Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 27 octobre 2013

Chronique de la France asservie et résistante...

7 JNI Robert Spieler.jpgRobert SPIELER

RIVAROL N° 3112

du 17 octobre 2013

 

QUEL formidable article à consulter sur le site du CRIF ! C’est incroyable.

 

Selon le Conseil Représentatif des Institutions Juives de France, « l’appel de l’ancien Premier ministre François Fillon à “voter lors des prochaines élections pour le candidat le moins sectaire”, lancé le 30 août dernier lors d’un meeting à Saint-Raphaël, était “tout bonnement intolérable”, tous les “bons citoyens” seront bien d’accord là-dessus. » Les « bons citoyens » ! Houlà, ça sent la guillotine pour les autres ! L’auteur poursuit : « Pensez-donc ! Apporter des voix républicaines à un parti ouvertement xénophobe, porteur de valeurs qui ne sont pas les nôtres ? I-NI-MA-GI-NA-BLE ! » (C’est dans ces caractères martiaux que c’est écrit) Et, attendez, ce n’est pas fini, les amis !

 

INCROYABLE ARROGANCE DU CRIF !

 

« Bien sûr, entre nous, nous savons bien qu’aucun candidat du Front national ne pourra jamais trouver sur sa route plus sectaire que lui. C’est littéralement une impossibilité physique (Physique, ils osent tout !) ». Mais ce n’est pas fini dans le registre du grandiose. « Néanmoins, que l’ancien bras droit de Nicolas Sarkozy — ah, combien nous le regrettons, celui-là (Sarkozy) — puisse imaginer l’hypothèse contraire, quel terrible exemple pour la jeunesse, quel affront pour tous ceux dont les parents ou grands-parents ont péri dans les camps. » (On y est !) Et pourtant Marine Le Pen dit qu’en aucun cas elle ne serait pétainiste, ni nazie, ni d’extrême droite, ni rien du tout, au demeurant. Et puis, son concubin du moment, Louis Aliot est d’origine juive. Mais que leur faut-il de plus, en plus ? Ça ne suffit absolument pas… Rien ne suffira jamais… Allez, on continue… La suite est fascinante et pleine d’enseignements. Lisez-la attentivement et ne vous étranglez pas d’indignation : « Un recadrage (un recadrage !!!) s’imposait en urgence et nous sommes tous infiniment reconnaissants au très républicain Roger Cukierman, président du CRIF, de s’être prêté à cette tâche bien ingrate. Rappelez-vous, son lointain prédécesseur avait déjà été contraint d’agir une première fois avec le soldat Chirac (le “soldat Chirac”, quel mépris, justifié, au demeurant, mais quelle arrogance !) en 1983 (partielle de Dreux) et en 1986 (présidentielle), et vous connaissez tous avec quel succès. ». Merci au CRIF de nous donner confirmation des informations livrées par Anne Kling dans son excellent livre La France Licratisée. Allez, lisons la suite de l’article. « Reçu il y a quelques jours à l’Assemblée nationale, « ce très dévoué président » (du CRIF, « très dévoué président», c’est ainsi qu’ils le qualifient : ils sont vraiment trop mignons !) » a « bien fait son travail car, après avoir fait part à l’ancien chef du gouvernement du trouble ressenti dans la communauté juive de France suite à ses récentes déclarations, François Fillon lui a juré lors de cet entretien: je ne voterai jamais pour le Front national. » Décidément, ils osent tout, et même plus que tout. Incroyable… Et ces crétins se couchent… Que voulez-vous que je vous dise ?

 

Spieler.jpg

 

L’EUROPE, BIENTÔT “JUDENREIN” ? (“DÉBARRASSÉE DES JUIFS” ?)

