Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 11 mars 2010

METZ : UN GRAND SUCCES POUR LA LISTE NON AUX MINARETS EN LORRAINE...

Régionales 2010 Metz 084.jpg

Un nombreux public venu de toute la Lorraine.

Vendredi soir, à Metz, les nationalistes et les identitaires lorrains se sont retrouvés nombreux pour soutenir la liste NON AUX MINARETS EN LORRAINE conduite par Annick Martin.

Plusieurs personnalités, tant nationales qu'européennes, sont venues prendre la parole pour appeler les Lorrains à voter massivement pour cette liste. Successivement, Martine Lehideux, Vice Présidente du Parti de la France, Robert Spieler, Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire, l'Allemand Marcus Beisicht, Président de Pro Köln, les Flamands Hilde De Lobel, membre de la direction du Vlaams belang, et Filip Dewinter porteparole du VB et député d'Anvers, donnèrent ainsi à la liste d'Annick Martin une dimension ainsi qu'une légitimité européennes.

Dans son discours de conclusion, longuement applaudi, Annick Martin a rappelé que cette immigration/invasion qui engendre l'islamisation de notre pays oblige les Français a entrer en résistance. La liste NON AUX MINARETS est le début d'une nouvelle croisade européenne pour sauver nos libertés et notre identité.

Une conférence de presse avait précédé cette grande réunion de campagne aucours de laquelle les quatre femmes têtes de listes en Lorraine ont précisé le sens de leur engagement.


Régionales 2010 Metz 032.jpg

Hilde De Lobel, Filip Dewinter, Robert Spieler, Annick Martin et Marcus Beisicht : tous unis pour dire NON A L'ISLAMISATION de l'Europe.


Régionales 2010 Metz 050.jpg

Au cours de la conférence de presse : Martine Lehideux (PdF), Robert Spieler (NDP), Annick Martin (MNR) et Marcus Beisicht venu de Colognee pour soutenir la liste.

10:16 Publié dans Politique | Lien permanent | Tags : ndp, mnr, pro koln, pdf, martin, lorraine | |  Facebook

lundi, 09 novembre 2009

Cologne (Allemagne), samedi dernier : Manifestation contre la pose de la première pierre de la gigantesque mosquée...

Robert Spieler, Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire, était présent. Il nous raconte :

Une gigantesque mosquée destinée à accueillir 2 000 personnes, avec des minarets de 55 m,  va voir le jour à Cologne. Nos amis de Pro-Köln enchaînent depuis deux ans les manifestations pour protester contre ce projet financé par l’Etat turc. Je me suis rendu à plusieurs reprises à Cologne pour exprimer, aux côtés de nos amis du Vlaams Belang, du FPOe autrichien, de la Lega Nord, de Plataforma Catalunya, mais aussi de mouvements tchèques et espagnols le soutien de la Nouvelle Droite Populaire aux résistants allemands.

Samedi 7 novembre, nous étions présents, avec François Ferrier, conseiller régional NDP et Annick Martin, secrétaire générale du MNR.

La manifestation démarrait à 11h. Plusieurs centaines de policiers protégeaient efficacement notre démonstration qui avait lieu à 300m du chantier de la mosquée. Une efficacité policière qui tranchait avec les manifestations précédentes où les autorités se montrèrent scandaleusement complaisantes avec une extrême-gauche dont nous eûmes à subir de violentes attaques… L’explication est simple : Pro-Köln avait déposé plainte contre les autorités pour n’avoir pas voulu protéger nos manifestations ni autoriser la tenue d’un rassemblement devant la cathédrale de Cologne. Pro-Köln vient de gagner son procès, et les autorités se trouvèrent dans l’obligation de respecter la loi !

Du côté turc

Une immense tente sur le site de la mosquée. 500 Turcs, dont une importante délégation de 60 membres venue de Turquie. Des ministres turcs, dont le ministre des affaires religieuses, et bien sûr des ministres allemands du Land de Nord-Rhein-Westfallen et une kyrielle de députés socialistes et démocrates chrétiens. A noter un évènement invraisemblable : On nous demanda le silence pendant 10 minutes afin qu’une bénédiction chrétienne pût avoir lieu sur l’emplacement de la mosquée, avant le début des cérémonies. Il y a décidément des chrétiens qui ne vendent pas, mais offrent la corde destinée à les pendre…

Du côté de l’extrême-gauche

Quelques dizaines de manifestants, guère plus.

