Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 23 juillet 2014

Le n°2 des Cahiers d'Histoire du Nationalisme consacré à François Duprat est en vente :

CHN 2 Diffuseurs.jpg

Dès à présent vous pouvez le commander :

Commande en ligne cliquez ici

Bulletin de commande cliquez là

Mieux encore, abonnez-vous aux Cahiers d'Histoire du nationalisme cliquez là ou en ligne cliquez ici 

19:52 | Lien permanent | |  Facebook

Chronique de la France asservie et résistante

3583755904.3.jpg

Robert SPIELER

RIVAROL N° 3149 du 10 juillet 2014

 

PAUL-MARIE Coûteaux, ancien député européen villiériste, qui rejoignit le Rassemblement Bleu Marine, avant d’en être écarté pour avoir excédé Marine Le Pen à force de lui donner des conseils, analyse. Il constate : « Ça va mal avec Robert Ménard, ça va mal avec Gilbert Collard. Son illusion de rassemblement tombe ; tout comme son illusion d’avoir un groupe en Europe. Et pour les mêmes raisons : son obsession selon laquelle la terre entière est peuplée d’ennemis. Nous avions pourtant fait le pari qu’il était possible de réintégrer, sinon le FN, du moins l’électorat du FN, dans le jeu politique. Je crois malsain d’en écarter 4 ou 5 millions de Français. C’est le pari que j’ai fait, il est raté. Et il est raté à cause d’elle. »

 

PAUL-MARIE COÛTEAUX ÉVOQUE LES ERREMENTS DE MARINE LE PEN

 

Mais où est le problème selon Coûteaux ? Réponse : « Marine Le Pen est tout sauf diplomate. Elle ne sait pas avoir des partenaires. Le problème a ressurgi ces derniers temps avec son incapacité à trouver des alliés en Europe. J’avais participé à l’organisation d’un déjeuner avec Nigel Farage, le leader des eurosceptiques britanniques de l’UKIP, l’année dernière. Ça ne s’était pas si mal passé, mais elle a eu la bêtise d’en parler et même de présenter un jour Nigel Farage comme son partenaire pour un futur groupe. Ça l’a braqué et il m’a téléphoné furieux. J’ai fait savoir à Marine que ça n’était pas des procédés. » Et il poursuit : « Elle croit que le monde entier est constitué d’adversaires. Du coup, elle a tendance à penser que le monde extérieur étant constitué d’ennemis, tous ceux qui ne sont pas strictement alignés derrière elle sont potentiellement des adversaires. Elle est prise d’une vieille fièvre obsidionale, l’idée d’être assiégée ». Curieux, on ne s’en était pas rendu compte…

 

LE HIBOU HALLUCINÉ EST-IL FOU OU COMPLÈTEMENT FOU ?

 

Voici les puissants propos de Manuel Valls, en visite récemment à l’Institut du monde arabe : « Au-delà des musulmans de France, c’est toute une nation qui reconnaît, ici, la grandeur, la finesse et la diversité de l’islam. C’est toute une nation qui dit aussi que l’islam a toute sa place en France, parce que l’islam est une religion de tolérance, de respect, une religion de lumière et d’avenir, à mille lieues de ceux qui en détournent et en salissent le message. »

 

HOMOSEXUALITÉ : UN GUIDE POLITIQUEMENT CORRECT À L’USAGE DES JOURNALISTES

 

Comment « informer sans discriminer », et « comment traiter les thématiques LGBT avec justesse et dans le respect des personnes ». C’est la grave question que pose l’association des journalistes LGBT qui a publié son guide à l’usage des journalistes afin de leur expliquer la vie et accessoirement le politiquement correct. Hervé Roubaix nous le révèle sur Dreuz.info. Voici un extrait des consignes à suivre sous peine d’être soupçonné d’homophobie : On ne dit pas « Mariage gay », mais tout simplement “mariage”. On n’“avoue” pas son homosexualité, ce qui laisserait entendre une culpabilité. On la “révèle”. Les « familles normales » n’existent plus. Il convient de parler de « familles hétéroparentales ». Il est évidemment interdit de passer sous silence que la Russie a voté une « loi ouvertement homophobe ». Mais il est autorisé de ne pas mentionner qu’au Maroc et en Algérie, l’homosexualité est punie de la prison. Ne pas évoquer les « groupes à risque », svp. On parle de « population exposée ». Quant à “sidéen” ou “sidaïque”, quelle horreur. C’est du Le Pen ! Ce sont des « personnes vivant avec le VIH. » Etc. C’est beau la liberté d’expression !

Capture.JPG

81 % DES FRANÇAIS FAVORABLES À LA FIN DE LA DOUBLE NATIONALITÉ !

 

81 % des Français fascistes, nazis, racistes, voilà ce qu’a révélé un sondage en ligne du Point. Le sondage sur la double nationalité a été réalisé en écho à une proposition de Marine Le Pen. Interrogée dimanche lors du « Grand Rendez-vous » (Europe 1, i-Télé, Le Monde) sur les incidents suivant la qualification de l’équipe d’Algérie, la présidente du Front national avait en effet demandé que la France « mette fin à la double nationalité » et « arrête l’immigration ». Et que se passa-t-il ? Le sondage dont les résultats étaient très politiquement incorrects fut derechef retiré du site de l’hebdomadaire. Le directeur du Point, Etienne Gernelle, a répondu lundi 30 juin, en admettant que ce “sondage” était « lamentable et consternant » et qu’il avait « donc évidemment été retiré ».

 

JULIEN DRAY : “LA 5e COLONNE PORTE UN NOM : LE PEN

 

Julien Dray, l’ami de DSK, grand collectionneur de montres des plus dispendieuses, vice-président (PS) de la région Ile-de-France, a dénoncé aujourd’hui la « cinquième colonne » qui « porte un nom : Le Pen », après les déclarations de la présidente du FN au sujet des débordements autour des matches de l’Algérie. Ses propos : « Ce qui est insupportable, c’est que quand effectivement la France va de l’avant, quand il se passe des choses, y compris dans notre relation avec l’Algérie, il y a toujours la cinquième colonne qui sort à ce moment pour, toujours, gâcher la fête. Elle porte un nom : elle s’appelle Le Pen. Et son histoire n’est pas brillante avec l’Algérie ». Dray, né en Algérie, s’est dit « très triste » après l’élimination de l’Algérie par l’Allemagne, rappelant que « son histoire actuelle est mélangée à l’Algérie ». Ça, on l’avait compris. Au fait, connaissez-vous l’origine de l’expression « cinquième colonne » ? J’en avais déjà parlé dans ces colonnes. Petit rappel : lors de la guerre civile espagnole, le général nationaliste Mola converge avec ses troupes sur Madrid avec quatre colonnes de combattants. Il déclara : « Une cinquième colonne est d’ores et déjà sur place », ce qui était évidemment du bluff destiné à déstabiliser l’ennemi républicain…

