes, qui dirigent aujourd’hui la Libye, ne veulent pas que BHL mette un pied sur leur sol. On se demande vraiment pourquoi.

 

LA LICRA: L’INSUPPORTABLE ARROGANCE DE CES GENS-LÀ

 

Ils osent tout. Voici le courrier que vient d’envoyer le président de la Licra (La Ligue Internationale contre le Racisme et l’Antisémitisme, à laquelle Anne Kling a consacré un excellent livre, voir la recension page 13) à la garde des Sceaux Christiane Taubira. Dans cette lettre dans le registre dénonciateur, Alain Jakubowicz dénonce le fait que le serment des magistrats comprend un terme heurtant la laïcité. Le passage incriminé par le président de la Licra précise que les juges doivent « garder religieusement le secret » des délibérations. Le terme “religieusement” a donc fait tiquer Me Jakubowizc qui explique à Christiane Taubira : « Ne pensez-vous pas que cette référence […] est équivoque et à tout le moins inopportune ? ». L’Express rapporte qu’Alain Jakubowicz est prêt à se lancer dans un combat judiciaire et constitutionnel pour faire modifier le serment. Alain Jakubowicz est chevalier dans l’Ordre National du Mérite et Chevalier de la Légion d’Honneur. On s’en doutait.

 

MAIS QUE FAIT, OÙ EST TAUBIRA ?

 

La très médiatique Christiane Taubira, qui charme par sa faconde, son aisance verbale, les chaumières socialistes et les bobos, et qui mena un « beau débat », pour reprendre leur jargon, à l’Assemblée nationale sur le « mariage pour tous », commence à faire sévèrement tousser la Place Vendôme, le siège du ministère de la Justice. Les démissions succèdent aux démissions. Exeunt en quelques semaines la conseillère des politiques pénales, le directeur puis le chef de cabinet, le conseiller diplomatique, la directrice des services judiciaires, le directeur des affaires civiles et du Sceau, ainsi que son adjointe. Impossible de travailler avec elle. Elle est totalement insupportable… Le bilan du « ministère de la parole », après dix mois de souffrances pour les collaborateurs, est totalement maigrichon. Quant à Christiane Taubira, ça va, merci. Elle vient de passer quatre jours au Sénégal.

Spieler 1.jpg

 

OFFRE D’EMPLOI POUR RIVAROLIENS MOTIVÉS

 

Des rivaroliens sont peut-être tentés par une carrière à l’international. Pas de problème. Il y a des places à prendre en Arabie Séoudite. Il y a en effet un vrai déficit d’experts du maniement de sabre et de coupeurs de tête. Il manque des bourreaux. Il en manque et tous ne sont pas très sérieux. La preuve : Al Ayoum, un journal local, raconte que « certaines exécutions ont dû être retardées et d’autres se sont faites dans la confusion parce que l’exécutant était en retard ». Pas très sérieux, tout çà… Les autorités, qui se sont réunies récemment pour débattre du problème, envisagent de remplacer le sabre par un peloton d’exécution. Oui mais, que deviendra alors la place Dira à Riyad, connue sous le nom « place coupe-coupe », qui attire de nombreux spectateurs à ce divertissement ? L’exécution par fusillade est beaucoup moins amusante, sans compter le risque de balles perdues…

 

PETITE DEVINETTE

 

Qui est l’auteur de ces délicieux vers ? François Mitterrand, Philippe Pétain ou l’Ayatollah Khomeiny ? « Un nœud s’est défait de la tresse emmêlée de l’Aimée / Tout comme un jeune amant, le vieil ascète est à ses pieds / Au calice de ta grâce, j’ai bu une goutte de vin. / Alors mon âme s’est noyée dans la vague de ton chagrin / Aux joyeux drilles de la taverne est venue l’annonce de l’union, / Aussitôt ce fut le tumulte, danse et joie à l’unisson ». Réponse à la fin de ces Chroniques…

 

LES JUIFS ASHKÉNAZES SONT BIEN PLUS INTELLIGENTS QUE LES GOYS

 

C’est le site sioniste JSSNews qui l’écrit. Donc c’est vrai. Il fait référence à une étude réalisée par l’Université de Cambridge. On y apprend que les Juifs ashkénazes (européens) ont un quotient intellectuel supérieur de dix points, soit 117, à celui des Européens et de vingt points à celui du reste du monde (la moyenne est de 107). Selon USA Today, « les juifs ashkénazes représentent 2,2 % de la population américaine, mais 30 % du corps professoral des collèges d’élite, 23 % des Américains les plus riches, et 38 % des réalisateurs de cinéma ayant obtenu un oscar. » Mieux : selon l’Institut pour l’éthique et les technologies émergentes, « Depuis 1950, 29 % des bourses d’Oslo sont allées à des Ashkénazes, même s’ils ne représentent que 0,25 % de l’humanité ». Commentaire de JSSNews : « Une étude qui devrait raviver les jalousies antisémites. Mais qui explique parfaitement une chose : ce n’est pas pour rien si en 6 décennies, l’Etat d’Israël est devenu une si grande puissance intellectuelle et économique. » En d’autres termes : les Goys sont génétiquement des imbéciles…

Spieler 2.jpg

 

DERNIÈRES NOUVELLES DE BEPPE GRILLO

 

Amusante (mais pas si fausse que cela) équation que nous propose le magazine Aujourd’hui pour définir qui est l’étonnant phénomène de la politique italienne, qui vient d’obtenir 25 % des suffrages aux dernières élections. Beppe Grillo, s’il était français, serait : « un humoriste contesté comme Dieudonné » (à propos de ses « dérapages antisémites ») ; « Marine Le Pen » (antieuropéenne et anti-immigration) ; « Michel Rocard » (réduction du temps de travail) ; « Cécile Duflot » (anti-nucléaire). Beppe Grillo est un drôle d’oiseau. Cet Italien, qui propose la suppression des syndicats, la maîtrise des flux migratoires, la réduction des salaires des élus politiques et la sortie de l’euro en fait tousser quelques-uns. Sa campagne ? Ni droite, ni gauche. Tous pourris ! Cela rappelle diablement la campagne de Pierre Poujade, avec son slogan : « Sortez les sortants ». Grillo déclare, en assumant parfaitement : « L’époque de la représentation est révolue, nous n’y

croyons plus. Oui, nous sommes populistes, faites-le savoir ! »

 

RÉPONSE À LA DEVINETTE

 

Etonnant, certes, mais l’auteur de ces vers, alors octogénaire, est l’Ayatollah Ruhollah Khomeiny. Pour être tout à fait objectif, précisons que cette poésie fait largement appel au symbolisme de l’amour et du vin pour parler de l’expérience spirituelle. Il ne faut donc pas s’y tromper : dans cette poésie, l’unique Amie et Aimée, c’est la Réalité divine, et la seule ivresse dont il est question est celle que procure le vin de la connaissance gnostique. On avait eu peur…

01:28 Publié dans Chronique de la France asservie et résistante | Lien permanent | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.