Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 09 février 2010

Identité nationale : le débat fait pschitt… et accouche d’un monstre.

Robert Spieler 4.jpgUn communiqué de Robert Spieler

Délégué général de la

Nouvelle Droite Populaire

 

Le débat sur l’Identité nationale, voulu par Sarkozy, porté par le ministre de l’Immigration Besson, est un fiasco total : un débat bidon, où les vraies questions n’ont jamais été abordées, où trois mois de discussions soigneusement encadrées dans les préfectures et sous-préfectures, en présence d’un auditoire sélectionné, ont accouché d’un avorton. Ils prétendaient vouloir « écouter ce que le peuple a à dire ». Ils n’ont entendu que les couinements des lobbys, les vagissements des représentants de la diversité et les discours souffreteux des représentants du Système.

 

Parmi les ridicules mais terrifiantes mesurettes annoncées en conclusion accélérée de ce pseudo-débat figure la création d’un « carnet du jeune citoyen » qui accompagnera les élèves tout au long de leur formation jusqu’à leurs 18 ans. Les écoliers y consigneront leurs « actions civiques » et leurs « réflexions nourries de lectures de la presse » et leurs « réactions à l’actualité ».

 

On imagine sans peine les « actions civiques » et les « réflexions » exigées par les kapos du Système.

 

Sommes nous dans l’Union soviétique de Staline, sommes nous dans le Cambodge de Pol Pot, sommes nous dans l’Albanie d’Enver Hoxha ?

 

Non, nous sommes dans la France de Sarkozy.