Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 02 septembre 2010

Comment reconnaître les idiots utiles du Système ?

722525777_2.jpgPar Robert Spieler

Ancien député

Délégué général de la Nouvelle Droite populaire

 

Je n’évoque pas dans cet article ceux qui, d’évidence, font partie du Système, qu’ils soient de droite ou de gauche. On les reconnaît aisément à leurs positions « républicaines » assumées, et leur inféodation aux lobbys. Analysons plutôt comment identifier ceux qui, fussent ils proches de notre camp, se comportent comme les « idiots utiles » qu’évoquait Lénine, du Système. Ecoutons leurs propos et répliquons-leur.

 

« L’islam modéré est acceptable, mais l’islam radical n’a pas sa place en France »

 

Pauvres naïfs ! Comme s’il pouvait exister un islam modéré ! L’islam est une religion totalitaire qui entend contrôler la sphère privée et la sphère publique. L’islam est une vision du monde, une « Weltanschaung », conquérante et intolérante. L’islam interdit les conversions et voue aux gémonies chrétiens, juifs et surtout les athées. Le Coran, dont l’interprétation est punie de peine de mort, prône la takkia, c'est-à-dire la dissimulation tant que les musulmans sont en position de faiblesse (« la main que tu ne peux couper, baise la »), mais exige d’être impitoyable lorsque ceux-ci sont en position de force.

 

« L’islam doit s’intégrer dans la République et en respecter les valeurs »

 

Pour les raisons susmentionnées, l’islam n’est en aucun cas soluble dans la « République », terme au demeurant magique qui recouvre les pires turpitudes du Système. Ceux qui sautillent comme des cabris en se référant à la « République » oublient que cette « République » est tout sauf démocratique et républicaine : une pesante dictature d’une nomenklatura qui se reproduit par clonage, persécutant les rebelles, manipulant à son avantage les modes de scrutins, imposant au forceps sa morale alors qu’elle-même est d’un amoralisme abyssal. Une république, certes, mais une république bananière…

 

 Prétendre que cette « République » est soumise à l’influence des lobbys est erroné. Ce sont les lobbys qui constituent l’ossature même du Système et de ses pseudopodes : justice, media, enseignement. Comme dans le roman de Georges Orwell, « 1984 », qui s’inspirait de la terreur stalinienne, le vocabulaire lui-même est manipulé, la pensée dissidente traquée. Une pesante propagande prend en charge les enfants dès l’école maternelle et les accompagne toute leur vie. Orwell imagine un « ministère de la vérité » et une « police de la pensée » au service de Big Brother. Cette police de la pensée existe aujourd’hui en France. Elle a pour nom : HALDE, LICRA, CRIF, MRAP, etc.

Les résistants doivent, pour survivre, comme sous les pires régimes totalitaires, apprendre la dissimulation, les langages codés. Bon, soyons positifs : voici au moins un point de commun avec l’islam…

Quant à leur « République »… Et bien, elle mérite d’être guillotinée.

 

« Il faut interdire le port de la burqa et du voile islamique »

 

S’indigner du port de la burqa ou du voile, exiger leur interdiction, quel héroïsme ! Mais le problème, ce n’est pas un morceau de tissu, c’est ce qu’il recouvre !

 

« L’immigration pose un problème majeur car elle est majoritairement musulmane ».

 

Sous entendu : si l’immigration africaine et maghrébine était chrétienne, ou si les musulmans installés en France se convertissaient, elle pourrait être acceptable. Cette assertion est absurde. Le Père Charles de Foucault reconnaissait lui-même qu’en dix ans, dans son ermitage du Sahara, il n’avait pu convertir le moindre musulman. Et puis… Sept millions d’Africains, fussent-ils chrétiens, implantés sur notre terre, représenteraient la même menace pour la substance de notre peuple, que sept millions d’Africains musulmans.

 

« Beaucoup d’entre eux ont la nationalité française. Il faut évidemment qu’ils respectent nos lois, mais on ne peut tout de même pas les renvoyer »

 

Ah bon ? Dans quelle Bible cette affirmation figure-t-elle ? En 1962, un million de pieds noirs durent quitter en l’espace de quelques jours leur terre sans que quiconque s’en émeuve. Quant à l’argument de la nationalité française… Celle-ci  fut accordée aux immigrés contre la volonté du peuple. Le peuple décidera le moment venu de ceux qui méritent la conserver et de ceux qui devront quitter notre terre.

 

« La volonté de libérer la France de l’invasion musulmane implique bien entendu le soutien de la France aux Etats-Unis et à Israël. Le devoir de la France est d’être aux côtés de ses alliés en Afghanistan et il serait légitime que tout soit fait, y compris des frappes nucléaires, pour empêcher l’Iran d’acquérir la bombe atomique. Quand au conflit israélo-palestinien, il faut soutenir Israël, qui est aux avant-postes de l’Occident ».

