Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 03 mai 2011

Jeudi soir, au Local...

image.jpg

10:39 Publié dans NDP Communiqués | Lien permanent | |  Facebook

vendredi, 22 avril 2011

Samedi 7 et dimanche 8 mai : une fin de semaine offensive pour les nationalistes !

NDP Conseil national 7 mai 2011.jpg

Samedi 7 mai, dans un grand hôtel parisien, 4ème Conseil national de la Nouvelle Droite Populaire cliquez ici

1111.jpg

Dimanche 8 mai, à 10 h 00, Place de la Madeleine, manifestation nationaliste unitaire contre le mondialisme. Défilé jusqu'à la place des Pyramides, prises de parole devant la statue de Jeanne d'Arc.

NDP Manif 08 mai 2011.jpg

La NDP participe à la manifestation nationaliste unitaire du dimanche 8 mai à 10 h 00 à la Madeleine.

11:02 Publié dans NDP Communiqués | Lien permanent | |  Facebook

mardi, 01 février 2011

Fabienne Keller « fait un rêve » : un manuel d’histoire franco-africaine...

images.jpgLa réaction de Robert Spieler,

ancien député du Bas-Rhin, 

Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire

  

L’ancienne maire de Strasbourg et sénateur, Fabienne Keller (photo), qui succéda à la maire socialiste Catherine Trautmann, n’a rien trouvé de mieux que de proposer, lors d’une table ronde au Sénat, la création du premier ouvrage scolaire franco-africain. Son objectif : favoriser le « vivre ensemble » (quel effroyable charabia !) dans les banlieues, afin de permettre aux « Jeunes » d’« acquérir la culture du pays où ils sont nés (la France), parce qu’on leur nie leur histoire personnelle (les pauvres…) ». La méthode : un livre d’« histoire », écrit par des historiens des deux rives de la Méditerranée. Les sujets : l’« époque coloniale » (salauds de colonialistes…), les « héroïques tirailleurs » (les femmes françaises et allemandes violées par dizaine de milliers apprécieront), la guerre d’Algérie (tortionnaires et Cie), la décolonisation (la valise ou le cercueil…), etc.

 

Au fait : Fabienne Keller n’est ni communiste, ni verte, ni socialiste, ni d’extrême gauche. Elle est UMP. Cela vous étonne ?

19:41 Publié dans NDP Communiqués, Strasbourg | Lien permanent | |  Facebook

lundi, 24 janvier 2011

Céline : l’insupportable police de la pensée a encore frappé...

Robert Spieler 7.jpgPar Robert Spieler

Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire

 

Il y a 50 ans disparaissait Louis Ferdinand Céline, le plus grand écrivain du XXème siècle. Son nom figure, ou plutôt figurait, dans le recueil des célébrations nationales 2011 édité par le ministère de la Culture. Fureur, glapissements, hystérie… Serge Klarsfeld, président de l’Association des fils et filles de déportés juifs de France exige de Frédéric Mitterrand, Ministre de la Culture, « le retrait immédiat de ce recueil et la suppression dans celui qui le remplacera des pages consacrées à Céline ». Céline est en effet non seulement l’auteur du Voyage au bout de la nuit et de Mort à Crédit, mais aussi de pamphlets antisémites, tels Bagatelles pour un massacre et L’Ecole des cadavres. Klarsfeld menace : « S’il ne désavoue pas la décision de le faire figurer dans les célébrations nationales, nous attendrons que le Premier ministre et le Président de la République prennent position. Notre réaction va être dure ». Et Klarsfeld de rappeler que la Licra et lui-même avaient déjà fait plier François Mitterrand qui faisait déposer une gerbe de fleurs sur la tombe du Maréchal Pétain, tous les 11 novembre, honorant par ce geste le héros de Verdun. Mitterrand finira par y renoncer en 1993.

 

Même Philippe Sollers, écrivain de gauche, est scandalisé de cette insupportable arrogance. Voila ce qu’il déclare : « Il est insensé qu’un citoyen (Serge Klarsfeld) demande au Président de la République de retirer un auteur de l’importance de Céline (…) » Et de rajouter : « C’est une façon de jouer avec le feu extrêmement dangereuse ». On ne le lui fait pas dire…

 

A propos d’antisémites, une petite offrande à Serge Klarsfeld. Non, pas un extrait de Céline, mais celui d’une haute figure de la République socialiste et franc-maçonne, Jean Jaurès, qui déclarait le 1er mai 1895 à La Dépêche de Toulouse : « Dans les villes, ce qui exaspère le gros de la population française contre les Juifs, c’est que par l’usure, par l’infatigable activité commerciale et par l’abus des influences politiques, ils accaparent peu à peu la fortune, le commerce, les emplois lucratifs, les fonctions administratives, la puissance publique. (…) Ils tiennent une grande partie de la presse, les grandes institutions financières, et, quand ils n’ont pu agir sur les électeurs, ils agissent sur les élus ».

