Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 18 février 2010

Le Monde de ce soir : Deux listes "anti-minarets" en Lorraine et Franche-Comté

300x200_1459033_0_ddb2_ill-1307768-d1a1-spieler.jpg

Robert Spieler, un régionaliste alsacien d'extrême-droite.

Le Monde du 19 février 2010

Abel Mestre et Caroline Monnot

 

Opération marketing à l'extrême droite. Deux listes aux élections régionales, l'une en Lorraine, l'autre en Franche-Comté, rassemblant des déçus, exclus et dissidents du Front national, ont décidé de surfer sur la votation suisse du 29 novembre 2009 qui a interdit la construction de nouveaux minarets dans la Confédération helvétique.

 

Estampillées "Non aux minarets" en Lorraine et "Ligue comtoise-non aux minarets" en Franche-Comté, ces listes regroupent des membres de la Nouvelle Droite populaire (NDP), de Robert Spieler - un régionaliste alsacien d'extrême droite -, du Parti de la France (PdF) de Carl Lang et du Mouvement national républicain (MNR) d'Annick Martin. Enregistrées par les préfectures de régions, ces listes ont pour unique but la dénonciation de "l'islamisation" de la France et la transformation de "cette élection en référendum local contre les minarets et (...) contre l'islamisation de notre société".

 

"Slogans "radicaux""

 

"Les gens qui vont voter pour un mouvement comme le nôtre, qui n'est pas très connu, ne nous attendent pas sur le plein-emploi. Le thème qui mobilise dans nos milieux, c'est l'islamisation, indique ainsi, Roland Hélie, de la Nouvelle Droite populaire. Si on veut percer, il faut des slogans "radicaux" qui correspondent à ce que pensent nos électeurs potentiels." La NDP participe au réseau européen "Villes contre l'islamisation" lancé en janvier 2008 par Filip Dewinter, leader et député du Vlaams Belang, le parti flamand d'extrême droite.

 

Le dépôt de ces deux listes régionales a déclenché les protestations de l'association antiraciste MRAP qui, dans un communiqué, mercredi 17 février, indique que "l'objet de ces listes est manifestement illicite, puisqu'elles adoptent pour seul programme la discrimination sur une base religieuse". Le MRAP rappelle que "ces documents peuvent et doivent être attaqués en justice si des propos constitutifs de l'incitation à la haine, à la violence ou à la discrimination envers un groupe de personnes, défini par leurs origines ou leur appartenance à une religion déterminée, y sont tenus."

 

Pour Carl Lang et son Parti de la France, pourtant allié à la NDP et au MNR - l'ancien parti de Bruno Mégret -, "l'islamisation est un thème parmi d'autres". Présentant en son nom propre 4 listes - en Basse et Haute Normandie, Centre et Picardie -, le PdF entend "s'incruster dans le paysage politique français", selon M. Lang. Il soutient par ailleurs Jacques Bompard, allié aux identitaires, dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

 

Ancien secrétaire général du FN, Carl Lang a été exclu du parti de Jean-Marie Le Pen en 2008. Il avait alors été rallié par d'ex-cadres frontistes comme Bernard Antony de Chrétienté-Solidarité, Martial Bild ou encore Fernand Le Rachinel - longtemps imprimeur du FN et aujourd'hui son principal créancier. Pour autant, lors des européennes de 2009, M. Lang, qui se présentait dans la grande circonscription Nord, face notamment à Marine Le Pen, n'a récolté que 1,52 % des voix. Un score que Carl Lang considère comme normal pour un parti naissant et qui ne le décourage pas de vouloir se présenter en 2012.

20:05 Publié dans Politique | Lien permanent | Tags : robert spieler, ndp, alsace, politique, mnr, nouvelle droite populaire | |  Facebook

mardi, 09 février 2010

Identité nationale : le débat fait pschitt… et accouche d’un monstre.

Robert Spieler 4.jpgUn communiqué de Robert Spieler

Délégué général de la

Nouvelle Droite Populaire

 

Le débat sur l’Identité nationale, voulu par Sarkozy, porté par le ministre de l’Immigration Besson, est un fiasco total : un débat bidon, où les vraies questions n’ont jamais été abordées, où trois mois de discussions soigneusement encadrées dans les préfectures et sous-préfectures, en présence d’un auditoire sélectionné, ont accouché d’un avorton. Ils prétendaient vouloir « écouter ce que le peuple a à dire ». Ils n’ont entendu que les couinements des lobbys, les vagissements des représentants de la diversité et les discours souffreteux des représentants du Système.