 

Que je sache, les Iraniens, les Palestiniens et même les Talibans ne portent aucune responsabilité dans l’invasion que subit la France. Vouloir régler le problème de l’immigration « arabe » en France par procuration, en se réjouissant des coups meurtriers portés à des musulmans à 5000 km de Paris, ne me paraît pas être d’une extrême pertinence.

 

La France et l’Europe n’ont pas à se laisser entraîner dans des conflits qui ne les concernent pas. Nous n’avons pas à nous engager dans des guerres pour les intérêts géostratégiques et pétroliers américains, de même que nous n’avons pas à confondre la nécessaire défense de l’Europe européenne et celle d’un « Occident » qui fait de nous rien d’autre que les supplétifs de l’impérialisme américain.

 

Quand on songe aux bombardements américains sur la Serbie chrétienne, au profit du Kossovo musulman, dans le but évident d’affaiblir l’Europe, il est consternant de constater que certains continuent à voir dans l’Amérique le rempart du « monde libre ».

 

La guerre de libération doit être menée en France et en Europe, non en Afghanistan, en Palestine, en Irak ou en Iran.

 

« L’efficacité implique la recherche de respectabilité. Il faut rompre avec l’image d’extrême droite, et rechercher l’estime, si ce n’est la sympathie des medias, des adversaires politiques, voire de certains lobbys »

 

Pour paraphraser Churchill : « Ils avaient le choix entre la guerre et le déshonneur. Ils ont choisi le déshonneur. Ils auront et la guerre, et le déshonneur ». Il est bien sûr plus confortable d’être aimé que haï, d’être estimé que vilipendé, de côtoyer les ors des Palais de la République plutôt que les travées des Palais de Justice. Sauf que… ça ne marche jamais. Le Système est très fort pour manipuler les naïfs, leur donner l’illusion de pouvoir être récupérés, de faire miroiter d’éblouissantes perspectives de réinsertion. Le Système peut même trouver son intérêt à pousser untel sous les projecteurs médiatiques. Tant que cela sera son intérêt. Et puis, un jour… il siffle la fin de partie. Facho un jour, facho toujours !

 

 

Article publié dans le n°19 de la revue Synthèse nationale

02:25 Publié dans Politique | Lien permanent | |  Facebook

mardi, 03 août 2010

Les grands rendez-vous des forces nationales et identitaires prévus à la rentrée :

Samedi 28 août, à Forbach en Moselle, manifestation organisée par la Nouvelle Droite Populaire pour la défense de l'identité lorraine.

Renseignements : ndpsectiondeforbach@hotmail.fr

 

Vendredi  3, samedi 4 et dimanche 5 septembre, à Saintes en Charente-Maritime, XIIème Université d’été du MNR sur le thème : « la violence ». Interventions de Robert Spieler, Délégué général de la NDP, Carl Lang, Président du Parti de la France, et d’Annick Martin, Secrétaire générale du MNR, lors de la séance de clôture du dimanche matin.  

Renseignements : 01 56 56 64 34

 

Dimanche 5 septembre, à La Chapelle Notre Dame de l’Olive près de St Jean de Barrou dans l’Aude, rassemblement amical organisé par la NDP en l’honneur du Comte Olivier, vainqueur des Maures en cet endroit au IXème siècle. Pique-nique, plantation d’un olivier et prises de parole.

Renseignements : ndp.herault.34@voila.fr

 

Samedi 23 octobre, à Lomme près de Lille, c’est la fête du cochon. Journée festive pour la défense de nos traditions culturelles et culinaires.

Renseignements : luc.pecharman@free.fr  

 

Dimanche 24 octobre, à Villepreux dans les Yvelines, XVème Table ronde de Terre et peuple sur le thème « Demain la révolution ? » avec Pierre Vial, Président de T&P, et de nombreux invités. Nombreux stands, restauration sur place, participation 8,00 €

 

Jeudi 11 novembre, de 11 h 00 à 18 h 30, au Forum de Grenelle à Paris, IVème journée nationaliste et identitaire organisée par Synthèse nationale avec Carl Lang, Annick Martin, Pierre Vial, Robert Spieler, Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale, et de nombreuses personnalités de la droite nationale et européenne. Nombreux stands, librairies, revues, mouvements, spécialités régionales, restauration rapide sur place...

Renseignements : synthesenationale@club-internet.fr

01:23 Publié dans Politique | Lien permanent | |  Facebook

mercredi, 21 juillet 2010

Retenez bien cette date : jeudi 11 novembre 2010...

DSCF2155.JPG    forum_grenelle_155[1].JPG
1211769952.jpg    Alsace 3.jpg
 
PARIS - FORUM DE GRENELLE
JEUDI 11 NOVEMBRE 2010

LA 4ème JOURNEE

NATIONALISTE & IDENTITAIRE

ORGANISEE PAR

SYNTHESE NATIONALE

23:25 Publié dans Politique | Lien permanent | |  Facebook

Septembre 2009 - juillet 2010 : une année militante de la NDP...