 

QUAND LOUIS SARKOZY DÉFEND SON PÈRE…

 

Le fils de Nicolas Sarkozy, Louis Sarkozy, est parti en guerre sur Twitter contre les internautes qui critiquent son père. Ce qui est au demeurant tout à fait à son honneur. Le jeune homme, âgé de 17 ans, qui se surnomme « Sarko Junior » envoie des tweets tous azimuts pour défendre l’honneur de son géniteur. Oui mais, problème : ses messages sont truffés de fautes d’orthographe. Exemple : Il répond notamment à un certain @Sirinuxx : « Donc il a pris de l’argent de Khadafi, Abus de faiblaisse de Bettencourt, et a fais un traffic d’influence ? Et on l’accuse quand de meurtre? Faut arreter d’etre naive, 6 dossier judiciaire ouver rn moin de deux ans c’est plus qun coup politique ! ». Dur, dur pour un fils d’ex-président de la République d’écrire correctement le français !

 

L’HUMOUR DE SARKO

 

On sait que Borloo se remet peu à peu d’une gravissime pneumonie qui aurait pu lui être fatale. Sarkozy, qui a parfois de l’humour, a tenté de lui redresser le moral en lui disant : « Tu te rends compte ? T’as passé cinq ans avec Chirac, t’as pas eu un rhume. Cinq ans avec moi, pas une grippe. Tu passes un an avec Bayrou, on a failli t’arracher un poumon ! »

 

A PROPOS DES FOUS FURIEUX ISLAMISTES DU SOUDAN

 

Actuellement réfugiée à l’ambassade américaine de Khartoum, la jeune Soudanaise chrétienne, emprisonnée pour apostasie, a raconté son accouchement en prison à des media britanniques : « J’ai accouché enchaînée. Ce n’étaient pas mes poignets qui portaient des chaînes, mais mes jambes. Je ne pouvais pas écarter les jambes, les femmes ont donc dû m’enlever de la table. Je n’étais pas allongée sur la table. […] Il est arrivé quelque chose au bébé. J’ignore si ma fille pourra marcher ou non à l’avenir. » Sous la pression internationale, sa condamnation à mort avait été annulée le 23 juin. Mais dès le lendemain de sa libération, Meriam avait été arrêtée à l’aéroport, alors qu’elle s’apprêtait à quitter le pays, les autorités soudanaises l’accusant d’avoir présenté un passeport étranger pour quitter le territoire.

Rivarol.JPG

Pour lire la chronique dans son intégralité : achetez Rivarol chaque semaine chez votre marchand de journaux ou abonnez-vous. Vous pourrez ainsi lire la chronique complète de Robert Spieler cliquez ici.

19:50 Publié dans Chronique de la France asservie et résistante | Lien permanent | |  Facebook

jeudi, 10 juillet 2014

Dès à présent, vous pouvez prendre votre billet d'entrée pour la 8e journée de Synthèse nationale (dimanche 8 octobre à Rungis 94)

8 JNI 1.jpg

Pour prendre dès maintenant votre billet cliquez ici

00:57 Publié dans NDP Communiqués | Lien permanent | |  Facebook

Chronique de la France asservie et résistante

657528455.2.jpg

Robert SPIELER

RIVAROL N° 3148 du 3 juillet 2014

 

INVITÉ par Patrick Cohen à participer à l’émission, C à vous, Florian Philippot, vice-président du Front National a attaqué sévèrement Jean-Marie Le Pen. Le président d’honneur du Front National appréciera. La discussion a évidemment rapidement dévié sur l’échec du Front National à constituer un groupe au Parlement Européen et sur les mauvaises relations entre Marine Le Pen et son père Jean-Marie Le Pen. Lequel avait pourtant assuré que tout était rentré dans l’ordre. Il a revu sa fille à Bruxelles et « ça s’est très bien passé. On s’est vus et on s’est fait la bise. On est des professionnels. On ne parle pas du passé. La page est tournée ».

 

“C’EST EN FAISANT N’IMPORTE QUOI QU’ON DEVIENT N’IMPORTE QUI”

 

Sauf que Florian Philippot ne l’entend pas ainsi, jetant, peut-être pour complaire à Cohen, de l’huile sur le feu en déclarant : « Il n’est pas président, la présidente c’est Marine Le Pen ». Et d’avoir cette phrase cinglante : « c’est quand on fait n’importe quoi, qu’on devient n’importe qui ». Jean-Marie Le Pen a répondu dans nos colonnes (voir page 3) à cette insulte de l’ex-chevènementiste Philippot.

 

ACCÈS DE LUCIDITÉ DU DALAÏ-LAMA

 

Qui a dit : « Quand les immigrés sont trop nombreux, il faut aussi avoir le courage de dire que ça suffit. » ? Sont-ce Jean Marie Le Pen, sa fille Marine, Geert Wilders qui se sont autorisés à commettre cette phrase qui fleure bon le racisme, le rejet de l’autre et qui témoigne d’un manque total d’humanisme ? Pas du tout. Il s’agit du dalaï-lama. La plus haute autorité spirituelle du Tibet était cette semaine en visite en Italie dans la province de Pise. Répondant à la question d’un journaliste sur la situation à Lampedusa, le grand défenseur de la liberté et de l’identité tibétaines a précisé : « Nous savons bien que les immigrés fuient des situations difficiles, mais le bon cœur ne peut pas suffire à les accueillir tous et nous devons avoir le courage de dire quand ils sont trop nombreux […]. Une simple politique d’accueil ne pourra jamais suffire pour résoudre ce problème ». Il est vrai que les Italiens du Sud n’en peuvent plus. Ils sont envahis par des milliers de clandestins africains, recueillis par la marine, dérivant en mer et débarqués dans les villes côtières. Récemment, ces hordes de “touristes” extra-européens ont agressé des Italiens de souche à coups de pierre dans la ville de Portopalo située sur la côte est de la Sicile. Si bien que l’île vient de décréter l’état d’urgence dans nombre de villes siciliennes. Mais pourquoi le dalaï-lama, dont on connaît l’humanisme souvent sirupeux, a-t-il conscience de ces problèmes d’immigration ? Réponse : il a vu son pays envahi par la Chine et sait ce que signifie la colonisation de ses terres et l’éradication de sa culture et de sa religion. En attendant, le Vatican n’a pas encore été envahi. Mais ça viendra, ça viendra… L’inénarrable Bertrand Delanoë, grand humaniste devant l’Eternel, doit regretter d’avoir décerné au dalaï-lama, en juin 2009, le diplôme de « citoyen d’honneur » de la ville de Paris.

Capture 1.JPG

VICTOIRE DE L’ALGÉRIE : 1 MORT, 5 POLICIERS BLESSÉS, DES VOITURES BRÛLÉES, ETC.

