Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 24 avril 2013

Chronique de la France asservie et résistante...

P1020991.JPGRobert SPIELER.

RIVAROL

N° 3090 du 19 avril 2013

 

LE MONDE est cruel. Les gens sont méchants. Le grand rabbin de France, Gilles Bernheim est en pleine tourmente au point qu’il a été contraint de démissionner. On lui reproche d’avoir largement plagié l’ouvrage du philosophe Jean-François Lyotard, pour écrire, ou plutôt faire écrire le sien, dont le titre est « Quarante méditations juives ». Nous évoquions sa souffrance dans les précédentes chroniques. On le sait aussi, le grand rabbin, contrairement à ce que prétendent ses biographies, n’a jamais été agrégé de philosophie.

 

LE GRAND RABBIN DE FRANCE BERNHEIM : LE FORMIDABLE CAHUZAC DU JUDAÏSME

 

Mais ce n’est pas fini. Le grand rabbin avait écrit récemment un essai contre le mariage homosexuel. Un essai salué comme celui d’un “sage” par de nombreux catholiques et même cité publiquement et longuement par Benoît XVI, le 21 décembre 2012. Son titre : « Mariage homosexuel, homoparentalité et adoption : ce que l’on oublie souvent de dire ». Ce que certains n’ont par contre pas manqué de relever est que Bernheim ou son nègre avaient largement puisé dans l’ouvrage L’idéologie du gender du prêtre Joseph-Marie Verlinde, fondateur de la Fraternité monastique de la famille de saint-Joseph. Autre plagiat : la reprise, mot pour mot, d’une interview de Béatrice Bourges, présidente du Collectif pour l’enfance et catholique conservatrice, en pointe contre le mariage homosexuel. Le rabbin est dans de sales draps… Il tente de se justifier, écarte toute idée de démissionner. Il explique sur Radio Shalom qu’il n’a certes pas obtenu l’agrégation, mais que c’est tout comme. Songez qu’au moment de passer l’agrégation, il a vécu une terrible situation, un « événement tragique » qui l’a terriblement perturbé. Lequel, on ne le saura pas. Du coup, ses nombreux amis se mobilisent. Le président du CRIF, Richard Prasquier, se dit “bouleversé”, mais le soutient. Idem pour ce qui concerne Jonathan Hayoun, président de l’Union des étudiants juifs de France. Yves Kamani, membre du bureau exécutif du Consistoire israélite de Paris déclare quant à lui : « Les attaques qu’il subit sont lâches et démesurées par rapport à ce qu’on lui reproche. Il n’a pas démérité, a ouvert le débat sur la place de la femme juive dans le judaïsme. » N’empêche qu’il a quand même fini par démissionner, comme Cahuzac l’a fait ou a été poussé à le faire. Pourtant, il avait estimé qu’une démission serait « un geste d’orgueil », là où la situation « demande de l’humilité ». Les rabbins ont souvent des problèmes avec la vérité : qu’on se souvienne du rabbin Fahri qui avait fait croire qu’il avait été agressé au couteau alors que l’enquête avait démontré qu’il s’était lui-même porté le coup, nullement fatal rassurez-vous.

 

ANTISÉMITISME ET MYTHOMANIE

 

Les actes de violence et de vandalisme antisémites sont en hausse, dans le monde et en particulier en France, selon un rapport publié le 7 avril par l’Université de Tel-Aviv : une progression de 30 % en un an. A titre d’illustration, les media israéliens, Haaretz en particulier, viennent de donner un large écho à une agression antisémite dont le cinéaste israélien Yariv Horowitz vient d’être victime, en marge du Festival international du film d’Aubagne, où il présentait son long métrage Rock the Casbah. Il avait été « agressé et battu par un groupe d’individus » qui l’avaient « projeté à terre et lui avaient donné des coups de pieds ». C’est ce qu’il a raconté : étrange silence dans les media français, ce qui a suscité l’indignation des media israéliens…

 

Dieu merci, le site du CRIF s’est emparé de l’affaire, donnant moult détails. Hélas, cette agression était imaginaire, et Horowitz était en pleine forme, le surlendemain, quand il reçut son prix. Ce n’est qu’après son retour en Israël que la polémique fut lancée. Le CRIF n’apprécie que modérément la plaisanterie, expliquant que « ces fausses nouvelles ne peuvent que générer de l’antisémitisme en retour », et exigeant que Horowitz présente ses excuses quand il se rendra prochainement à Paris, au Festival du film israélien.

