Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 20 janvier 2008

Lancement à Anvers de l’organisation européenne « Les villes contre l’islamisation » - avec Robert Spieler, Président d’Alsace d’abord

7171e456d8dc8c9373d0be8e2bb4e661.jpg

Jeudi 17 janvier, s’est tenue à Anvers, en Flandre, la réunion constitutive de l’organisation européenne « Les villes contre l’islamisation ».

Plusieurs mouvements nationaux et identitaires européens, à l’initiative de Filip Dewinter, député d’Anvers et porte-parole du Vlaams Belang, ont décidé de créer cette structure commune afin de renforcer et de coordonner leur lutte contre l’islamisation de nos villes.

Parmi les fondateurs figurent le FPÖ (Autriche), représenté par son Président Heinz Strache ; Krake Rolf du Danemark qui a lancé des initiatives populaires contre l’islamisation de son pays ; Henrique Ravelo, Président espagnol de Tierra y Pueblo ; Adriana Bolchini, d’Italie, ancienne proche de Oriana Fallaci et responsable d’une association anti-islamique ; Markus Wiener-Wolter, dirigeant de Pro Köln, association citoyenne très puissamment implantée à Cologne et farouchement opposée à l’implantation de mosquées-cathédrales dans Cologne.

Robert Spieler figure également parmi les fondateurs de l’association, et entendait représenter tous ceux qui, qu’ils soient nationalistes, régionalistes ou identitaires, sont résolus à ce que l’Alsace et la France ne deviennent jamais terre d’Islam.

f334aa02c4751c862cbf6ce915e3671c.jpg

Après la conférence de presse, les membres fondateurs de l’association se sont retrouvés devant la mairie d’Anvers en brandissant des panneaux représentant une mosquée géante dans un cercle rouge barré.

Dans l’après-midi, visite sous protection policière du quartier du nord d’Anvers, totalement islamisé. Edifiant et significatif de ce que l’on peut attendre dans les prochaines décennies…

Dans la soirée, grande réception avec les militants et les élus d’Anvers du Vlaams Belang : 800 personnes.

L’association « Les villes contre l’islamisation » va organiser dans les prochaines semaines de nombreuses réunions partout en Europe de sensibilisation face à la menace islamique.

La première de ces réunions aura lieu le samedi 2 février à Paris sous l’égide de la revue et de l’association Synthèse Nationale, dirigée par Roland Hélie.

Robert Spieler et Hilde de Lobel, députée du Vlaams Belang, seront présents lors de cette réunion et présenteront au public les objectifs de cette initiative.

samedi, 15 septembre 2007

Un rabbin grièvement blessé d’un coup de couteau à Francfort « par un individu »

2237902509b14c9681ec42a330634c7b.jpg« Des actes d’antisémitisme ont lieu régulièrement en Allemagne et sont surtout le fait de jeunes sympathisants de l’extrême droite néonazie. »

Voilà le commentaire paru dans certains journaux, dont les Dernières Nouvelles d’Alsace du dimanche 9 septembre 2007. Dont acte : « un individu… »

Tous les lecteurs ou téléspectateurs de France n’ont pas la chance de maîtriser la langue allemande et de capter les chaînes allemandes. Ils auraient appris qu’en fait de néonazi, l’agresseur du rabbin l’avait menacé en langue arabe pour conclure dans un sabir arabo-allemand « Juif de merde, je vais te tuer ». Mais pour nos commentateurs, ceci n’est sans doute qu’un détail.

Quant à Charlotte Knobloch, président du Conseil central des juifs d’Allemagne, elle « rejette toute suspicion généralisée envers les musulmans »

Ben voyons…

Robert Spieler

www.robert-spieler.net

02:55 Publié dans Europe | Lien permanent | Tags : robert spieler, politique, alsace, strasbourg, municipales, droite, identitaire | |  Facebook

lundi, 27 août 2007

Turquie : Sarkozy se couche...

f03756a73c3617448b8c9668b4db207b.jpgSarkozy avait réussi à attirer à lui une part importante de l’électorat « national » en affirmant haut et fort qu’il s’opposait à l’entrée de la Turquie dans l’Union Européenne , « la Turquie n’étant pas européenne ».