 

La victoire en Coupe du monde (4-2) de l’Algérie face à la Corée du Sud a évidemment été largement fêtée par les supporters algériens installés en France. Bilan : un adolescent de seize ans qui avait le corps qui dépassait d’une puissante voiture par le toit ouvrant est mort à Mulhouse (Alsace), la voiture s’étant retournée après avoir emprunté un rond-point à vive allure. Des débordements un peu partout dans l’hexagone : 28 personnes ont été placées en garde à vue. Plusieurs policiers ont été blessés, un policier marseillais ayant eu une côte fracturée après avoir été visé par un tir de fusée. Des drapeaux français ont été décrochés au profit de drapeaux algériens à Provins (Seine-et-Marne) ; le périphérique parisien a été quant à lui sérieusement perturbé, les Champs-Elysées envahis et les rodéos se sont multipliés. Des équipes de pompiers ont évidemment été prises à partie lors d’interventions visant à éteindre des feux de véhicules, etc. On n’ose imaginer ce qui se passerait si demain, l’équipe de France devait affronter l’équipe d’Algérie… Au fait, entre-temps l’Algérie, qui a fait match nul avec la Russie est qualifiée pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde (avant d’être battue le 30 juin au soir par l’Allemagne). Bilan : 74 interpellations. A Lyon, 450 policiers et gendarmes ont été mobilisés. Les forces de l’ordre ont usé de gaz lacrymogène et d’une lance à eau pour contenir la foule dans un certain périmètre et lui interdire l’accès aux artères commerçantes. Par ailleurs, un hélicoptère a survolé la presqu’île. Finalement, peu de débordements puisque seuls quelques dizaines de véhicules et de poubelles ont été incendiés. Idem à Marseille où 3 000 à 5 000 supporters ont envahi le Vieux-Port. Il n’y a eu en définitive, grâce sans doute à la présence de 300 policiers, que deux motards de la police qui ont été pris à partie et caillassés. Les esprits chafouins relèveront évidemment que dans le département du Nord, au moins 16 véhicules brûlés ont été recensés, dont sept à Roubaix, tandis que, selon La Voix du Nord, « les rodéos urbains se multipliaient dans les rues ». Bref, que du bonheur…

Capture 2.JPG

BERLIN : UN LIEU DE CULTE COMMUN AUX CHRÉTIENS, JUIFS ET MUSULMANS

 

Un rabbin, un imam et un pasteur de la ville veulent créer une “maison” dédiée à la prière, à la contemplation et ouvert à tous, croyants comme athées, explique France 24. Le pasteur Gregor Hohberg, le rabbin Tovia Ben-Chorin et l’imam Kader Sanci posent la première prière de leur projet de lieu de culte commun, à Berlin (Allemagne), le 3 juin 2014. Le lieu a été baptisé la « Maison de l’Un ». Il doit être dédié à la prière, à la contemplation et ouvert à tous, croyants comme athées. Surtout, une grande salle commune doit desservir la mosquée, l’église et la synagogue. Chaque religion bénéficierait ensuite d’un espace de taille égale. « Berlin est la ville des merveilles et des miracles », déclare le rabbin Tovia Ben-Chorin, l’un des trois hommes à l’origine du projet. « C’est là que l’extermination des juifs a été programmée. Maintenant, la première maison pour les trois religions dans le monde va être construite ici. » L’imam Kadir Sanci y voit le moyen de montrer que « la grande majorité des musulmans sont pacifiques et non violents ». Oui mais, attention, le projet ne verra le jour dans le centre de Berlin que s’ils parviennent à réunir les 43,5 millions d’euros nécessaires. Seuls des dons doivent financer la « Maison de l’Un ». Une collecte de fonds a été lancée. Les personnes éprises de l’amour de l’“Autre” sont priées d’envoyer un petit chèque qui contribuera à la réalisation de ce grandiose projet…

 

L’ANTISÉMITISME ÉRODE LA FRATERNITÉ FRANÇAISE

 

Samedi 21 juin, les deux plus grands quotidiens américains ont publié de longs articles sur la montée de l’antisémitisme en France. Le Washington Post, le plus agressif, en fait même une “une” spectaculaire avec cet émouvant titre : « L’antisémitisme érode la fraternité française ». Il est vrai que la photo qui illustrait le texte était proprement abominable. On y voit de jeunes manifestants, emmitouflés dans de gros manteaux, faisant une quenelle. Il paraît, selon les statistiques présentées, que 37 % des Français expriment ouvertement des opinions antisémites. Il y aurait 40 % de hausse des actes de violence à caractère antisémite en France au premier trimestre 2014 et, horreur absolue, 64 % d’augmentation des départs de citoyens français qui émigrent en Israël.

 

GRAND MEETING DU PREMIER MINISTRE TURC À… LYON

 

La visite du Premier ministre turc Recep Tayyip Erdoğan est passée quasi inaperçue, bien qu’il fût reçu vendredi 20 juin à L’Elysée par François Hollande. Il était en réalité en visite électorale en France le week-end dernier, dans le cadre de la campagne présidentielle du Parti de la justice et du développement (AKP), même s’il n’a pas encore déclaré officiellement sa candidature. Un grand meeting eut lieu samedi 21 juin, à Lyon, devant une salle enthousiaste. Erdogan se félicita que 620 000 de ses coreligionnaires avaient choisi de vivre en France, soulignant au passage que la moitié d’entre eux détenaient la double nationalité franco-turque, les qualifiant “d’ambassadeurs” de la Turquie et morigénant ceux qui n’ont pas encore acquis la double nationalité : « Pourquoi le nombre de nos ambassadeurs n’est-il que de 300 000 ? Je veux qu’il augmente à 620 000 », a-t-il déclaré, ajoutant que les Turcs de France devaient s’intégrer mais pas « s’assimiler » : « N’oubliez pas votre culture, vos traditions et vos croyances […] Ne laissez pas vos enfants s’assimiler » ! Voilà qui a le mérite d’être clair. Le mois dernier à Cologne, Erdoğan avait tenu les mêmes propos provocateurs, reprochant in fine au gouvernement de Mme Merkel d’en faire trop pour l’intégration de la communauté turque dans la société allemande. De nombreuses voix s’étaient alors élevées à droite, à la CSU-CDU, pour dénoncer cette « ingérence inadmissible », en soulignant que l’Allemagne n’acceptera jamais « une société turque parallèle » ni le communautarisme sectaire préconisé par M. Erdoğan. En France, l’UMP et le PS sont restés silencieux. Il n’y a guère que Mélenchon à dire certaines vérités : « Est-il le candidat soutenu par F. Hollande ? La France apporte-t-elle son appui à cet autocrate honni par tous les démocrates de Turquie ? Cette visite déplacée et cette réception inopportune constituent une provocation indigne. » D’aucuns, qui ne sont pas du bord de Mélenchon, ne peuvent s’empêcher de rappeler l’alliance entre Soliman le Magnifique et François Ier, qui avait signé en 1536 le traité dit « des capitulations » avec le sultan ottoman, suscitant de vives protestations dans le monde chrétien. Cette alliance fut même qualifiée d’« alliance impie », ou d’« union sacrilège de la fleur de lys et du croissant ».