 

ROSELYNE BACHELOT ET AUDREY PULVAR EN LESBIENNES

 

Ma Christine (Boutin), farouchement opposée au mariage gay, ose parfois des raccourcis un peu rapides. Il y a quelques jours, elle faisait le lien entre homosexualité et évasion fiscale… Du coup, elle se fait mettre en boîte. Roselyne Bachelot et Audrey Pulvar, chroniqueuses du Grand 8, se sont essayées à un kolossal humour, prenant la pose et envoyant une carte visuelle à Christine. Roselyne Bachelot et Audrey Pulvar se sont enlacées, se faisant passer pour un couple de lesbiennes. « Tu peux me toucher un peu le sein » propose Pulvar. « Voilà » lui réplique l’ancien ministre. « Bon je sais, y a pas grand chose à toucher » s’excuse Pulvar. « Non ça va, ça va, j’ai connu pire ! », lance Bachelot. Elégant ! De haute tenue intellectuelle ! Voici qui va conforter l’opinion de Patrick Balkany, que nous partageons : il évoquait (cf précédentes chroniques) le « babillage sans intérêt de petites snobinardes ». Bien vu !

 

DES NOUVELLES DU CHAMEAU DE HOLLANDE

 

J’avais évoqué l’information de Valeurs actuelles, en la présentant comme un poisson d’avril, tant elle me paraissait fantaisiste. Le chameau offert à Hollande lors de sa visite à Tombouctou avait été dévoré par une famille malienne. En fait il s’agissait d’une information des plus sérieuses. L’agence Reuters l’annonce : un nouveau camélidé va être expédié à Hollande. Un responsable local malien a déclaré : « Dès que nous avons appris (le sort du premier chameau), nous l’avons rapidement remplacé par un chameau plus gros et plus beau », ajoutant : « Le nouveau chameau va être envoyé à Paris. Nous avons honte de ce qui est arrivé au chameau. C’était un cadeau qui ne méritait pas un tel sort ». Lorsque le président malien, Dioncounda Traoré, avait offert la bestiole au chef de l’Etat, ce dernier avait déclaré : « Je l’utiliserai autant que je le pourrai comme moyen de transport ». Nous attendons avec impatience les photos de Hollande en visite officielle à dos de chameau… Un pingouin sur un chameau, ça ne s’était jamais vu !

 

GROSDIDIER MIS EN EXAMEN POUR “DÉTOURNEMENTS DE FONDS PUBLICS”

 

François Grosdidier est le sénateur-maire UMP de Woippy (Moselle). Il a voté pour le mariage homosexuel, ainsi que Christian Cointat, Alain Milon, Jacqueline Ferreyrol et Fabienne Keller. Christophe-André Frassa et Yann Gaillard se sont abstenus. Roger Karoutchi, ancien chef des jeunes de l’UMP et homosexuel, n’a pas, courageusement, pris part au vote. Mais qui est François Grosdidier ? Il fut, dans les années 1980/1990 très proche de la Nouvelle Droite et du GRECE dont le pape était Alain de Benoist. Je l’ai connu en cette époque où il professait des idées… disons… enfin, vous voyez ce que je veux dire… Depuis, il a rejoint le Système. Et quel intérêt de rejoindre le Système sans en profiter ? Grosdidier vient d’être mis en examen pour « détournement de fonds publics » et « prise illégale d’intérêt ». Pour trois fois rien… On lui reproche un “système” municipal de dépenses injustifiées et de « petits arrangements entre amis ». Entre autres, un usage privé des voitures de service de la mairie et des subventions allouées à des associations proches de certains de ses adjoints. Mais Grosdidier se défend. Bon, d’accord, le dossier compte 3 000 pages, mais les faits qui lui seraient reprochés seraient “mineurs”. Nous voici soulagés. Mais comme les gens sont méchants, le voici mis en cause récemment dans un dossier concernant un système illicite de captation de marchés publics. Encore une fois pour une broutille… Des détournements de fonds de plusieurs millions d’euros, montés avec la complicité d’entreprises du BTP de Lorraine et du Luxembourg. Personne ne peut croire que l’ancien militant identitaire, tendance nationale et sociale, soit capable de telles ignominies. Il a d’ailleurs déposé plainte pour « dénonciation calomnieuse ».

Spieler 1.jpg

 

FRIGIDE BARJOT PÈTE DE PLUS EN PLUS LES CÂBLES

 

De mieux en mieux. La Barje, qui a sans doute abusé de substances, au demeurant peut-être licites, s’en prend violemment au « Printemps français », qui a l’immense tort de prendre ses distances avec la mièvrerie rose-whisky de Barjot. Elle éructe (hips !) à la radio, sur RMC, dans l’émission de Bourdier : « Le Printemps français sera poursuivi, je vous le dis solennellement aujourd’hui ! Poursuivi pour vols d’affiches, pour agression effectivement ! (hips !). Vol de notre slogan : “On ne lâche rien”, qui était aussi à Monsieur Mélenchon ». Monsieur, « Monsieur ! » Mélenchon, appelé à la rescousse, on aura tout entendu ! Hips ! Frigide Barjot a annoncé qu’elle envisageait de participer au « rassemblement contre l’homophobie » organisé par Act-Up, Aides, la Fédération internationale Gay Games et SOS homophobie. Il paraît que l’association « Le mariage pour tous » sera aussi présente… Hips ! elle finit par déclarer : « Le Printemps français n’a rien à voir avec nous ! » Ça, on l’avait compris ! Hips !