 

« Judenrein » est une terminologie national-socialiste qui signifie « débarrassée des juifs ». Le Conseil de l’Europe vient de voter une nouvelle résolution qui qualifie la circoncision des nouveau-nés de « violation de l’intégrité physique des enfants ». « Les technocrates de Strasbourg veulent

donc la rendre progressivement — une nouvelle fois—Judenrein », écrit de façon violente le site sioniste Dreuz.info. L’Assemblée parlementaire s’était déclarée « particulièrement préoccupée » par certaines pratiques qu’elle considère comme mutilantes pour les enfants, citant parmi elles la circoncision pour des motifs religieux. La résolution a été adoptée le 8 octobre par 78 votes pour et 13 contre et 15 absentions. L’argumentaire pratiqué par le site vaut son pesant de cacahouètes : « On se posera une première question : comment 24 % des prix Nobel (alors que la population juive représente à peine 0,2 % de la population mondiale) – juifs circoncis — ont-ils pu survivre à ces “mutilations”. Mais tout de suite, une autre question brûle : les circoncis philosophes, savants, docteurs, compositeurs, comédiens ; les Albert Einstein, Louis Brandeis, Martin Buber, Sigmund Freud. Les George Gershwin, Gustave Mahler, Irving Berlin, Felix Mendelssohn, Franz Kafka ; les Marx Brothers et tellement d’autres ; le champion olympique Mark Spitz, 6 fois médaille d’or, comment ont-ils fait, avec cette affreuse mutilation ? » Le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères a évoqué au sujet de ce vote un « acte d’ignorance effroyable au mieux, de la diffamation et de la haine antireligieuse au pire ». Remarquez qu’il n’a pas osé aller jusqu’au bout de son raisonnement. Il aurait pu évoquer les chambres à gaz… Selon Shimon Péres, « la tradition de la circoncision remonte à des milliers d’années et constitue un élément fondamental du judaïsme et une de nos obligations en tant que Juifs ». En ce sens, il lui paraît inconcevable que cet acte religieux soit mis au même plan que les mutilations génitales féminines, telle l’excision. Sans commentaire.

 

NON, LE FN N’EST PAS RACISTE

 

Le FN n’est pas raciste. La preuve, Sofiane Ghoubali, un aide-soignant mahométan d’origine algérienne, sera le candidat, en tête de liste, du parti mariniste aux élections municipales d’Annonay. Il déclare ; « Je ne connais pas grand-chose de la politique, je n’ai pas fait l’ENA, mais tout s’apprend ! » Il refuse d’être « stigmatisé » (lui aussi a appris par cœur ce mot magique !) affirmant : « Je suis Français, c’est tout ». Pour le démontrer auprès du journaliste d’Aujourd’hui la France qui l’interroge, il entonne la Marseillaise. Damned, au bout d’un quart de couplet, plus rien.

 

Gêné, il déclare : « Euh, la suite je ne la connais pas. On ne me l’a jamais apprise à l’école ». Et il lance un émouvant message d’espoir, sous le regard consterné de sa directrice de campagne : « Mais c’est promis, je vais m’y mettre ! » Ah, au fait, le député mariniste Gilbert Collard vient de déclarer sur RMC : « Je suis scandalisé qu’il y ait aussi peu de gens de couleur à l’Assemblée Nationale ». Quel rapport avec mes propos précédents ?

 

Aucun, rigoureusement aucun…

 

AMUSANT MÉLENCHON…

 

Mélenchon sulfate à tout va : les politiciens de gauche, de droite, d’ailleurs, mais aussi les journalistes. Pour une fois, il ne s’en prend pas aux “fascistes” de la presse de droite. Non, il cogne comme un damné sur ses anciens amis du Monde et de Libération. Il attaque les “voyous” de Libération qui atteignent le « sommet de la manip », écrivant des « clowneries venimeuses, méchantes, perverses ». Quant au Monde, il le qualifie de « missel politique » et le nomme « journal de révérence » plutôt que de “référence” ! Mélenchon serait-il d’extrême droite ?