Rivarol.JPG

Pour lire la chronique dans son intégralité : achetez Rivarol chaque semaine chez votre marchand de journaux ou abonnez-vous. Vous pourrez ainsi lire la chronique complète de Robert Spieler cliquez ici.

00:54 Publié dans Chronique de la France asservie et résistante | Lien permanent | |  Facebook

mardi, 08 juillet 2014

Chronique de la France asservie et résistante

657528455.2.jpg

Robert SPIELER

RIVAROL N° 3147 du 25 juin 2014

 

L’IMPROBABLE bestiole qui siège à l’Elysée n’a certes aucune compétence pour diriger la France. Pas grave. Il se rattrape en commentant les matchs de la Coupe du monde de football. Le chef de l’Etat a regardé le match avec les médaillés français des Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de Sotchi, conviés pour la circonstance dans la salle des fêtes du palais de l’Elysée. La France l’avait emporté 3-0 face au Honduras. Du coup, il s’est autorisé à donner des conseils. Pas de triomphalisme, il appelle à rester « serein et prudent », ajoutant cette haute considération : « Il fallait l’emporter parce qu’on sait bien que c’est un match qui pouvait psychologiquement marquer les esprits. » « Ce n’était pas facile », a commenté François Hollande à l’issue du match, assurant avoir découvert « une équipe solidaire, une équipe qui savait marquer des buts […] et puis une équipe qui a dû résister à un choc physique » ; « Je pense que pour les jeunes de France, c’est un bel exemple. »

 

ALERTE ! ET VOICI QUE LE PINGOUIN SE PIQUE DE COMMENTER LA COUPE DU MONDE

 

Mais attention, dit le sélectionneur bis de l’équipe de France, il ne faut pas « s’emballer » : « la France a encore deux matchs à jouer pour se qualifier pour les huitièmes de finale de la compétition », ce que nous ignorions. Supporter « de tout cœur » des Bleus, pronostiqueur “confiant” en la victoire tricolore, il a suscité quelques sarcasmes sur la Toile. La députée UMP des Yvelines Valérie Pécresse y est allée de son tacle : « F. Hollande en commentateur sportif à l’Elysée alors que les grévistes de la SNCF prennent en otages les lycéens le jour du bac : surréaliste ». Certains commentateurs relèvent que l’oiseau prend de sérieux risques en usant de grands mots, tels « l’unité de la France ». Et si l’équipe de France venait à sombrer lors des prochains matchs ? Une stratégie de communication qui pourrait s’avérer périlleuse. Le chroniqueur Bruno Roger-Petit note très justement sur le site du Nouvel Observateur : « En vérité, si François Hollande entend vraiment capitaliser sur l’événement, il conviendrait de lui recommander de pratiquer la discrétion qui sert l’authenticité ». C’est à dire de la boucler… Mais ces egos boursoufflés en sont-ils capables ? On se souvient, en 2010, avant le premier match contre l’Uruguay, de Nicolas Sarkozy qui avait directement appelé le sélectionneur Raymond Domenech, histoire d’encourager l’équipe de France. La France avait terminé dernière de son groupe, quelques jours plus tard, avec zéro victoire au compteur. Pure méchanceté de ma part, je ne peux m’empêcher de penser que Hollande a une tête à apporter la scoumoune…

 

“OH FRANCE ! VOICI LE JOUR OÙ IL FAUDRA TE RENDRE DES COMPTES !”

 

Les troupes de l’ex-FLN devaient, grâce en soit rendue à Hollande, défiler sur les Champs-Elysées, le 14 juillet. Découvrez ce couplet de l’hymne national algérien : « Ô France ! Le temps des palabres est révolu. Nous l’avons clos comme on ferme un livre. « Oh France ! Voici le jour où il te faudra rendre des comptes. Prépare-toi ! Voici notre réponse, le verdict ! Notre Révolution le rendra. Car nous avons décidé que l’Algérie vivra ! Soyez-en témoins ! Soyez-en témoins ! Soyez-en témoins ! » L’annonce en avait été faite par Kader Arif, secrétaire d’État aux Anciens combattants et le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, carpette en diable, avait même renchéri lors de sa visite en Algérie le 20 mai dernier : « C’est une preuve que nous sommes entrés dans une phase pacifiée avec l’Algérie » (AFP). Oui, mais en définitive, il n’y aura pas de militaires algériens le 14 juillet à Paris (Sources : le quotidien algérien El Watan du 18 juin 2014). C’est désormais officiel. La position du gouvernement algérien est claire et sans appel : « On pourra imaginer un défilé militaire ensemble lorsque l’ancienne puissance coloniale présentera ses excuses pour les crimes commis en Algérie. » Et Saïd Abadou, ancien ministre des Moudjahidines, en rajoute sur le journal El Khabar : « Nous refusons toute manifestation de militaires algériens à côté des soldats de l’ancienne puissance coloniale. Ce sujet ne doit même pas être abordé tant que la reconnaissance de la criminalisation du colonialisme n’est pas réglée. » Quelle arrogance !

Capture 1.JPG

L’HOMONCULE XAVIER BERTRAND DONNE DES ORDRES À MARINE SUR RADIO J

 

Personne ne le connait, mais l’ancien ministre UMP Xavier Bertrand, qui prétend être candidat à la prochaine élection présidentielle, a donné des ordres à Marine Le Pen. Sur Radio J, of course, une radio juive. Xavier Bertrand a jugé que la présidente du Front national, Marine Le Pen, devait suspendre son père de « toutes ses fonctions ». Et, attention, ce n’est « pas une brouille familiale » à laquelle on assiste, mais c’est « la question du vrai visage du Front national » qui est posée. Cet extravagant oiselet, par ailleurs député-maire de Saint-Quentin (Aisne) poursuit gravement : « Jean-Marie Le Pen est président d’honneur du Front national, il y a deux mots de trop. Président, car quand on a tenu des propos comme ceux qu’il a tenus, on ne peut pas le rester et il n’y a pas d’honneur. C’est le déshonneur total ! » L‘excité du bocal’, pour reprendre le qualificatif que donnait Jacques Laurent à Sartre poursuit plaintivement : « Marine Le Pen a parlé d’une faute politique de son père, je suis choqué. […] Pour moi, c’est une faute morale et il faut qu’elle reconnaisse la faute morale ». Sévèrement donneur de leçons, il ajoute : « Quand, aujourd’hui, Mme Le Pen semble prendre timidement ses distances avec Jean-Marie Le Pen, il faut qu’elle aille jusqu’au bout, qu’elle le suspende de toutes ses fonctions, mais qu’elle fasse elle-même le ménage dans son propre entourage », (bref, qu’elle les carpacciote, qu’elle les découpe en fines rondelles, qu’elle les écartèle, qu’elle les extermine et qu’elle en finisse avec une petite giclée de Zyclon B). Oui mais, selon lui, elle « n’est certainement pas prête à prendre les mesures qu’il faut pour écarter définitivement du Front national les personnes qui pensent comme Jean-Marie Le Pen ». « Le Front national sera toujours prisonnier du passé » conclut gravissimement ce zozo exceptionnel. Et la connerie sera toujours prisonnière de la connerie… Quand Marine Le Pen comprendra-t-elle qu’il ne sert à rien de faire la moindre concession à ces gens-là ?

