Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 30 janvier 2009

SYNTHESE NATIONALE N°12, C'EST POUR LUNDI PROCHAIN...

1-Couv_SN_12[1].JPG

Au sommaire :

NI HAMAS, NI TSAHAL, cette guerre n'est pas la nôtre ! L'éditorial de Roland Hélie.

Lettre ouverte aux députés, par Patrick Parment

La 2ème journée nationale et identitaire du 23 novembre dernier. Interventions de Anne Kling, Filip Dewinter, Pieter Kerstens, Jean-Claude Rolinat, Robert Spieler...

L'UDC, premier parti de Suisse par Lionel Baland

La désinformation autour de l'immigration par Arnaud Raffard de Brienne

Henri Béraud, 50 ans plus tard par Francis Bergeron

Le voile se lève sur un tabou de l'histoire contemporaine par Jean-Marie Cojannot

et vous retrouverez des articles de Philippe Randa, Vincent Valois, Jean-Yves Rossignol, Nicolas Tandler, Ursule Minoret-Levrault, Coclès, Bernard Docteurville, François Ferrier, Pierre Legrand...

Synthèse nationale n°12 (janvier février 2009), 12,00 euros, 118 pages

 SANS PLUS TARDER, ABONNEZ-VOUS !

Abonnement (6 numéros) 50,00 euros (soutien 100,00 euros), chèque à l'ordre de Synthèse nationale, à retourner à : Synthèse nationale 116, rue de Charenton 75012 Paris

02:03 Publié dans Livre | Lien permanent | Tags : synthèse nationale, droite nationale, ndp, mnr, identitaire, roland hélie, politique | |  Facebook

dimanche, 14 septembre 2008

Robert Spieler devient Délégué général de la NDP.

Communiqué de la Direction nationale de la Nouvelle Droite Populaire :

La Direction Nationale de la Nouvelle Droite Populaire s’est réunie le samedi 13 septembre 2008 et a désigné Robert Spieler, ancien député, au poste de Délégué général, et Jean-François Touzé, Conseiller régional d’Ile-de-France, au poste de Secrétaire général.

 

La Nouvelle Droite Populaire s’inscrit résolument dans une optique de rupture avec l’idéologie dominante et le « politiquement correct ». Elle propose l’émergence d’une véritable Europe de la puissance, respectueuse de ses identités régionales et nationales, et dégagée de toutes influences tutélaires.

 

La NDP  constate l’échec du camp national. Consciente de la nécessité vitale de continuer le combat pour les valeurs qui lui sont chères, elle appelle toutes celles et tous ceux qui veulent reprendre le flambeau à se rassembler pour constituer le mouvement populaire que les Français attendent.

 

La NDP réunira son Conseil national le 6 décembre prochain à Paris afin de mettre en place l’organisation du mouvement.

10:12 Publié dans Politique | Lien permanent | Tags : politique, france, droite, ndp, synthèse nationale, identitaire, mnr | |  Facebook

dimanche, 10 février 2008

Les mensonges de Sarkozy

13:45 Publié dans Vidéos | Lien permanent | Tags : sarkozy, politique, robert spieler, strasbourg, alsace, synthese nationale, identitaire | |  Facebook

dimanche, 27 janvier 2008

Robert Spieler participera samedi 2 février à Paris au colloque contre l'islmisation de nos villes organisé par Synthèse nationale

7b9e64b2fb9c13105b6eaf5ef804c83a.gifAu mois de mars prochain se dérouleront les élections municipales. A cette occasion, les partis du Système vont, une fois de plus, se plier devant les diktats des associations musulmanes et vont rivaliser d’ingéniosité pour faire élire des représentants de ces associations, souvent contrôlées par les islamistes, dans les conseils municipaux. Petit à petit, le processus d’islamisation se renforce grâce à la lâcheté de ceux qui ont perdu les repères de leur civilisation.

Depuis 2001, date des précédentes élections municipales, combien de villes ont vu surgir un minaret ? Combien de cantines, gérées par les communes, se sont pliées aux règles culinaires imposées par les musulmans ? Combien de cités sont tombées sous le contrôle des groupes de hors-la-loi issus de l’immigration ?

La force des conquérants réside trop souvent

dans la faiblesse des conquis.

Pourtant, qu’on le veuille ou non, l’Europe est une terre de cathédrales et de beffrois, elle n’est pas une terre de mosquées ni de minarets… Un nombre croissant d’Européens veulent que cela reste ainsi !

