Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 22 novembre 2013

Chronique de la France asservie et résistante...

IMG_0192 -Copier-.JPGRobert SPIELER

RIVAROL N° 3115

du 7 novembre 2013

 

DANS un article émouvant paru dans Le Monde, Roger Cukiermann, président du CRIF, évoque le cauchemar qui hante ses nuits : « Il est 20 heures ce 14 mai 2017. Le visage de Marine Le Pen se dessine lentement sur les écrans de télévision de millions de Français, au soir du second tour de l’élection présidentielle. Elle devient le 8e président de la Ve République ». Quelques semaines plus tard, elle dispose de la majorité à l’Assemblée nationale.

 

LE CAUCHEMAR DU CRIF

 

Cukiermann, qui est apparemment plein d’imagination, raconte que son cauchemar varie selon les nuits. Parfois c’est le nouveau franc qui s’effondre, nos exportations qui chutent, nos entreprises qui ferment, le chômage qui explose et la violence qui prospère. Mais dit-il, « dans tous les cas, moi qui ai été un enfant caché pendant la Seconde Guerre mondiale (nous y revoici !), je frémis de voir notre pays sombrer dans un régime où le populisme refuse les options minoritaires (…), où la critique est trahison (…), où on prétend que les difficultés disparaîtront quand les boucs émissaires auront été expulsés hors de France (suivez mon regard…) ». Tout en nuances, Cukiermann…

 

MARINE LE PEN A “RESSENTI UN MALAISE”…

 

Selon une source nigérienne proche des négociateurs, les quatre otages auraient été libérés après trois ans de dure détention, contre une énorme rançon de 20 à 25 millions d’euros. Bien que les autorités nient tout versement d’« argent public », il est plus que probable que cette somme ait été versée directement par la France via les fonds secrets alloués aux services de renseignements. Il est hautement probable qu’Areva, qui est l’employeur des ex-otages, ai aussi mis la main au portefeuille. Mais là n’est pas la raison du “malaise” exprimé par Marine Le Pen. Elle s’est déclarée « gênée par la barbe et la réserve dont ont fait preuve les quatre hommes à l’égard des ministres et du président de la République ». Elle a noté, comme tous ceux qui ont vu ces images tout de même curieuses et qui posent question « cette extrême réserve étonnante, leur habillement étonnant ». On peut en effet imaginer que l’ambassade de France au Niger avait préparé des tenues occidentales à leur intention. Alors pourquoi rentrer en France en tenue touareg ? Marine Le Pen évoque fort justement l’hypothèse qu’ils soient victime du syndrome de Stockholm. Ce syndrome est un phénomène psychologique observé pour la première fois, il y a 40 ans, lors d’une prise d’otages à Stockholm. Certains otages avaient développé une véritable sympathie envers les geôliers, après avoir vécu avec eux. Les téléspectateurs ont pu s’étonner de voir un des otages, avec le chèche sur la tête. La question que nous pouvons nous poser est : ont-ils été islamisés pendant leur longue détention ? Marine Le Pen se pose visiblement aussi la question quand elle répondit en éludant au journaliste qui l’interrogeait : « Je n’irai pas jusqu’à faire des théories parce que je ne serai pas dans mon rôle. »

 

Spieler 1.jpg

 

UN PRÉFET MIS EN EXAMEN ?

 

Le préfet de région et du Rhône, Jean-François Carenco, est convoqué le 22 novembre par un juge d’instruction en vue de sa mise en examen pour « injure publique ». Une plainte avait été déposée par Alexandre Gabriac, président des Jeunesses nationalistes et Yvan Benedetti, chef de l’Œuvre française, deux mouvements depuis dissous par Valls. Ils avaient manifesté contre le mariage homosexuel, s’installant pacifiquement sur la terrasse de la fédération socialiste des Bouches-du-Rhône. Le préfet avait déclaré sur France 3 : « La République sera plus forte que ces imbéciles ». Le directeur départemental de la sécurité publique, Albert Doutre, qui est apparemment aussi un brillant personnage n’avait rien trouvé de mieux que de qualifier Gabriac et Benedetti de “nervis”. Et hop ! Lui aussi est convoqué, à la même date que le préfet, pour une probable mise en examen. Pour une fois que l’on peut s’amuser quelque peu !

