Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 28 février 2015

Chronique de la France asservie et résistante

657528455.2.jpg

Robert SPIELER - RIVAROL N° 3176 du 19 février 2015

L’ÉCRIVAIN et historien Frank Ferrand constate dans Le Figaro que le chef de l’Etat parle très mal le français, ce que nous savions. Il cite quelques perles recueillies lors de sa conférence de presse : « La France, elle doit toujours être à l’initiative…/ C’était quand?/ Est-ce que les crédits ont à l’être?/ … nous aurons à chercher un accord pour permettre que dans le moyen terme, il puisse être donné un cadre pour que les Grecs puissent faire des réformes…/ Et puis, tout s’est défait dans les applications, dans les détails, puis ensuite dans les mouvements de force./ Nous avons pu faire accomplir des progrès, mais ils n’ont pas résisté aux tenants des épreuves de force… » etc. Quel charabia ! On est loin du verbe de De Gaulle, Pompidou, François Mitterrand et même de Giscard d’Estaing. Sans doute Hollande a-t-il pris des leçons chez Sarkozy qui est, lui aussi, un exceptionnel massacreur de notre langue…

 

HOLLANDE, LE PRÉSIDENT DES ANALPHABÈTES

 

A la mi-temps du match de coupe de France, Red-Star contre Saint Etienne, interrogé par la chaîne eurosport qui lui pose la question suivante « avec votre agenda très chargé, vous avez encore le temps d’assister à des matchs de football? », Hollande répond : « je suis très attaché à la presse, à la presse sportive, à l’Equipe en particulier, je regarde les images ! » Ça y en a être un président proche du peuple des analphabètes !

 

HOLLANDE AVAIT-IL FUMÉ LA MOQUETTE ?

 

Le Pingouin avait accepté d’être le rédacteur en chef exceptionnel du journal pour enfants Mon Quotidien. On eut droit à un grand moment. Voici le propos tout à fait indéchiffrable qu’il tint : « Il faut… euh… laisser penser que ce que nous faisons est humain et en même temps tout doit être fait pour que les humains vivent mieux. Pas simplement qu’on les fasse rêver dans un imaginaire impossible, laisser penser que ce que nous faisons est humain. Et en même temps tout doit être fait pour que les humains vivent mieux, pas seulement qu’on les fasse rêver dans un imaginaire impossible ». Le lecteur de RIVAROL qui saura décrypter ce salmigondis aura droit à un siècle d’abonnement…

 

MAIS QUE FAISAIT CETTE MOUCHE SUR LE FRONT DE HOLLANDE ?

 

Décidément le Pingouin a la scoumoune. Lors de sa conférence de presse de septembre, une fuite d’eau s’était déclenchée en pleine salle des fêtes de l’Elysée suite à un orage monstre. Il y eut ensuite l’affaire du pigeon qui s’était lâché sur l’épaule de François Hollande lors de la sacro-sainte-marche républicaine du 11 janvier. Et voici qu’une mouche est venue perturber la dernière conférence de presse de l’improbable oiseau. Elle se mit à voleter amoureusement autour du pupitre, puis vint se poser sur l’auguste front présidentiel, histoire sans doute de lui manifester son affection. L’image passera, sans nul doute, à la postérité…

 

DÉGRADATIONS ANTISÉMITES DANS LE 16e. LES AUTEURS SONT UN COUPLE JUIF !

 

Des croix gammées peintes sur des véhicules en stationnement, dans le seizième arrondissement de Paris. Des inscriptions antisémites. L’horreur. La Ligue de Défense Juive y est allée de son indignation, sur son site. Pensez… Les heures les plus sombres de notre histoire étaient de retour. Commentaire de la Ligue : « Tracées à la peinture blanche, ces lettres sont bien entendu de sinistre mémoire, elles rappellent celles que certains dénonciateurs inscrivaient pendant l’occupation sur les magasins tenus par des juifs. » Un couple juif avait déjà porté plainte plusieurs fois pour des inscriptions antisémites. Persécution, quand tu nous tiens… Car la police a découvert que les auteurs sont ce couple juif voulant changer d’HLM ! L’analyse de l’écriture a montré qu’elles étaient des mêmes mains. Damned, encore raté…

 

CHEZ MÉNARD, LA POLICE A UN “NOUVEL AMI”

 

Depuis le 1er février, la police municipale de Béziers, dont Robert Ménard est le maire, a « un nouvel ami », partagé avec les Biterrois. La police municipale de Béziers est en effet désormais équipée d’armes létales, des 7.65 automatiques. Neuf policiers — déjà formés et en provenance d’autres polices municipales déjà armées — patrouillent avec cette arme, essentiellement la nuit. Robert Ménard a tenu à le faire savoir. La mairie a lancé une campagne sur les panneaux publicitaires de la ville. On y découvre un pistolet en gros plan avec un écusson tricolore sur la crosse et les messages suivants: « Désormais la police municipale a un nouvel ami ». Autant dire que les couineurs couinent à qui mieux mieux…

Capture 1.JPG

DANS LES MOSQUÉES, AFFLUX DE DEMANDES DE CONVERSION À L’ISLAM

 

Depuis les attentats de janvier, les mosquées de Paris, Lyon et Strasbourg reçoivent un afflux de demandes de conversions à l’islam, affirme RTL. En janvier, la Grande Mosquée de Paris a enregistré un doublement des certificats de conversion, 40 contre 22 en 2014. A Strasbourg et Aubervilliers, la hausse est de 30 %, à Lyon de 20 %. « À Paris, un médecin, une directrice d’école ou encore un policier, ont franchi la porte de la Grande Mosquée pour se convertir » indique même RTL. Au fait, quel est le titre du livre de Houellebecq, qui connaît un grand succès ? Soumission !