 

Parmi les ridicules mais terrifiantes mesurettes annoncées en conclusion accélérée de ce pseudo-débat figure la création d’un « carnet du jeune citoyen » qui accompagnera les élèves tout au long de leur formation jusqu’à leurs 18 ans. Les écoliers y consigneront leurs « actions civiques » et leurs « réflexions nourries de lectures de la presse » et leurs « réactions à l’actualité ».

 

On imagine sans peine les « actions civiques » et les « réflexions » exigées par les kapos du Système.

 

Sommes nous dans l’Union soviétique de Staline, sommes nous dans le Cambodge de Pol Pot, sommes nous dans l’Albanie d’Enver Hoxha ?

 

Non, nous sommes dans la France de Sarkozy.

dimanche, 07 février 2010

Le Libre Journal du PdF reçoit Robert Spieler :


Le Libre Journal du Parti de la France - n°4
envoyé par Agence2Presse. - L'actualité du moment en vidéo.

Intervention de Robert Spieler à 15'45

mardi, 19 janvier 2010

Ils ne veulent pas d’un référendum contre les minarets ? Et bien, transformons les élections régionales en référendum !

JPH 1 mosq.jpgpar Robert Spieler

Délégué général de la

Nouvelle Droite Populaire

Un référendum contre les minarets est évidemment impossible à organiser dans la république bananière que nous subissons. Ces gens qui nous dirigent et qui n’ont que les mots « République » et « Démocratie » à la bouche, se moquent éperdument du Peuple. Ils ont, pour l’endormir, la puissance de leurs media, pour le soumettre, la partialité de leurs lois, pour l’encadrer, les découpages électoraux et les manipulations des modes de scrutins, tout ceci sous le contrôle de puissants lobbys qui pilotent le Système.

Le traité de Lisbonne prévoit, de façon tout à fait évanescente, la possibilité de susciter un référendum d’initiative populaire. Mais ceci n’est que mensonges et illusions, les modalités d’un tel référendum n’étant aucunement définies.

Puisque le Système interdit, dans les faits, l’organisation d’une consultation populaire, et bien décidons de transformer les prochaines élections régionales en référendum contre les minarets et contre l’islamisation de la France et de l’Europe.

Le rassemblement des forces nationales et identitaires (Annick Martin et le MNR, Carl Lang et le Parti de la France, Robert Spieler et la Nouvelle Droite Populaire) présenteront dans plusieurs régions de France, dont la Lorraine et la Franche-Comté, des listes dont le sigle sera « Non aux minarets » et transformera, qu’ils le veuillent ou non, ces élections en référendum contre les minarets dans nos régions.

Ils ne voulaient pas que le Peuple s’exprime ?

Et bien, nous permettrons au Peuple de s’exprimer !

00:02 Publié dans France | Lien permanent | Tags : ndp, robert spieler, alsace, politique, mnr, pdf, régionales 2010 | |  Facebook

jeudi, 07 janvier 2010

DE QUEL PEUPLE ERIC BESSON FAIT-IL PARTIE ?

797812441.JPGPar Robert Spieler

Délégué général de la

Nouvelle Droite Populaire

 

Les propos tenus récemment par Eric Besson, ministre de l’Immigration et de l’identité nationale, ont le mérite de la clarté : « La France n’est ni un peuple, ni une langue, ni une religion, c’est un conglomérat de peuples qui veulent vivre ensemble. Il n’y a pas de Français de souches. Il n’y a qu’une France de métissage ».

 

Mais  de quel peuple Eric Besson fait-il donc partie pour oser tenir des propos qui insultent l’âme même de nos ancêtres français et européens ? Qu’un ministre, qui plus est de l’Identité nationale, dans un gouvernement dit « de droite » se lâche ainsi démontre l’incroyable situation d’asservissement que subit notre peuple dont de puissants lobbys antinationaux et antieuropéens ont pris la direction, avec la complicité de l’éternel parti de la collaboration.

