Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 09 octobre 2009

Barack Obama, noir, Américain, favorable à un pseudo islam « modéré », donc prix Nobel de la Paix

Un communiqué de Robert Spieler,

Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire

 

P990983D926452G_apx_470__w_ouestfrance_.jpgNon, précise le comité Nobel, pour son « œuvre » mais pour « l’espoir » qu’elle suscite. Quel espoir ? Sa main tendue au monde musulman… Salam aleikoum fut l’entrée en matière de son discours au Caire où il exprimait récemment son respect pour l’islam.

 

Quand on sait, comme nous le savons, les persécutions que subissent les chrétiens en terre d’islam, et notamment en Egypte, il y a de quoi être indigné.

 

Noir, Américain, favorable à un fantaisiste islam « modéré », ce sont des raisons suffisantes pour que le prix Nobel de la Paix lui fût attribué.

 

En attendant, les troupes américaines sont toujours en Irak, en Afghanistan et, que je sache, Barack Obama ne s’était pas privé de soutenir les bombardements américains sur Belgrade.  

22:01 Publié dans Politique | Lien permanent | Tags : prix nobel, barack obama, islam, égypte, chrétiens, irak, afghanistan, robert spieler | |  Facebook

jeudi, 01 octobre 2009

Le Pen ment, Le Pen ment, Le Pen est déconnant…

 par Robert Spieler, Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire  

On me pardonnera la reprise sous forme de pastiche de l’antienne de Radio Londres (Radio Paris ment, Radio Paris ment, Radio Paris est allemand…).

Interrogé par le magazine Flash et appelé à dire s’il y a " incompatibilité " entre l’islam et le mode de vie en France, Le Pen répond : " A mon sens, aucune. En principe, les religions chrétiennes étaient religions de paix, de fraternité et d’amour. Ca n’a pas empêché les catholiques et les protestants de s’égorger des siècles durant, tel qu’en Irlande aujourd’hui encore ".

Les bras m’en tombent. Comme nous le savons tous, l’islam est une religion totalitaire, dont le livre sacré, le Coran, ne peut en aucun cas être interprété, car il est sensé avoir été dicté directement par Dieu. Contrairement à la Bible. Les sourates du Coran sont d’une violence inouïe à l’encontre des chrétiens, des juifs et, surtout, des athées et des païens. Oser vouloir interpréter le Coran est puni de mort. Idem pour le musulman qui aurait la fantaisie de vouloir se convertir. Les chrétiens sont persécutés en terre d’islam. Les femmes humiliées. Prétendre qu’il pourrait exister un islam tolérant est une monstrueuse ineptie.

Comment Le Pen en est-il arrivé là ? Mais a-t-il jamais pensé différemment ? Son discours à l’Assemblée Nationale, en 1958 : " Il ne faut pas dire que l’Algérie a besoin de la France. Il faut dire que la France a besoin de l’Algérie. Nous avons besoin d’une jeunesse vigoureuse, etc… ". Et puis, son discours sur la dalle d’Argenteuil, avant la dernière élection présidentielle : " Les immigrés sont des branches de l’arbre France… "

Décidément, il est urgent de tourner la page…

15:59 Publié dans Politique | Lien permanent | Tags : front national, le pen, ndp, flash, islam, france, païens, chrétienté | |  Facebook

dimanche, 21 juin 2009

A propos de l'article : « Faut-il interdire la burqa ? Non, c'est l'islam qu'il faut interdire en France ! »

Commentaires de Robert Spieler, suite aux nombreuses réactions :


J'ai reçu de nombreuses réactions positives quant à mon article.

 

Un ami, Ph. R., pour qui j'ai beaucoup d'estime, me met en garde : « Tu risques un procès. Tu aurais dû faire la distinction entre islamisme et islam pour éviter d'éventuels ennuis judiciaires ». Je lui ai répondu que je refusais de faire une telle distinction qui n'a aucun sens. Le Coran, qui contient des versets d'une extrême violence, est sensé être la parole d'Allah et ne peut en aucun cas être interprété, contrairement à la Bible. L'islam est islamiste par nature...

 

Un autre lecteur (de Paris) me dit : « Tu qualifies l'islam de secte ». Je lui réponds : l'islam est une religion, certes, mais, pour reprendre la formule d'Ernest Renan, « une religion est une secte qui a réussi ».

