Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 19 mars 2009

Manifestation européenne anti-islamisation de nos villes, samedi 9 mai à Cologne : L’extrême gauche menace…

beisicht.jpgL’avocat Markus Beisicht, leader de Pro-Köln, pose la question sur le site www.pro-koeln-online.de : des évènements dignes de la République de Weimar menacent-ils la manifestation du 9 mai ?

 

Traduction de l’article (par Robert Spieler, Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire) :

 

« La pression des « antifascistes », des syndicalistes d’extrême-gauche et autres extrémistes augmente à nouveau. La « coordination contre Pro-Köln » appelle à empêcher la tenue de cette réunion. Les extrémistes veulent créer le chaos et attaquer frontalement la manifestation, avec comme mot d’ordre « levons-nous, en avant, empêchons-les ».» (Commentaire de RS : la manifestation doit se tenir Place Roncalli, à proximité de la cathédrale, là où ont lieu toutes les manifestations d’extrême gauche, Kurdes, Palestiniens, etc…Les autorités de la ville cherchent à empêcher la tenue de la réunion en cet endroit. Markus Beisicht a introduit une action devant les tribunaux. Il est très confiant quant à son issue).

 

Le leader de Pro-Köln a déclaré : « L’extrême gauche franchit un nouveau palier en énergie criminelle. Alors que, l’an passé, ils cherchaient à bloquer les accès au lieu de la manifestation, le extrémistes vont cette fois-ci attaquer frontalement. Les extrémistes prévoient de se rendre incognito à la réunion, habillés normalement, et d’y semer le chaos. Ils veulent déclencher une véritable bataille de rue. Je suis curieux de voir comment  les politiciens du Système et responsables de la police réagiront à ces menaces dignes de ce qu’a vécu la République de Weimar. » (Commentaire de RS : le maire CDU Schramma (de « droite ») et son chef de la police vouent une haine rabbique à Pro-Köln, qui constitue une menace sérieuse pour leurs prébendes. Les élections municipales ont lieu en juin et les sondages prévoient une forte progression de Pro-Köln qui a, aujourd’hui, cinq élus dans l’assemblée).

 

« L’an dernier, des juristes renommés avaient déjà évoqué une capitulation de l’Etat de droit. Aujourd’hui, c’est à l’enterrement de l’Etat de droit que nous assisterons, si l’on ne contre pas énergiquement cette menace. Pro-Köln réagira dans tous les cas de façon déterminée. Le renforcement important d’un service d’ordre composé de professionnels interdira tous débordements. Le congrès aura lieu, quoi qu’il arrive. Ce n’est pas aux voyous rouges et à leurs complices politiciens de décider qui a le droit de manifester, ni du lieu, ni de la date ».

 

Commentaire final de Robert Spieler, Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire :

 

Dans tous les cas je me rendrai à Cologne, accompagné de plusieurs dizaines de militants de la Nouvelle Droite Populaire. J’y prendrai la parole aux côtés de Carl Lang, député européen et fondateur du Parti de la France, de Filip Dewinter, porte-parole du Vlaams Belang, de Mario Borghezio, député européen de la Lega Nord, et de Harald Vilimsky, secrétaire général du Fpöe autrichien.

 

Nous ne reculerons en aucun cas. S’il faut nous battre pour notre liberté, eh bien, nous nous battrons pour notre liberté.

 

Je vous appelle tous à vous mobiliser ! Tous à Cologne le 9 mai !

21:25 Publié dans Europe | Lien permanent | Tags : cologne, 9 mai, ndp, markus beisicht, robert spieler, filip dewinter, carl lang, marco borghesio | |  Facebook

jeudi, 27 novembre 2008

Filip Dewinter interrogé lors de la 2ème journée de Synthèse nationale :

Filip Dewinter interrogé pour le site Yanndarc lors de la 2ème journée nationale et identitaire organisée par Synthèse nationale dimanche dernier à Paris.

lundi, 21 avril 2008

Anvers : Rencontre avec nos amis du Vlaams belang...

1641191889.jpg

Dimanche 20 avril s'est déroulé à Anvers, en Flandre, le traditionnel Vlaams Nationaal Zangfeest, c'est à dire la fête du chant flamand. Plus de 6 000 personnes ont assisté à ce rassemblement au cour duquel de nombreux artistes ainsi que des fanfares et des groupes de danse se sont produits. Il faut noter l'exceptionnelle performance du grand orchestre Brassband Scaldis, qui comprend plus de 50 musiciens, et des 70 choristes du Zangfeestkoor, qui entonnèrent de nombreux chants populaires et nationalistes flamands. Cette manifestation prouve, s'il en était encore besoin, la vitalité du mouvement culturel flamand.

684285762.jpg

Ce fut l'occasion, pour une vingtaine de Français d'assister à cette magnifique fête identitaire. A l'issue du spectacle, une réception privée fut offerte par les organisateurs aux invités officiels. Robert Spieler, fondateur d'Alsace d'abord, et Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale, retrouvèrent, dans une ambiance particulièrement chaleureuse et amicale, les principaux dirigeants du Vlaams belang dont leur ami Filip Dewinter, porte parole du mouvement.

534130638.jpg

L'entretien qui s'en suivit avec le nouveau président du Vlaams belang, Bruno Valkeniers, permit de faire le point sur la situation du camp national et identitaire et de présenter à nos amis flamands les projets politiques qui nous tiennent particulièrement à coeur.

Remercions notre chère Hilde de Lobel, député du VB, pour son accueil toujours aussi attentionné.

02:58 Publié dans Europe | Lien permanent | Tags : anvers, strasbourg, flandre, alsace, vlaams belang, filip dewinter, robert spieler | |  Facebook