Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 16 décembre 2008

QUE FAIRE ? RECONSTRUIRE !

Par Robert Spieler

Délégué général de la

Nouvelle Droite Populaire

Le lent effondrement du Front national a débuté il y a 10  ans avec le départ de Bruno Mégret et de cadres et militants de valeur. La présence de Jean-Marie Le Pen au second tour de l’élection présidentielle de 2002 n’était que l’arbre qui cachait la forêt.

L’effondrement devient massif depuis quelques mois et les élections européennes devraient en être le point d’orgue : une forte probabilité qu’il n’y ait aucun élu et la certitude que Marine Le Pen ne pourra en aucun cas être candidate à l’élection présidentielle future. Son comportement arrogant et blessant, ses propos qui sont à l’antithèse de nos convictions suscitent en effet un violent rejet tant dans le camp national et identitaire que chez nombre de ceux qui restent encore provisoirement au FN. Elle n’obtiendra jamais les 500 signatures indispensables pour prétendre être candidate par manque de relais de valeur dans les provinces.

C’est la fin de la boutique Le Pen et de cette petite principauté familiale. Il faut que la décomposition aille jusqu’à son terme afin que nous puissions reconstruire.

Nous reconstruirons certes sur des ruines. Une nouvelle culture organisationnelle et comportementale doit émerger. Nous devons jeter aux poubelles de l’histoire le modèle du centralisme « démocratique » qui a échoué et que même le Parti communiste a abandonné.

De nombreux mouvements, groupes et associations, des milliers de cadres et de militants de valeur existent aujourd’hui en France. Nationalistes, régionalistes, identitaires européens, tous ont, au-delà de leurs différences, la puissante conviction que l’avenir de notre civilisation est en jeu.

Rassemblons-nous dans le grand chantier de la reconstruction.

Peu importe que nous ne soyons pas d’accord sur tout. L’important est que nous soyons d’accord sur l’essentiel : la défense intransigeante de nos identités régionales, française et européenne. Ceux qui pensent que les immigrés sont une branche de l’arbre France s’excluent évidemment de ce combat pour notre renaissance.

La Nouvelle Droite Populaire est un mouvement de rassemblement, qui souhaite contribuer à la nécessaire reconstruction du mouvement national et identitaire. Celle-ci ne pourra se faire que dans le respect absolu des différentes sensibilités et selon un mode organisationnel souple et collégial.

Reconstruisons ensemble. Relevons nos bannières.

15:28 Publié dans Politique | Lien permanent | Tags : ndp, robert spierler, politique, droite nationale, identitaires, mnr, actualité | |  Facebook