 

“LE FN, UN PARTI STRUCTURELLEMENT RACISTE”

 

Toute à son opération de cirage de pompes de la communauté juive, Marine Le Pen a aussi déclaré dans cette interview : « Je ne cesse de le répéter aux Français juifs, qui sont de plus en plus nombreux à se tourner vers nous : non seulement le Front national n’est pas votre ennemi, mais il est sans doute dans l’avenir le meilleur bouclier pour vous protéger, il se trouve à vos côtés pour la défense de nos libertés de pensée ou de culte face au seul vrai ennemi, le fondamentalisme islamiste ». Réponse en forme de remerciement pour tant de sollicitude, de l’Union des étudiants juifs de France (UEJF) : « Aujourd’hui, c’est le Front national, parti structurellement raciste et antisémite, qui est une menace pour les juifs et les autres ».

 

Capture 2.JPG

PHILIPPOT SOUTIENT LES GRÉVISTES DE LA SNCF !

 

Alors que les Français étaient massivement exaspérés par cette grève imposée par quelques minoritaires de la SNCF et des syndicats tels la CGT et Sud-Rail et même si l’on peut à bon droit être critique envers une totale libéralisation du rail, le vice-président du FN, Florian Philippot n’a rien trouvé de plus intelligent que de déclarer qu’il “comprenait” les grévistes, ajoutant qu’ils avaient « des motivations de bonne foi, d’intérêt général et (qu’il) ne voulait pas criminaliser par avance un mouvement social ». Les usagers pris en otage sans qu’ils n’y soient pour rien apprécieront.

 

LE GRAND INTELLECTUEL JAMEL DEBBOUZE S’AUTORISE À VIVEMENT CRITIQUER LE FN

 

Le pseudo-comique Jamel Debbouze a livré au Monde son avis sur ces salauds de partisans du Front national. Notons que cela prouve l’état de décrépitude totale de ce quotidien qui relaie une telle insignifiance. Ce crétin prétend penser. Voici ses propos : « Il faut faire très attention aux discours [du FN] qui tentent d’arrondir les angles. Marine Le Pen — je devrais dire Jean-Marine Le Pen (que cet imbécile est drôle !) n’a pas changé, ses paroles sont dangereuses et font du mal à la France. Les gens qui y adhèrent sont fous. » A l’instar de Yannick Noah, il souhaite l’engagement des milieux culturels face à la montée du FN. Il a cette puissante pensée : les artistes doivent « gueuler […] que l’on vit dans l’ère du métissage, qu’on n’a pas d’autre alternative que de faire avec l’autre, que l’étranger n’est pas une mauvaise nouvelle, mais, au contraire, une très bonne nouvelle, qu’il faut faire corps ensemble face à l’adversité ».

Rivarol.JPG

Pour lire la chronique dans son intégralité : achetez Rivarol chaque semaine chez votre marchand de journaux ou abonnez-vous. Vous pourrez ainsi lire la chronique complète de Robert Spieler cliquez ici.

00:52 Publié dans Chronique de la France asservie et résistante | Lien permanent | |  Facebook

mercredi, 02 juillet 2014

Dans Rivarol de cette semaine : un grand entretien entre Robert Spieler et Jean-Marie Le Pen

homepage_logo.jpg

3,50 €, chez votre marchand de journaux

09:29 Publié dans Politique | Lien permanent | |  Facebook

samedi, 28 juin 2014

Belle réussite de la conférence de Synthèse nationale contre le Traité transatlantique mercredi soir à Paris...

IMG_9763.JPG

Hugues Bouchu, Eric Pinel, Arnaud Raffard de Brienne,

Roland Hélie, Robert Spieler et Serge Ayoub.

L'Espace Dubail était à peine suffisant hier soir pour la première réunion organisée par Synthèse nationale contre le Traité transatlantique. Même le match de foot ball n'avait pas découragé les patriotes de venir nombreux écouter les orateurs invités de notre revue exposer les raisons de s'opposer à ce traité liberticide.

Se succédèrent dans l'ordre : Hugues Bouchu, Président de la Ligue francilienne (membre du Réseau identités), à qui il revenait la lourde tâche d'ouvrir la réunion, Eric Pinel, ancien député européen et membre du Bureau national du Parti de la France, qui nous fit part de son expérience à Strasbourg en tant qu'élu, Serge Ayoub, militant solidariste bien connu qui, visiblement, n'a rien perdu de son enthousiasme malgré la vague de répression scandaleuse qui visa ses mouvements il y a tout juste un an, Robert Spieler, ancien député, fondateur de la Nouvelle Droite Populaire et chroniqueur apprécié de l'hebdomadaire Rivarol, Arnaud Raffard de Brienne, écrivain et collaborateur régulier de Synthèse nationale et de Rivarol, qui publiera aucours de l'été un livre réquisitoire contre ce traité, et enfin Roland Hélie qui termina la réunion en appelant les Français attachés à leur liberté et à leur identité à se mobiliser au cours de l'été pour alerter nos compatriotes sur ce qui est en train de se concocter dans leur dos.

Dans les jours qui viennent, nous reviendrons sur la campagne militante de Synthèse nationale.

Nous tenons à remercier les médias qui ont annoncé cette réunion : Rivarol, Présent, TV Libertés, Radio Courtoisie, les sites Altermédia, le MNR, Terre et peuple, Solidarisme, Le nouveau NH, Zentropa et tous les autres...

Enfin, à l'issue de la réunion, Roland Hélie a donné rendez-vous à tous les amis de Synthèse nationale dimanche 12 octobre pour notre 8e Journée nationale et identitaire...

02:12 Publié dans Politique | Lien permanent | |  Facebook

Chronique de la France asservie et résistante

spieler-fn-alsace-robert-2014408-jpg_1783596.jpg

Robert SPIELER

 

RIVAROL N° 3146 du 19 juin 2014

 

ON SAIT que le protocole britannique interdit rigoureusement de toucher la reine, ce que Sarkozy, dans un grand élan d’enthousiasme amical, n’avait pas manqué de faire lors de sa visite d’Etat en Grande-Bretagne. La visite d’Elisabeth au Pingouin a donné l’occasion à Hollande de se singulariser une fois de plus dans le registre plouc.