 

ALAIN DELON ACCUSÉ D’ÊTRE SÉNILE

 

Est-il sénile, est-il fou ou complètement fou ? Alain Delon approuve la place de plus en plus importante que le FN gagne en France. Dans un entretien accordé au quotidien suisse Le Matin, l’acteur déclare approuver et pousser la montée du FN. Il avait déjà violemment choqué les chochottes de gauche suite à ses propos sur l’homosexualité dans l’émission C à vous sur France 5. Le voici qui récidive dans l’horreur, expliquant qu’il se réjouissait de la poussée du FN. « Les gens ont connu une France différente sous de Gaulle ou même Mitterrand. Voilà pourquoi le Front national, comme le MCG (Mouvement citoyen genevois) à Genève, prend une place très importante et ça, je l’approuve, je le pousse et le comprends parfaitement bien » confie l’acteur au journal suisse. Parlant du FN, il aggrave son cas en déclarant : « Depuis des années, Le Pen père et fille se battent, mais ils se battent un peu seuls. Là, pour la première fois, ils ne sont plus seuls. Ils ont les Français avec eux. C’est important ». Du coup, le web couine. Et ces gens-là, quand ils couinent, c’est couinement total… Certains évoquent la « déchéance totale pour cet homme », d’autres disent : « Il ne vieillit pas bien, Alain » sous-entendant qu’une petite euthanasie, comme ça, en passant, ni vu ni connu, ne ferait pas de mal. Ils sont vraiment trop drôles.

 

Rivarol.JPG

 

Pour lire la chronique dans son intégralité : achetez Rivarol chaque semaine chez votre marchand de journaux ou abonnez-vous. Vous pourrez ainsi lire la chronique complète de Robert Spieler cliquez ici.

20:13 Publié dans Chronique de la France asservie et résistante | Lien permanent | |  Facebook

dimanche, 20 octobre 2013

Chronique de la France asservie et résistante...

7 JNI Robert Spieler.jpg

Robert Spieler sera à la

7e Journée de Synthèse nationale

LUNDI 11 NOVEMBRE 2013 A RUNGIS

 

Chronique de la France asservie et résistante...

Robert SPIELER

RIVAROL N° 3111

du 10 octobre 2013

 

Le dernier conseil municipal de la ville d’Orange, dont Jacques Bompard est maire, a été des plus agités. Une excitée écolo-gauchiste, Anne-Marie Hautant, élue sous l’étiquette « Parti catalan » ne cessait de couper la parole à Jacques Bompard et d’intervenir alors que son temps de parole était dépassé.

 

QUAND JACQUES BOMPARD S’ÉNERVE, IL NE FAIT PAS DANS LA DENTELLE...

 

Furieux, le maire lui lança : « Taisez-vous ». La harpie n’en fit rien. « On appelle la police si vous n’arrêtez pas ! » Elle continuait de plus belle. Jacques Bompard s’adressant aux policiers municipaux : « Emportez-la ! » (Remarquez qu’il n’a pas dit « déportez-la »). Trois policiers arrivent. Bompard : « Virez-moi la ! ». Les policiers n’osent pas trop… « Ne me touchez pas ! », dit l’hystérique. Jacques Bompard : « Alors, fermez-la ! » Et, au comble de l’énervement, il poursuivit : « Vous, vous me cassez les oreilles », et, la pointant du doigt : « On la dirait folle, regardez-la, on la dirait folle ! »

Ambiance…

 

IL SE FAIT BRAQUER, IL SE DÉFEND : EN GARDE À VUE !

 

Ça s’est passé à Marseille. Un buraliste, agressé par trois malfaiteurs encagoulés, a ouvert le feu avec une arme tirant des … balles de caoutchouc, blessant légèrement l’un d’eux à la jambe. Il avait déjà été attaqué il y a deux mois. L’état du blessé, âgé de 17 ans, « connu de la police », n’inspirait « aucune inquiétude ». Résultat : le buraliste est en garde à vue.

