Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 13 juin 2013

Chronique de la France asservie et résistante...

P1020991.JPGRobert SPIELER.

RIVAROL N° 3097

du 7 juin 2013

 

CHRISTINE (Boutin) s’indigne, fort justement, du film dégénéré La vie d’Adèle, d’Abdellatif Kechiche, qui vient d’obtenir la Palme d’or à Cannes. Il s’agit de l’histoire d’une passion lesbienne qui va unir Adèle, une lycéenne, paraît-il « en quête d’elle-même » (autrement dit, complètement cinglée) et Emma, étudiante aux Beaux-Arts. Le jury était présidé par Spielberg et dans la salle, applaudissaient deux experts : Dominique Strauss-Kahn, accompagné de sa nouvelle maîtresse franco-marocaine, et Roman Polanski. Kéchiche a dédié sa palme à la révolution tunisienne. Nul doute que les islamistes vont s’occuper de Kechiche et de ce milieu dégénéré.

Nous, on regardera…On s’en fout !

 

PALME D’OR À CANNES : CHRISTINE (BOUTIN) DÉGAINE

 

La réaction de Christine Boutin ? « Franchement, le jour du 26 mai, la Manif pour tous… Qu’est-ce qu’ils nous mettent dans la tête. On ne peut plus voir un film, une série de télévision sans qu’il y ait des gays qui s’expriment. Maintenant, c’est la Palme d’Or, bon ça va quoi. Voilà. » Et elle ajoute : « Aujourd’hui, la mode, c’est les gays. On est envahis par les gays », s’en prenant à ce qu’elle qualifie de « pensée unique ».

 

CHRISTINE (BOUTIN) MARTYRISÉE

 

Christine s’était mariée, en 1967, à l’âge de 23 ans avec son cousin germain, Louis Boutin, informaticien, dont elle eut trois enfants. Un mariage entre cousins est-il légal ? Reçue dans la récente émission de Thierry Ardisson, elle fut littéralement explosée. L’animateur catéchisa sournoisement : « Je vais vous dire pourquoi c’est pas légal. Parce que pour un mariage entre cousins germains, ce qui à mon avis est contrenature (quel culot de la part d’Ardisson !), il faut une dispense du pape ». La pauvre Christine, estomaquée, le supplia, d’un geste de la main, de passer à autre chose. Mais le sadique n’en fit rien. Elle bredouille, au sujet de la dispense : « Je pense qu’elle a été demandée ». Et elle ajoute, totalement ébranlée : « Mais c’est vieux. Vous savez depuis combien de temps je suis mariée ? Ça fait 46 ans. Alors, vous savez, vous savez ! », suppliant Ardisson de passer à un autre sujet. Mais Ardisson, qui sent l’odeur du sang, de poursuivre « On ne tombe pas amoureux de son cousin ! On a des barrières ! » La pauvre Cricri réplique : « C’est assez fréquent, si, si ». Et l’animateur de porter l’estocade : « On commence avec les cousins germains, mais après c’est les frères et les sœurs […] Ca va se terminer avec les animaux » Et que répliqua Christine ? « C’est ce qui va arriver avec la PMA ». Ardisson déchiqueta le cadavre sanguinolent de ma Christine en déclarant : « L’inceste, la polygamie, ça commence comme ça »… Pauvre Christine. Dur, quand on n’est pas soi-même un fauve, d’être dans l’arène.

 

LES INTERDITS DANS LE DROIT FRANÇAIS ET POUR L’EGLISE

 

Le mariage entre cousins germains est autorisé en droit français, même s’il n’est pas recommandé. Le général De Gaulle était ainsi marié à sa cousine germaine. De ce type d’unions résultent des risques de problèmes de consanguinité, dont une des filles de De Gaulle fut au demeurant la malheureuse victime. Pour l’Eglise, « le mariage entre cousins germains ne peut se faire qu’avec une dispense papale (droit canon n°1078) ». A noter que le droit français tolère le mariage entre tante ou oncle et neveu ou nièce, moyennant cependant une dispense accordée par le chef de l’Etat… Curieusement, le mariage entre parents et enfants, grands-parents et petits-enfants, frères et sœurs, belle-mère et gendre, reste interdit.

Pas pour longtemps, sans doute.

 

LES NOUVEAUX MOTS DU ROBERT

 

De nouveaux mots apparaissent dans le dictionnaire le Petit Robert. Il y a « triple A », “fadette” (relevé des échanges téléphoniques), “dédiaboliser”, “conspirationniste”, “transgénérationnel”, “low-cost”, “retoquage” (de “retoquer”, rejeter), mais aussi des mots familiers, “bombasse” (femme “canon”), “choupinet” (mignon), “chelou” (louche en verlan), “kéké” (frimeur), “clasher” (créer un conflit), ou des mots issus de la francophonie : “basculotte”) (collant, mot que nous importons du Québec), ainsi que “bourasser” (malmener, ronchonner), « chialage » (se plaindre tout le temps), “patenteux” (bricoleur malin), “traîneux” (désœuvré) . Les nouveaux mots du Robert sont sélectionnés par un jury composé notamment de linguistes qui votent sur les propositions présentées par le service de documentation ou qui sont transmises par des lecteurs. 90 % des mots sont recalés. Remercions nos cousins québécois d’avoir permis, il y a quelques années, l’introduction de ce beau mot dans la langue française : « Gril-auvent » qui devrait remplacer l’abominable “barbecue”.