Comme c’est l’usage, il convient, en cette fin d’année militante, de dresser le bilan de l'action de la Nouvelle Droite Populaire depuis la rentrée de septembre dernier.

Septembre 2009 :

Photo 049.jpg■ A l’invitation de nos amis du Mouvement national républicain, Robert Spieler, Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire, prononce un discours lors de la séance de clôture de l’université d’été du MNR à Saintes en Charente-Maritime. Carl Lang, Président du Parti de la France est aussi présent à cette université d’été qui prit ainsi la forme d’une réunion de rentrée des forces nationales et identitaires.

■ A la suite des révélations sur le financement de l’officine SOS Racisme, la NDP lance une campagne de tractages afin d’informer les Français sur cette escroquerie et exiger sa dissolution.

Octobre 2009 :

■ La Nouvelle Droite Populaire s’implante en Franche-Comté. Avec l’adhésion d’Yvan Lajeanne, cadre histori­que du mouvement nationaliste et identitaire dans cette région, c’est une nouvelle implantation provinciale de notre mouvement qui prend forme. En mars 2010, la NDP sera présente aux régionales, aux côtés de ses al­liés du PdF, du MNR et du Front comtois en Franche-Comté.

■ Dimanche 4 octobre, à l’invitation de Pierre Vial, membre du Bureau national de la NDP, Robert Spieler prend la parole lors de la Table ronde de l’association Terre et peuple à Villepreux dans les Yvelines.

■ Dans l’Hérault, à la suite de l’odieuse agression dont avait été victime un enseignant à Juvignac à côté de Montpellier, notre délégation locale animée par Jean-Louis Mailhac lance une campagne militante pour dénon­cer l’insécurité dans le département. Celle-ci recevra des centaines de soutiens et confirmera ainsi la présence de notre mouvement dans ce département.

Novembre 2009 :

■ Le 8 novembre, Robert Spieler est invité par Carl Lang au 1er congrès du Parti de la France.

■ Le 9, la NDP est à Cologne en Allemagne pour participer, aux côtés de nos camarades européens à une nouvelle manifestation contre l’édification de la méga-mosquée dans la capitale de la Ruhr.

Alsace 3.jpg■ Le 11 novembre, à Paris, c’était la 3ème journée nationale et identitaire organisée par la revue Synthèse na­tionale dirigée par Roland Hélie. Plus de 800 personnes ont participé à cet événement. 26 orateurs, des délégations venues d’Espagne, du Portugal, de Flandre, d’Allemagne, d’Italie, 30 stands de différents mou­vements et associations amies. Le thème de cette journée était « Rassembler et résister ! », loin d’être une simple incantation, ce thème est devenue ce jour là une réalité puisque les forces nationales et identitaires annoncèrent leur volonté d’aller unie aux élections régionales de mars 2010.

1922438453.jpg■ Le 16 novembre, au-delà des paroles, la NDP passe aux actes. En parfaite cohésion avec le MNR, plusieurs dizaines de militants investissent à 7 h 30 les abords de la tour Aréva dans le quartier de la Défense afin de dénoncer les propos racistes anti-blancs d’Anne Lauvergeon, présidente de ce groupe, qui préfèrent engager des postulants issus de l’immigration plutôt que des Français de souches. Prises de parole d’Annick Martin, pour le MNR, et de Robert Spieler pour la NDP.

■ Le 28 novembre, Pierre Vial et François Ferrier, représentent le mouvement à Lyon lors de la XIIIème Jour­née de la Nation organisée par nos amis de Jeune Nation.

■ Le 29, à la suite de la victoire des patriotes suisses contre l’édification de minarets dans leur pays, la NDP édite un tract intitulé « Honneur au peuple suisse ! ». Celui-ci sera diffusé à plusieurs dizaines de milliers d’exemplaires.

Décembre 2009 :

■ Le 12 décembre, une délégation de militants alsaciens de la NDP se rend à Stockholm en Suède pour parti­ciper à la manifestation organisée en hommage à Daniel Wretström, un jeune nationaliste suédois assassiné par des immigrés. La solidarité européenne n’est pas un vain mot…

50017167_p.jpg■ Le 21 décembre, au cours d’une conférence de presse à Besançon, Annick Martin et Robert Spieler annon­cent la constitution d’une liste « NON aux minarets » dans cette région frontalière de la Suisse. Cette liste sera conduite par Christophe Devillers du PdF.

Janvier 2010 :

mosquee6.JPG■ La NDP lance une campagne nationale contre l’édification de minarets sur notre sol. Un autocollant et un tract sont publiés et diffusés largement à travers le pays. Il s’agit de faire prendre conscience à nos compatrio­tes du danger que représente l’islamisation, conséquence directe de l’immigration, pour notre identité et nos traditions françaises et européennes.

