Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 30 avril 2013

Chronique de la France asservie et résistante...

P1020934.JPGRobert SPIELER

RIVAROL n° 3091

du 26 avril 2013

 

MON Dieu ! Qu’elle fut violente ! Frigide Barjot, la figure de proue des opposants quelque peu naïfs du « mariage pour tous » (quelle erreur de reprendre les mots de l’adversaire ! Il s’agit de mariage homosexuel, et on ferme la parenthèse) s’était énervée lundi 15 avril, sur i Télé : « Hollande veut du sang, il en aura ! », avait-elle déclaré après l’adoption au Sénat du projet de loi, ajoutant audacieusement, « Nous vivons dans une dictature ».

 

FRIGIDE BARJOT : QUEL MALHEUR D’AVOIR UN BEAU-FRÈRE…

 

Son beau-frère, Karl Zéro, a pris derechef sa plume, via une tribune libre parue sur Huffington Post. L’ancien animateur de Canal+ s’en prend à la femme de son frère Basile de Koch, déclarant qu’elle est « manipulée par tous ceux qui veulent en finir, une bonne fois pour toutes, avec la République ». Et il ajoute : « C’est devenu politique, ça tourne à l’extrême droite, je dis au secours, arrêtez tout ! Stop, Frigide ! Fais rewind d’urgence ! (Rewind, mot anglais très branché qui signifie : fais marche arrière). Et on n’est pas en dictature, mais si tu continues sur le registre, là, on y va tout droit… » Il faut savoir que Karl Zéro est un ami de Pierre Bergé, le milliardaire homosexuel, actionnaire du Monde, qui déclarait récemment : « Si une bombe explose sur les Champs à cause de la Manif pour tous, c’est pas moi qui vais pleurer ».

 

FRIGIDE BARJOT RETIRE SES PROPOS ET SE COUCHE

 

« Je retire les propos violents de sang que j’ai prononcés. Ils ont été un peu loin, je ne vous le cache pas », déclara-t-elle sur i Télé, lundi 15 avril. Elle va jusqu’à dénoncer les prétendues violences de certains manifestants en lançant un appel à la police : « Si ces groupuscules que nous condamnons, que nous condamnons (bis repetitat…), continuent à agir et que la police ne fait rien, ce n’est pas notre faute ». Si ça, ce n’est pas un appel à la répression… Mais ce n’est pas tout. Connaissez-vous le Refuge ? Il s’agit d’une association qui prétend lutter contre l’homophobie et qui s’est félicitée du vote par le Sénat sur le mariage homosexuel. Et bien, Frigide Barjot, qui porte décidément bien son nom, a annoncé sur LCP qu’elle avait décidé de faire un don au Refuge, et qu’elle regrettait ne pas l’avoir fait plus tôt…

 

FRIGIDE BARJOT COLLABORE

 

Devant tant de bonne volonté manifestée par Frigide Barjot, le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, décidait de recevoir Frigide et une délégation de représentants de la « Manif pour tous ». Elle n’en pouvait plus. Voici ce qu’elle déclara au sortir de cette rencontre : « Nous sommes très contents que le gouvernement ait décidé d’entrer dans le dialogue et, après avoir pris la mesure du mouvement, ait décidé de l’organiser avec nous. Techniquement, il y aura des réunions préalables avec les forces de l’ordre et tout sera fait pour que les groupuscules soient mis à l’écart ». Incroyable : Frigide Barjot se réjouit d’organiser des manifs contre le gouvernement, avec l’aide d’un ministre du gouvernement. On n’avait jamais vu ça…

 

FIN DE CETTE CLOWNERIE : FRIGIDE BARJOT S’EFFONDRE EN SANGLOTS

 

Ça s’est passé dans l’émission de la chaîne D8, où cinq petites snobinardes babillent d’importance. Une émission animée notamment par Laurence Ferrari, Audrey Pulvar (l’ex du futur ex-ministre Montebourg) et l’inénarrable Roselyne Bachelot. Frigide Barjot, malgré tous les gages qu’elle venait de donner, s’y est fait massacrer. On sait que les chiens et les chiennes sont excités par l’odeur du sang et que la peur qu’ils ressentent chez leur victime ne fait qu’augmenter leur envie de mordre. Après avoir résisté (il faut reconnaître que la tâche n’était pas aisée) à toutes ces herses hystériques, à notamment Roselyne Bachelot qui bégayait du « Moi, Madame », à Hapsatou Sy, qui comparait la ségrégation des Noirs à celle que subiraient les gays, elle s’effondra en larmes face aux propos ironiques de Pulvar. Pauvre Frigide… Une grenouille qui voulait se faire plus grosse qu’un bœuf. Elle s’est définie comme une « cocue de la gauche ». Et si c’étaient ceux qui l’ont suivie, en toute bonne foi, qui étaient les “cocus” ? Ce n’est pas avec elle que nous mènerons la contrerévolution. Ciao Pantin !