 

QUAND UN RAISONNEMENT PAR L’ABSURDE CHOQUE CES CHOCHOTTES DU MONDE

 

« “Le viol est un rapport amoureux”, le dérapage du candidat FN à Marseille » : C’est le titre que le quotidien Le Monde vient de consacrer au supposé “dérapage” de Stéphane Ravier, candidat du Front national aux élections municipales de Marseille. Interrogé par Thierry Ardisson dans l’émission « Salut les Terriens » sur une éventuelle légalisation du cannabis pour lutter contre les trafics dans sa municipalité, le candidat FN à la mairie phocéenne a exprimé sa forte opposition au projet en usant du raisonnement par l’absurde, que tous ceux qui ont fait quelques études en mathématique connaissent. Voilà ce qu’il a déclaré : « On pourrait légaliser le viol aussi ! Parce que le viol, finalement, c’est un rapport amoureux, qu’une partie des deux souhaite. La deuxième pourrait faire un effort. Si je suis votre raisonnement, c’est la même chose... On pourrait légaliser le viol, ou le vol de voiture. »

 

UNE BAISSE DU CHÔMAGE ? RIONS…

 

Une baisse “record” du chômage en fin août avait été annoncée par le ministère du travail. 50 000 chômeurs en moins. Zut, il y a eu un dysfonctionnement du côté de SFR, chargé de collecter les résultats, qui aurait largement sous-estimé le nombre réel de demandeurs d’emploi. L’opposition dénonce évidemment une « manipulation statistique » alors que Le Monde évoque un très sévère retour de bâton début octobre en raison des chômeurs radiés des listes durant la période estivale… Ça lui apprendra à se moquer du peuple.

 

“MONSIEUR PV” NE PAYE PAS SES PV

 

C’est le site d’Edwy Plenel, Mediapart, qui nous le révèle. Jean-Jacques Debacq, directeur de l’Agence Nationale de traitement automatisé des infractions (Antai, l’agence qui gère les PV émis par les radars automatiques), règlerait les PV de sa voiture de fonction avec de l’argent public. L’oiseau avait pourtant tenu des propos martiaux, le 2 juillet dernier, stigmatisant (j’adore de plus en plus ce terme…) les fraudeurs et déclarant : « Dans la fraude, il y a la fraude dans la fraude (Alors, ça c’est fort. Totalement incompréhensible, donc fort !). L’infraction routière est déjà une fraude d’une certaine manière, mais il y a celui qui non seulement est pris mais qui veut essayer d’échapper à la sanction. » D’après des documents que le site fondé par Edwy Plenel a pu consulter, de fin 2010 a l’été 2013, le préfet aurait fait payer une douzaine d’amendes pour un montant total de près de 700 euros à son administration, c’est-à- dire au Trésor Public, c’est à dire par tous les Français. Ces contraventions concernaient sa Peugeot 508 de fonction…

 

ILS NE SONT PAS FOUS, ILS SONT COMPLÈTEMENT FOUS…

 

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de quelque chose, a eu une idée. Une idée géniale : créer le Prix du Président de la République. Bon, d’accord il existe déjà un prix qui porte ce nom et qui concerne les équidés. Là, c’est autre chose. Il s’agirait d’un jeu-concours pour les jeunes. Najat Vallaud-Belkacem a révélé toute la profondeur de son projet, nous révèle Le Point : « Parce que notre pays est riche de sa jeunesse, dans les quartiers, les centre-ville (la jeunesse dans les centres-villes, nos lecteurs connaissent), comme les campagnes, elle ne réclame pas autre chose que de la considération pour ce qu’elle est, un infini vivier de potentialités, de talents et de compétences. (Nos lecteurs des banlieues et des “campagnes” connaissent aussi leurs potentialités…) » L’objectif du gouvernement, dit-elle, doit être : « Redonner envie à notre jeunesse, redonner envie de notre jeunesse. » Pour ce faire, Najat veut organiser « un vaste et ambitieux concours qui durerait huit mois entre octobre 2013 et la sélection finale des plus talentueux des jeunes Français, sans critère de diplôme » (Et sans doute ni de race, ni de religion…). Un partenariat sera noué avec une chaîne de télévision. Et puis, attention, il y aura un jury. Pas composé de n’importe qui. Elle évoque notamment Zinédine Zidane et Jamel Debbouze. Que du lourd… Les récompenses pour les vainqueurs ? Les récompenses seront « des prix extrêmement attractifs et visant surtout à préparer l’avenir au plus tôt en faisant « place aux jeunes » — nominations à la tête d’une institution, pourquoi pas la Comédie-Française (interdit de rire) ou la gestion d’un grand restaurant (re-interdit de rire) ». Et pourquoi pas la présidence de la République ? Ils ne sont pas fous, ils sont complètement fous…