■ Le 19 janvier, au cours d’une conférence de presse à Metz, Annick Martin, Carl Lang et Robert Spieler an­noncent la présentation d’une deuxième liste « NON aux minarets » en Lorraine. Celle-ci sera conduite par Annick Martin.

Février 2010 :

Photo 014.jpg■ Le 5 février, à Paris, une Conférence est organisée par Synthèse nationale avec Arnaud Raffard de Brienne sur le thème de son dernier livre : « La désinformation autour de l’immigration ».

affiche_namel_mini.gif■ Au cours de la seconde partie du mois de février, le dépôt de nos listes « NON aux minarets » en Franche-Comté et en Lorraine suscite à la fois de nombreux articles dans la presse tant nationale que régionale, ainsi que de nombreuses réactions de haine de la part de nos adversaires. Pas un jour sans un article ou un rebon­dissement. Notre premier objectif est atteint, nous brisons le mur du silence.

Mars 2010 :

DSC00227.jpg■ Les élections régionales ont été l’occasion pour la NDP et ses alliés de mener campagne dans 6 régions françaises. Outre en Lorraine et en Franche-Comté, nous étions présents sur les listes du Parti de la France en Basse-Normandie sur la liste de Fernand Le Rachinel, avec notre délégué régional Guy Le Bas, et en Picardie avec Pierre Van Dorpe, délégué départemental de la NDP dans l’Oise, sur la liste menée par Thomas Joly. De nombreuses conférences de presse et réunions eurent lieux au cours de cette campagne.

■ Les résultats furent encourageants puisqu’en Lorraine, nous avons dépassé les 3% et en Franche-Comté nous réalisons 2,7 %. Comme le proclamera Robert Spieler, ces élections sont pour nous l’aube d’une espé­rance.

IMG_0168.JPG■ Le 27 mars, une forte délégation du mouvement participera au meeting de soutien à la liste Pro NRW (Nord Rhénanie Westphalie) pour les élections qui doivent se dérouler en avril dans ce land allemand. Ce sera l’occasion de renforcer nos liens avec l’ensemble de la résistance européenne à l’islamisation.

Avril 2010 :

DSCN0010[1].JPG■ Après l’effervescence de la période électorale, la NDP poursuit son travail d’implantation. Des réunions sont organisées à Strasbourg, Sarreguemines, Forbach, Lille, Perpignan, Nice. Des nouvelles délégations voient le jour. A Narbonne, des tractages sont organisés contre la construction d’une mosquée dans cette ville (photo).

Mai 2010 :

SDC11090.JPG■ Samedi 8 mai, réunion à Paris du 3ème Conseil national du mouvement. Cette réunion qui regroupe 150 parti­cipants venus de la France entière fut l’occasion de confirmer notre volonté de poursuivre notre combat avec nos alliés du MNR et du PdF. Annick Martin et Carl Lang prirent la parole aux côtés des responsables de la NDP. A cette occasion, Jean-Claude Rolinat, membre du Bureau national, a été chargé de mettre en place un observatoire de la collaboration à l’islamisation.

1825710925.jpg■ Dimanche 9 mai, pour la première fois depuis sa création, en juin 2008, la NDP descendait dans la rue en participant activement à la manifestation unitaire contre le mondialisme. Préparée depuis plusieurs mois, cette manif a remporté un succès qui dépassa largement nos espérances. Près d’un millier de personnes a répondu à l’appel lancé par les forces nationalistes (NDP, GUD, Renouveau français, JNR, C 9 mai, Terre et peuple…).

Juin 2010 :

2010 06 22 22h37h55 Ronchons Dîner Sémis Pierre Vial.JPG■ Notre mouvement est multiforme. Nous agissons sur le plan politique, au sens militant du terme, avec la NDP, sur le plan idéologique et culturel avec la revue Synthèse nationale, et aussi sur le plan historique avec la création, au début de l’année 2010, de SEMIS Diffusion. Il s’agit d’une société d’édition de DVD et de CD consacrés aux thèmes et aux personnalités qui ont marqué l’histoire de notre famille d’idée. Ainsi, le 22 juin fut organisé par le restaurant Les Ronchons un dîner avec Pierre Sidos, Pierre Vial, Arnaud Raffard de Brienne et Robert Spieler sur la nécessité de constituer une mémoire audiovisuelle du mouvement nationaliste.

Voilà dressée la rétrospective d’une année de militantisme de la Nouvelle Droite Populaire. Tout cela a été possible grâce à la mobilisation et au dévouement de ses militants. Nous savons que notre combat pour sauver notre civilisation et notre identité est destiné à rassembler un nombre croissant de nos compatriotes.