 

Alors, Jean Jaurès bientôt à la trappe, comme Céline ?

14:36 Publié dans NDP Communiqués, Politique | Lien permanent | |  Facebook

dimanche, 16 janvier 2011

Présidence du FN : que penser ?

vague3_modifié-1.jpgPar Robert Spieler

Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire

 

C'est avec intérêt ou curiosité que le camp national et identitaire a suivi l'élection du successeur de Jean-Marie Le Pen à la présidence du Front national.

 

L'élection de Marine Le Pen, avec les deux tiers des suffrages était évidemment une certitude, et le résultat obtenu par Bruno Gollnisch sanctionne un échec programmé.

 

Bruno Gollnisch est un homme éminemment sympathique, cultivé, intelligent et courageux. Courageux vis à vis de l'adversaire extérieur, mais incroyablement timoré face à Jean-Marie Le Pen, auquel il n'osa jamais s'opposer. Jean-Marie Le Pen l'humiliait, et l'humiliait encore. Il se taisait. Ses plus fidèles soutiens au sein du Mouvement quittèrent un à un le FN, ou en furent exclus. Il ne leva pas le petit doigt pour défendre son amie Marie-France Stirbois et pas davantage ses amis Jacques Bompard, Bernard Antony ou Carl Lang. Il se retrouva seul, ou presque. Ses fidèles, qui dirigeaient des fédérations du FN furent éliminés les uns après les autres. Il ne protesta pas. Marine Le Pen, à l'instar de son père, pensait que les immigrés étaient des branches de l' « arbre France ». Il se tut. Tout le monde savait que la campagne interne était déséquilibrée et déloyale. Gollnisch ne disposait pas des fichiers d'adhérents, son adversaire, si. Lors de la grande réunion de Villepreux, organisée par les partisans de Gollnisch, Le Pen exigea que la flamme du FN fût retirée des invitations. Il obtempéra sans protester, alors qu'il était tout de même le vice-président du Parti. Ses partisans, qui adhéraient au FN dans l'intention de le soutenir, furent interdits de voter. Silence. Lors de la récente présentation des voeux du FN à la presse, tenue en présence de Jean-Marie Le Pen et de sa fille, il affirma que l'élection se déroulait de façon loyale alors que chacun savait qu'il n'en était rien... et déclara par ailleurs qu'il respecterait les résultats du scrutin. Roger Holeindre, quant à lui, vient de claquer la porte. Un de plus...

 

Il s'agissait d'une guerre. L'une le savait, l'autre ne voulait pas le reconnaître. Bruno Gollnisch méritait-il vraiment de l'emporter ?

 

Beaucoup ont prétendu que les médias et Sarkozy avaient décidé de soutenir Marine Le Pen, considérant qu'elle serait moins dangereuse pour le Système que Bruno Gollnisch. A vrai dire, je ne partage pas complètement cette analyse. Les médias ne s'intéressent guère au fond, mais essentiellement à la forme, en quoi Marine Le Pen supplante son adversaire, et donc « fait vendre ». Quant à Sarkozy, son intérêt n'est absolument pas d'avoir comme adversaire une candidate créditée de sondages flatteurs à l'élection présidentielle et qui pourrait le placer largement derrière le candidat socialiste, ce qui constituerait un lourd handicap pour le second tour. Il n'en demeure pas moins que Marine Le Pen cherche à intégrer le Système et que le Front national ne peut plus être considéré, à partir d'aujourd'hui, comme un mouvement nationaliste et identitaire, mais comme l'équivalent du mouvement que Gianfranco Fini avait créé en Italie, trahissant son idéal, trahissant la mémoire de Giorgio Almirante. Cela avait valu à Fini d'entrer au gouvernement avant d'être mis sur la touche par Berlusconi. Il se traîne aujourd'hui à 3% dans les sondages.

 

L'avenir du FN et du mouvement nationaliste.

 

Le FN ne disposera plus d'élus régionaux prochainement. Et quasiment d'aucun candidat présent au second tour des élections cantonales. La faute à un énième tripatouillage des modes de scrutin. Ce mouvement, qui aurait pu être le fanal de la résistance, a été incapable, par la volonté de Le Pen, de constituer une véritable école de cadres disposant d'une structure idéologique solide, et d'un enracinement local, gage de pérennité. Or, sans cadres formés, totalement habités par les enjeux du combat, insensibles au découragement, il est impossible de résister aux épreuves qui s'annoncent et aux tentations de rallier totalement le Système. Après tout, pourquoi ceux qui sont tentés par la collaboration ne le feraient-ils qu'à moitié ?