 

Spieler.jpg

 

CES ÉTONNANTS SUISSES…

 

Partout en Europe, les dirigeants se couchent devant les lobbys immigrationnistes. Pas en Suisse, qui, tel le village d’Astérix, est la dernière nation à résister. Ueli Maurer, le président de la Confédération, a déclaré : « Sur le long terme, l’immigration est quantitativement et culturellement inacceptable »… Dans une interview à Schweiz am Sonntag, il dit que la population « craint une surpopulation étrangère et une immigration toujours plus importante », ajoutant : « Nous ne devons pas fermer les yeux devant le fait qu’à terme nous ne pourrons pas supporter tant quantitativement que culturellement une immigration telle que nous l’avons vécue ces dernières années ». Et puis, « Comme nous l’avons vu durant la Seconde Guerre mondiale, l’adaptation ne correspond pas à la Suisse », continue Maurer, ajoutant que la population « craint l’infiltration étrangère, face à de plus en plus d’immigration. » Pour conserver son indépendance, déclare le Président (qui n’est pas d’« extrême-droite », faut-il le préciser), la Suisse doit être prête à prendre le risque de subir d’éventuels désavantages. « Si la Suisse court toujours après les autres, nous risquons de perdre nos propres repères ».

Heureux Suisses…

 

SAVEZ-VOUS QUI EST PEPE MANUEL ?

 

Pepe Manuel est le fils de Soupalognon y Crouton, le chef d’un village espagnol dans « Astérix en Hispanie ». Le petit garçon, fier comme un Espagnol, retient régulièrement sa respiration jusqu’à ce que son entourage cède à ses caprices. Mais encore ? Cécile Duflot, la ministre écologiste du Logement, qui a pour habitude d’affubler ses collègues du gouvernement de surnoms a trouvé celui-ci pour Emmanuel Valls : Pepe Manuel. Pas sûr qu’il en soit très heureux…

 

Rivarol.JPG

Pour lire la chronique dans son intégralité : achetez Rivarol chaque semaine chez votre marchand de journaux ou abonnez-vous. Vous pourrez ainsi lire la chronique complète de Robert Spieler cliquez ici.

15:56 Publié dans Chronique de la France asservie et résistante | Lien permanent | |  Facebook

jeudi, 03 octobre 2013

Lundi 11 novembre 2013 : 7e Journée de Synthèse nationale

7 jni 2013 11 11.jpg

00:02 Publié dans Politique | Lien permanent | |  Facebook

Chronique de la France asservie et résistante...

Robert SPIELER

RIVAROL N° 3109

du 26 septembre 2013

 

CHRISTIANE Taubira vient de réaliser la pire audience de l’émission Des paroles et des actes, sur France 2, le 5 septembre. On apprend en lisant Valeurs actuelles que celle qui propose des peines de substitution pour les malfrats condamnés à moins de cinq ans de prison a un fils.

 

Taubira a un fils, celui-ci avait été condamné, il y a une douzaine d’années, par le tribunal de Bourges (avec dispense de peine) pour complicité de vol. Sa condamnation figurait évidemment sur son casier judiciaire. Sa mère, qui était alors députée de la Guyane intervint auprès de la ministre de la Justice, Marylise Lebranchu, en lui demandant de faire procéder à une “annulation” de la condamnation. Gonflé… Le motif qu’elle avançait ? « A chaque fois qu’il subit un contrôle d’identité, la consultation du fichier provoque sa conduite au commissariat »… Et puis…

 

Taubira, peu de temps après, se présenta à l’élection présidentielle, empêchant Lionel Jospin d’être présent au second tour. Quel rapport ? Devinez !