 

La puissance de ces lobbys qui contrôlent la presse, la justice, l’enseignement, les partis politiques et les cultes est telle qu’il peut paraître impossible de les vaincre. La répression féroce, dans la plupart des pays européens, que subissent  ceux qui s’opposent au Système rend toute résistance périlleuse. A défaut de fusiller, de déporter ou de pendre à des crocs de bouchers leurs adversaires, ils font appel à leur justice et condamnent à des amendes colossales ceux qu’ils veulent faire taire.

 

Mais la Résistance française et européenne s’organise. Partout en Europe de courageux combattant se rassemblent, décidés à se battre pour la Libération de nos Peuples.

 

Nous vaincrons parce que notre cause est juste.

 

Rassemblement et résistance.

00:45 Publié dans France | Lien permanent | Tags : robert spieler, ndp, strasbourg, alsace, politique, nouvelle droite populaire | |  Facebook

lundi, 09 novembre 2009

Cologne (Allemagne), samedi dernier : Manifestation contre la pose de la première pierre de la gigantesque mosquée...

Robert Spieler, Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire, était présent. Il nous raconte :

Une gigantesque mosquée destinée à accueillir 2 000 personnes, avec des minarets de 55 m,  va voir le jour à Cologne. Nos amis de Pro-Köln enchaînent depuis deux ans les manifestations pour protester contre ce projet financé par l’Etat turc. Je me suis rendu à plusieurs reprises à Cologne pour exprimer, aux côtés de nos amis du Vlaams Belang, du FPOe autrichien, de la Lega Nord, de Plataforma Catalunya, mais aussi de mouvements tchèques et espagnols le soutien de la Nouvelle Droite Populaire aux résistants allemands.

Samedi 7 novembre, nous étions présents, avec François Ferrier, conseiller régional NDP et Annick Martin, secrétaire générale du MNR.

La manifestation démarrait à 11h. Plusieurs centaines de policiers protégeaient efficacement notre démonstration qui avait lieu à 300m du chantier de la mosquée. Une efficacité policière qui tranchait avec les manifestations précédentes où les autorités se montrèrent scandaleusement complaisantes avec une extrême-gauche dont nous eûmes à subir de violentes attaques… L’explication est simple : Pro-Köln avait déposé plainte contre les autorités pour n’avoir pas voulu protéger nos manifestations ni autoriser la tenue d’un rassemblement devant la cathédrale de Cologne. Pro-Köln vient de gagner son procès, et les autorités se trouvèrent dans l’obligation de respecter la loi !

Du côté turc

Une immense tente sur le site de la mosquée. 500 Turcs, dont une importante délégation de 60 membres venue de Turquie. Des ministres turcs, dont le ministre des affaires religieuses, et bien sûr des ministres allemands du Land de Nord-Rhein-Westfallen et une kyrielle de députés socialistes et démocrates chrétiens. A noter un évènement invraisemblable : On nous demanda le silence pendant 10 minutes afin qu’une bénédiction chrétienne pût avoir lieu sur l’emplacement de la mosquée, avant le début des cérémonies. Il y a décidément des chrétiens qui ne vendent pas, mais offrent la corde destinée à les pendre…

Du côté de l’extrême-gauche

Quelques dizaines de manifestants, guère plus.

Du côté de la Résistance

Hilde de Lobel pour le Vlaams Belang, Annick Martin pour le MNR, François Ferrier, conseiller régional NDP de Lorraine, et moi-même étions présents aux côtés de nos camarades allemands. Annick Martin évoqua notamment l’absolue incompatibilité du Coran avec les valeurs européennes. François Ferrier brossa le sombre tableau de la situation en France et conclut en disant qu’il ne faisait aucune différence entre islam et islamisme.

Les dirigeants (et élus) de la Résistance allemande prirent la parole : Markus Beisicht, leader d’un mouvement qui compte déjà 50 élus dans le Land, Markus Wiener, secrétaire général, et plusieurs autres, tous admirables de courage et de détermination. A noter que Markus Beisicht vit sous une protection policière permanente, jour et nuit, face aux menaces dont il est l’objet.

Mon discours : Erdogan a raison !

J’ai évoqué dans mon discours les propos que le premier ministre turc, Erdogan, avait tenus à Cologne en 2008, devant 30 000 Turcs installés en Allemagne. Il disait : « Les Turcs ne doivent pas se laisser assimiler ». J’ai répliqué : « Erdogan a raison. Les Turcs doivent rester turcs, doivent s’exprimer en langue turque, afin de retourner demain en Turquie ! ». J’ai aussi affirmé que ce que l’Histoire pouvait faire, l’Histoire pouvait le défaire et que ce qui était construit pouvait être « déconstruit » (aufgebaut/abgebaut), suscitant de chaleureux applaudissements.