 

LE RAVI DE LA CRÈCHE

 

Le ravi de la crèche est ce santon qui est un des personnages incontournables des crèches provençales. Il représente le simplet du village, les bras levés en forme d’équerre, qui se réjouit de la naissance du Christ. La France a, elle aussi, son ravi de la crèche élyséenne. Lors de son arrivée en France, Elizabeth fut accueillie en grande pompe à l’Elysée où le chef de l’Etat lui avait déroulé le tapis rouge. Seul petit problème : le Pingouin n’a rien trouvé de mieux que de vouloir lui serrer la main. La reine, qui est très attachée au respect du protocole, n’a sans doute guère apprécié. Les seules fois où la reine accepte de serrer la main d’un dirigeant c’est quand elle l’a elle-même décidé. Mais ce n’est pas tout. Hollande était attifé comme l’as de pique. Cette fois-ci ce n’était pas la cravate qui était de travers. Mais pis, il portait un pantalon bien trop grand pour lui, qui tire-bouchonnait de façon impressionnante et s’effondrait sur ses chaussures vernies. L’image fut évidemment largement relayée par les media et les réseaux sociaux qui s’en donnèrent à cœur joie dans le registre de la moquerie. Dernier épisode amusant, si l’on peut dire. A la fin des cérémonies en Normandie, Hollande salue Obama, qui s’engouffre dans sa voiture, puis, s’apprêtant à faire de même, il se retourne vers la nuée de photographes, et agitant sa petite main potelée, le sourire du ravi de la crèche aux lèvres, il leur lance un émouvant « Au revoir les photographes ! » Imagine-t-on une seule seconde De Gaulle, Giscard, Mitterrand se comporter ainsi ? Même Sarkozy n’aurait pas osé. C’est dire…

Capture 1.JPG

JEAN-MARIE LE PEN VIRÉ DU SITE DU FRONT NATIONAL

 

Gilbert Collard, le député mariniste, a conseillé sur LCI à Jean-Marie Le Pen de prendre sa retraite, suite aux propos qu’il avait tenus à l’encontre de Patrick Bruel. La réplique du Menhir, fou de rage, n’a pas tardé. Il a suggéré à Collard de « changer les consonnes de son nom ». L’ambiance est des plus délétères entre Marine Le Pen et son père puisqu’on apprend que le Front national a décidé, le mardi 10 juin, de ne plus diffuser le blog vidéo hebdomadaire du président d’honneur du parti, suite à ses propos sur la “fournée” promise à Patrick Bruel. C’est l’avocat et trésorier du FN, Wallerand de Saint-Just, qui a annoncé cette mesure de rétorsion à l’encontre du vieux chef, prétextant des « raisons juridiques ». Il explique que par le passé, la présidente du parti, Marine Le Pen, a été « visée par des plaintes en tant que directrice de publication du site » à la suite de propos de son père, ajoutant vouloir désormais éviter ce type de mésaventures. Jean-Marie Le Pen livrait toutes les semaines ses réflexions au site du FN, dans le cadre d’une interview assurée par Marie d’Herbais. 366 numéros ont ainsi été enregistrés. La réaction du Menhir a été sanglante. Il a déclaré dans un entretien téléphonique aux Inrocks : « Ma fille m’a poignardé dans le dos. Si je les emmerde, ils n’ont qu’à me tuer. Je ne me suiciderai pas. » (voir RIV. de la semaine précédente). « Je suis puni par la présidente pour ne pas avoir anticipé les réactions malveillantes à mes propos », a également déclaré Jean-Marie Le Pen à Marianne. « Je trouve ça surprenant, pour le moins. Personne n’a pris la peine de me prévenir, ce qui aurait été la moindre des courtoisies », regrette Jean-Marie Le Pen, qui se déclare “humilié” et “blessé”. Comment tout cela va-t-il finir ? On imagine bien que Jean-Marie Le Pen n’est pas homme à se laisser humilier et piétiner, fût-ce par sa fille. Sa réplique n’a pas tardé. Elle a pris la forme d’une lettre ouverte diffusée le jeudi 12 juin (voir la version intégrale de ce courrier page 4). La réponse de Marine Le Pen à sa lettre ouverte déterminera, selon lui, son « aptitude au gouvernement ». Par ailleurs, le fondateur du mouvement n’exclut plus de briguer la tête de liste FN aux régionales de 2015 en Provence-Alpes-Côte d’Azur (où il est conseiller régional sortant et président du groupe FN) et assure qu’il donnera des consignes de vote pour le comité central à l’occasion du congrès du mois de novembre. La menace est limpide…

 

SARKOZY LE MALOTRU

 

Sarkozy était, il y a quelques jours, en visite en Suisse. Il intervenait au Swiss Economic Forum à Interlaken et n’a pas manqué de l’ouvrir d’importance, donnant des leçons à tire-larigot. Se prenant pour une diva, il a exigé que caméras et photos soient interdites pendant son intervention, ainsi que les questions sur la politique intérieure française. Il a plus qu’agacé les Suisses avec ses “caprices”. Le Matin a commenté : « Nicolas a fait son Sarkozy. » Mais ce n’est pas tout. En présence d’Adolf Ogi, ancien président de la Confédération helvétique, « Nicolas Sarkozy a fait son numéro ». Il a, selon Ogi « manqué de respect à la Suisse ». Donneur de leçons en diable, il a expliqué que la Confédération helvétique devait entrer dans l’Union européenne, qu’un pays ne pouvait pas être gouverné par un président qui change chaque année, ou que ce système avec sept conseillers fédéraux était désuet. Mais de quoi se mêle-t-il ? D’autant que la situation de la Suisse est enviable par rapport à celle de la France. Commentaire des plus pertinents de l’éditorialiste du Matin : « Lorsqu’on vient à Interlaken devant Adolf Ogi, on se tient comme il faut, on essuie ses talonnettes avant d’entrer et on ne pisse pas contre les sapins. »

Capture 2.JPG

QUAND FABIUS S’ENDORT PENDANT UN DÉPLACEMENT OFFICIEL EN ALGÉRIE

 

A plusieurs reprises, ses yeux se ferment et sa tête, lentement, s’incline. Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, était filmé par la chaîne privée Ennahar TV, lundi 9 juin, dans le cadre d’un déplacement officiel de deux jours en Algérie. On, le voit, lors d’une réunion, piquer de la tête qui se met à dodeliner lentement. Il tente de résister héroïquement. Peine perdue. Il s’endort profondément pendant plusieurs minutes, tentant à quelques reprises de reprendre le contrôle, esquissant durant cinq dixièmes de secondes un vague sourire, puis retombant de plus belle dans les bras de Morphée. Tout ceci sous les yeux du ministre algérien de l’Industrie et des Mines qui eut l’élégance d’en sourire.