 

FRIGIDE BARJOT POUR LE “DROIT” DES HOMOSEXUELS À S’UNIR

 

Frigide Barjot n’a toujours pas digéré son expulsion de la Manif pour tous. Elle accuse la Manif d’être devenue « la Manifestation pour les cathos ultra, avec une base idéologique très à droite » et déclare : « La récupération du mouvement par le Front national (où est-elle allé chercher ça ???) m’inquiète sacrément. Vouloir retirer les droits d’union pour les couples homosexuels, c’est de l’homophobie. La loi est votée, on ne peut pas demander son retrait. Et puis tout n’est pas à jeter : le couple homosexuel a le droit de s’unir dans une vie stable ». Tout ça pour en arriver là !

 

Frigide Barjot et son mari ont récemment été assignés en justice par leur bailleur social qui souhaite qu’ils quittent leur duplex de 173 m² dans le XVe arrondissement de Paris. Selon 20 Minutes, l’ancienne chef de file de la Manif pour tous aurait lancé un appel aux dons en sa propre faveur. On sait qu’elle est sur le point d’être expulsée de son somptueux logement social situé à proximité du Champ-de- Mars. Elle avait, il est vrai, poussé le bouchon un peu loin, sous-louant l’appartement à des « fins commerciales », ce qui est parfaitement interdit. Cela lui a permis de percevoir la modique somme de 9 000 euros par an. La pauvre assure ne survivre « qu’en rognant tous les mois sur la capital hérité de ses parents » (qui ont un beau patrimoine, faut-il le préciser). Frigide Barjot a donc décidé de faire appel à la générosité de ses anciens soutiens de la Manif pour tous. L’association Les Amis de Frigide Barjot devrait prochainement voir le jour. « Les statuts sont en préparation. Il y aura un site avec un appel aux dons. Les gens qui pensent que je ne mérite pas ce traitement pourront ainsi m’aider… », a-t-elle précisé au quotidien gratuit.

 

LA SOLUTION DE SINGAPOUR POUR RÉPONDRE À UNE GRAVE CRISE DÉMOGRAPHIQUE

 

Singapour est l’économie la plus florissante de l’Asie du Sud-Est. Elle affiche une croissance de plus de 5 % depuis 2007 et un PIB record de 50 000 dollars par an et par habitant, supérieur à celui des Etats-Unis. Singapour est une société ultra-compétitive où tous ne pensent, 24 heures sur 24, qu’à leur réussite professionnelle. Revers de la médaille : le taux de fertilité est le plus faible du monde : 0,7 enfant par femme, soit deux fois moins que le Japon, où la situation n’est pourtant pas brillante, très loin de la barre des 2,1 enfants nécessaire au renouvellement des générations. Le père de la nation, Lee Kuan Yew, très respecté, a tiré la sonnette d’alarme : « Si nous continuons ainsi, ce pays va s ‘effondrer ». D’autant que cette faible natalité a pour conséquence une immigration venue de l’Asie du Sud-Est, qui représente un quart de la population. La communauté chinoise (74 % de la population) craint de perdre sa domination. Que faire pour rétablir la situation ? 60 % des Singapouriennes de 25 à 29 ans sont seules. Pas facile dans ces conditions de faire des enfants. L’Etat a décidé de soutenir des agences d’entremetteurs où des consultants en amour, dûment formés par une agence nationale, donnent par exemple des conseils pour réussir son premier rendez-vous. Ces agences organisent aussi moult événements permettant de faciliter les rencontres. La télévision publique s’y met elle aussi. Une publicité récente clamait : « Ce soir, faites votre devoir patriotique ! » En attendant, les Singapouriens pourraient s’inspirer du roi du Swaziland Mswati III qui vient de choisir pour quatorzième épouse Sindiswa Diamini, 18 ans. Remarquez que notre ami Mswati, de 27 ans son aîné, est dans la modération. Cela fait sept ans qu’il n’avait pas choisi de nouvelle épouse…

 

LA PAUVRE TRIERWEILER AVAIT PEUR D’ÊTRE LYNCHÉE

 

