Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 02 février 2009

Réaction de Robert Spieler suite au départ d'Alain Soral du Front national :

5071046.jpgTout cela était tellement prévisible… Il était stupéfiant qu’Alain Soral, que l’on peut reconnaître comme un homme intelligent, rejoigne un mouvement en pleine décrépitude. Il est encore plus stupéfiant de constater qu’il lui ait fallu autant de temps pour comprendre sa douleur.

En homme rationnel, il a cru qu’une structure très affaiblie pouvait être prise à la hussarde ou, du moins, qu’il pourrait y jouer un rôle d’envergure. C’était un raisonnement totalement erroné. Une organisation familiale, comme une entreprise identique, ne fonctionne pas selon des schémas rationnels. Ce que l’actionnaire croit être son intérêt patrimonial immédiat prime tout.

Le FN me fait penser à Moulinex. Jean Mantelet, le fondateur, avait créé un véritable empire industriel dans les années 50.... A 85 ans, il dirigeait encore son entreprise, après avoir usé et viré cinq successeurs potentiels. Moulinex a disparu, dès la disparition de son fondateur.

Rares sont ceux qui ont la formidable élégance et hauteur de se retirer à temps et de recruter les meilleurs pour leur succéder. Ce fut le cas de Karen Dillen, fondateur du Vlaams Blok, qui choisit les jeunes Franck Vanhecke et Filip Dewinter pour lui succéder, bien avant sa disparition.

 

22:41 Publié dans Politique | Lien permanent | Tags : soral, alain soral, robert spieler, ndp, politique, droite | |  Facebook

dimanche, 25 mars 2007

Dieudonné, Soral, Le Pen et les Pygmées

medium_pygmee.2.jpgAmusant voyage au Cameroun de Madame Le Pen et de Dieudonné chez les Pygmées menacés de « génocide » par la déforestation.

A noter cette pensée puissante de Soral : « Vous pensez que Nicolas Sarkozy sera sensible au sort des Pygmées dont il est très proche par la taille ! »

J’ai beaucoup de respect pour les Pygmées, mais encore davantage pour les petites gens de notre peuple. Et pour nos cultures, nos langues et traditions régionales menacées, elles aussi de disparition.

Robert Spieler