Spieler 1.jpg

FRIGIDE BARJOT : PAS TOUT À FAIT LE FIN… LA TRAHISON JUSQU’AU BOUT…

 

Cette déjantée vient de demander, il y a quelques jours au gouvernement de « mettre hors d’état de nuire les fauteurs de troubles » responsables des échauffourées des derniers jours en marge des manifestations contre le mariage homosexuel. « Pour que le climat s’apaise, il faut empêcher les fauteurs de trouble de nuire. Il faut des actions préventives tant que le débat a lieu », a-t-elle expliqué à l’AFP. « Je demande solennellement au président de la République et au ministre de l’Intérieur de mettre en place un principe de précaution en enfermant tous les éléments perturbateurs des groupuscules nationaux et identitaires », a-t-elle ajouté. C’est dans les tyrannies que cela se passe ainsi. Finalement Karl Zéro n’a peut-être pas tort quant aux intentions de cette zarbie (bizarre en verlan)…

 

TRIERWEILER, SUITE…

 

On se souvient qu’il y a deux semaines, le rottweiler, fou de rage, avait assez violemment agrippé la capuche d’un journaliste du Petit journal de Canal+, qui suivait le déplacement de François Hollande dans les rues de Tulle. Les journalistes ont évidemment à l’œil la « Première petite amie » de France, et ne se privent pas de la massacrer quand ils en ont l’occasion. Jamais une « Première compagne » n’a été aussi détestée dans l’histoire de la République. Dernière révélation du Point : le fils cadet de Valérie Trierweiler, âgé de 15 ans, bénéficierait d’une garde rapprochée et serait escorté quotidiennement d’une escouade composée de « deux policiers, d’un brigadier et d’un gardien de la paix qui se relaient chaque jour pour l’amener à l’école dans leur voiture de service ». Pourquoi un tel suivi ? Est-ce lié aux nombreuses rumeurs plus ou moins glauques qui

circulent sur Internet au sujet du fils de Trierweiler ?

 

SARKOZY ? ÇA VA, TRANQUILLEMENT…

 

Sarkozy n’est pas le plus malheureux des hommes. Il gagne bien sa vie. Selon les estimations, il gagne entre 100 000 et 250 000 euros par conférence, pour des interventions de deux heures en moyenne. La plupart du temps, il s’agit de conférences de prestige, où les invités sont accueillis gratuitement. La Chambre de Commerce du Montréal Métropolitan a, quant à elle, décidé de faire payer l’entrée. Les prix du sésame vont de 169 euros pour les pauvres à 595 euros pour les VIP, qui auront eu l’immense privilège de poser individuellement au côté de Nicolas Sarkozy. Ils étaient 150 à pouvoir bénéficier de cet honneur. 150 fois où l’ex-Président a dû sourire aux côtés d’inconnus dont il n’avait rigoureusement rien à cirer. On imagine l’épreuve. Histoire d’enjoliver le CV de Sarkozy, la Chambre de Commerce lui a attribué un diplôme de Sciences-Po Paris. Or, Sarkozy est autant diplômé de Sciences-Po que le Grand Rabbin Bernheim était agrégé de philosophie. Il eut une note éliminatoire en anglais. Fort heureusement, la conférence eut lieu en français, langue que Sarkozy maîtrise à peu près…

 

FRANC-MAÇONNERIE EN AFRIQUE ET EN FRANCE

 

On sait que la maçonnerie est ultra-présente en Afrique. La plupart des chefs d’Etat africains ont été initiés. Il faut dire qu’ils adorent les cérémonies pompeuses et les clowneries en tablier. La revue Jeune Afrique, bien informée, vient de consacrer un dossier à la franc-maçonnerie en Afrique, et en profite pour désigner, sans que la liste ne soit exhaustive, quelques personnalités françaises qui fréquentent les Loges, et surtout le Grand Orient. Parmi elles, citons les ministres Manuel Valls et Jean-Yves Le Drian, les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat, Claude Bartelone et Jean-Pierre Bel, Elizabeth Guigou, Jean-Marie Le Guen, François Rebsamen et notre ami Jean-Luc Mélenchon. On rend aujourd’hui public le patrimoine des ministres. Pourquoi pas.

 

Mais ne serait-il pas judicieux de rendre publique l’appartenance à la franc-maçonnerie des responsables politiques et d’obliger les initiés à la déclarer, comme c’est le cas en Grande-Bretagne, s’ils sont magistrats ou hauts fonctionnaires ?

Spieler 2.jpg

EDIFIANT : LE NOUVEAU PATRON DES CONCILIAIRES FRANÇAIS

 

La conférence des évêques conciliaires de France vient d’élire son nouveau président. Il s’agit de Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille, qui succède à André Vingt-Trois. Il a la réputation, écrit la presse, d’un homme de consensus, qui a œuvré, on le devine, pour le dialogue interreligieux, particulièrement avec l’islam. On s’en doutait… Quelques jours avant son élection, le quotidien La Provence avait titré sur « ces prêtres qui bravent la loi » et « hébergent des familles (de clandestins) dans les paroisses de Marseille. » Une précision du quotidien : « Ils ont l’aval de Mgr Pontier, Archevêque ». Voilà qui a au moins le mérite d’être clair. Même si l’on n’a aucune sympathie pour De Gaulle, ce dernier avait des éclairs de lucidité. Il disait à Alain Peyrefitte : « Vous savez, l’Eglise de France, ce n’est pas le patriotisme qui l’étouffe… »

 

LE VATICAN ET L’EX-GRAND RABBIN BERNHEIM

 

Nous sommes rassurés pour le Rabbin Cahuzac-Bernheim. Le Vatican vient de confirmer son “estime” à l’égard des écrits du Rabbin contre le mariage homosexuel, que Benoît XVI avait amplement cités en décembre 2012. Sauf que ce n’est pas lui qui les avait écrits, mais ce n’est pas grave. Le père Lombardi, directeur de la salle de presse du Saint-Siège a déclaré que le jugement du Vatican n’avait « pas du tout changé ».