 

LE FN PERD DEUX DÉPUTÉS AU PARLEMENT EUROPÉEN

 

Ils étaient 24. Ils ne seront sans doute plus que 22. J’avais évoqué dans mes chroniques précédentes le cas de Joëlle Bergeron, élue députée européenne du Front national dans la circonscription Ouest à qui le parti avait demandé de démissionner pour laisser sa place au troisième de liste, Gilles Penelle. Furieuse, elle avait annoncé qu’elle démissionnait de tous ses mandats et accessoirement du Front national. La nuit portant sans doute conseil, elle vient de décider de conserver son siège tout en annonçant qu’elle quittait le parti. Elle vient de déclarer : « Je fais partie des élus au Parlement européen. Le Journal officiel a publié mon nom ». Si c’est le Journal officiel qui le dit… Et elle ajoute : « Je ne vois pas comment ils pourraient m’obliger à démissionner de mon siège européen. Je n’ai signé aucun document et Marine Le Pen ne m’a jamais appelée ». Le pauvre Gilles Penelle est évidemment quelque peu dépité. Le FN gère décidément brillamment ses ressources humaines. Voici que le même cas de figure se reproduit dans la région Massif Central Centre. Jeanne Pothain, une Orléanaise de 45 ans, salariée du privé et mère de deux enfants, a été élue en deuxième position sur la liste FN conduite par Bernard Monot. Cette parfaite inconnue, qui n’a absolument pas participé à la campagne électorale et qui ne figurait même pas sur les documents électoraux (sauf bien sûr sur les bulletins de vote), refuse, elle aussi, de démissionner comme le lui demande le parti. Elle entend prendre ses confortables aises au Parlement européen dont les sessions inaugurales auront lieu du 1er au 3 juillet prochains. Du coup le FN n’aura plus que 22 députés et non 24. Brillantissime…

Rivarol.JPG

Pour lire la chronique dans son intégralité : achetez Rivarol chaque semaine chez votre marchand de journaux ou abonnez-vous. Vous pourrez ainsi lire la chronique complète de Robert Spieler cliquez ici.

02:11 Publié dans Chronique de la France asservie et résistante | Lien permanent | |  Facebook

jeudi, 19 juin 2014

Mercredi 25 juin, TOUS A PARIS, CONTRE LE TRAITE TRANSATLANTIQUE !

sn 26 06 14 ttat.jpg

12:01 Publié dans Politique | Lien permanent | |  Facebook

Chronique de la France asservie et résistante

657528455.2.jpg

Robert SPIELER

RIVAROL N° 3145 du 12 juin 2014

 

DANS des courriers aux associations d’anciens combattants, le secrétaire d’État à la Défense et aux Anciens combattants Kader Arif, confirme que François Hollande a invité l’armée nationale populaire algérienne (ANPA) ainsi que l’armée de la république socialiste du Vietnam à défiler sur les Champs-Élysées à l’occasion du 14-Juillet, pour commémorer la participation de ces pays (et une soixantaine d’autres) au premier conflit mondial. Cet improbable pingouin, qui n’en rate pas une, dans le registre du dérapage et de la bêtise crasse oublie que les soldats “algériens” étaient alors français, que l’Indochine était française, et qu’ils se battirent sous le drapeau tricolore qui leur a souvent servi de linceul (voir l’article de René Blanc en page 5).

 

FLN ET VIETCONG SUR LES CHAMPS-ÉLYSÉES LE 14 JUILLET : NOUS SAURONS LES ACCUEILLIR !

 

Ajoutons à cela que les combattants issus des départements d’Algérie étaient aussi chrétiens. Mais eux ne défileront pas. Priorité à l’ex-FLN et aux musulmans. De plus, relève le site Boulevard Voltaire, « alors que la France vient de se souvenir de Dien Bien Phu, le 1er novembre 2014 coïncidera avec le 60e anniversaire de la Toussaint sanglante. Imagine-t-on Al-Qaïda défiler dans les rues de Washington ? » En attendant, préparons-nous tous à accueillir comme il se doit l’affreux Hollande et ses amis du Vietcong et du FLN sur les Champs-Elysées le 14 juillet !

 

DES IDÉES POUR ROBERT MÉNARD…

 

Comme les Rivaroliens le savent, Robert Ménard veut limiter l’étendage du linge aux fenêtres du centre-ville et offrir une blouse grise aux élèves de maternelle et de primaire, avec comme objectif de « gommer les inégalités de fortune ». Il a pris d’autres mesures que j’ai évoquées dans ces colonnes. Sa prochaine cible : les antennes paraboliques, qui « salopent les façades ». Bien vu… Sauf que le président de la section locale de la Ligue des droits de l’homme s’émeut, accusant Ménard de « mettre en place, de manière insidieuse, une politique de discrimination indirecte ». Car de nombreuses familles gitanes sédentarisées et maghrébines vivent dans le centre-ville, explique le Nouvel Obs. Sont-ce eux qui « salopent les façades » ? On se gardera prudemment de l’affirmer. Au cas où Robert Ménard serait à court d’idées, francetv.info a eu l’idée assez amusante de lui soumettre quelques arrêtés municipaux dont il pourrait s’inspirer : à Castellammare di Stabia, près de Naples (Italie), le maire Luigi Bobbio a pris un arrêté très strict en 2010 contre « les minijupes, les décolletés trop généreux, les jeans taille basse », raconte Le Monde. Sont également visés les bains de soleil dans les parcs et les jurons qui pourraient « troubler les autres [habitants] ». Luigi Bobbio voulait ainsi restaurer « le décor urbain » et éviter la « décadence vestimentaire » provoquée par les fortes chaleurs. A Cittadella (Italie), près de Padoue, le maire Massimo Bitonci, membre de la Ligue du Nord, a interdit le commerce de kebabs dans le centre-ville, estimant que « la tradition turque n’a pas sa place », dans le centre de Cittadella. A Nice, le maire UMP Christian Estrosi a pris, en mai 2012, un arrêté visant à limiter tout débordement autour des cérémonies de mariages. Les noces célébrées à l’hôtel de ville doivent désormais se dérouler sans cris, ni sifflets, ni « drapeaux étrangers », ni groupe de musique “folklorique” non autorisé. Il estime que les festivités bruyantes sont « de nature à troubler la tranquillité des riverains et la solennité de l’instant ». Que les Rivaroliens qui ont des suggestions à faire n’hésitent pas à les communiquer à Robert Ménard !