Ainsi, mois après mois, la NDP intensifie son implantation et accroit sa notoriété. Pour amplifier notre combat, nous avons besoin de l’aide de tous. Alors, n’hésitez pas à participer à nos activités, à nous aider financière­ment dans la mesure de vos possibilités ou à prendre des responsabilités au sein de notre organisation. Ce ne sont pas les projets qui nous manquent. Nous savons que notre combat est le bon combat. De­main, il sera peut être trop tard…

23:21 Publié dans Politique | Lien permanent | |  Facebook

vendredi, 02 juillet 2010

« Nouvelle Droite Populaire » et « Collectif de la Droite Populaire » : ne pas confondre !

SDC11158.JPGPar Robert Spieler, Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire

Treize élus de l’UMP, dont les députés Thierry Mariani et Lionel Luca, vont lancer, sous le nom « Collectif de la Droite Populaire » (sic…), une structure de plus au sein de l’UMP avec pour objectif « plus de rupture avec le politiquement correct ». Une fois par mois, ces élus devraient aborder, « sans langue de bois » des questions liées aux « valeurs républicaines » (« Mieux respecter la Marseillaise et notre drapeau français », « Assez de l’insécurité », « Nous avons notre pays à fleur de peau »…). Le Collectif soutient (bien entendu) Sarkozy et estime « qu’il n’est pas question de laisser au FN le terrain de l’immigration ou de la sécurité, ni des valeurs de la nation ».

La manœuvre est cousue de fil blanc. Le Système, qui sent une partie importante de l’électorat populaire lui échapper, allume des contre-feux. Les pseudopodes extérieurs à l’UMP, tels le MPF de Villiers, le RPF de Pasqua, et le CNI, qui servaient de ratisseurs de naïfs, ayant disparu, il cherche désespérément à susciter en son sein les moyens qui permettraient de sauver en 2012 le soldat Sarkozy. Bien entendu, cette manœuvre échouera.

Il est amusant de constater la réaction de ceux qui se définissent en France comme « néo-conservateurs », et qui, a priori, devraient applaudir cette initiative. Rappelons que le néo-conservatisme, fondé aux Etats-Unis par William Krystol et Norman Podhoretz, se situe très à droite, se réfère à Ronald Reagan et Margaret Thatcher, et développe des thèses ultraconservatrices, ultralibérales, très anti-islamiques, et surtout ultra pro-israéliennes. Quels reproches les néoconservateurs formulent-ils à l’encontre de cette initiative ? « Le Collectif de la Droite Populaire veut revenir aux valeurs républicaines, sans plus de précision sur ces valeurs » Mais encore ? Les « valeurs républicaines » défendues par ce Collectif « veulent une laïcité inquisitrice contre les Juifs et les Chrétiens ». Diable, voilà qui devient grave…

On comprend mieux les raisons de ce questionnement douloureux quand on découvre que l’auteur de cette analyse, parue sur le site juif.com, est Michel Garroté, membre fondateur de l’Alliance judéo-chrétienne pour Israël, et journaliste ultra-sioniste et anti-islamique qui s’agite considérablement dans les milieux de la Droite française.

Si les fondateurs du « Collectif  de la Droite Populaire » avaient rajouté un petit, tout petit codicille sur « le soutien indéfectible à Israël », nul doute qu’ils auraient eu droit aux dithyrambes des agents d’influence « néo-cons ». Mais sans doute, rappelés à l’ordre, le feront-ils.

Bon, cessons de perdre notre temps avec ces plaisanteries, et passons aux choses sérieuses. Le combat pour le renouveau de la France et de l’Europe doit se situer contre le Système et hors du Système. C’est l’objectif de la « Nouvelle Droite Populaire » depuis sa création, il y a deux ans.

12:27 Publié dans Politique | Lien permanent | |  Facebook

lundi, 28 juin 2010

Le vrai visage du Bloc identitaire...

sirene.jpgPar Robert Spieler Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire

Le hasard a fait, que le jour où était publié la mise au point de la Nouvelle Droite Populaire dévoilant le vrai visage de Riposte laïque, groupe de gauche auquel le Bloc identitaire s’est allié pour organiser l’apéro saucisson, paraissait une tribune instructive de Fabrice Robert, Président du Bloc identitaire (Vers de nouvelles formes de résistance, cliquez ici).

Rappelons que Riposte laïque se singularise par un discours anti-musulman virulent, anti-catholique (ils évoquent le 14 juin, sur leur site, le « totalitarisme » de l’Eglise catholique), « républicain », intégrationniste et ultra-sioniste « Nous sommes tous israéliens » (Lundi 7 juin 2010). L’article du lundi 14 juin est un chef d’œuvre dans son genre. Il évoque « le lynchage systématique au couteau et à la barre de fer des premiers soldats de Tsahal, descendus un par un et sans armes (sic !) d’un hélicoptère sur le pont du navire humanitaire ». Il fallait oser ! Nombre de leurs dirigeants font parti du Grand Orient de France.