 

RACHID NEKKAZ, MARCHAND DE SOMMEIL ?

 

L’homme d’affaires Rachid Mekkaz avait déjà fait parler de lui. Probablement mégalo en diable, il avait tenté de se présenter aux primaires socialistes pour l’élection présidentielle. Sans succès. Il s’est aussi lancé dans un combat médiatisé en faveur des femmes voilées, pour lesquelles il prétend régler les amendes avec son association Touche pas à ma Constitution. D’après lui, mais nul n’est obligé de le croire, 600 PV auraient été payés fin février, pour un montant de 95 250 euros. Hélas, les meilleures choses ont une fin. Une plainte vient d’être déposée par la mairie de Choisy (PC) pour « infraction au code de l’urbanisme, mise en danger de la vie d’autrui et blessures involontaires ». Un incendie s’était déclaré dans un logement en sous-sol d’un pavillon, appartenant à Rachid, où logeaient quinze locataires, déboursant la modeste somme de 950 euros par petit espace de sommeil. L’une, chanceuse, ne paie que 880 euros pour un meublé de 18m2. Il paraît que les locataires ont intérêt à payer, et en espèces.

 

Certains se plaignent d’intimidations, de menaces physiques et verbales… Du coup, le maire s’est énervé, déclarant : « Nous refusons tout marchand de sommeil à Choisy-le-Roi » et a déposé plainte. Pauvre Rachid Nekkaz. Il ne sera sans doute jamais président de la République.

 

CONNAISSEZ-VOUS LA GUERRE DE 1959-1940 ?

 

C’est une guerre franco-allemande et même mondiale, relativement méconnue, sauf à Mantry, village du Jura. Le village commémore, comme partout en France, les morts de la Seconde Guerre mondiale. Trois noms figurent sur le monument. Un monument assez original puisque les morts seraient morts dans un conflit qui aurait eu lieu entre 1959 et 1940. Ce sont les dates qui figurent sur le monument. Le graveur, qui visiblement n’avait pas bu que de l’eau, avait été chargé de le rénover. Sans doute peu féru d’Histoire et peu au fait de la hiérarchie des chiffres, il s’est laissé aller à cette petite fantaisie, qui fait rire les promeneurs mais pas du tout les anciens combattants…

 

J.F. KENNEDY : “ICH BIN EIN NATIONAL-SOZIALIST” (JE SUIS UN NATIONAL-SOCIALISTE)

 

Ces propos n’ont, à vrai dire, jamais été tenus par le président des Etats-Unis, J.F. Kennedy, mais il aurait pu les tenir… Il prononça en 1963, un discours à Berlin, qui fit date, en pleine crise entre l’Europe libre et le Pacte de Varsovie, qui menaçait d’envahir l’Allemagne et l’Europe. Il déclara, soulevant l’enthousiasme des foules berlinoises : « Ich bin ein Berliner » (je suis un Berlinois), manifestant ainsi son absolue détermination à défendre l’Allemagne et l’Europe contre l’invasion communiste. Un récent livre, John F. Kennedy parmi les Allemands publié en Allemagne met au jour une facette, qu’ils nomment “sombre” du personnage. S’appuyant sur des lettres et des écrits de voyage des années 1930, cet ouvrage qui vient de paraître met en évidence l’admiration de JFK pour l’Allemagne nazie. « Le fascisme ? La bonne chose pour l’Allemagne », écrit-il ainsi. « Que sont les mauvais côtés du fascisme comparés à ceux du communisme ? », se demande-t-il encore. Ça, c’étaient des propos tenus avant la guerre. On lui pardonnera. Oui mais il récidive après la guerre, déclarant : « Celui qui a visité ces deux lieux [l’Obersalzberg (où se trouvait la villa d’Hitler, dynamitée en 1957 par les autorités bavaroises) et le Kehlsteinhaus (que l’on nomma « Nid d’aigle », situé au sommet de la montagne, et intact] peut s’imaginer aisément la façon dont Hitler parviendra à s’extraire de la haine dont il est aujourd’hui l’objet, pour être considéré comme l’une des personnalités les plus importantes ayant existé.» Une fascination qui relève davantage de l’esthétisme que de la politique, selon l’auteur du livre, Oliver Lubrich. Ouf ! Il est vrai que Kennedy avait de qui tenir. Son père, ambassadeur des Etats-Unis à Londres, ne cachait pas ses sympathies pour le national-socialisme. Il fut rapatrié d’urgence par Roosevelt à Washington…