 

REDOINE FAÏD EN FUITE EN ISRAËL ?

 

Redoine Faïd est ce très dangereux malfaiteur qui vient de se faire la belle, à coups d’explosifs, en s’évadant de la prison de Sequedin (Nord). Il était notamment détenu pour sa participation présumée à une tentative d’attaque à main armée qui avait coûté la vie à une policière municipale en mai 2010 à Villers-sur-Marne. Certains pensent qu’il a pu se réfugier en Israël. Mais quel rapport entre Redoine Faïd et Israël ? Le Parisien raconte qu’il avait entretenu, à la fin des années 1990, un lien étroit avec la mafia israélienne. Il avait même envisagé de se convertir au judaïsme afin de pouvoir s’installer discrètement dans l’Eretz. Il s’était déjà replié dans l’Etat hébreu, lors d’une cavale et n’avait pas hésité à apprendre l’hébreu et à porter la kippa. Il avait amélioré ses compétences de braqueur de fourgons blindés en prenant des leçons auprès d’un ancien militaire israélien. Selon Le Parisien, « c’était lui le boss, il montait des équipes, voyageait en Israël pour suivre des entraînements paramilitaires et se procurer des armes de guerre et des explosifs. » Il aurait aussi investi en Israël, pays pour lequel il affichait son admiration…

 

“L’ISLAM EST UNE VÉRITÉ DE L’EUROPE”

 

Le président turc, Abdullah Gül, qui s’y connaît en respect des religions et des identités, vient de déclarer : « Le racisme, l’islamophobie et la haine de l’autre, liés notamment à la crise économique en Europe, sont sérieusement devenus des sources d’inquiétude ». Il s’exprimait lors d’un symposium intitulé « L’immigration en Europe, l’Islam et le multiculturalisme. » L’immigration doit être considérée à l’aune de la dignité humaine et des valeurs démocratiques, a-t-il déclaré, dénonçant les partis présentant les immigrés comme la cause principale de l’insécurité, du chômage, de la criminalité et des problèmes sociaux. Ce très grand donneur de leçons poursuit en apportant ses conseils avisés aux mahométans du Vieux Continent : « Les musulmans d’Europe doivent, en utilisant les mécanismes démocratiques et juridiques, montrer aux sociétés dans lesquelles ils vivent, le vrai visage de ces politiques violentes et racistes », ajoutant que « le racisme et la discrimination sont les ennemis de la démocratie ». Il précise à l’intention de ceux qui n’auraient pas compris : « L’Islam et les immigrés sont, depuis des décennies, une vérité de l’Europe. » Car attention ! Il y a le risque de « nouvelles inquisitions, holocaustes et crimes à l’instar de Srebrenitsa ». Il ne cite pas Auschwitz, notez-le… Et il somme chaque pays européen de « poser le principe du respect face au multiculturalisme ». Quel culot ! Quand on songe que le Premier ministre turc, Erdogan, en visite en Allemagne, avait déclaré, s’adressant à des dizaines de milliers de Turcs : « Restez turcs ! Ne vous intégrez pas ! »

 

ALLEMAGNE : PLAINTE APRÈS LA CIRCONCISION D’UN BÉBÉ

 

La justice allemande examine une plainte pour « blessures corporelles » après la circoncision d’un bébé. C’est le quotidien Der Tagespiegel qui rapporte cette information, confirmée par Martin Steltner, un porteparole du parquet de Berlin. Cette affaire, qui concerne des juifs orthodoxes, risque de relancer la polémique qui avait éclaté à ce sujet en Allemagne, en 2012. Attendons-nous à ce que cela couine sévèrement dans les synagogues…

 

MARIAGE D’UNE ENFANT DE 12 ANS : UN AVIS AUTORISÉ

 

Cheikh Chems Eddine, imam et animateur d’une émission religieuse sur la chaîne Ennahar TV, a répondu au questionnement d’un homme de 37 ans qui souhaite épouser une enfant de 12 ans.

 

Sa réponse : « Lui, il a 37 ans mais dans son esprit il a peut-être le même âge que la fille. Il est possible que cette fille de 12 ans soit mûre. 12 ans, mais c’est une femme ! S’ils s’aiment tous les deux, si ses intentions sont sincères, c’est-à-dire qu’il la veut comme épouse, je ne vois pas de contrainte à ce genre de mariage ». Un argument imparable…

09:55 Publié dans Chronique de la France asservie et résistante | Lien permanent | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.