 

Quant à d'éventuels « ennuis judiciaires », je mets au défi les organisations musulmanes ou collaborationnistes de m'attaquer. J'y répliquerai avec joie.

 

Un autre de mes correspondants, F.L., m'écrit:  « Ne craignez-vous pas de finir comme Théo Van Gogh ou Pim Fortuyn si vous vous en prenez ainsi à l'islam ? ». Je lui ai répondu que la peur était un sentiment qui m'était totalement étranger. Quant aux menaces : Me ne frego ! (je m'en fous ! ).

 

Et, après tout, les combattants de Poitiers, ceux de la Reconquista, ceux qui empêchèrent devant Vienne l’invasion turque de déferler sur l’Europe ont-ils craint  de prendre des risques ? De toute façon, avons-nous encore le choix ?

 

Robert Spieler

19:12 Publié dans Politique | Lien permanent | Tags : strasbourg, islam, ndp, robert spieler, politique, nouvelle droite populaire | |  Facebook

lundi, 11 mai 2009

8, 9 et 10 mai : La résistance européenne s’organise à Cologne.

Cette fin de semaine, Cologne est devenue le symbole de la résistance européenne à l’islamisation de notre terre.

 

Pro-Köln, dirigé par Markus Beisicht, mène, avec ses cinq élus au conseil municipal de la ville, l’offensive contre la construction d’une méga-mosquée à proximité de la célèbre cathédrale. On se souvient que la précédente manifestation, organisée en septembre 2008, avait été attaquée violemment par une extrême-gauche encouragée par les appels à la haine d’une classe politique et d'une presse de gauche ou de droite totalement inféodées aux ennemis de notre identité. Pro-Köln n'entendait pas en rester là. Elle a organisé les 8, 9 et 10 mai une nouvelle manifestation rassemblant des responsables et des militants de nombreux mouvements identitaires européens.

 

Récit de trois jours de mobilisation et de fraternité européenne :

 

Vendredi 8 mai :  rencontre avec la presse, rencontres avec les habitants de Cologne...

 

Dès le début de l'après-midi, le ton était donné et le succès était au rendez-vous :  une première conférence de presse se déroula en présence de 40 journalistes. Markus Beisicht, Harald Vilimsky (secrétaire général du Fpöe autrichien), Hilde De Lobel (députée du Vlaams Belang) et Robert Spieler, Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire, ont présenté les objectifs de cette manifestation. Nous sommes à l’étroit dans la salle de réunion d’un cabinet d’avocats. Aucun hôtel de Cologne n’avait accepté d’accueillir la conférence de presse ni d’héberger les invités européens. Les menaces des organisations de gauche les en ayant dissuadé…

 

Au même moment, trois réunions décentralisées se sont tenues sans incident dans différents quartiers de Cologne. Curieusement, la police semble cette fois ci décidée à protéger nos rassemblements...

 

Le soir, un dîner amical avec l'ensemble des militants européens présents a lieu dans une auberge des environs de Cologne. François Ferrier, conseiller régional NDP de Lorraine, ainsi que Luc Pécharman, responsable NDP de la région Nord / Pas-de-Calais, et Nicolas Tandler, responsable NDP de la région parisienne, nous y retrouvent. Annick Martin est là avec une délégation du MNR. Nous retrouvons aussi nos amis Alberto Torresano, de la Phalange espagnole, Josep Anglada, président de Plataforma per Catalunya, et Enrique Ravello, responsable de Tierra y Pueblo, ainsi qu’Adriana Bolchini, qui fut une amie d’Oriana Falacci et qui mène une action déterminée contre l’islamisation en Italie.

 

Samedi 9 mai : c'est le grand jour...

 

Le rassemblement a lieu de bon matin dans la gare de Leverkusen, près de Cologne. Il s'agit d'éviter au maximum les incidents et le contact avec les gauchistes. De nouvelles délégations, dont celle du Vlaams Belang, menée par Filip Dewinter, nous rejoignent. Nous retrouvons aussi les jeunes militants alsaciens de la NDP qui viennent d'arriver de Strasbourg.

 

Un train encadré par une police massivement présente nous conduit au lieu de la manifestation. L’extrême gauche est là, débraillée et hurlante. Nous nous retrouvons sur la Barmerplatz. Un hélicoptère de la police nous survole. Les caméras de la police filment.