Il vient de déclarer aujourd’hui, alors que le parlement turc vient de porter à la présidence de la République un islamiste inconditionnel « qu’il ne s’opposait pas à la poursuite des négociations avec Ankara »

Il est vrai que Sarkozy vient d’avoir l’immense honneur d’être invité par Bush à déjeuner.

Il est vrai que les Etats-Unis et Israël ont toujours oeuvré pour l’intégration de la Turquie dans l’Union Européenne.

Il est vrai que l’intégration de la Turquie dans l’U.E  signifierait la mort de l’Europe de la puissance.

A votre avis, pour qui roule Sarkozy ?

Robert Spieler

23:50 Publié dans Europe | Lien permanent | Tags : turquie, sarkozy, ump, udf, alsace, strasbourg, robert spieler | |  Facebook

samedi, 14 avril 2007

UN ARTICLE DE ROBERT SPIELER DANS LA REVUE "SYNTHESE NATIONALE"...

medium_Synthese_nationale_-_logo.JPGDans la dernière livraison de SYNTHESE NATIONALE, la revue politique et culturelle nationale et identitaire, est publié un article de Robert Spieler consacré aux notions d'Etats, de Nations et d'Europe.

Vous pourrez prendre connaissance de cet article en cliquant sur le lien suivant :

SN_Supplement_au_n_3_Robert_Spieler_Etats_Nations_Europe.pdf 

Pour en savoir plus, nous ne pouvons que vous conseiller de lire ce numéro que vous pouvez vous procurer au Pacha (10, avenue de la Marseillaise à Strasbourg  - En face la Poste centrale) ou en le commandant directement sur le site de Synthèse nationale :

www.synthesenationale.com

03:05 Publié dans Europe | Lien permanent | Tags : politique, insécurité, Jean-Marie Le Pen, paris, france, alsace, présidentielle | |  Facebook

mercredi, 29 novembre 2006

Le pape en faveur de l’entrée de la Turquie dans l’Union Européenne

Le pape en faveur de l’entrée de la Turquie dans l’Union Européenne : une volte-face et un coup de poignard dans le dos de l’Europe

 

medium_images.8.jpg« Le Saint-Siège voit positivement et encourage la voie du dialogue, du rapprochement et de l’intégration européenne [de la Turquie] sur la base de valeurs et de principes communs ».

Le pape désavoue ainsi le cardinal Ratzinger qui considérait il y a deux ans que l’entrée de la Turquie dans l’Union Européenne serait « une erreur » puisque « par  son histoire et sa culture, elle n’appartient pas à l’Europe ».

 

Des « valeurs et des principes communs » : on croit rêver… Le pape est pourtant plus que quiconque informé de la réalité de ce qu’est l’islam. Il rappelait récemment, suscitant le scandale, que la violence était intrinsèque à cette religion. Il sait évidemment que le Coran, apporté sur terre par l’archange Gabriel, est la parole d’Allah, non interprétable, et que les sourates les plus modérées y figurant au début sont dites abrogées par les sourates « abrogeantes » qui suivent, caractérisées par leur violence à l’encontre des juifs, des chrétiens et des athées. Il sait que le Coran réduit la femme à une sous-humanité et que la conversion est interdite sous peine de mort. Charles de Foucault, dont Fabienne Keller et Robert Grossmann viennent d’inaugurer une statue à Strasbourg, à l’initiative de Catholiques proches de la Tradition , raconte lui-même peu de temps avant d’être assassiné dans son ermitage dans le Sahara qu’il n’a jamais pu convertir le moindre musulman. Le pape n’ignore pas davantage les spoliations dont les chrétiens sont victimes aujourd’hui en Turquie. Même Libération, journal de gauche peu soupçonnable de complaisance à l’égard du christianisme, rappelait dans son édition de lundi que jour après jour, des séminaires, des églises, des biens chrétiens sont spoliés par le gouvernement turc en vertu d’une loi ad hoc et que les chrétiens sont de facto considérés comme des citoyens de seconde zone.

 

Le premier ministre turc Erdogan, chef d’un gouvernement que les naïfs occidentaux présentent comme « islamique modéré » (aimable plaisanterie : il n’existe pas d’islam « modéré ») vient de déclarer après avoir accueilli Benoît XVI : « Le message le plus important que le pape a délivré est à l’adresse de l’islam : il a réitéré qu’il considérait l’islam comme pacifique et affectueux ».