Tous les intervenants insistèrent sur la nécessité de rassembler toutes les forces de la Résistance européenne dans le combat pour la survie de notre civilisation.

La Reconquista est en marche !

01:55 Publié dans Europe | Lien permanent | Tags : allemagne, cologne, pro köln, robert spieler, ndp, alsace, strasbourg | |  Facebook

mercredi, 04 novembre 2009

De la recherche de la respectabilité...

Par Robert Spieler

Délégué général de la

Nouvelle Droite Populaire

 

J’ai déjà eu l’occasion d’aborder, dans un texte précédent, cette étrange maladie qui se nomme « recherche de la respectabilité ».

 

La récente réunion du Bloc identitaire, à Orange, en est une illustration éclatante. Voilà un groupe issu des franges les plus radicales de l’extrême-droite, dont les dirigeants ont décidé d’aller à Canossa, dans l’improbable espoir d’être reconnus, estimés, relayés par une presse perçue comme hostile, bref, aimés. Et dès lors que l’on est un peu aimés par le Système, on peut raisonnablement espérer, après moult repentances, en obtenir un petit strapontin.

 

Un des dirigeants du Bloc dénonça virulemment, à la tribune, l’antisémitisme supposé de Le Pen et du Front national, annonçant que le Bloc identitaire prenait définitivement ses distances avec ces idées nauséabondes véhiculées par tous les « ringards d’extrême-droite ».

 

Certes, il y eut un couac. Ce même responsable, qui dirige le CEPE qui fut, à juste titre, très actif dans la défense de Michel Lajoye, vendait sur son stand des photos du Maréchal Pétain et de Robert Brasillach, ce qui ne manqua pas d’être relevé ironiquement par le journaliste du Monde.  Jérome Bourbon, journaliste à Rivarol, publia un excellent texte dénonçant ces donneurs de leçons qui nagent dans les contradictions, ce qui lui valut derechef d’être menacé de « cassage de gueule », ce qui démontre que le naturel a beau être bridé, il revient au triple galop…

 

Et puis, un second couac… Le représentant et élu de l’UDC suisse claqua la porte suite à une traduction des plus hasardeuses par un identitaire du discours d’un intervenant espagnol parlant de « los negros » (les noirs, en espagnol, nullement péjoratif), traduit par « les nègres », suscitant les réactions que l’on devine dans la salle…

 

La boîte de Pandore de la respectabilité

 

La recherche de respectabilité est une boîte de Pandore. Une fois ouverte, elle entraîne des conséquences immaitrisables. Toutes les frustrations, les ambitions, le besoin d’être reconnu, estimé (surtout par ses adversaires), le désir d’être élu ou réélu se libèrent d’un coup, entrainant ceux qui suivent cette voie vers l’abîme du déshonneur et de l’échec programmé.

 

J’observe, tel un entomologiste, ce qui se passe en Alsace. Voilà l’exemple que j’ai déjà cité de deux personnes dont l’une fut conseiller régional, l’autre étant (encore) conseiller général. Elus sous l’étiquette FN, puis migrant vers le MNR, puis Alsace d’Abord, ils furent des radicaux parmi les radicaux, et très proches du Bloc identitaire. Le premier quémanda il y a un an son intégration au Modem, qui lui fut refusée. Tous deux viennent récemment de solliciter leur intégration à l’UMP, qui leur sera tout autant refusée.

 

Lorsque la boîte de Pandore est ouverte, elle libère chez ceux qui suivent les apprentis sorciers des lâchetés incontrôlables.

 

La martingale magique

 

Certains ont cru trouver la martingale magique pour intégrer le Système : dénoncer tapageusement une « extrême-droite » dont ils sont eux-mêmes issus, rompre solennellement avec un supposé antisémitisme, et faire assaut de virulence contre l’adversaire commun des juifs et des goys, l’islam, rien que l’islam… L’obsession antisémite est évidemment une absurdité, mais il est tout aussi absurde de refuser de dénoncer la responsabilité majeure d’organisations juives telles la LICRA et le CRIF, dans l’invasion de notre terre. Anne Kling, auteur de « La France licratisée », a remarquablement analysé cette réalité.