 

A MORT, DIEUDONNÉ !

 

L’acharnement judiciaire contre Dieudonné s’intensifie. Près de 120 000 euros ont été requis contre lui en l’espace de quelques semaines au tribunal de grande instance de Paris. Le 28 janvier le procureur de la République a requis 300 jours amende à 100 euros, soit au total 30 000 euros, contre le comique pour provocation à la haine raciale notamment en raison d’une plaisanterie visant le journaliste Patrick Cohen. On se souvient des propos tenus par l’humoriste, dans son spectacle « Le Mur » : « Tu vois, lui, si le vent tourne, je ne suis pas sûr qu’il ait le temps de faire sa valise. Quand je l’entends parler, Patrick Cohen, je me dis, tu vois, les chambres à gaz… Dommage ». Si le tribunal suivait ces réquisitions (jugement le 19 mars), sa peine serait transformée en emprisonnement s’il ne s’acquittait pas de la totalité de l’amende. Parions que ce diable d’homme est capable de relever le défi. Dieudo en prison ! Cela aurait de l’allure et susciterait sans doute quelque émoi dans les banlieues, et pas seulement dans les banlieues. En attendant, Dieudo n’avait fait que répliquer au journaliste de France Inter qui l’avait qualifié de « cerveau malade », pour justifier son refus de l’inviter à l’antenne, ce que l’humoriste avait peu apprécié. La “procuseuse” avait affirmé, le ton grave, la bouche en cul de poule, que Dieudo avait répondu « pas en visant Patrick Cohen pour ses propos, mais parce qu’il les a tenus en tant que représentant de la communauté juive ». Mais, attention, pas d’errements. La magistrate est une démocrate. La preuve, elle a asséné : « Oui la liberté d’expression est un droit fondamental sauf que […] la loi elle est là pour fixer les limites ». En d’autres termes, la liberté d’expression pour ceux qui se vautrent dans le politiquement correct, la prison ou la guillotine pour les autres. Le 16 janvier l’humoriste avait été condamné à 6 000 euros d’amende pour avoir lancé sur internet fin 2013 un appel aux dons pour payer de précédentes amendes, ce qui est en principe interdit mais ce qui en général ne fait jamais l’objet de poursuite, encore moins de condamnation. Le 22 janvier Dieudonné a été condamné à verser 50 000 euros de dommages et intérêts à l’ayant-droit du frère de feu la chanteuse Barbara pour avoir parodié sa chanson « L’Aigle noir » et à 1 500 euros d’astreinte par jour s’il ne supprime pas immédiatement son clip-vidéo. Enfin, le 4 février, le procureur a requis contre lui 30 000 euros d’amende (200 jours amende à 150 euros) pour avoir posté le 11 janvier un message sur sa page Facebook dans lequel il écrivait « je me sens Charlie Coulibaly ». Il est poursuivi sans rire pour « apologie de terrorisme ». Jugement le 18 mars. Ce monde est complètement fou !

 

Mais, en attendant, des juges qui osent respecter la loi, ce qui est, par les temps qui courent, d’une audace inouïe, autorisent les spectacles de Dieudo. C’est ainsi que le tribunal administratif de Clermont-Ferrand a ordonné la suspension de l’arrêté du maire PS de Cournon d’Auvergne, dans le Puy-de-Dôme, qui interdisait le show « La Bête immonde ». Idem pour Metz et Strasbourg. Décision confirmée par le Conseil d’Etat qui a estimé que « l’interdiction du spectacle portait une atteinte grave et manifestement illégale à la liberté d’expression et à la liberté de réunion ». Une bonne nouvelle. Me Jacques Verdier, avocat de Dieudonné, avait déclaré il y a quelques jours que la décision du tribunal administratif allait « faire jurisprudence car elle est la première à débouter une demande d’interdiction de ce spectacle émanant d’une collectivité publique », en l’occurrence le Zénith d’Auvergne, qui appartient au conseil régional. Les demandes d’annulation de ses spectacles à Metz et Strasbourg émanaient alors de Vega, un exploitant de plusieurs Zénith de l’Hexagone, contrôlé par Fimalac, le fonds d’investissement de l’homme d’affaires Marc Ladreit de Lacharrière (lequel fut propriétaire du très sioniste Valeurs Actuelles). En attendant, vive Dieudo !

Capture 2.JPG

Rivarol.JPG

Pour lire la chronique dans son intégralité : achetez Rivarol chaque semaine chez votre marchand de journaux ou abonnez-vous. Vous pourrez ainsi lire la chronique complète de Robert Spieler cliquez ici.

17:03 Publié dans Chronique de la France asservie et résistante | Lien permanent | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.