Voici quelques extraits de la tribune de Fabrice Robert, Président du Bloc « identitaire ».

- « Que cela soit clair une fois pour toutes : non, nous ne sommes pas d’extrême droite. Nous sommes de droite populiste ».

- « L’extrême droite rassemble aujourd’hui des gens qui se projettent dans un passé heureusement révolu ou qui rêvent d’un futur fantasmé ».

- « Nous osons nous revendiquer du général De Gaulle »

- « Nous n’en voulons pas à la terre entière. Nous ne croyons pas que la cause de nos maux se trouverait dans certains lobbies qui gouverneraient le monde ».

Nous laisserons nos lecteurs tirer les conclusions de ces propos emplis de dhimmitude à l’égard du Système.

Que les militants du Bloc identitaire sachent cependant que nous ne les confondons pas avec leurs dirigeants, et que leur place est à nos côtés. Quant aux dirigeants du Bloc, qu’ils prennent conscience que malgré leurs reptations, « facho un jour, facho toujours », et qu’ils auront beau aller à Yad Vashem, leur passé les poursuivra ad vitam aeternam, comme le sparadrap du capitaine Haddock… et que tous ceux qui ont eu l’illusion, depuis quarante ans, de pouvoir intégrer le Système en reniant leur idéal, ont échoué et ont disparu dans le trou noir de leurs illusions et de leurs trahisons.

Oui, la recherche de respectabilité est une folie qui mène à une impasse.

01:40 Publié dans Politique | Lien permanent | |  Facebook

samedi, 26 juin 2010

Quelques vérités au sujet de Riposte laïque…

Texte publié par la Nouvelle Droite Populaire :

images.jpgL’apéro « saucisson et pinard » qui devait avoir lieu dans le quartier de la Goutte d’or à Paris en fin de semaine dernière a créé un buzz important sur Internet et peut être considéré comme une remarquable opération de marketing. L’interdiction par la Préfecture de police de ce rassemblement est scandaleuse car elle a prouvé le degré de soumission des autorités aux désidératas de l’Islam et de ses collabos.

Cependant, organisé conjointement par Riposte laïque, association notoirement de gauche, et par le Bloc identitaire, ce rapprochement ne manqua pas de susciter un certain étonnement chez un grand nombre de nos camarades. D’autres, sans doute mal informés, n’ont pas compris pourquoi nous avons émis des réserves (cf. notre communiqué du 13/06/2010) sur cette manifestation. Voilà pourquoi nous tenons à apporter aujourd’hui les quelques précisions suivantes.

Tout d’abord, afin que les choses soient claires, nous précisons que la Nouvelle Droite Populaire n’a absolument rien contre le fait que des militants et responsables venus de la gauche sociale rejoignent le combat nationaliste et identitaire. Mais… la condition est que ces militants, habités à juste titre par le nécessaire combat pour la justice sociale pour notre peuple, rompent définitivement avec « l’internationalisme » et le mythe de l’intégration.

Or, si Riposte laïque considère comme nous que l’Islam est le problème prioritaire, elle préconise aussi que la « République » se doit d’intégrer les immigrés non-européens, dès lors qu’ils pratiquent les valeurs de ladite République, l’amour de la France et… le refus du « projet fédéraliste européen ». Si Riposte laïque s’en prend, souvent violemment, à l’Islam, c’est uniquement parce que l’Islam est une religion totalitaire, anti-féministe, anti-laïque et antisémite. Elle ne lui oppose jamais, loin s’en faut, la défense de notre identité et de nos traditions françaises et européennes.

Pour en juger, il est intéressant de se rendre sur son site (qui ne manque jamais une occasion, soit dit en passant, d’égratigner le mouvement national en général, et la NDP en particulier) afin de mieux comprendre les objectifs de cette officine, créée en 2007 par Pierre Cassen, membre de l’UFAL (Union des familles laïques), et dont un bon nombre de dirigeants appartiennent au Grand Orient.

L’obsession anti-islamique de Riposte laïque apparait immédiatement. Mais celle-ci repose essentiellement sur des critères anti-religieux. L’Islam, constamment comparé au fascisme (la rhétorique de gauche ne les lâche pas), y est traité au même titre que le christianisme. Or, pour nous, que l’on soit  croyant ou non, la différence réside dans le fait que le christianisme fait parti de nos traditions européennes… l’Islam pas !

Paradoxalement, la défense d’Israël est une constante chez Riposte laïque, alors que l’on peut considérer que cela n’est pas forcément le problème prioritaire pour une organisation qui lutte pour la laïcité. A ce propos, Israël est tout, sauf un Etat laïc.

Florilège :

- « Ils (les juifs) sont les seuls occupants légitimes du pays, flanqués de quelques malheureux descendants d’Africains victimes de la traite négrière orientale », ce qui est déjà assez hallucinant (lundi 6 juillet 2009, sur le site Riposte laïque).

