Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 13 octobre 2009

Liberté, égalité, népotisme…

par Robert Spieler,

Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire

sarkozy_darty.pngJean Sarkozy est âgé de 23 ans. Bachelier, étudiant en 2ème année de droit, il a épousé en juillet 2008 Jessica Sebaoun, héritière de Darty, avec comme dégât collatéral l’expulsion de Charlie Hebdo du dessinateur Siné, accusé d’antisémitisme pour avoir prétendu que Jean Sarkozy envisageait de se convertir au judaïsme. Conseiller général des Hauts-de-Seine depuis 2008, président du groupe UMP, la présidence du Conseil général le plus riche de France lui est assurée en 2011. En attendant, il devrait accéder le 4 décembre à la tête de l’établissement public chargé de l’aménagement du quartier d’affaires de la Défense, l’EPAD, qui dispose d’un budget colossal, où il succèdera à l’ancien militant d’ " Occident " renégat, Patrick Devedjian, suscitant une vive polémique et des accusations de népotisme à l’encontre de Nicolas Sarkozy.

Certains diront que c’est la preuve que l’ascenseur social fonctionne en France, certes plus rapidement pour Jean, fils de Nicolas, que pour d’autres. Les mauvaises langues prétendent que ce népotisme correspond davantage à des mœurs africaines ou orientales qu’européennes. Elles ont tort. Jean-Christophe Mitterrand, surnommé " Papamadit " et connu pour n’avoir pas inventé le fil à couper le beurre, fut conseiller de son père pour les Affaires africaines. Claude Chirac, surnommée " jamais sans ma fille ", fut le lider massimo tyrannique de la communication de son papa.

Dieu merci, le camp national est vierge de tout soupçon. Jean-Louis Tixier-Vignancour n’a jamais songé à son fils pour sa succession politique. Jean-Marie Le Pen n’a, quant à lui, nullement envisagé de préférer sa fille à sa cousine, sa cousine à sa voisine, et sa voisine à Bruno Gollnisch, pour lui succéder à la tête du Front national.

Tête haute et mains propres, pardi !

15:09 Publié dans France | Lien permanent | Tags : jean sarkozy, nicolas sarkozy, epad, hauts-de-seine, conseil général, ump, camp national | |  Facebook

mardi, 02 décembre 2008

Concours administratifs : réaction de Robert Spieler aux propos d'André Santini...

W5PHAZCA71DANRCAOUTMSECAE0DEWFCAOGBOQVCAS233X1CAY98ZKMCA9NWLIOCAM5R5WCCA5HO1JYCAK6HK7YCAW4EK8JCADVV128CA2E0L7VCAIQD09CCAI5C4UPCA64IVRLCAGZH57GCAXLM1XH.jpg"Les cons, ça ose tout, et c'est à çà qu'on les reconnaît"

(Lino Ventura, dans les Tontons flingueurs, dialogues de Michel Audiard)


La palme du crétinisme ministériel, comme le dit excellemment le site Altermedia, est à accorder à André Santini, ministre de quelque chose, grand pitre devant l'Eternel, qui adore se faire rire lui même, signe éclatant d'intelligence conceptuelle.

 
Le ministricule (j'avoue, jusqu'à ce jour, avoir totalement ignoré qu'il le fût) propose de supprimer la culture générale aux concours administratifs "pour lutter contre les discriminations".

 
A la question posée par le Figaro, "Ces épreuves handicapent-elles spécialement les enfants d'immigrés ?", il répond: "Elles éliminent tous ceux qui n'ont pas ces codes, souvent hérités du milieu familial. C'est une forme de discrimination invisible".

 
Quand je vous disais que les cons, ça ose tout...

 

 

Robert Spieler

Délégué général de la

Nouvelle Droite Populaire

01:46 Publié dans Politique | Lien permanent | Tags : santini, hauts-de-seine, paris, politique, altermedia, robert spieler, ndp | |  Facebook