 

Plusieurs centaines de personnes sont présentes dès 10 h 00, alors que la manifestation ne débute qu’à 11 h 00. Mais le piège policier se referme. Des centaines de partisans de Pro-Köln  sont bloqués dans la gare et dans les rues alentours par une police qui leur interdit d’accéder au site. Des cars venus de Saxe et d’autres régions allemandes sont bloqués. Plusieurs véhicules avec des militants venus de plusieurs régions françaises sont empêchés de nous rejoindre. Une vingtaine de Tchèques et quelques Flamands arriveront cependant à forcer le barrage. L’extrême-gauche hurle ses slogans de haine, encouragée il est vrai par l’affreux Schramma, maire CDU (de droite ??!) de Cologne, qui vient de déclarer : « Cologne n’est pas de droite (sic), Cologne n’est pas brune (sic), Cologne est ouverte et tolérante ». De plus, la police allemande (dont certains ont les cheveux longs et des piercings) ne reste pas inactive… Trois de nos militants alsaciens sont arrêtés pour avoir repoussé des perturbateurs que la police avait laissé pénétrer dans les rangs de notre manifestation. Ils seront relâchés six heures plus tard…

 

A 11 h 00 : la réunion commence. Markus Beisicht, Filip Dewinter, Josep Anglada, Adriana Bolchini, Annick Martin prennent la parole. Harald Vilimsky, secrétaire général du Fpöe, rencontre un franc succès quand il s’adresse à la police : « Je vous suggère, si vous êtes amenés à faire usage de vos canons à eau contre les gauchistes, d’y rajouter de l’eau de Cologne ». Robert Spieler, après avoir transmis aux participants le soutien et le salut amical de Carl Lang, déclare, faisant référence à Charles Martel, à Isabelle la Catholique et à ceux qui repoussèrent les Turcs à Vienne : « Nos Patries, notre Europe sont occupées. Nous avons le devoir de libérer nos peuples ". Il conclura par cette formule chère à la NDP et  reprise avec enthousiasme par la foule : « Wir sind das Volk. Nous sommes le peuple ».

 

Nos amis allemands entonnent l’hymne national, avant le retour à Leverkusen.

 

Dimanche 10 mai :

 

Une énorme couverture de la manifestation par la presse. Des articles qui suintent la haine. La presse française, en comparaison de la presse allemande, est remarquable d’objectivité. C’est dire…

 

A 11 h 00, une dernière manifestation au cours de laquelle les orateurs européens prendront la parole est organisée à Bergheim. Aux cris de « Nazis raus » des extrémistes gauchistes et communistes, les partisans de Pro-Köln répliquent par « Stasi raus » ! Le système communiste de la RDA et son ex-police politique semblent en effet à bien des égards servir de modèle à une Allemagne qui démontre, jour après jour, qu’elle est sans doute le pays le moins démocratique d’Europe.

 

Merci aux 50 camarades français de la NDP et du MNR qui ont représenté dignement les forces nationales et identitaires de notre pays à ce rassemblement européen.

 

Honneur à Pro-Köln et aux valeureux résistants allemands !

 

  

PICT4883.JPG

 Au cours de la conférence de presse de vendredi : Robert Spieler apporte le soutien de la NDP à l'initiative de Pro Köln. A sa gauche, Harald Vilimsky, secrétaire général du FPoe autrichien, et Markus Beisicht, Président de Pro Köln.

 

PICT4951.JPG

 

 Au cours du rassemblement, Robert Spieler prend la parole. A droite : Filip Dewinter, porte-parole du Vlaams belang, député d'Anvers et initiateur de la campagne "Les Villes Contre l'Islamisation"...

 

2046869702.jpg

 

La police allemande bloque les accès au rassemblement. Ainsi, des centaines de militants nationaux et identitaires ne pourront pas rejoindre la manifestation de Pro Köln.

 

1859221360.jpg

 

 Malgré tout, une foule nombreuse et attentive assista le 9 mai au rassemblement européen.

 

banderole__RS_FS.JPG
Robert Spieler et François Ferrier, Conseiller régional de Lorraine, devant une banderole de la NDP.