 

Certains dirigeants du Bloc identitaire, usant d’ailleurs d’un raisonnement parfaitement antisémite (les juifs dirigent les médias, donc pour être reconnus par les médias, il faut complaire aux lobbys juifs), se sont engouffrés dans cette impasse. Ils auront ainsi perdu avec certitude l’estime de ceux qui furent leurs amis, sans obtenir pour autant celle de lobbys qui n’oublient rien et qui savent à quoi s’attendre de la part de renégats.

17:54 Publié dans Politique | Lien permanent | Tags : robert spieler, ndp, synthèse nationale, strasbourg, alsace, politique | |  Facebook

lundi, 02 novembre 2009

Mercredi 11 novembre, de 11 h 00 à 18 h 30 : LE GRAND RENDEZ-VOUS NATIONAL ET IDENTITAIRE DE L'AUTOMNE...

DSCF2049_2 copy.jpg

 

RASSEMBLER ET RESISTER !

 

LA 3ème JOURNEE DE SYNTHESE NATIONALE


Mercredi 11 novembre 2009, de 11 h 00 à 18 h 30, à Paris (Forum de Grenelle - 5, rue de la Croix Nivert 75015 - métro Cambronne), se déroulera la 3ème journée nationale et identitaire organisée à l'occasion du 3ème anniversaire de la revue Synthèse nationale.

Ont déjà annoncé leur participation à cette journée :

- Franck Abed, écrivain, président de Génération FA8
- Gabriel Adinolfi, écrivain et journaliste (Rome)
- Josep Anglada, Président de Plataforma per Catalunya (Barcelone)
- Francis Bergeron, écrivain
- Olivier Bonnet, Instigateur de La Desouchière
- Duarte Branquinho, Tierra e povo (Lisbonne)
- Pierre Descaves, ancien député, Président de France résistance
- Hilde De Lobel, Vlaams belang (Anvers)
- André Gandillon, rédacteur en chef de Militant
- Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale
- Anne Kling, écrivain
- Carl Lang, Président du Parti de la France
- Jean-Gilles Malliarakis, éditeur
- Annick Martin, secrétaire générale du MNR
- Frédéric Pichon, président d'Europae gentes
- Philippe Randa, écrivain et éditeur
- Enrique Ravello, directeur de Identidad (Madrid)
- Marc Rousset, écrivain
- Jean-Claude Rolinat, écrivain et journaliste
- Robert Spieler, délégué général de la Nouvelle Droite Populaire
- Nicolas Tandler, écrivain et journaliste
- Alberto Torresano, rédacteur à Identidad (Madrid)
- Pierre Vial, président de Terre et Peuple.
- Judith Wolter, Présidente du groupe Pro Köln au conseil municipal de Cologne

Et bien d'autres...

11 h 00 : ouverture des portes, visite des stands.

11 h 30  / 12 h 30 : 1ère table ronde avec des représentants de la presse nationale et du monde associatif.

12 h 30  / 14 h 00 : restauration rapide sur place.

14 h 00 / 15 h 00 : 2ème table ronde sur la nécessaire reconquête culturelle.

15 h 15 / 16 h 15 : interventions des invités européens.

 

16 h 00 : point presse

16 h 30 / 18 h 00 : "RASSEMBLER et RESISTER" avec Annick Martin, Pierre Vial, Carl Lang, Robert Spieler et Roland Hélie.

18 h 00 / 18 h 30 : c'est la tournée de Synthèse nationale, apéritif géant offert aux participants...

Les collaborateurs de la revue, Lionel Baland, François Ferrier, Pieter Kerstens, Patrick Parment, Vincent Valois... seront présents.

De nombreux stands de librairies, revues, associations, mouvements, blogs sont prévus.

PAF : 10,00 euros.

 

Tract journée 11 11 09 à imprimer

13:42 Publié dans Politique | Lien permanent | Tags : strasbourg, alsace, politique, synthèse nationale, paris, bas-rhin | |  Facebook

vendredi, 23 octobre 2009

Cologne, samedi 7 novembre…

DSC_0092-2eced.jpg

Grande manifestation contre la pose de la première pierre de la gigantesque mosquée de Cologne.

 

Appel de Robert Spieler :

Mobilisation générale ! La NDP sera présente !

