Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 26 février 2014

Monoprix boycotte Rivarol ! Boycottons Monoprix !

monop rivarol.jpg

23:32 Publié dans Politique, Solidarité | Lien permanent | |  Facebook

mardi, 17 mars 2009

Comment réagir aux injonctions ou menaces de la Halde ? N'obéissez jamais !

images.jpg- La Halde vous envoie une injonction (lettre recommandée, sommation de s'exécuter dans un certain délai). Réponse : Vous jetez le courrier à la poubelle.

- La Halde dispose-t-elle d'un droit de perquisitionner en dehors de toute intervention des pouvoirs judiciaires ou policiers ? Réponse : Non. Elle le souhaite, elle le réclame, mais les parlementaires ne l'ont jamais accepté (pour l'instant du moins).

- La Halde vous convoque pour une affaire vous concernant... Réponse : Vous jetez la convocation à la poubelle. Vous n'avez en effet pas à vous justifier en quoi que ce soit, ni à répondre à ses injonctions.

- La Halde a-t-elle un pouvoir législatif ou juridique ? Réponse : Non, quasiment aucun.

- La Halde vous ordonne de réexaminer telle décision que vous avez prise ou d'indemniser telle personne qu'elle estime victime d'une discrimination et de rendre des comptes. Réponse : Idem, à la poubelle. Elle ne peut vous obliger à obéir à ses diktats.

- La Halde, par l'intermédiaire d'un de ses collaborateurs, vous contacte par téléphone et cherche à vous faire parler de façon informelle. Réponse : Ne répondez surtout pas ! Raccrochez immédiatement !

La Halde ne détient aucun pouvoir judiciaire. Si la Halde vous contacte demain pour vous demander des explications quant à votre décision d'embaucher tel candidat ou de louer votre appartement à telle personne plutôt qu'une autre, ne répondez surtout pas. Vous n'avez pas à vous justifier, car votre décision relève du droit contractuel. C'est à elle d'apporter la preuve d'une volonté discriminatoire.

En conclusion, ne répondez jamais à la Halde, n'obéissez jamais à ses injonctions ou à ses menaces. Rien ne vous y oblige !

Résistance passive et... légale !

Robert Spieler

00:28 Publié dans Solidarité | Lien permanent | Tags : halde, justice, discrimination, ndp, robert spieler, alsace | |  Facebook

samedi, 20 octobre 2007

Solidarité Alsacienne relance la soupe...

716ce1df53978e92a1afa09166885ea0.jpgNous étions ce soir Place de la gare à Strasbourg où 25 militants étaient rassemblés autour de la grande banderole de Solidarité Alsacienne, en présence de Robert Spieler et des responsables de notre association, afin de distribuer aux sdf des produits garantis ni hallal ni casher !

Ce fut un grand succès, quand on sait que de nombreux militants alsaciens sont présents ce week-end à la réunion de Terre et Peuple à Paris et ne pouvaient donc être des nôtres ce soir.

Le programme des prochaines semaines est chargé : le premier anniversaire de la revue Synthèse nationale, samedi 27 octobre à Paris, organisation d’une nouvelle distribution de soupe identitaire à Strasbourg la semaine suivante et les 10 et 11 novembre, réunion de la Fédération régionaliste et identitaire en Bourgogne. Les Alsaciens seront nombreux à participer à ces évènements.

Bref ! Le combat identitaire se poursuit et se développe en Alsace.

Chantal Spieler

vendredi, 05 janvier 2007

La stupidité des persécutions contre la soupe au cochon.

La preuve par l'absurde...
medium_guysen.jpgInteressantes interventions sur l'Agence de Presse Francophone d'Israel http://www.guysen.com/articles.php?sid=5414 où il est clairement exprimé que la soupe au cochon n'est pas plus discriminatoire qu'une  soupe au boeuf ou au lait. La nourriture cashère n'est  en effet pas seulement liée à l'impureté de l'animal (le cochon), mais aussi à la façon dont celui ci a été abattu  (qu'il s'agisse du boeuf ou du poulet).
Dès lors, toute nourriture non cashère est impure, et donc, si l'on pousse le raisonnement jusqu'au bout de sa logique, discriminatoire. On touche du doigt l'absurdité du raisonnement de ceux qui persécutent la soupe au cochon. Offrir un steak de boeuf serait tout aussi discriminatoire...
A quand la fermeture par l'obsessionnel Préfet Mutz des bistrots parisiens servant des steaks frites et des sandwichs au jambon ou à la mozzarella ?

14:05 Publié dans Solidarité | Lien permanent | Tags : soupe, cochon, robert spieler, alsace, france, droite, mpf | |  Facebook

dimanche, 24 décembre 2006

La soupe de Noël de Solidarité Alsacienne

Un succès et une surprise : Rencontre avec le futur Président de la République. Comme quoi, les soupes au cochon mènent à tout…

La soupe de Noël de Solidarité Alsacienne organisée ce samedi fut un grand succès. 25 militants de toutes les organisations identitaires et patriotes alsaciennes se sont retrouvés avec autant de sdf, place de la Gare, à Strasbourg : distribution de soupe au cochon, de café, de vin chaud (glühwein), de gâteaux et de cadeaux. Chaleur et amitié. Chantal Spieler, Judith, Luc et Alain animaient cette rencontre.

Quand soudain…Guy Joubert apparut. Sympathique, volubile et très légèrement exalté. Il nous annonça derechef, tracts et articles de presse à l’appui, qu’il ambitionnait les plus hautes responsabilités de l’Etat.

Son programme : « zéro chômeur, zéro violence ». Vaste programme, comme aurait dit De Gaulle.

Guy Joubert http://guy-joubert-2007.asso.fr/ faisait tranquillement son tour de France, seul, de candidat à l’élection présidentielle et était tombé nez à nez avec notre soupe.

Je lui ai demandé : « De combien de signatures de maires disposez vous ? ». Réponse : « Aucune pour l’instant, mais (prenant un air un peu mystérieux), je les aurai ! »

Et avec un air encore plus mystérieux de nous laisser entendre qu’il serait le prochain Président de la République.

Bref, on rigole bien à Strasbourg.

 

Robert Spieler

www.robert-spieler.net