 

MALI : LES TROUPES AFRICAINES “TOTALEMENT INCAPABLES”

 

Les troupes africaines de la CEDEAO sont « totalement incapables » et « pas à la hauteur » juge le Pentagone. Ce sont les propos tenus mardi 9 avril par un haut responsable du Pentagone, Michael Shehan, conseiller du secrétaire américain à la Défense, qui déclare : « A ce stade, la force de la Cédéao n’est capable de rien. » La « force africaine » est constituée de 4300 soldats du Togo, du Sénégal, du Ghana, du Niger, de la Sierra Leone, de Côte d’Ivoire et du Burkina Faso. Sont-ce elles qui ont gobé le chameau de François Hollande ? Cela n’est pas totalement impossible. Le responsable du Pentagone a par contre salué l’intervention française, qui selon lui, a été « absolument excellente ».

 

HARLEM DÉSIR ET JEAN-MARC AYRAULT : “D’ANCIENS REPRIS DE JUSTICE

 

Ce sont les propos tenus par Christian Jacob, le chef de groupe UMP à l’Assemblée nationale, faisant référence à leurs condamnations dans le passé. Jean-Marc Ayrault avait été condamné en 1997 à une modeste peine de six mois de prison avec sursis et 30 000 francs d’amende pour favoritisme dans l’attribution d’un marché public à Nantes. Mais pas de souci. Dix ans plus tard, il a bénéficié d’une réhabilitation pour cette condamnation, comme le prévoit le Code pénal. Du coup, on oublie tout… Quant à Harlem Désir, il n’a été condamné qu’à 18 mois de prison avec sursis pour avoir reçu des salaires fictifs d’une association. Et les mêmes s’acharnent sur ce pauvre Cahuzac…

 

SACRÉE ESTHER BENBASSA : ENCORE UNE DANS L’EXAGÉRATION !

 

Esther Benbassa est, pour ceux qui l’ignoreraient, sénatrice du groupe EELV (Les Verts), chargée du projet “mariage pour tous” et de ce fait, particulièrement et forcément très exposée aux violences des groupes anti-mariage homosexuel. Car Esther est en pointe dans ce domaine. Sa voiture vient d’être abominablement agressée (enfin, n’exagérons pas : l’avant droit du véhicule a été défoncé). Elle prétend qu’elle a été “bousillée”. Par qui ? On le devine. Et elle n’a pas manqué de le faire savoir. Seul petit, tout petit problème. La photo du véhicule, parue sur internet, montre clairement que les dégradations ne proviennent certainement pas des actes de quelques skinheads catholiques ivres et nonobstant homophobes, mais très certainement d’un banal accrochage ou plus probablement d’un créneau raté. Sacrée Esther ! Encore une dans l’exagération !

Spieler 2.jpg

“A AUSCHWITZ, TU AURAIS FAIT ATTENTION” !

 

Une institutrice de mathématiques du lycée Caravillani de Rome s’est énervée devant une élève qui n’écoutait pas son cours. Elle lui a dit : « Si tu avais été à Auschwitz, tu aurais fait bien plus attention ! » Emotion compréhensible de l’élève juive qui a éclaté en sanglots. Le ministre italien de l’Education a exigé un « compte-rendu par écrit de l’incident ». L’enseignante se défend comme elle peut : « Je ne suis pas antisémite, mais à l’école aujourd’hui, il n’y a plus la même discipline qu’avant. » Certes… Bonne nouvelle cependant dans ce monde de brutes : une enquête va bientôt être ouverte en Allemagne, concernant 50 anciens gardiens du camp d’Auschwitz, pour la plupart nonagénaires ou centenaires. Ils pourraient être jugés pour complicité de meurtre sous le régime nazi. Il n’est jamais trop tard pour bien faire…

 

RACE NOIRE ET ALZHEIMER

 

Une variante d’un gène, inoffensif chez les Blancs, double le risque de développer la maladie d’Alzheimer chez les Noirs américains. C’est ce que révèle l’étude du Dr Richard Mayeux, professeur de neurologie à la faculté de médecine de Columbia à New York, parue dans le très sérieux Journal of the American Medical Association. Un generaciste, sans doute…

 

Chaque vendredi, retrouvez la chronique de Robert Spieler dans Rivarol (3,50 €, chez votre marchand de journaux).

00:37 Publié dans Chronique de la France asservie et résistante | Lien permanent | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.