 

AMUSANT : ISABELLE BALKANY PIÉGÉE PAR LA POLICE

 

Isabelle Balkany est la première adjointe de son mari, Patrick Balkany, maire UMP de Levallois. Tous deux avaient déjà eu quelques soucis politico-financiers avec la Justice. Une nouvelle affaire se profile à l’horizon. Isabelle Balkany venait d’apprendre que la police s’apprêtait à débarquer dans son hôtel de ville pour enquêter sur un emploi fictif dont aurait bénéficié le très sulfureux “Mage”, Jean Testanière (dit le « Mage des stars », compromis dans l’affaire du cercle de jeu Wagram, que la mafia corse avait mis en coupe réglée). Panique d’Isabelle Balkany qui téléphone à l’une de ses collaboratrices de la mairie pour lui demander de faire “disparaître” un ordinateur avec des informations compromettantes. Une erreur de débutante que de téléphoner. Elle ne se doutait évidemment pas que la brigade financière l’avait placée sur écoute. Les policiers ont immédiatement auditionné la collaboratrice qui s’est mise à table. L’ordinateur avait été caché, vite fait, dans le coffre d’une voiture où il fut récupéré. Folle de rage, Isabelle Balkany a cherché à convaincre les policiers qu’il n’y avait rien de bien d’intéressant pour eux dans l’ordinateur. Que de petites informations privées, sans aucun intérêt, la concernant. Curieusement, les flics ne l’ont pas crue et ont demandé à un expert d’analyser le disque dur. Les informations croustillantes qui y figurent seront prochainement communiquées au procureur de Paris et au juge chargé du dossier.

 

L’épouse de Patrick Balkany a quelques soucis à se faire…

 

PREMIER DIVORCE D’UN “COUPLE” HOMOSEXUEL

 

Ça n’a pas tardé. Quatre mois après leur “mariage”, deux lesbiennes ont demandé le divorce. Oui mais, attention, un divorce à l’amiable ! En attendant, Eric Zemmour vient de secouer Frigide Barjot, qu’il recevait dans son émission sur Paris Première. Que dit-il en réponse à Frigide Barjot qui ose affirmer : « Nous avons mis dans la rue une France sociale qui admet le couple homosexuel » ? Zemmour affirme ; « Les promoteurs du mariage homosexuel ne veulent plus qu’on se distingue entre hommes et femmes… Ils veulent qu’on se distingue entre homosexuels et hétérosexuels ». Et il ajoute au sujet du mariage : « Si vous estimez qu’on ne peut faire un enfant qu’entre un homme et une femme, vous ne pouvez pas faire comme vous le faites, c’est-à-dire proposer une Alliance civile. Parce que vous entrez dans la même logique que Taubira. Vous séparez le monde entre hétérosexuels et homosexuels ». En attendant, une confirmation : le tribunal a jugé que Frigide Barjot devait quitter son grand duplex parisien. Mon Dieu quel malheur !

 

Spieler 2.jpg

 

CHRISTINE BOUTIN SÉDUITE PAR MARION MARÉCHAL-LE PEN

 

Christine Boutin avait, il y a quelques semaines, exhibé ses petits muscles en annonçant qu’elle envisageait de présenter des listes aux élections européennes de mai 2014 et en présentant quelques supposés compagnons de route, dont le secrétaire général du MPF. Las il n’aura fallu que quelques jours pour que l’affaire capote. La fondatrice du Parti chrétien-démocrate se retrouve aujourd’hui bien isolée. Du coup, elle ne tarit pas d’éloges sur Marion Maréchal-Le Pen qui, selon elle, « représente la petite partie du Front national qui a encore le souci de la transcendance », ce qui en l’occurrence n’est peut-être pas totalement faux. Espérant sans doute une petite place sur une liste aux européennes, elle sort la brosse à reluire, déclarant, des trémolos dans la voix : « Je pense que c’est une jeune femme intelligente, intéressante. Je ne la connais pas. Je ne pense pas qu’elle partage toutes les idées de sa tante, ou alors elle est schizophrène. » Allez, encore un petit appel du pied : un rapprochement avec elle serait envisageable : « Il pourrait peut-être y avoir des points (communs) avec Marion Maréchal-Le Pen ». Christine, qui est une grande politique, prend garde cependant de mettre les points sur les i. Si le Front national accédait à des responsabilités politiques, « la France tombera encore plus bas », a-t-elle conclu. Peu probable qu’avec ce genre de considérations, Marion et Marine Le Pen veuillent d’elle…

 

MICHEL FUGAIN SOUTIENT JEAN ROUCAS

 

Le chanteur Michel Fugain, qui avait animé le dernier grand rassemblement de campagne de François Hollande entre les deux tours de la présidentielle, vient de déclarer que l’humoriste Jean Roucas a « parfaitement raison » (de soutenir le FN). « On n’a aucune raison de lui interdire quoi que ce soit. Il a des idées, il les défend, que les gens considèrent qu’elles sont bonnes ou mauvaises, c’est le problème des gens ». Histoire d’aggraver son cas et de ne plus se faire inviter par ses ex-amis socialistes, il ajoute : « Je rappelle volontiers que le parti nazi, ça veut dire national-socialiste. Ça veut dire qu’il y avait le mot socialiste dedans ».

 

Rivarol.JPG

Pour lire la chronique dans son intégralité : achetez Rivarol chaque semaine chez votre marchand de journaux ou abonnez-vous. Vous pourrez ainsi lire la chronique complète de Robert Spieler cliquez ici.

18:45 Publié dans Chronique de la France asservie et résistante | Lien permanent | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.