Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 09 décembre 2007

Suppression en Alsace des professions de foi en allemand : Paris se moque de l’Alsace !

a20a89974610a846c906f54a43f929be.jpgLa suppression du remboursement des professons de foi en allemand, qui était une tradition solidement établie en Alsace et en Moselle depuis 1918, est un scandale.

Qu’un quelconque technocrate parisien s’autorise à rayer d’un trait de plume, sans aucune concertation avec les Alsaciens, un acquis culturel et politique de notre région démontre l’immense mépris de Paris pour l’Alsace.

Il démontre aussi le poids inexistant des élus alsaciens de l’UMP qui n’ont même pas été consultés alors que l’Alsace est la seule région de France à majorité UMP.

Jamais Paris n’aurait osé procéder ainsi avec les Corses.

Cette décision démontre l’ardente nécessité pour les Alsaciens d’être représentés par un mouvement régionaliste puissant qui n’ira pas prendre ses ordres auprès de quelques fonctionnaires parisiens.

Aujourd’hui, la suppression des professions de foi en allemand, et demain la remise en cause du statut concordataire ?

Alsace d’abord lance immédiatement une grande pétition régionale pour la défense de notre identité et va écrire à tous les Maires d’Alsace pour les appeler à la contre-offensive contre le jacobinisme et les diktats parisiens.

 

 

Robert Spieler 

Candidat à la Mairie de Strasbourg

Président d'Alsace d'abord

12:00 Publié dans Alsace | Lien permanent | Tags : robert spieler, alsace d'abord, régionalisme, paris, professions de foi, bilinguisme, politique | |  Facebook

dimanche, 25 mars 2007

Le bilinguisme maltraité en Alsace

medium_cigogne.jpgLe bilinguisme français allemand est gravement mis en cause par le rectorat en Alsace, qui ne respecte pas l’application des textes sur lesquels l’Education Nationale s’est engagée.

C’est ainsi que des collégiens de Barr qui ont suivi un cursus de douze années bilingues ne peuvent plus, faute de professeurs, poursuivre leur formation bilingue en seconde. L’Education Nationale prend prétexte d’un manque de moyens.

 En Corse par contre, quatorze postes d’enseignants ont été crées rien qu’en 2006 pour 250.000 habitants note le politologue Alfred Grosser (La Croix) qui avance l’explication suivante : « Il n’y a pas d’attentats en Alsace ».

Si c’est lui qui le dit…

Robert Spieler

21:40 | Lien permanent | Tags : bilinguisme, politique, alsace, ump | |  Facebook

samedi, 18 novembre 2006

Pour une Alsace bilingue au coeur de l'Europe

medium_ManifJA1.jpgUne cinquantaine de militants d’Alsace d’Abord et de Strasbourg d’Abord, emmenés par Robert Spieler, ont pris part à la manifestation en faveur de l’enseignement bilingue, ce samedi à Strasbourg.

Drapeaux rouges et blancs au vent, ils ont marqué leur volonté forte de descendre dans la rue chaque fois que l’identité alsacienne est menacée.

Générant la colère de l’extrême gauche et la sympathie de bon nombre de parents de l’enseignement bilingue présents, la délégation identitaire et régionaliste s’est félicité de l’accueil des seconds tout en rappelant aux premiers, que leur idéologie a été complice des hussards noirs de la République, sabreurs de l’identité régionale.

17:05 Publié dans Alsace | Lien permanent | Tags : jeune, alsace, politique, robert, spieler, d'abord, bilinguisme | |  Facebook