 

J’invite le pape à solliciter l’avis des chrétiens en Indonésie, en Arabie saoudite, en Irak, au Soudan, en Algérie, en Egypte, etc, quant à la dimension « pacifique et affectueuse » de l’islam.

 

Je rappelle aussi que l’infaillibilité du pape ne concerne que les questions théologiques. Et que si « Paris vaut bien une messe », une visite à Istanbul ne vaut pas un reniement.

 

medium_images2.jpgA quoi Lépante (en 1571) aurait-il servi, à quoi aurait servi le sacrifice de dizaines de milliers d’Européens sous les murs de Vienne en 1683, si le pape ouvre aujourd’hui toutes grandes les portes de l’Europe à la Turquie et à l’islam ?

Pour notre part : « non possumus ». Jamais nous n’accepterons que l’Europe ne soit plus européenne.

 

Robert Spieler

20:00 Publié dans Europe | Lien permanent | Tags : turquie, strasbourg, alsace, benoit, pape, entrée, europée | |  Facebook

dimanche, 08 octobre 2006

Formidable victoire du Vlaams Belang !

medium_dewinter.jpgRobert Spieler, président de Strasbourg d’Abord et vice-président de Défendons Notre Identité, se réjouit de la formidable progression de ses amis du Vlaams Belang lors des élections communales flamandes.

 

Le Vlaams Belang est aujourd’hui, incontestablement le premier parti de Flandre et même de Belgique. Il montre la voie, par sa rigueur et sa détermination à ce que doit être, demain le combat politique identitaire en Alsace, en France, et en Europe. Robert Spieler se félicite notamment des remarquables résultats obtenus à Anvers par son ami Filip Dewinter, leader du Vlaams Belang.

 

 Il accueillera, samedi 21 octobre Hilde de Lobel, Députée du Vlaams Belang et Conseillère Municipale d’Anvers à Strasbourg dans le cadre d’une réunion organisée par l’association « Défendons Notre Identité », présidée par Anne Kling, qui présentera son livre « La France LICRAtisée » (éditions Déterna), dénonçant le rôle profondément néfaste de cette organisation.

 

 Le Vlaams Belang est un modèle pour tous ceux qui défendent l’identité de nos peuples !

Robert Spieler

http://www.robert-spieler.net

 

20:50 Publié dans Europe | Lien permanent | Tags : belang, belgique, flrande, alsace, d'abord, élections, strasbourg | |  Facebook

dimanche, 17 septembre 2006

Le Pape n'est absolument pas "désolé"

Je vous recommande de lire l'article "le Pape n'est absolument pas "désolé" " sur le site http://france-echos.com  . On y découvre que les vrais propos que le Pape a tenus suite à la polémique ne sont pas ceux qui font les titres de la presse. Nulle excuse,nulle repentance. L'adage "tradutore traditore" s'applique une fois de plus, sauf qu'il s'agit là d'une trahison évidemment volontaire des propos de Benoit XVI relayée par les media et bien sûr par certaines autorités morales et religieuses...

Robert Spieler
http://www.robert-spieler.net  

18:24 Publié dans Europe | Lien permanent | Tags : Benoit XVI, Islam, foi, turquie, strasbourg, alsace, pape | |  Facebook

Benoît XVI : une vision juste de l’Islam

Communiqué de Robert Spieler, Président de Strasbourg d’Abord


medium_images.5.jpgJe me félicite de la courageuse et lucide déclaration du Pape Benoît XVI. A l’heure où les chrétiens sont persécutés ou réduits en dhimmitude en terre d’Islam, le Pape rappelle que l’Islam est en réalité une religion totalitaire.
Contrairement à ce que les « idiots utiles » prétendent, l’Islam ne peut en aucun cas être réformé, le Coran étant sensé être la parole intangible d’Allah.