 

FRANÇOIS “INVITE LES CHRÉTIENS À PLUS D’ATTENTION VERS LES MIGRANTS

 

A l’occasion de l’assemblée plénière du Conseil pontifical […], François Ier a invité les chrétiens à plus d’attention envers les migrants et appelé la communauté internationale à prendre des mesures efficaces pour protéger leurs droits. « L’Eglise est tout particulièrement attentive à ceux qui sont contraints de fuir leur pays pour vivre entre déracinement et intégration. Un pareil déchirement détruit les personnes… La compassion chrétienne, ce partage de la souffrance, ce souffrir avec, induit avant tout de connaître les raisons qui poussent à abandonner sa patrie. […] » Le successeur de Benoît XVI a encouragé l’assemblée à reconnaître aussi dans les yeux des personnes déplacées « la lumière de l’espérance qui vit dans les attentes d’un avenir, de tisser des amitiés, de prendre part à la vie sociale du pays d’accueil, notamment par l’apprentissage de sa langue, l’accès à l’emploi et l’instruction des enfants. » « J’admire le courage de qui espère reprendre graduellement une vie normale, revenir à la joie de vivre ensemble. » a-t-il déclaré. Bergoglio a lancé un appel aux responsables de la communauté internationale, pour des initiatives efficaces de défense de la dignité des migrants et de leur qualité de vie. « Nous avons affaire à des êtres humains ! Ils réclament solidarité et assistance, ont des besoins urgents et attendent surtout compréhension et bonté. Leur condition ne saurait nous laisser indifférents. » Tout commentaire serait superflu...

 

Spieler 1.jpg

 

TOUT ÇA, POUR ÇA ?

 

Italie. Rome. Lors du second tour des élections municipales du 9 et 10 juin 2013, Ignazio Marino, candidat du PD (de gauche), et Gianni Alemanno, soutenu par le PdL (Parti de la Liberté, de Berlusconi), s’affronteront pour décrocher le poste de maire. Gianni Allemano, le maire sortant, ex-MSI fut un des leaders étudiants de la frange néo-fasciste la plus radicale du Mouvement Social Italien (MSI) de Giorgio Almirante. Il épousa la fille de Pino Rauti, représentant emblématique de la tendance « République sociale Italienne », qui présida le MSI, et fut un admirateur inconditionnel de Mussolini. Ignazio Marino (de gauche) a obtenu 42,61 % des voix au premier tour et Gianni Alemanno 30,28 %. Autant dire que ce dernier n’a aucune chance de l’emporter. Et pourtant, il s’était rendu en Israël, portant la kippa et s’émouvant devant le mur des Lamentations. Tout ça pour ça ?

 

AHURISSANTS PROPOS DU VICE-PRÉSIDENT AMÉRICAIN JOE BIDEN

 

Il vient de féliciter les leaders juifs pour avoir contribué à changer les attitudes des Américains à l’égard du mariage homosexuel et d’autres questions de société. Biden a souligné que l’art et la culture changent les attitudes des gens. Il a cité les media sociaux et le vieux feuilleton de NBC TV, « Will and Grace » comme des exemples de ce qui a aidé à faire évoluer les attitudes à l’égard du mariage homosexuel. Biden est heureux et a dit : « pensez que, derrière tout ça, je vous parie que 85 % de ces changements, que ce soit dans les médias sociaux ou à Hollywood, sont une conséquence [de l’action] des leaders juifs dans l’industrie [de la communication]. » 85 % ! Même les pires antisémites n’auraient pas osé commettre de tels chiffres ! Biden a expliqué que cette influence est immense et que ces changements ont été dans le sens du bien. Biden s’est exprimé ainsi, il y a quelques jours, à la réception pour le Jewish American Heritage Month (mois du patrimoine judéo-américain) organisée par le Democratic National Committee. Il a affirmé que les valeurs juives sont une part essentielle de l’identité des Américains. Nous le savions.

 

Spieler 2.jpg

LE GRAND MAÎTRE DU GRAND ORIENT A PEUR. TANT MIEUX…

 

J’y étais. Deux cent personnes s’étaient retrouvées, il y a quelques jours, aux côtés de Me Pichon et de Béatrice Bourge, leader du Printemps français, devant les locaux du Grand Orient de France, rue Cadet, pour exprimer leur ras-le-bol de l’arrogance maçonnique en France. Les Hommen y étaient aussi…. José Gulino, Grand maître du Grand Orient de France est un très grand sensible. Il a déclaré : « J’ai l’impression de me retrouver au temps de l’Inquisition. Nous sommes dans un climat de montée de l’intégrisme, du fascisme, du racisme. Nous devons sécuriser nos locaux, prendre des précautions, faire un travail de mémoire, redire l’Histoire. » Ceux qui exigent des rafles policières contre les patriotes commencent à avoir peur. Tant mieux…

11:19 Publié dans Chronique de la France asservie et résistante | Lien permanent | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.