- « Nous sommes tous israéliens » (lundi 7 juin 2010)

- Dans un article daté du lundi 14 juin dernier il est évoqué « le lynchage systématique au couteau et à la barre de fer des premiers soldats de Tsahal, descendus un par un et sans armes (sic !) d’un hélicoptère sur le pont du navire humanitaire »…

Parmi les liens du site, figurent (on se demande pourquoi ?) le Bnaï Brith Paris.

L’influence franc-maçonne est également prégnante. Ainsi, un certain Roland Ferbère (un pseudo car on est jamais assez méfiant vis avis de ses frères trotskistes du GO…) écrit sur le site : « Je suis franc-maçon, et je viendrai avec mon cordon de grand-maître du Grand Orient de France à l’apéritif géant de la rue Myrta ». Il explique : « Je suis fils et petit-fils de francs-maçons du Grand Orient, je les ai entendus raconter leur lutte inlassable contre le totalitarisme de l’Eglise catholique… ». Le « totalitarisme » de l’Eglise catholique, il fallait oser….

Quant à Radu Stoenescu, philosophe du groupe qui n’hésite pas à comparer le discours haineux de SOS racisme à celui de ce qu’il appelle « l’extrême droite raciste » (belle gymnastique d’esprit…), il explique le plus sérieusement du monde que les passions autour de l’apéritif « saucisson et pinard » auraient pu être évitées si le pouvoir politique avait procédé à l’égard des musulmans et de l’Islam de « la même manière que Napoléon avait procédé avec les juifs et le judaïsme », c'est-à-dire en développant l’idée d’un Islam laïc en France… Ce qui est évidemment absurde pour ceux qui connaissent cette religion totalitaire.

Il ne faut pas être dupes et ne pas se laisser aveugler par les paillettes médiatiques.

Depuis longtemps, les idées et les thèmes de campagne du mouvement nationaliste ont été pillés par une certaine gauche prête à tout pour arriver à ses fins. Nous pourrions citer l’exemple de l’écologie, idée théorisée à l’origine par des penseurs de droite et récupérée ensuite par la gauche et l’extrême gauche. Souvenons-nous aussi des combats anti-communistes menés pendant des décennies par les nationalistes et alpagués, à la fin des années 70, par les « Nouveaux philosophes » style BHL, Glucksmann et consort qui ont découvert un beau matin que l’idéal communiste qu’ils avaient tant béni se résumait en réalité à un vaste univers concentrationnaire. Et, à chacune de ces récupérations, il y avait dans nos rangs des naïfs pour se féliciter de voir nos adversaires  reprendre, à leur seul profit, nos idées.

Aujourd’hui, un nombre grandissant de nos compatriotes prend conscience du danger que représente pour notre pays et pour notre civilisation l’arrivée massive sur notre continent de populations venues d’ailleurs et en particulier du monde musulman. Les stratèges du Système, ont aussi compris que le véritable enjeu du XXIème siècle sera pour les Européens la survie de leur identité. Mais ces mêmes stratèges veulent éviter à tout prix que les nationalistes, qui ont toujours été les seuls à dénoncer ce danger, soient un jour les grands bénéficiaires de cette prise de conscience populaire. D’où la nécessité à leurs yeux d’établir des passerelles afin de tenter de récupérer cette juste réaction. Et pour cela, il leur faut tenter de concilier l’inconciliable.

On comprend mieux maintenant pourquoi les dirigeants du Bloc identitaire se sont laissés allés, lors de leur Convention qui s’est tenue à Orange au mois d’octobre dernier, à « rompre définitivement avec l’anti-sémitisme du Front national (nous n’avons pas à défendre le Front national, mais il s’agit là d’un honteux mensonge) et le nationalisme » et pourquoi la présence de mouvements authentiquement nationalistes et identitaires avaient été refusée par les organisateurs à la manifestation du 18 juin.

De deux choses l’une : soit les militants de Riposte laïque ont ouvert les yeux et ils se sont rendus compte que les idées qu’ils défendaient reposent sur une ambigüité et que le combat mené par les nationalistes est le seul bon combat, alors, s’ils en acceptent toutes les valeurs, ils ont leur place à nos côtés. Soit il s’agit là, comme nous le pensons, d’une nouvelle manœuvre afin de récupérer notre combat en le détournant de ses objectifs, alors la vigilance doit être renforcée et les complices de cette  manigance doivent être dénoncés.

Pour la Nouvelle Droite Populaire, le nécessaire rassemblement de toutes les forces nationales et identitaires doit se concrétiser sur des bases idéologiques claires : le refus absolu de l’invasion par des populations non européennes de notre terre,  la défense de notre identité et de nos traditions ancestrales et la dénonciation des véritables responsables de cette invasion, à savoir le mondialisme qui broie les peuples et ses dérivés.

