Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 23 avril 2007

Les raisons de l’effondrement du Front National et les raisons d’espérer pour l’Alsace

medium_fn67.jpgLes raisons de l’effondrement du Front National et les raisons d’espérer pour l’Alsace :
Les résultats de l'élections présidentielle n’étonnent pas le mouvement régionaliste Alsace d’Abord.

L’Alsace, réitérant son particularisme électoral des dernières élections régionales s’ancre clairement à droite. L’effondrement du score du Front National, plus qu’ailleurs en France, sanctionne, par contre, une ligne politique anti-régionaliste, anti-européenne et jacobine.

Les Alsaciens n’ont pas apprécié les propos de Marine Le Pen disant que le bilinguisme constituait un danger pour l’unité de la République, alors que dans le même temps Jean-Marie Le Pen courtisait les voix des « jeunes » des banlieues sur la dalle d’Argenteuil.

Au sortir de cette élection, la nécessité de bâtir une alternative politique au système parisien est plus que jamais une évidence. Cette alternative doit se cristalliser autour de l’enracinement de cadres locaux, de candidats de terrain et d’un programme identitaire et régionaliste que seul le mouvement Alsace d’Abord peut incarner.

Les élections locales réserveront donc bien d’autres surprises. Il est temps que les Alsaciens comprennent que leurs intérêts ne seront défendus que par eux-mêmes.

Robert Spieler