La concubine de Hollande le raconte. Elle a vécu des jours d’épouvante après son tweet, qui avait fait scandale, où elle prenait position en faveur de l’adversaire de Ségolène Royal. Elle se confie au magazine britannique Sunday Times : « Je suis restée enfermée à la maison pendant huit jours. Je ne suis pas sortie. Je pensais que j’allais être lynchée dans la rue ». La pauvrichonne a bien failli jeter l’éponge : « J’aurais presque pu ne jamais revenir à l’Elysée ». C’aurait été une catastrophe pour les chroniqueurs. Aujourd’hui, Dieu merci, tout va bien. En veine de confidences, elle raconte sa vie auprès du Pingouin : « Parfois je lui envoie un texto après déjeuner pour lui demander s’il veut aller se promener dans le jardin. Et nous y allons, mais pas longtemps. » Trop mignon…

 

QUAND LES “GENS DU VOYAGE” DÉFÈQUENT CHEZ EDITH CRESSON…

 

Les sous-bois de la grande et belle propriété de l’ancien Premier Ministre Edith Cresson, située à proximité d’Angers sont jonchés de détritus, de papier toilette usagé, de déjections fécales depuis l’arrivée, il y a deux semaines, de 250 à 300 caravanes de gens du voyage qui se déplacent dans le cadre d’une supposée « mission évangélique ». Edith Cresson (79 ans) est folle de rage : « Ils ont des toilettes chimiques mais ils vont quand même faire ça chez nous ». Protestant auprès du cabinet du préfet, elle obtint une réponse surréaliste qui ne fut pas de nature à la calmer : « C’est une habitude culturelle chez eux ». Elle ne supporte plus « les désordres dans (son) potager, les vols de fruits et de bois ». On la comprend. Un voisin se plaint aussi : « Mon foin est fichu pour l’an prochain. Leurs Porsche et Mercedes ont tout écrasé. Ils viennent en voiture pour déféquer devant mon portail ». Commentaire indigné d’Edith Cresson : « C’est qu’ils sont venus nous évangéliser en plus ! » Edith Cresson vote-t-elle encore socialiste ? Pas sûr du tout…

 

Spieler 1.jpg

 

PHILIPPOT KNOCK-OUT

 

Florian Philippot, le numéro deux du FN mariniste, très contesté en interne, a subi cette réplique meurtrière de l’ancien ministre UMP Bruno Lemaire, lors d’un débat sur BFM : « Vous n’avez aucune leçon d’antisocialisme à me donner […] vous qui en venez. Vous avez milité auprès du socialiste Jean-Pierre Chevènement, en 2002. Puis vous avez milité auprès de Jean-Luc Mélenchon. Puis maintenant aux côtés de Marine Le Pen. Vous êtes l’incarnation de l’opportunisme en politique. L’incarnation du Système. Vous avez mangé à tous les râteliers. Demain, vous irez dans quel parti, pour servir votre petite carrière ? Et ne vous réclamez pas du Gaullisme. Vous êtes, sur le plan économique et social, plus à gauche que François Hollande. » Reconnaissons-le. C’est assez bien envoyé…

 

1 157 EUROS DE RETRAITE SANS AVOIR COTISÉ NI MÊME TRAVAILLÉ EN FRANCE !

 

Toute personne qui débarque en France, sans même jamais y avoir mis les pieds, peut prétendre, si elle a 65 ans, à 709 euros de retraite par mois ou même à 1 157 euros si elle vit en couple. Bon, d’accord, c’est plus que la moyenne de la retraite que perçoivent nos agriculteurs après une carrière complète et plus que la pension de nombreux employés et ouvriers. Et alors ? Ceux qui s’en indignent sont immanquablement des fascistes.

 

Spieler 2.jpg

Rivarol.JPG

Pour lire la chronique dans son intégralité : achetez Rivarol chaque semaine chez votre marchand de journaux ou abonnez-vous. Vous pourrez ainsi lire la chronique complête de Robert Spieler cliquez ici.

00:02 Publié dans Chronique de la France asservie et résistante | Lien permanent | |  Facebook