Voilà pourquoi, afin de proposer des solutions efficaces face à l’islamisation rampante de notre société, la revue Synthèse nationale vous invite a assister au colloque qu’elle organise :

 

SAMEDI 2 FEVRIER

de 14 h 00 à 17  h 30

Salons Athènes Services

8, rue d’Athènes Paris IXème

(métros Saint-Lazare ou Trinité)

Tract 02 02 08 SN Paris.pdf

00:00 Publié dans Europe | Lien permanent | Tags : paris, strasbourg, robert spieler, politique, synthèse nationale, islamisation, identitaire | |  Facebook

mercredi, 16 janvier 2008

Reportage France 3

17:55 Publié dans Vidéos | Lien permanent | Tags : robert spieler, politique, municipales, synthèse nationale, strasbourg, alsace, identitaire | |  Facebook

dimanche, 13 janvier 2008

Robert Spieler et Anne Kling lancent la campagne municipale de Strasbourg.

4bceb9ad8070030604346ceb6885894c.jpgDevant un parterre de journalistes de la presse écrite et audiovisuelle française, mais aussi allemande, Robert Spieler, entouré d'Anne Kling et du Général Voelckel, ainsi que d'une vingtaine de colistiers a annoncé la présentation de la liste de rassemblement "Strasbourg d'abord".

 

Cette liste de rassemblement réunira des régionalistes, des nationalistes, des identitaires et accueillera tous ceux qui comprennent que Sarkozy les a trompés. Robert Spieler a tendu une main fraternelle aux électeurs et aux militants du Front national qu'il appelle à le rejoindre dans la grande bataille pour la défense de nos identités.

 

Aux élections municipales précédentes, la liste menée par Robert Spieler avait obtenu 9,2% des suffrages, celle du FN, 7,5%. Aucune liste n'ayant passé la barre des 10%, le camp identitaire n'eut aucun élu. Robert Spieler a insisté sur l'ardente nécessité de libérer Strasbourg de la main-mise du tandem UMP Keller/Grossmann qui se caractérise par des comportements d'une arrogance, d'une paranoïa et d'une brutalité inouïs tant à l'encontre de leurs oppositions que de leurs propres adjoints et de l'ensemble de Strasbourgeois.

 

Robert Spieler souhaite la mise en place d'une véritable démocratie de proximité, impliquant que les adjoints de quartier disposent d'un budget et d'une autonomie pour la réalisation de projets ciblés. Robert Spieler a aussi dénoncé la dérive provincialiste de Strasbourg qui se vide de ses commerces au profit des grandes surfaces, dont le marché de Noël évacue toute dimension enracinée et spirituelle pour proposer le made in Taiwan, Strasbourg qui a été, nonobstant les prétentions de Grossmann, lamentablement éliminée dès le premier tour du projet "2013 : capitale culturelle de l'Europe".

 

Comme quoi, le fait de se définir comme "culturellement de gauche" (déclaration récente de Grossmann), et d'annoncer que des personnes de gauche figureraient sur sa liste, ne suffit pas pour transformer un merle en grive.

 

Robert Spieler a aussi dénoncé l'opacité des statistiques concernant une délinquance et une insécurité toujours aussi prégnantes à Strasbourg. Les voitures brûlent, mais silence quant aux chiffres. Les journalistes ont été interdits de présence au QG de la police, la nuit de la Saint-Sylvestre. Pourquoi ? Parce que !

 

Robert Spieler s'oppose résolument au projet d'une faculté de théologie musulmane à Strasbourg. Ce projet, soutenu par les tenants du système est gravissime dans ses conséquences potentielles. Nous sommes en effet en terre concordataire, ce qui signifie qu'en Alsace et en Moselle, la séparation de l'Église et de l'État ne put se réaliser en 1905, l'Alsace étant allemande. Les curés, pasteurs et rabbins sont ainsi rémunérés par l'État. Les seules facultés de théologie d'État, catholique et protestante, sont à Strasbourg. La création d'une faculté de théologie musulmane entraînerait inéluctablement, soit la remise en cause du statut concordataire, soit son élargissement à l'islam, ce que nous refusons de toutes nos forces.

 

Robert Spieler a exprimé avec détermination son objectif de faire de Strasbourg une ville alsacienne, française et européenne et non une ville turque, algérienne ou africaine.

 

Il a aussi exprimé le souhait de voir se réaliser un véritable district européen, doté d'une vraie autonomie et d'un statut particulier, permettant à la ville allemande de Kehl, voisine de Strasbourg, d'intégrer la Communauté Urbaine de Strasbourg (ce qui est le vœu d'une majorité d'élus de Kehl). Ce projet donnerait à Strasbourg l'espace de développement qui lui manque aujourd'hui.