De nombreuses sourates du Coran appelant à la haine des chrétiens, des juifs et des athées, tombent en réalité sous le coup de la loi.
Monseigneur Doré n’en a pas moins soutenu la construction d’une grande mosquée à Strasbourg tout en s’opposant à l’installation d’un monastère bénédictin fidèle au Pape dans le val de Villé.
Une partie du clergé pratique une insupportable collaboration avec les adversaires de nos identités. Espérons que le Pape tiendra bon malgré les pressions qu’il subit déjà au sein même de son Eglise et que celle-ci retrouvera son rôle de bouclier d’une Europe respectueuse de ses racines gréco-romaines et chrétiennes.
Le cynisme et le fanatisme des réactions dans le monde musulman n’ont pas de limite. Le fait que des autorités religieuses iraniennes, koweitiennes, irakiennes, turques ou égyptiennes osent s’indigner des justes propos de Benoît XVI alors que les chrétiens de ces pays sont au mieux réduits au silence, au pire aux persécutions, démontre l’arrogance sans limite de ce nouveau totalitarisme.
Face à celui-ci, nous n’avons pas le choix : la résistance ou la soumission.

Je choisis la résistance.
Robert Spieler

www.robert-spieler.net

 

11:35 Publié dans Europe | Lien permanent | Tags : Benoit XVI, Islam, foi, turquie, strasbourg, alsace, pape | |  Facebook

mardi, 12 septembre 2006

Grande fête du Vlaams Belang à Anvers

medium_affiche_4.jpgPrésence d’Alsace d’Abord, du FN,

du FNJ et de Jeune Alsace

Le dimanche 8 octobre, se dérouleront les élections municipales en Belgique. Ce sera l’occasion pour le Vlaams Belang, quatre mois après la scandaleuse campagne de dénigrement menée contre lui par l’ensemble de la classe politico-médiatique belge et européenne, de prouver sa force et sa détermination. Il est en effet envisageable que la liste de Filip Dewinter emporte la ville d’Anvers où le VB, qui est le premier parti de Flandre, avait obtenu 34% des voix aux dernières élections municipales. La victoire est d’autant plus possible qu’un ancien ministre et dirigeant du parti Libéral, démissionnaire de ce parti suite aux prises de positions anti-identitaires de celui-ci, a constitué une coalition avec le VB.

C’est dans ce contexte que dimanche 10 septembre, se tenait la grande fête populaire annuelle des nationalistes flamands qui rassemblait 6.000 personnes (la Flandre compte 6 millions d’habitants, le succès est impressionnant ).

Une délégation alsacienne d’une quinzaine de militants du FN, du FNJ, d’medium_spieler.2.jpgAlsace d’Abord et de Jeune Alsace, que je conduisais aux côtés de Patrick Binder, Président du groupe Front National au Conseil régional d’Alsace et de Christian Chaton, conseiller général (Alsace d’Abord) du Haut-Rhin fut reçue chaleureusement par Filip Dewinter, Franck Vanhecke, Président du Vlaams Belang et Hilde Delobel, Députée du parlement flamand .

Hilde connaît bien l’Alsace pour mener régulièrement des délégations flamandes

dans notre région. Elle apprécie l’Alsace et les militants identitaires alsaciens aiment son formidable dynamisme, son engagement et son dévouement à nos combats communs.

Nous sommes quelques uns à nous rendre régulièrement en Flandre. A chaque fois, l’accueil est exceptionnel. Ce qui est impressionnant dans le VB, c’est l’étonnante chaleur et simplicité des relations et la dimension vraiment populaire du mouvement. Filip Dewinter , le chef charismatique du parti, se déplace dans la foule, saluant avec chaleur les militants, en toute simplicité.

Nous avons bien entendu passé des moments fort agréables au « Lion des Flandres », le bistrot nationaliste situé au cœur d’Anvers, que tous les militants identitaires européens qui sont venus à Anvers connaissent.

Nous avons aussi eu le plaisir de rencontrer, dans le cadre d’une réception organisée à notre intention en présence des dirigeants du VB, d’autres délégations européennes venues apporter leur soutien au Vlaams Belang : des délégations autrichiennes du Fpoe, hollandaises, danoises, etc…

J’ajouterai, pour l’anecdote, que le VB compte dans ses rangs deux député(e)s forcement belles, mais aussi intelligentes et combattantes, l’une ex miss Belgique, l’autre ex miss Flandre.

Bref, un formidable week-end où les militants identitaires alsaciens de toutes sensibilités ont pu se retrouver dans l’espérance de la libération et de la victoire.

Le Vlaams Belang, un modèle ? Oui, un modèle.

 

Source : www.robert-spieler.net

(à diffuser sans modération)

22:50 Publié dans Europe | Lien permanent | Tags : Fn, droite nationale, alsace d'abord, flandres, politique, identitaire | |  Facebook