Du côté de la Résistance

Hilde de Lobel pour le Vlaams Belang, Annick Martin pour le MNR, François Ferrier, conseiller régional NDP de Lorraine, et moi-même étions présents aux côtés de nos camarades allemands. Annick Martin évoqua notamment l’absolue incompatibilité du Coran avec les valeurs européennes. François Ferrier brossa le sombre tableau de la situation en France et conclut en disant qu’il ne faisait aucune différence entre islam et islamisme.

Les dirigeants (et élus) de la Résistance allemande prirent la parole : Markus Beisicht, leader d’un mouvement qui compte déjà 50 élus dans le Land, Markus Wiener, secrétaire général, et plusieurs autres, tous admirables de courage et de détermination. A noter que Markus Beisicht vit sous une protection policière permanente, jour et nuit, face aux menaces dont il est l’objet.

Mon discours : Erdogan a raison !

J’ai évoqué dans mon discours les propos que le premier ministre turc, Erdogan, avait tenus à Cologne en 2008, devant 30 000 Turcs installés en Allemagne. Il disait : « Les Turcs ne doivent pas se laisser assimiler ». J’ai répliqué : « Erdogan a raison. Les Turcs doivent rester turcs, doivent s’exprimer en langue turque, afin de retourner demain en Turquie ! ». J’ai aussi affirmé que ce que l’Histoire pouvait faire, l’Histoire pouvait le défaire et que ce qui était construit pouvait être « déconstruit » (aufgebaut/abgebaut), suscitant de chaleureux applaudissements.

Tous les intervenants insistèrent sur la nécessité de rassembler toutes les forces de la Résistance européenne dans le combat pour la survie de notre civilisation.

La Reconquista est en marche !

01:55 Publié dans Europe | Lien permanent | Tags : allemagne, cologne, pro köln, robert spieler, ndp, alsace, strasbourg | |  Facebook

lundi, 19 janvier 2009

Cologne : LA REVANCHE DES IDENTITAIRES EUROPEENS...

1161770249.jpg

 

Notre ami Lionel Baland a couvert la grande réunion qui s'est tenue à Cologne ce dimanche en présence des responsables de la droite nationale et identitaire européenne. Rappelons qu'il y a 4 mois, le 20 septembre, Pro-Köln n'avait pas pu tenir sa grande réunion pour protester contre l'édification de la plus grande mosquée d'Europe dans cette ville. Voici ses premières impressions :

 

Ce dimanche, le mouvement Pro-Köln, qui dispose d’élus au conseil municipal de Cologne, organisait une séance de présentation de vœux pour l’année 2009.

 

La séance a eu lieu dans une salle de la mairie. La salle était comble. Les couloirs menant à la salle aussi. Les élus du mouvement Pro-Köln étaient présents. Le président du mouvement, l’avocat Markus Beisicht, a prononcé un discours. L’avocate Judith Wolter, la chef de file du groupe des élus au conseil municipal, s’est également exprimée.

 

Deux invités d’honneur étaient présents : Hilde De Lobel, député au Parlement flamand, et Robert Spieler, délégué général de la Nouvelle Droite Populaire. Ils ont prononcé leurs discours en allemand, ce qui a été très apprécié dans la salle. Le public s’est levé pour applaudir les deux représentants.

 

Un buffet avait lieu dans les couloirs de la mairie menant à la salle de réunion. De la Kölsch, bière locale, était servie à profusion.

 

Nous nous sommes ensuite rendus dans un restaurant à l’invitation de Pro-Köln. Robert Spieler, Hilde De Lobel et moi-même étions assis au côté des dirigeants et élus du mouvement Pro-Köln.

 

Différents cortèges carnavalesques sillonnent la ville en cette période. (Le carnaval s’étale du  11 novembre à 11 h 11 minutes 11 secondes au mercredi des Cendres).

 

1914717575.jpg

01:56 Publié dans Europe | Lien permanent | Tags : cologne, allemagne, pro köln, ndp, robert spieler, politique, europe | |  Facebook