 

43d788d8f990fd0fd682e4482f8b15a1.jpgQuestion des journalistes quant à notre positionnement sur l'échiquier politique : droite, extrême-droite. Réponse d'Anne Kling: "ce sont nos adversaires qui nous désignent sous tel ou tel vocable. Si vous voulez écrire que je suis à l'extrême droite de l'extrême droite, allez-y. Cela m'indiffère".

 

Robert Spieler, quant à lui, répondit sobrement: "Me ne frego" (Je m'en fous), tout en précisant qu'il ne se reconnaissait pas dans cet affreux qualificatif de "droite", qui n'a plus aucune signification, et encore moins dans le terme "conservateur", qui commence bien mal.

Site de Robert Spieler

samedi, 05 janvier 2008

Insécurité : les promesses du tandem Keller-Grossmann et de l’Ump partent chaque réveillon en fumée à Strasbourg

Plusieurs dizaines de véhicules incendiés malgré la mise en place d’une forte présence policière, le survol permanent de Strasbourg par un avion de surveillance et malgré la mobilisation de nombreux bénévoles, tel est le bilan de ce réveillon 2008 !

Et gauche et droite, Roland Ries comme Robert Grossmann aimeraient que l’on ne polémique pas. On les comprend, en matière de sécurité, gauche et droite, c’est bonnet blanc et blanc bonnet.

L’image de Strasbourg sort chaque année abîmée de l’absence de volonté politique de combattre vraiment la délinquance à Strasbourg.

Candidat aux élections municipales de Strasbourg, j’aimerais qu’on lève enfin l’omerta, cette loi du silence, qui pèse sur le nombre exact de véhicules incendiés chaque année.

Les Strasbourgeois ont le droit de savoir. En mars prochain, avant de voter, les milliers de familles victimes de la délinquance devront faire un devoir de mémoire et voter pour une politique de rupture et un combat total contre l’insécurité. Ce sera l’un des engagements des candidats de Strasbourg d’Abord !

Robert Spieler www.robert-spieler.net

lundi, 31 décembre 2007

2008 : HOMMAGE AU COMBAT IDENTITAIRE, NATIONAL et REGIONALISTE !

Bonne année à Strasbourg,
Bonne année à l'Alsace,
Bonne année à la France,
Bonne année à l'Europe identitaire....

a0663f702acc1a89c0c1d7783edede31.gif

vendredi, 21 décembre 2007

Strasbourg, capitale européenne de la culture en 2013 ? Raté !

Robert Grossmann, grand cuistre es culture, en avait fait un objectif  majeur : Strasbourg devait être choisie tout naturellement parmi  plusieurs villes, comme capitale européenne de la culture en 2013.

Le tram de Strasbourg portait fièrement sur ses flancs cet objectif et  cette espérance .La presse ratiocinait. Grossmann paradait. Qu'y a-t-il de  plus important que la culture, en effet: le rap, une voiture compressée,  un tableau blanc et noir, signifiant car exprimant l'ouverture à l'"autre",  une paire de sandales sur un tapis de sable où l'on évoque la prière, et pourquoi pas le dur labeur du cordonnier, à moins que cela ne fût une image symbolique de la fuite devant des forces déterminées. Passons...

Il est vrai que les "sculptures" qui agrémentent l'avenue du Général De Gaulle auraient dû convaincre les jurés. Peut-être avez vos noté que certains socles sont vides de sculptures. Le génie cosmoplanétaire de la culture strasbourgeoise considère en effet "qu'il faut laisser respirer les oeuvres"...

Bref, Strasbourg est éliminée dès le premier tour. Restent en lice, Bordeaux, Marseille, Lyon et Toulouse.

Pourquoi cette élimination ? On peut se poser la question.

Strasbourg est devenue une ville provinciale, difficile d'accès pour les Européens et dont le niveau culturel est globalement médiocre et prétentieux, à l'instar d'un marché de Noël made in Taiwan.

Amusante anecdote : Interrogé par le jury, Robert Grossmann, dont on connaît l'antigermanisme forcené évoque comme argument fort les soutiens industriels à cette initiative: Burda, Würth et Beyeler. Réplique pleine d'humour d'un membre du jury : "Heureusement que vous avez l'Allemagne et la Suisse "....


Bref, Strasbourg se retrouve une fois de plus ridiculisée...

Robert Spieler

lundi, 03 décembre 2007

Robert Spieler était à la journée de Synthèse nationale le 27 octobre dernier à Paris...

Résumé filmé de la journée pour l'identité organisée le 27 octobre dernier à Paris par la revue Synthèse nationale...

 

22:10 Publié dans Politique | Lien permanent | Tags : robert spieler, synthèse nationale, roland hélie, identitaire, strasbourg, alsace, paris | |  Facebook