 

LE QATAR AURAIT ACHETÉ LE MONDIAL 2022

 

Le Qatar, Etat gazier richissime, a été désigné pour organiser la Coupe du monde 2022 de football. Une pure absurdité, puisque personne ou presque ne s’intéresse au ballon rond dans ce pays qui a certes acheté le PSG dans un objectif de communication et de prestige. Une pure absurdité car il était prévu que les matchs se déroulent en été, où les chaleurs du désert rendent la vie impossible aux Européens. Un scandale éthique aussi car des centaines d’ouvriers, qui ne sont évidemment pas qataris, ont trouvé la mort sur les chantiers titanesques. Rien qu’en 2013, 185 Népalais auraient péri dans des accidents du travail. En deux ans, on relève 382 morts népalais. Selon le Guardian, le nombre d’ouvriers morts sur les chantiers pourrait être beaucoup plus important puisque le Népal n’est « qu’un des nombreux pays » à fournir de la main-d’œuvre au Qatar, qui emploie au total 2 millions de travailleurs immigrés (pour une population d’origine qatarie de 2 millions de personnes). Du coup, certains se posent de sérieuses questions. Pour la presse anglaise, c’est une certitude. Le 2 décembre 2010 à Zürich, le comité exécutif de la Fédération internationale de football (Fifa) a offert l’organisation du Mondial au Qatar dans des conditions plus que douteuses. Des versements massifs de pots-de-vin auraient été réalisés au profit des décideurs. Le continent africain a été largement arrosé. Mais pas seulement. Le qatari Bin Hamman, alors président de la Confédération asiatique aurait dépensé près de 5 millions de dollars pour acheter des votes. De plus, des pressions politiques françaises et allemandes auraient eu lieu. Michel Platini, le président de l’UEFA (la Fédération européenne) est dans la cible, car il avait lourdement soutenu la candidature du Qatar. Le président de la Fifa, le Suisse Joseph Blattner, qui ne cache pas que, selon lui, l’attribution de la Coupe du monde au Qatar a sans doute été une erreur, ainsi que des élus britanniques, envisagent très sérieusement l’organisation d’un nouveau vote.

Capture 1.JPG

SERGE DASSAULT SUSPENDU DU GRAND-ORIENT DE FRANCE

 

Le très intéressant site Le Salon Beige raconte : le Conseil de l’ordre du Grand-Orient de France a décidé à l’unanimité de demander la suspension de Serge Dassault, sénateur UMP et membre de la Loge La Franche Amitié à l’Orient de Paris. Il est soupçonné d’« achat de votes », de « complicité de financement illicite de campagne électorale » et de « financement de campagne électorale en dépassement du plafond autorisé » et a quelques sérieux problèmes avec la justice. Lors du même Conseil de l’Ordre du GODF, a aussi été exclu Jean-Pierre Kucheida, ancien député-maire socialiste de Liévin (Pas-de-Calais) mis en examen pour corruption passive et recel d’abus de biens sociaux. Commentaire plein d’humour d’un internaute du Salon Beige : « Si les francs-maçons commencent à faire le ménage ils pourront se contenter rapidement d’utiliser une cabine téléphonique pour leur prochain convent. »

 

PRIX DE L’HUMOUR POLITIQUE 2014

 

Le jury du Prix « Press Club, Humour et Politique » s’apprête à récompenser une personnalité politique pour sa petite phrase plus ou moins hilarante. En 2013, c’est le sénateur UMP de la Meuse Gérard Longuet qui l’avait décroché après avoir lâché : « Hollande est pour le mariage pour tous… sauf pour lui ». La remise du prix devrait avoir lieu le 29 septembre prochain. Qui sont les finalistes ? Il y a Michel Sapin, ministre des Finances, qui avait pondu cette profonde pensée : « Quand on ne va pas assez loin, c’est déjà qu’on va quelque part ». On y retrouve aussi Jean-Claude Gaudin, maire UMP de Marseille qui a déclaré : « Comme je suis célibataire et que je n’ai pas d’enfants, je ne me suis pas senti vieillir ». Jean-Christophe Lagarde, secrétaire général de l’UDI avait déclaré, avec humour : « On change le bocal, mais on garde les mêmes cornichons ». L’ancienne ministre UMP Valérie Pécresse avait aussi fait très fort, en assénant : « On a besoin d’une Angela Merkel en France et cela peut être un homme ». Arnaud Montebourg, le ministre de l’Economie a, quant à lui exprimé en toute modération : « Je crois à un retour de Nicolas Sarkozy, mais menotté ». Daniel Cohn-Bendit, ancien eurodéputé EELV, a exprimé une vérité des plus lucides : « Si Mélenchon était au pouvoir, il mettrait tous les Mélenchon en taule ». On se souvient aussi de cette phrase grandiose de Nadine Morano, que j’avais déjà citée dans ces chroniques : « On a eu une recrudescence de violence… par exemple le vol des portables à l’arraché. Ca n’existait pas avant que les portables existent ». Laissons enfin le mot de la fin à Roland Ries, maire de Strasbourg qui déclara : « Je distribue le hallal la semaine pour la diversité et j’interdis le poisson le vendredi pour la laïcité ». Mais était-ce de l’humour ?

 

PLUS DE PORC POUR LES SCOUTS DE FRANCE

 

Le ministre de la Jeunesse Najat Vallaud-Belkacem assistait le 31 mai à l’Assemblée générale des scouts de France. Les scouts de France… Débraillés dans leur affreuse chemise bleue, ils sont au scoutisme ce que la piquette est aux grands Bordeaux. Rien à voir avec les scouts unitaires de France (SUF) ou même avec les scouts d’Europe et mieux encore les Europa-Scouts ou Godefroy de Bouillon qui portent fièrement leurs uniformes et restent dans l’esprit de Baden Powell. Tous les mouvements scouts connaissent une croissance importante. C’est aussi le cas des scouts de France qui brillent par leur développement dans les “quartiers” et parviennent, paraît-il, à « créer du lien entre les jeunes des cités ». Le groupe des scouts de Seine Saint-Denis a ainsi plus que doublé son nombre d’adhérents en deux ans. Oui mais attention. Il y a des contreparties : plus de porc au menu et les temps de prière ont été remplacés par des « temps spi » pendant lesquels chacun se recueille en pensant « à son Dieu ou à pas de Dieu du tout », explique le responsable des scouts dans le 93. « Quand on voit un petit groupe avec deux Blacks, deux Blancs et un Arabe dire qu’ils sont fiers d’être scouts, c’est super ! C’est ça, l’esprit scout », se réjouit le chef scout. Rions de ces clowns plutôt que de nous indigner…

Rivarol.JPG

Pour lire la chronique dans son intégralité : achetez Rivarol chaque semaine chez votre marchand de journaux ou abonnez-vous. Vous pourrez ainsi lire la chronique complète de Robert Spieler cliquez ici.

11:58 Publié dans Chronique de la France asservie et résistante | Lien permanent | |  Facebook