L’islamisation n’est qu’une conséquence de l’immigration. Réglons le problème de l’immigration, et nous réglerons celui de l’islamisation. Nous ne sommes pas sûrs que ce soit ainsi que Riposte laïque envisage les choses…

16:43 Publié dans Politique | Lien permanent | |  Facebook

mercredi, 23 juin 2010

Football : Ciao, pantins !

Coupe du monde : réaction de Robert Spieler, Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire.

Football : Ciao, pantins !Robert Spieler 6.jpg

La déroute de cette pseudo équipe de France de football est une satisfaction de fin gourmet pour tout militant nationaliste et identitaire.

Alors que toutes les équipes en lice dans ce championnat du monde reflètent la composition ethnique des peuples qu’ils représentent, l’équipe de France ressemble davantage à une équipe africaine qu’européenne. Les rares représentants d’origine européenne, tel le Breton Gourkuff, furent ostracisés par les joueurs tels Anelka et Ribéry qui exigèrent que Domenech l’exclue de sa feuille de match. Ribéry, Européen d’origine, s’est converti à l’islam. Son épouse, d’origine algérienne, s’est présentée aux journalistes enveloppée du drapeau algérien. Domenech ne fait pas mystère de ses sympathies de gauche ni de l’importance qu’il accorde aux thèmes astraux des joueurs qu’il sélectionne (ceci n’est pas une plaisanterie). Cette équipe de milliardaires arrogants avec des cervelles de colibris, avec un entraineur givré, une fédération de football pourrie par l’argent, ne représentait pas la France mais les épouvantables dérives d’un système dégénéré qui doit être détruit. Cette équipe et cette coupe du monde sont à l’image d’une France décadente. Remercions les joueurs et l’entraineur d’avoir ouvert les yeux aux Français.

Tout est à reconstruire. Un champ de ruines… Tant mieux. Nous aussi, nous devrons reconstruire la France et l’Europe. Une France française, une Europe européenne. Et une équipe de France à l’image de notre peuple, et non à l’image de l’Afrique.

11:28 Publié dans Politique | Lien permanent | |  Facebook

mardi, 01 juin 2010

Pas question de mourir pour Israël !

Un communiqué de Robert Spieler

Délégué général de la

Nouvelle Droite Populaire

 

9 morts, des dizaines de blessés dans l’attaque de la flottille humanitaire qui cherchait à rejoindre la bande de Gaza. Les commandos israéliens ont fait une boucherie : dans les eaux internationales. La France réagit en « condamnant cet événement », tout en condamnant la « provocation » que représente à ses yeux la volonté de rompre cet insupportable siège d’une terre martyrisée. Misérable…

 

Dieu sait que je refuse l’islamisation de notre terre. Pour autant, je n’accepte pas l’injustice faite au peuple palestinien.

 

Si j’étais palestinien (la Palestine compte encore nombre de Chrétiens), je me battrais pour la libération de ma terre. Certes, si j’étais israélien, je serais aux côtés de Liebermann pour exiger le Grand Israël.

 

Il se trouve que je suis européen et que ce conflit, a priori ne me concerne pas, même si j’éprouve une profonde compassion pour ceux qui sont traités comme des chiens sur leur terre. Prétendre qu’Israël est le bouclier anti-islamiste de l’Europe est un mensonge et une imposture. Nous n’avons pas à accepter que le conflit du Proche-Orient soit importé sur notre sol. Nous n’avons pas à accepter que demain l’Europe soit entraînée dans une conflagration avec l’Iran.

 

Il n’est pas question pour nous de nous plier à la propagande officielle.

 

Pas question de mourir pour Israël.

10:44 Publié dans Politique | Lien permanent | |  Facebook

mercredi, 26 mai 2010

Le nouveau numéro du Magazine National des séniors est sorti : un grand entretien avec Robert Spieler...

untitled(5).jpgAu sommaire :
• Éditorial de Franck Le Dun
• À la pauvre fille du Tanit
• Interview de Robert Spieler, Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire
• Dix-sept thèses sur le système médiatique français par Jean-Yves Le Gallou
• La technique de la désinformation par Michel Geoffroy
• La religion du travail par Claude Bourrinet
• Le Bonapartisme : examen d’une pensée politique évanouie par Georges Feltin-Tracol
• AGIRC-ARRCO : main-basse sur nos retraites !
• Patrimoine : les conseils de la Chambre des Notaires
• Santé : contacts intergénérationnels
• Humour
• Pages « jeux »

L'entretien avec Robert Spieler


Vous pouvez vous abonner en cliquant ici


ou en envoyant directement 25 euros par chèque aux Éditions d'Héligoland. BP 2. 27290 Pont-Authou (Normandie)

Prix au n° : 5 euros + 1 euro de frais d'envoi.

01:12 Publié dans Politique | Lien permanent | |  Facebook