 

 

 

Photographies du rassemblement : cliquez ici

 

Lire aussi :

 

Le Nouveau NH

 

Lionel Baland

19:15 Publié dans Europe | Lien permanent | Tags : cologne, allemagne, ndp, robert spieler, politique, islam | |  Facebook

jeudi, 07 mai 2009

Cologne : DERNIERES NOUVELLES...

Manifestation anti-islamisation de Cologne.

Samedi 9 mai à 11 h 00 : Dernières informations.

La manifestation européenne contre l'islamisation de notre continent aura bien lieu Barmerplatz à Cologne samedi à 11 h 00. L'organisation de la réunion place Roncalli, à proximité de la cathédrale, a été refusée par les autorités, de même que le défilé qui devait nous mener jusqu'au lieu où la grande mosquée sera érigée.

Par ailleurs, la contre-manifestation d'extrême-gauche a été interdite et la police semble, pour cette fois, extrêmement déterminée à permettre à notre manifestation de se dérouler dans le calme. Elle prévoit 6 000 contre-manifestants et a mis en place tout un dispositif (canons à eau...) pour les empêcher de perturber la réunion.

 TOUS A COLOGNE SAMEDI 9 MAI :

RESISTANCE IDENTITAIRE EUROPEENNE !

Rassemblez-vous derrière les banderoles de la NDP.

 

18:17 Publié dans Europe | Lien permanent | Tags : cologne, rfa, allemagne, politique, islam, robert spieler, ndp | |  Facebook

lundi, 04 mai 2009

Cologne le samedi 9 mai : Tous à la grande manifestation anti-islamisation !

köln copie.jpg

 

A l’initiative de Pro-Köln et de son leader Markus Beisicht qui s’oppose à la construction de la plus grande mosquée d’Europe à proximité de la cathédrale, se tient samedi 9 mai une grande manifestation rassemblant les résistants européens qui diront non à l’islamisation de l’Europe.

 

Des dizaines de journalistes et de télévisions couvriront l’évènement. Une conférence de presse des dirigeants européens, à laquelle participeront pour la France Carl Lang (Parti de la France), Annick Martin (MNR) et Robert Spieler (Nouvelle Droite Populaire) aura lieu la veille.

 

Plusieurs manifestations auront déjà lieu dès vendredi 8 mai à proximité de Cologne :

- 10 h 00 à Leichlingen, sur le parking public à l’angle de Montanusstrasse et Im Brückerfeld.

- 13 h 00 à Leverkusen,  zone piétonne Wiesdorf, angle Breidenbachstrasse.

- 16 h 00 à Dormagen,  Kölnerstrasse, angle Paul-Wierich-Platz devant l’ancien Hôtel de Ville.

 

La manifestation principale aura lieu samedi 9 mai à 11 h 00 à Cologne sur la Barmerplatz, la place Roncalli où devait se tenir la réunion, à proximité de la cathédrale, ayant été interdite par les autorités. Une procédure est en cours, mais ses chances de succès sont limitées. J’invite cependant les participants à consulter ce blog vendredi soir ou à lire la presse locale samedi matin pour confirmation.

 

Je prendrai la parole aux côtés de Filip Dewinter (Vlaams Belang), Henry Nitzsche (député du parlement fédéral allemand) ainsi que de représentants autrichiens, italiens, norvégiens, suisses, espagnols, danois, tchèques et bien sûr de Carl Lang et Annick Martin. Deux représentants américains seront présents : Pamela Geller, journaliste très proche du leader populiste néerlandais Geert Wilders, et Robert Spencer, directeur de l’organisation  « Djihadwatch ».

 

Pour ceux qui le souhaitent, un train « sécurisé » partira de la gare ICE de Siegburg/Bonn. RDV à 9 h 00 voie 1.

 

La libération de nos peuples  passe par le rassemblement de toutes les forces de résistance européennes !

 

Robert Spieler

Délégué général de la

Nouvelle Droite Populaire

 

13:35 Publié dans Europe | Lien permanent | Tags : europe, strasbourg, cologne, islam, alsace, robert spieler, ndp | |  Facebook

dimanche, 22 février 2009

NDP : PRODUIRE EUROPEEN AVEC DES TRAVAILLEURS EUROPEENS !

Autocollant_NDP_Travailleurs_product[1].JPG

La Nouvelle Droite Populaire milite pour la ré-industrialisation de l'Europe et pour la priorité d'embauche aux travailleurs européens.