 

Des personnalités de haut rang d’Allemagne, mais aussi de l’étranger, dont la Turquie, seront présentes lors de la pose de la première pierre de cette gigantesque mosquée, la plus grande d’Europe. Le président de l’association islamiste turque, Ali Barkagogly, ainsi que de nombreux ministres et responsables politiques allemands seront aussi là. On parle même du premier ministre turc Erdogan.

 

Markus Beisicht, Markus Wiener et Judith Wolter, dirigeants du mouvement anti-islamisation de Cologne et de l’Allemagne, et élus du mouvement « Pro-Köln » et « Pro-Deutschland » appellent à la mobilisation générale, samedi 7 novembre.

 

La manifestation aura lieu à 11 h 00, devant l’emplacement de la grande mosquée, à l’angle de Venloer Strasse et de Innere Kanalstrasse.

 

A leur invitation, je serai des leurs, avec François Ferrier, conseiller régional Nouvelle Droite Populaire de Lorraine, pour appeler à la résistance nationale et européenne. Nous avions déjà été présents aux côtés de Filip Dewinter, porte-parole du Vlaams Belang, de Harald Vilimsky, secrétaire général du Fpöe autrichien, de nos camarades italiens, espagnols, tchèques, etc… pour dire non à l’invasion de l’Europe lors des deux dernières manifestations à Cologne, dont l’une fut violemment attaquée par l’extrême-gauche, avec une incroyable complaisance du Système.

 

Jamais nous ne faiblirons, jamais nous ne nous soumettrons ! Libérons notre Europe ! Rejoignez nous !

 

Robert Spieler

Délégué général de la

Nouvelle Droite Populaire

 

Les élus de Pro-Köln et de Pro-Deutschland (« pour Cologne » et « pour l’Allemagne ») seront présents, le mercredi 11 novembre de 11 h 00 à 18 h 30, au Forum de Grenelle (5, rue de la Croix Nivert) à Paris (XVème – métro Cambronne) à la 3ème journée nationale et identitaire organisée par Synthèse nationale ! L’unité d’action européenne est en marche !

22:27 Publié dans Europe | Lien permanent | Tags : alsace, ndp, strasbourg, cologne, mosquée de cologne, robert spieler, politique | |  Facebook

dimanche, 18 octobre 2009

Samedi 17 octobre : réunion du Bureau national de la Nouvelle Droite Populaire à Paris...

vague3_modifié-1.jpgElections régionales : l’orientation de la NDP.

 

Le bureau national de la NDP s’est félicité des excellentes relations de partenariat, empreintes d’amitié et de confiance, établies avec le Parti de la France de Carl Lang et le MNR piloté par Annick Martin, et souhaite les poursuivre et les renforcer. La NDP participera activement à la présentation de listes, avec nos partenaires, aux prochaines élections régionales.

 

Elle exclut cependant fermement de soutenir des listes dont l’unique objectif serait de permettre à l’UMP d’emporter une région, au détriment de la gauche, en empêchant le FN d’accéder au second tour. La NDP n’a pas pour vocation de servir de supplétif au Régime et s’oppose tout autant à une pseudo « droite » collaborationniste et lourdement responsable de l’invasion, qu’à une gauche qui, au moins, a le mérite d’avancer à visage découvert.

 

Construire l'alternative au Système.

 

La NDP affirme la nécessité de constituer une alternative au Système. Cette démarche passe par l’élaboration d’un projet politique, économique et social alternatif, en rupture tant avec la doxa libérale et mondialiste de gauche ou de droite qu’avec l’antique discours véhiculé trop souvent par le camp national. Pierre Vial, François Ferrier et Nicolas Tandler sont chargés de l’animation des groupes de travail et de l’élaboration de ce programme.

 

La NDP sera présente le mercredi 11 novembre à la 3ème journée nationale et identitaire organisée à Paris par Synthèse Nationale. Pierre Vial, président de Terre et Peuple, Jean-Claude Rolinat, écrivain et Robert Spieler, délégué général de la NDP, y interviendront, ainsi qu’Annick Martin pour le MNR et Carl Lang pour le PDF, aux côtés de nombreux invités.

14:58 Publié dans Politique | Lien permanent | Tags : alsace, strasbourg, politique, ndp, robert spieler, mnr, pdf | |  Facebook