Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 30 avril 2013

Scandaleuse collusion entre la magistrature lilloise et l’oligarchie mondialiste locale ! Synthèse nationale condamnée à verser 1 000 € à la municipalité liberticide UMP de Marcq-en-Baroeul !

imagesCAGOY06G.jpg■ Synthèse nationale avait décidé d’organiser, le dimanche 28 avril, dans l’agglomération lilloise une journée régionale comparable à celles qui se tiennent chaque année à Paris au mois de novembre depuis 6 ans. A cet effet, une salle avait été retenue en bonne et due forme auprès de la Mairie de Marcq-en-Barœul.

■ Trois jours avant l’événement le maire UMP de la commune, M. Bernard Gérard, retire la salle prétextant que la tenue de notre réunion risquait « de troubler l’ordre public » et que les intervenants programmés (MM. Abed, Ayoub, Baland, Darchicourt, Dewinter, Hélie, Joly, Pécharman, Raffard de Brienne, Spieler) seraient des « gens douteux » (propos rapportés dans la presse locale). En réalité M. Bernard Gérard est un trouillard qui a cédé devant les appels à une hypothétique contremanifestation émanant de l’officine SOS-Racisme, appels émaillés de quelques menaces téléphoniques. Ce n’est pas le courage qui caractérise ce triste sire. Avec une telle droite, on comprend mieux pourquoi la gauche est au pouvoir…

■ Aussitôt l’annonce du retrait de la salle, Synthèse nationale a déposé un référé liberté devant la Tribunal de Lille. Alors que tout laissait à penser que la « justice » allait nous donner raison, vendredi 26 avril nous apprenons que nous étions déboutés ; et, plus encore, que nous sommes condamnés à verser 1 000 € à la commune de Marcq-en-Barœul ! On nage dans le surréalisme.

Il est interdit, dit-on, de commenter

une décision de justice.

Nous nous contentons donc d’exposer les faits...

Cette lamentable affaire prouve, une fois de plus, la collusion entre la magistrature pourrie et l’oligarchie mondialiste qui n’a qu’une seule préoccupation : museler la résistance nationaliste et populaire. Quel respect peut-on avoir pour une justice qui qui réprimande les patriotes et qui laisse la racaille d’importation faire sa loi sur notre sol ? Quel estime peut-on avoir pour une magistrature dont le principal syndicat, l’odieux Syndicat de la magistrature, se conduit en véritable gang de dénonciateurs ?

Oui, il est plus que temps de remettre de l’ordre dans cette justice complice de l’anti-France.

Il est interdit, dit-on, de solliciter des dons pour régler une condamnation… Dont acte.

Mais Synthèse nationale n’entend pas en rester là. Deux initiatives d’envergures vont être prises :

● le lancement d’une campagne pour la dissolution du Syndicat de la magistrature et, afin d'éviter les collusions malle-saines, pour que soit déclarée incompatible l’appartenance à la magistrature et à la maçonnerie.

● une campagne d’information dans toute la 9e circonscription du Nord (celle où il est encore élu) sur la vraie nature du député maire Bernard Gérard. On va bien rigoler…

Pour cela, nous avons besoin de votre aide à tous. Ces campagnes risquent de coûter plus que 1 000 €

Une dernière chose : dimanche 28 avril, notre réunion s’est tenue, sans incident aucun, malgré toutes les manœuvres des petits larbins locaux de l’hyper-classe apatride. Ce fut un énorme succès. Plus de 150 participants. Dans le Nord comme ailleurs, la Résistance nationaliste est en marche !

Souscription cliquez ici

09:57 Publié dans Politique | Lien permanent | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.