Elle vient d'éditer un autocollant que vous pouvez vous procurer : 200 exemplaires pour 20,00 euros (franco de port) Chèque à l'ordre de NAC à retourner à NDP - NAC 116, rue de Charenton 75012 Paris. 

11:32 Publié dans Politique | Lien permanent | Tags : alsace, strasbourg, ndp, robert spieler, lvci, islam, mosquées, politique | |  Facebook

vendredi, 09 mai 2008

Les Alevis, un bouclier contre l’islamisation de la Turquie...

par Robert Spieler

 

Article publié dans le n°8 de la revue Synthèse nationale .

 

772533361.jpgPourquoi le régime laïc turc, où les islamistes sont très largement majoritaires au Parlement et dans la société, ne s’est-il pas encore effondré ? Pourquoi la Turquie n’est-elle pas encore une république islamiste ? La loi interdit le port du voile à l’université et cet interdit s’applique à tous les fonctionnaires, à la grande fureur des islamistes qui gouvernent le pays. Notons que le terme « laïcité » n’a pas le même sens qu’en France. Il signifie, en Turquie, contrôle de la religion par l’armée, pilier du kémalisme.

 

L’armée, qui pourtant devrait être à l’image de la société, est le bouclier de la laïcité. Etrange… Nous avons vu, en Iran et ailleurs, qu’une armée ne peut résister longtemps à la pression populaire. Les dictatures militaires qui ne sont pas soutenues par le peuple finissent toujours par s’effondrer. Rien de cela en Turquie. L’armée, ainsi que d’autres institutions, telle la Cour suprême, disposent de pouvoirs considérables, leur permettant de bloquer des initiatives islamistes allant à l’encontre de la laïcité, sans que les islamistes au pouvoir ne puissent s’y opposer. Ainsi, la fille du premier ministre Erdogan se trouve-t-elle dans l’obligation d’aller étudier aux Etats-Unis, afin de pouvoir porter le voile.

 

La raison de cette étonnante situation réside dans le poids d’une minorité religieuse peu connue, les Alevis. Ils représentent entre un quart et un tiers de la population turque et kurde et sont des adversaires acharnés de l’islamisme. Cette religion, issue au VIIIème siècle du chiisme, a considérablement évolué, notamment sous des influences chrétiennes, jusqu’à représenter aujourd’hui un étrange syncrétisme, mélange de modernisme et de mysticisme, pour qui le chamanisme, c’est-à-dire la recherche dans la nature de Dieu, que les Alevis nomment Allah, est essentiel. Le chemin de la découverte de Dieu en l’homme passe par l’amour des pierres, des arbres, des rivières et… du bon vin. Ils disent volontiers : « Dieu est en l’homme, l’homme est en Dieu. Je me suis regardé dans la glace, et l’Eternel m’est apparu ». Ils vénèrent la Sainte Trinité, Allah, Mahomet et l’Imam Ali, mais ne se considèrent pas comme musulmans et sont considérés comme des hérétiques par ces derniers, qui les perçoivent comme des libertins, des débauchés ou des ivrognes. Ils ne respectent aucun des 5 piliers de l’islam, ne lisent pas le Coran, ne fréquentent pas les mosquées et ne font pas le pèlerinage à La Mecque, mais honorent Dieu et la nature par des danses. Ils ne pratiquent aucune ségrégation à l’encontre des femmes, qui ne portent pas le voile. Notons que beaucoup d’Alevis sont tout simplement athées.

 

Ils connaissent le sort qui leur serait réservé, à l’égal de celui des bahaïs en Iran, dans une république islamique et se battent avec l’énergie de leur instinct de survie.

 

L’Europe, dans son insondable bêtise, exige la démocratisation de la Turquie, c’est-à-dire la suppression des digues empêchant la mainmise totale des islamistes sur la Turquie.

 

Les islamistes (que des naïfs et des collabos présentent comme modérés) sont partisans de l’entrée de la Turquie dans l’Union Européenne, alors que les forces nationalistes laïques y sont opposées.

 

On les comprend…

 

 

10:40 | Lien permanent | Tags : alevis, turquie, europe, islam, synthèse nationale, robert spieler | |  Facebook

dimanche, 28 octobre 2007

Réponse à ceux qui prétendent que Charles Maurras était islamophile...