 

L'avenir du mouvement nationaliste ne passe plus par le Front national, mais par le rassemblement de toutes les forces de la résistance nationale et européenne, après une nécessaire clarification comportementale et idéologique. Au travail.

 

Le blog de Robert Spieler : cliquez ici

Le site de la NDP : cliquez là

12:39 Publié dans NDP Communiqués, Politique | Lien permanent | |  Facebook

vendredi, 31 décembre 2010

Voeux pour 2011...

Robert Spieler 6.jpgUne année de combats et de victoires, voila ce que nous vous souhaitons !

La raison nous dit que tout est perdu. La décadence européenne est telle qu’il ne semble exister aucune espérance. Mais pourtant… L’Histoire le démontre. Dans les pires phases de déclin, des peuples guidés par des héros ont su se relever. Ils étaient épuisés, meurtris, humiliés et trahis par leurs élites. Et pourtant… Un jour, par la grâce de guides qui surent les éveiller et permettre à la longue mémoire de rentrer en résonance avec leur triste quotidien, ces peuples se rebellèrent. Et entamèrent leur combat pour leur libération. Et c’est ainsi que la France et l’Europe se relèveront.

 

Rassemblement, unité et résistance ! Vive la Victoire !

 

Robert Spieler

Délégué général de la

Nouvelle Droite Populaire

16:07 Publié dans NDP Communiqués, Politique | Lien permanent | |  Facebook

dimanche, 19 décembre 2010

Assises internationales sur l’islamisation : que font des militants qui se prétendent «identitaires» avec les adversaires de notre identité ?

Identité.jpgPar Robert Spieler

Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire

Ces assises avaient été annoncées à grand renfort de publicité comme étant « un évènement international » par un agglomérat de groupes et groupuscules laïcs sous l’égide de Riposte laïque et du Bloc identitaire.

 

Nous avions déjà relevé (cliquez ici) que ces organisations laïques sont toutes issues de la gauche et de l’extrême gauche, et largement influencées par la franc-maçonnerie. L’obsession anti-islamique de Riposte laïque est une constante. Mais celle-ci repose essentiellement sur des critères sociétaux et antireligieux. L’Islam, constamment comparé au « fascisme » (la rhétorique de gauche ne les lâche pas), y est d’ailleurs traité au même titre que le christianisme. Ainsi, Riposte laïque n’hésite pas à évoquer dans ses publications le « totalitarisme de l’Eglise catholique ».

 

Paradoxalement, la défense d’Israël est permanente chez Riposte laïque, alors que l’on peut considérer que cela ne devrait pas être un problème majeur pour une organisation qui lutte pour la laïcité en France.

 

Cette réunion, consacrée au danger de l’islamisation de l’Europe n’a pas abordé réellement le fond des choses, à savoir le danger primordial qu’est l’invasion migratoire africaine et maghrébine, fût-elle musulmane ou non. Pour ces organisations laïques, il n’y aurait aucun problème si ces immigrés étaient laïcs et s’ils acceptaient de s’intégrer, de chanter la Marseillaise, de saluer le drapeau et d’honorer la République.

 

Nous ne partageons évidemment absolument pas cette analyse.

 

Ce curieux rassemblement, composé d’ex-trotskistes et de post-marxistes revendiqués comme tels, de nationalistes repentis, de laïcards, de féministes et de francs-maçons, prétend incarner la résistance à l’islamisation, alors que le Système dont ils sont issus n’a cessé d’œuvrer à la destruction de l’identité spirituelle et ethnique de la France et de l’Europe et de combattre ceux qui l’ont toujours défendue.

 

Bien-sûr, nous n’allons pas leur reprocher de découvrir subitement que l’eau est mouillée, mais de là à s’autoproclamer les champions de la lutte contre l’islamisme… Il conviendrait peut-être de faire preuve d’une certaine modestie.

 

Rappelons, à toute fin utile, que le combat pour la défense de notre identité ne date pas de samedi après-midi et que, depuis cinquante ans, envers et contre tous et malgré une répression permanente, les nationalistes dénoncent sans relâche l’immigration extra-européenne et la première de ses conséquences, l’islamisation.

 

Que font donc des militants qui se prétendent « identitaires » dans cette affaire ?

 

13:24 Publié dans NDP Communiqués, Politique | Lien permanent | |  Facebook