Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 04 avril 2009

Sommet du G20 : le petit Nicolas chez les grands...

france_us-300x298.jpgUn communiqué de Robert Spieler, Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire :

 

Nicolas Sarkozy plastronne, évoquant « une première étape vers la refondation du capitalisme », et Libération, le quotidien ex-gauchiste, aujourd’hui boboïste et propriété de Rothschild, se réjouit à l’idée que « la gouvernance mondiale prend un début de consistance », rejoignant Gordon Brown, premier ministre britannique qui déclare « un nouvel ordre mondial émerge » alors que Strauss-Kahn se réjouit : « c’est le plan de relance que nous avions demandé ».

 

C’est bon pour nous, ça ?

 

Les mesures prises (5 000 milliards de dollars déversés dans l’économie mondiale d’ici 2010, dont 1 000 milliards alloués au FMI et à la Banque mondiale) procèdent davantage d’un effet d’annonce et d’une volonté de stabilisation financière que d’un plan de relance économique qui de toute manière ne saurait réussir, cette crise ne pouvant évidemment pas être jugulée par des pyromanes qui s’érigent aujourd’hui en pompiers.

 

Ce plan sauvera peut-être la finance mondialiste, mais ne pourra en aucun cas répondre aux défis industriels et commerciaux auxquels l’Europe a à faire face. Nous restons dans la logique d’un capitalisme mondialiste et d’un libéralisme qui ruinent l’industrie européenne et entraînent vers le chômage des millions de salariés.

 

Seule une rupture totale avec la dictature mondiale de la finance cosmopolite peut nous permettre de retrouver le chemin de la prospérité européenne. Cette rupture passe par l’émergence d’une Europe autocentrée, partenaire étroite de la Russie mais développant aussi des relations renforcées avec les pays d’Amérique du Sud qui cherchent à se libérer de la main-mise économique et politique des Etats-Unis. Une telle rupture passe par une véritable Révolution Nationale et Européenne.

 

L’Américain Sarkozy pousse la servilité à l’égard de son maître jusqu’à user d’affreux anglicismes dans ses propos : « le contrôle des hedge funds va « impacter » sur la vie des gens ». Quelle horreur ! Mais, malgré ses preuves de soumission, le pauvre Nicolas s’est retrouvé tout au bout de la photo officielle. C’est qui le petit, assis entre le Sud-Coréen et le Saoudien, tout en bas à gauche, en tronchant comme le gamin à qui on a piqué sa trottinette ?

 

Ben, c’est notre Nicolas, pour ceux qui ne l’auraient pas reconnu. On pense, comme le relève Gérard Lefort dans Libé, à un fameux dessin de Sempé où des employés posent pour la photo de leur entreprise. En bout de rang, un petit bonhomme n’arrive pas à entrer dans le cadre. « Virez-le », tonne le PDG…

 

Oui, virons-le !

 

13:56 Publié dans Politique | Lien permanent | Tags : g20, otan, politiqu, alsace, strasbourg, ndp, robert spieler, sarkozy | |  Facebook

jeudi, 05 mars 2009

SOMMET DE L'OTAN A STRASBOURG : Comment la presse régionale manipule l'opinion…

OG2CAF3OM7YCAA9IAWVCAENSIHHCABZ46E1CA2TZW5SCA1L1MYDCAR5LZT1CAIMJIVHCA7DGSGKCA5VV271CAJLM472CAQ90SM8CAVJAPI2CA9FC2Q0CAYGIYGXCAZBXKR0CA2HSZMMCAY2GTG4CAHNCDPS.jpgLe journal régional Dernières Nouvelles d'Alsace propose régulièrement un sondage en ligne sur son site www.dna.fr dont les résultats sont ensuite largement relayés dans l'édition papier.


Le dernier en date vaut son pesant de manipulation. Chacun sait que le sommet de l'OTAN se tiendra à Strasbourg les 3 et 4 avril, suscitant une large hostilité, tant dans des mouvements de droite que de gauche, et le fort mécontentement des commerçants et des habitants, soumis à des contraintes et des contrôles tatillons.


Les DNA s'intéressent à l'opinion des Alsaciens. Fort bien. On aurait pu imaginer qu'une question simple soit posée : "Approuvez vous oui ou non le fait que le sommet de l'OTAN se tienne à Strasbourg ?" Ou encore: "Approuvez vous l'intention de Nicolas Sarkozy d'imposer la réintégration de la France dans le commandement de l'OTAN ?"
 


Questions trop simples. Résultats trop risqués. La question posée par les DNA est la suivante: "Le sommet de l'OTAN aura-t-il de réelles et futures répercussions en terme d'image pour Strasbourg et pour le tourisme en Alsace ?" On admirera la limpidité de la formulation (répercussions positives, négatives ?) et le puissant intérêt de la réponse dont tout le monde s'en fout. Mais, quelle qu'elle soit, gageons que la conclusion des DNA sera que les Alsaciens voient favorablement la tenue du sommet.
 


Prétendre que les sondages peuvent être facilement manipulés dénote bien sûr d'un mauvais esprit avéré.

Robert Spieler

15:49 Publié dans Alsace | Lien permanent | Tags : otan, sommet, dernières nouvelles d'alsace, sondage, strasbourg, ndp, robert spieler | |  Facebook

mercredi, 04 mars 2009

REINTEGRATION DE LA FRANCE DANS LE COMMANDEMENT DE L'OTAN : LA NOUVELLE DROITE POPULAIRE DIT NON !

vague3_modifié-1.jpgUn communiqué de Robert Spieler,

Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire :

 

Nicolas Sarkozy, qui ne manque pas une occasion pour s'aplatir devant les Etats-Unis, annoncera lors du sommet des 3 et 4 avril à Strasbourg son souhait de voir la France réintégrer le commandement de l'Otan, que le général De Gaulle avait quitté au nom de l'indépendance nationale.


Le prix à payer pour la France sera un renforcement de ses troupes en Afghanistan, où nous n'avons rien à faire. La menace soviétique pouvait justifier l'Otan. Mais, aujourd'hui, l'Otan n'est plus qu'un instrument de domination militaire et politique des Etats-Unis.


La NDP souhaite que tous les pays européens quittent cette organisation afin de constituer une force militaire européenne puissante, qui ne soit pas soumise aux intérêts et aux diktats américains.


La Nouvelle Droite Populaire appelle à l'émergence d'une Europe de la puissance, indépendante et libre !

 

16:25 Publié dans France | Lien permanent | Tags : otan, sarkozy, robert spieler, europe, ndp, politique | |  Facebook