Voici un texte écrit en 1926 par Charles Maurras :

 

a977a204a7dba2ae984af7f3d8b83385.jpg"Quelques rues du centre de Paris sont égayées par les très belles robes de nos visiteurs marocains. Il y en a de vertes, il y en a de toutes les nuances. Notre Garde républicaine elle-même, si bien casquée, guêtrée et culottée soit-elle, cède, il me semble, à la splendeur diaprée de nos hôtes orientaux. Toute cette couleur dûment reconnue, il n'est pas moins vrai que nous sommes probablement en train de faire une grosse sottise. Cette mosquée en plein Paris ne me dit rien de bon. II n'y a peut-être pas de réveil de l'Islam, auquel cas tout ce que je dis ne tient pas et tout ce que l'on fait se trouve être aussi la plus vaine des choses. Mais, s'il y a un réveil de l'Islam, et je ne crois pas que l'on en puisse douter, un trophée de la foi coranique sur cette colline Sainte-Geneviève où tous les plus grands docteurs de la chrétienté enseignèrent contre l'Islam représente plus qu'une offense à notre passé : une menace pour notre avenir.

On pouvait accorder à l'Islam, chez lui, toutes les garanties et tous les respects. Bonaparte pouvait se déchausser dans la mosquée, et le maréchal Lyautey user des plus éloquentes figures pour affirmer la fraternité de tous les croyants : c'étaient choses lointaines, affaires d'Afrique ou d'Asie. Mais en France, du simple point de vue politique, la construction officielle de la mosquée et surtout son inauguration en grande pompe républicaine, exprime quelque chose qui ressemble à une pénétration de notre pays et à sa prise de possession par nos sujets ou nos protégés. Ceux-ci la tiendront immanquablement pour un obscur aveu de faiblesse. Quelqu'un me disait hier :- Qui colonise désormais ? Qui est colonisé ? Eux ou nous ? J'aperçois, de ci de là, tel sourire supérieur. J'entends, je lis telles déclarations sur l'égalité des cultes. On sera sage de ne pas les laisser propager, trop loin d'ici, par des hauts parleurs trop puissants. Nous venons de transgresser les justes bornes de la tolérance, du respect et de l'amitié. Nous venons de commettre le crime d'excès. Fasse le ciel que nous n'ayons pas à le payer avant peu et que les nobles races aux-quelles nous avons dû un concours si précieux ne soient jamais grisées par leur sentiment de notre faiblesse."

 Charles Maurras 1926 !

02:20 Publié dans Politique | Lien permanent | Tags : islam, marine le pen, robert spieler, charles maurras, action française, identitaire | |  Facebook

lundi, 18 décembre 2006

600.000 € pour la Grande Mosquée de Strasbourg

medium_Strasbourg-mosquee.jpg600.000 € pour la Grande Mosquée de Strasbourg votés par l’UMP, le PS et les Verts...

600.000 € votés en Conseil Municipal à la demande du tandem UMP Keller et Grossmann.

Une Grande Mosquée à Strasbourg ! Quel symbole ! Une Grande Mosquée dont les français musulmans et les fils de harkis n’auront pas le contrôle puisque celui-ci est dévolu notamment aux associations musulmanes turques.

Strasbourg est la capitale de l’Europe, mais aussi celle de l’Alsace concordataire où les religions catholique, protestantes et juive disposent de privilèges particuliers (seules facultés de théologie d’Etat, catholique et protestante de France, rémunération des curés, pasteurs et rabbins, enseignement religieux dans les écoles publiques). Ce vote de l’UMP et du PS démontre la soumission (dhimmitude) des élus dits « républicains » à l’islamisation de l’Alsace, de la France et de l’Europe.

Non possumus. Les alsaciens disent non. Une grande campagne de pétitions et de protestation populaire sera lancée dans les prochains jours à mon initiative et à celle du collectif « Non à l’islamisation de l’Alsace. Non à la Grande Mosquée de Strasbourg ! »

Robert Spieler

Ancien Député 

Président de "Strasbourg d'Abord"

 

20:35 Publié dans Strasbourg | Lien permanent | Tags : robert, spieler, alsace, strasbourg, mosquee, islam, concordat | |  Facebook